AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Célène Fraser   Mar 24 Sep - 13:48




Célène Fraser ∞ Chroniques.

12 janvier 1954 : Naissance à Ullapool, dans les Highlands écossaises.
22 février 1960 : Disparition de son cousin, Kieran Fraser.
Septembre 1965 : Entrée à Poudlard. Répartie chez les Serdaigle avec une certaine hésitation du Choixpeau.
Septembre 1969 : Entre en cinquième année et entame sa première année en tant que Préfète.
Avril 1970 : Rencontre avec Aiden Lehnsman, Serpentard de la même promotion qu'elle. Est approchée par le Département des Mystères, on lui propose de rejoindre des Langues-de-Plomb à la fin de ses études.
Juillet 1970 : Obtient ses BUSE
Juillet 1972 : Obtient ses ASPIC
Août 1972 : Va trouver Dumbledore et entre dans l'Ordre du Phénix. Devient également Mme Lehnsman quelques jours plus tard.
Septembre 1972 : Rentre au Q.E.S.M pour commencer sa formation de Langue-de-Plomb ainsi que celle d'Occlumens.
Septembre 1975 : Devient Langue-de-Plomb titulaire, spécialisée en infiltrations. Rencontre son premier Oubliator d'Elite co-équipier, Nicholaus Rosenhirsh.
14 Avril 1978 : Se sépare d'Aiden.
Juillet 1978 : Dumbledore lui confie la tâche de guider un tout nouveau membre de l'Ordre, Sirius Black.
1er novembre 1978 : Se retrouve prise en otage lors de l'attaque de Ste Mangouste.
3 novembre 1978 : Le discours de la Ministre a raison de ce qu'il lui restait de santé mentale. Mise en arrêt pour 15 jours, elle en profite pour aller les passer chez son oncle et se reconstruire.
Décembre 1978 : Aiden ayant rejoint l'Ordre du Phénix, il devient trop dangereux de garder le même nom. Ils décident de se redonner une chance mais divorcent officiellement.





(c)eylika
.






RPS EN COURS
I like to move it, move it ! : Basil Cavendish.
Tell me more [Périple] : Sirius Black
I know you're a villain ! : Nicholaus Rosenhirsh, Sirius Black
Make it stop [périple] : Aleksander Greystock
[Flashback]Au détour d'un couloir... : Aiden Lehnsman






RPS TERMINéS
En mauvais état : Shawn Reilly [ABANDONNE]
Je voudrais la revoir et pas par hasard ... : Aiden Lehnsman
Intrigue 1 ☠ No Mercy In Hospital : Groupe 3, puis Groupe 1.
I just want to see you : Aiden Lehnsman
La musique délie les langues ... : Nicholaus Rosenhirsh
: avec prénom p. nom.
[url=http://]www
: avec prénom p. nom.


_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.



Dernière édition par Célène Fraser le Sam 29 Mar - 15:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Célène Fraser   Sam 11 Jan - 0:54

Le Refuge
14 novembre 1978
L’Ecossais jette une œillade discrète vers la jeune femme dont le visage est tourné vers la fenêtre. Cela plus de dix jours qu’elle est là, l’ombre d’elle-même, petit moineau malade et abîmé réfugié dans son nid. Dix jours qu’elle se terre sous sa couverture de laine, fixant le ciel gris, sans un mot, à peine un regard. Il sait qu’elle est partie de Londres pour une bonne raison, bien qu’il ne lui en ait pas dit un mot. Ni sur ça, ni sur grand-chose, d’ailleurs.

Seul le bruit du vent se répercute violemment contre la maisonnette, bientôt suivi par les battements de la pluie. Ian Fraser est ermite depuis maintenant dix-sept ans. Le silence est sa rigueur, son mantra. Pourtant, aujourd’hui, il l’indispose.

La cuillère qu’il tient entre ses doigts calleux commence à tapoter le bois de la table. D’abord espacé, le martèlement se fait de plus en plus nerveux, à l’image de la tempête qui sévit au-dehors. Il faut qu’il la ramène. Elle est partie trop loin, trop longtemps.

« C’est terminé. A bheil thu ga mo thuigsinn, sassenach ? »

Il a vu sa nièce tiquer. Se recroqueviller un peu plus dans son fauteuil. Les traits déjà anguleux du pêcheur se font sévères.

« Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? T’as perdu toutes tes langues ? »

« Thalla gu Taigh na Galla , Ian. »

La voix est sortie, rauque et infime. Mais sous ce manque d’assurance, l’homme sent la volonté de l’Oiselle grâce à l’insulte qu’elle lui a balancée sans hésitation. Quoi qu’elle ait perdu, tout n’est pas mort.

« Je sais pas ce qui s’est passé chez toi. » Elle va pour parler, il l’en empêche d’une œillade. « Je veux pas le savoir. J’ai jamais rien compris à ton monde et le mien me suffit. Mais là, mo donn , c’est plus possible. Il faut que tu rentres. »

« Comme tu l’as fait toi aussi ? »

La tasse de café fumante heurte violemment le bois. En deux enjambées, il a traversé les quelques mètres qui les séparaient et a saisi sa nièce par le bras. La tête de Célène lui tourne un peu à cause de la stagnation qu’elle s’est imposée durant tout ce temps. Mais aussi déstabilisée par son attitude. Ian n’est pas un homme violent. Rustre mais jamais brusque. Elle a franchi une limite interdite.

« Je te demande rien. Il n’empêche que j’attends de toi du respect, beag burraidh . »

Elle retient son souffle. Avant de baisser les yeux. Ian n’est pas Callum non plus. Il est des choses qu’elle n’a pas le droit de lui dire. Parce qu’il sait se défendre. Et faire mal.

« Mord pas la main de celui qui t’a nourri. » reprend-il tout en la lâchant lentement. « Et cach ! Bouge-toi ! »

Si un jour Célène se retrouve à l’agonie, alors peut-être Ian tolèrera-t-il qu’elle se laisse aller définitivement. Ce jour n’est pas arrivé. Il l'a assez regardé ruminer. Sa stratégie est cependant bien plus tortueuse que ses mots crus, succincts et tranchants ne le laissent transparaître.

Elle rassemble ses quelques affaires, sans un regard. Le dernier qu’elle lui accorde se trouve devant la porte, alors qu’elle s’apprête à partir, ainsi qu’il le lui a ordonné.

« Tha mi 'tuigsinn. »

Oui, elle a compris. Ce n’est que le début. Maintenant, il faut tout reprendre là où elle l’a laissé. Elle va rentrer à Londres. Après celui de son esprit, ce sont d’autres combats qui l’y attendent.

Elle ne voit pas Ian ébaucher un sourire alors que le battant se referme derrière elle.

____________
① Est-ce que tu as compris, sassenach ?
② Va te faire foutre, Ian.
③ Ma brune.
④ Petite idiote.
⑤ Et merde !
⑥ J’ai compris.

Code by Silver Lungs

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.

Revenir en haut Aller en bas
 

Célène Fraser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Célène Fraser – F – 24 ans – Ordre du Phénix - Langue-de-Plomb
» Duo - Délicat - Célène Fraser Lehnsman & Aleksander Greystock - Phénix/Neutre Phénix [En cours]
» Napoléon à Sainte Hélène
» Hélène GRIMAUD
» Caution : Chemical hazard. [Terminée.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Hors RP-