AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Chronologie 2 : Juillet 1979 - Novembre 1979   Lun 6 Oct - 19:04



Juillet 1979 - Septembre 1979




Dans l'épisode précédent ...



Résumé de la première saison

juillet 1978 - juin 1979


Voldemort a frappé un grand coup le 1er novembre 1978 avec l'attaque de l'hôpital pour sorciers de Ste Mangouste. Ce qui, jusqu'alors et depuis 8 ans, s'apparentait davantage à une guerre de tranchées où les simples citoyens devaient se contenter de fonder leurs espoirs sur les actions du Ministère et de trembler dans leur coin, devient réel pour tous. Et il n'est plus question de s'en prendre seulement aux Mangemorts. Non seulement le Lord prend ses dispositions pour que l'opinion publique revoit son opinion sur son Organisation -avec un certain succès -, mais les Phénix, eux, sont de moins en moins vus comme les sauveurs du peuple. Un prétexte sur lequel le Ministère s'est jeté pour carrément interdire l'appartenance à l'Ordre du Phénix.

Dans l'optique d'enrayer le climat de peur et d'attente passive est créée l'association "Collateral Damages" destinée à offrir un espace de parole, puis, par la suite, des moyens d'actions et de manifestations aux familles ayant, comme la fondatrice de CD, perdu un proche ou subi d'autres souffrances durant cette Guerre sans fin. Les mois passent et l'association se fait connaître, prend de l'ampleur ... Jusqu'à inquiéter autant les autorités que les Leaders ennemis. Car nul ne trouve grâce aux yeux de Collateral Damages, quel que soit son bord. Tout ce qui leur importe est Dame Justice, laquelle semble avoir pris des vacances depuis trop longtemps.

Résumé des derniers événements

Début d'année 1979


Tandis que les Mangemorts récupèrent de plus en plus le soutien des civils grâce à la propagande massive, que les Phénix tentent d'enrayer le processus en utilisant la même tactique et en faisant de plus en plus montre de leur présence durant les attaques, le Ministère s'enlise.

La mort de Riphius Carrow, soi-disant dénoncé comme Mangemort, dans l'une des salles d'interrogatoire du Ministère 16h seulement après son arrestation, fait les choix gras du Wizards War True Lies et du The Real War. Le Ministère parvient à étouffer l'affaire dans les médias contrôlés, mais le mal est fait.

Les soupçons enflent et plus les mois avancent, plus les citoyens retrouvent souffle et voix. Les délations vont bon train, les langues se délient, les opinions deviennent plus tranchées et la confiance bancale envers le Ministère se craquèle un peu plus.

En juin 1979, un an et demi à peine après le premier grain de sable dans la machine qu'a été la fracture du bureau du Dr Fowles, il apparaît évident qu'il suffirait de peu pour que les cendres de la rébellion ne s'embrasent ...









La suite maintenant !



Le 8 août 1979, les Collateral Damages manifestent une nouvelle fois dans les rues de Londres. Sauf que, cette fois-ci, les spectateurs ne se contentent plus de s'arrêter pour hocher la tête ; en moins d'une heure, plus d'une cinquantaine de sorciers se joignent aux militants déjà nombreux pour les soutenir puis les aider à lancer quelques sortilèges non dangereux. Il s'agit surtout de repeindre les murs aux couleurs de Collateral Damages, de coller des tracts partout où il est possible d'en mettre et d'occuper le Chemin de Traverse en scandant leurs idées. La plus célèbre rue commerçante sorcière se retrouve encombrée et paralysée et la Police Magique finit par débarquer en force. Ils arrêtent Naya Glave et plusieurs Collateral Damages. Ils relâchent la plupart pour ne pas s'attirer les foudres du public mais gardent la leader, persuadés qu'elle représente un danger sur le long terme.

Le 10 août 1979, les Mangemorts prennent contact avec Kit Sooney, bras droit de Naya Glave. En effet, les contacts de Voldemort lui ayant appris que Kit avait le projet fou de libérer son amie, il lui propose son aide. Le Lord y voit là une occasion de s'introduire au ministère sous couvert de bonnes intentions, pour kidnapper "discrètement" Lydie Summers, la fille du ministre que les Crépusculaires ne voient plus au coucher du soleil.


(Résumé de l'Intrigue 2 - ✊ We are Legions ✊)
A la tombée de la nuit du 16 août 1979, Mangemorts et Collateral Damages investissent le ministère. Ils sont rapidement confrontés à quelques employés, un civil et trois Phénix que Dumbledore avait chargé de surveiller les lieux en prévoyant une attaque des Collateral Damages, mais ils parviennent tout de même à libérer Naya Glave tandis que les mangemorts mettent la main sur Lydie Summers. L'arrivée de Dumbledore éveille les soupçons de "l'ennemi" sur la potentielle présence de Phénix sur les lieux (confirmé peu après par l'une des combattantes se ralliant aux côtés du Directeur de Poudlard) et précipite la retraite de "l'ennemi". Seuls des dégâts matériels sont à déplorer, ainsi que quelques blessés légers. Les interrogatoires sur chaque personne présente le soir-même ne donneront rien de concluant. Grâce à l'oubliette expérimental lancé avant la fin de l'affrontement, nul ne se souvient de l'enlèvement de Lydie. Néanmoins, les autres conséquences ne tarderont pas à se faire connaître.

Quelques semaines plus tard, à l'annonce de la réhabilitation des phénix, Voldemort envoie une nouvelle lettre ouverte aux sorciers anglais sous forme de tracts lâchés dans la rue.

Lettre de Voldemort publiée le 26 septembre 1979:
 

L'oubliette expérimental, créé grâce à des expériences menées sur les Crépusculaires par les Mangemorts, s'avère efficace. Voldemort profite de l'enlèvement ignoré de sa fille pour faire chanter la Ministre de la Magie. Au cours des trois semaines suivantes, plusieurs décrets en faveur des Mangemorts sont publiés, visant à briser le consensus qui a toujours présenté ces derniers comme dangereux ou meurtriers. Les médias officiels eux-mêmes furent enjoints d'aller en ce sens. La peine du célèbre traître Augustus Rookwood fut même réduite.

Du côté de l'Ordre du Phénix, Dumbledore s'est bien rendu compte que des sorciers semblaient victimes d'un puissant sortilège, mais sans savoir où chercher, il faudra plusieurs semaines pour trouver un contre-sort et faire retrouver la mémoire à ses alliés. Ceci fait, il se met aussitôt en quête de Lydie Summers et, le 24 septembre 1979, après une mission difficile qui faillit coûter la vie à l'un des frères Prewett, la jeune fille est ramenée à sa mère dans la plus grande discrétion. Son retour permet de sonner le glas de la politique pro-mangemorts embrayée, cependant, cette dernière a marqué l'esprit commun, déjà modelé par la propagande massive.


Le 25 septembre 1979, la disparition, puis la réapparition de Lydie Summers est révélée au grand public à cause d'une fuite interne via le Wizards War True Lies. Le journal pro-Phénix ne se prive pas de lancer la rumeur selon laquelle la nouvelle politique serait due à un chantage du Mage Noir.

Le Ministère refusant de se prononcer sur la question puisque la culpabilité des Mangemorts ne peut être prouvée dans cet enlèvement et qu'il s'entête à conserver un semblant de neutralité, impossible pour le quidam de savoir ce qu'il en est. Surtout qu'au soir-même de la révélation, Katherine Summers annonce officiellement que tous les Phénix, sauf attentat ou crime grave, seront graciés et relâchés pour service rendu à la patrie. Cette décision découle autant du fait de leur participation à la libération de la fille Summers, que des témoignages d'employés assurant de leur aide durant l'attaque du Ministère, mais surtout, de la volonté de remettre chaque Organisation sur un pied d'égalité.

A la fin de ce mois de septembre 1979, l'Angleterre est donc sans dessus dessous. Entre ceux qui refusent de croire à l'implication des Mangemorts, ceux qui réclament la démission de la Ministre et les différents médias qui se livrent une bataille acharnée, le pays semble plus scindé que jamais.

Si les Phénix sont désormais acceptés par l'Institution Magique, leur faible avantage fait difficilement le poids face aux rumeurs et à la méfiance installée au sein de la population. L'image presque reluisante des Mangemorts a également été écornée tandis que celle du Ministère s'effondre un peu plus.

Plus personne ne sait en qui ou en quoi croire. Aussi, il apparaitrait que sont les Collateral Damages, du fait de leurs actions justicières dans l'intérêt du plus grand nombre, qui rassemblent désormais le plus de voix. Et Naya Glave compte bien en profiter, de même que Voldemort, bien décidé à jouer de ce chaos d'un nouvel ordre.

La flamme combattante des citoyens sorciers renaît de ses cendres, pour le plus grand espoir des Phénix. Mais à quel prix ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Chrono 2 - octobre - novembre   Dim 26 Oct - 13:02



Octobre 1979 - Novembre 1979



Dans l'épisode précédent ...



Le dernier affrontement au Ministère de la Magie a provoqué un véritable raz-de-marée sur le Monde Magique Britannique. Entre actions et manipulations, autant les Collateral Damages que les Organisations tentent de tirer leur épingle du jeu. Le Ministère est plus ébranlé que jamais et surtout, les citoyens sorciers ne savent plus où donner de la tête. Qui croire ? Qui a raison ? Qu'est-ce qui serait le mieux pour la communauté ? Pour sa famille ? Pour soi ? Les questions se bousculent dans les esprits. Des esprits échauffés par les événements, lesquels se succèdent depuis presque dix ans !

Les Institutions et autres Leaders n'ont qu'à bien se tenir car il semblerait que les sorciers lambdas commencent à arriver à bout de patience.









La suite maintenant !



Si les deux premières semaines du mois d'octobre ont laissé un peu de répit à tous, si on excepte les justifications des uns et des autres quant au kidnapping de Lydie Summers et aux recherches en cours pour retrouver les prisonniers évadés, dès le 17 octobre 1979, un meeting est organisé par les Collateral Damages. Naya Glave, du haut de son estrade, n'hésite pas à rapporter son séjour dans les geôles du Ministère et à enjoindre les passants à se rallier à leur cause "pour la sécurité, la justice et la transparence". A 15h, l'allée centrale du Chemin de Traverse, déjà noire de monde, se retrouve complètement bouchonnée. Aucun dérapage n'est heureusement à noter mais chacun a remarqué l'absence des Organisations, a contrario de la présence timide des Brigadiers. Il se murmurerait que tous camps confondus commenceraient à craindre sérieusement l'association, laquelle devient de plus en plus populaire.

Le The Real War & le Wizzard's War True Lies, quant à eux, servent de porte-paroles aux Organisations pour débouter ces rumeurs. Le lendemain, 18 octobre 1979, chacun publie un communiqué. Les Phénix appellent à la prudence et à la réflexion tandis que les Mangemorts affirment apprécier l'engagement des citoyens. Tous deux sont néanmoins d'accord sur un point : il ne faut pas surestimer les moyens et le pouvoir de l'association. Car à trop crier au loup, on finit par perdre en crédibilité ... Et à se mettre en danger.
Le Ministère de la Magie surfe sur cette même vague dans la Gazette du Sorcier, mais l'encart ne fera même pas la Une de cette dernière.

Le 1er novembre 1979 est organisée une commémoration pour les disparus de ce que l'on a nommé le " Bloody Day ", soit les tueries de la place des Grands Sorciers et de Ste Mangouste ayant terrorisé le pays un an jour pour jour auparavant. A l'initiative du Ministère de la Magie, elle a lieu à la place des Grands Hommes, sous l'égide d'une sécurité plus que renforcée. Chaque citoyen désirant honorer la mémoire des disparus est le bienvenu. Malgré la popularité en berne de l'Institution, quelques 1005 personnes présentes ont été recensées. L'heure qu'aura duré la commémoration aura seulement été troublée par l'intervention impromptue d'un homme, lequel se serait mis à brailler que " tout cela n'aurait jamais du avoir lieu, que les choses n'étaient pas censées se dérouler de cette manière ". Le sorcier atteint d'une forme de dépression chronique fut évacué immédiatement, dans le calme, sans que nul ne fasse sur le coup le rapport avec le Crépuscule naissant ...

Le matin du 12 novembre 1979, une altercation éclate dans le petit village sorcier de Llandonay, au Pays de Galles, entre un Auror résidant et une mère de famille. Cette dernière a vu son mari se faire licencier après la fermeture de l'usine de fabrication de balais où il travaillait, faute de réponse aux demandes d'aide de financement par l'Etat Magique. Bientôt, d'autres habitants se joignent à elle et l'employé du Ministère se voit obligé d'envoyer des renforts. Le retour au calme a lieu en fin de journée mais le mal est fait : on réalise qu'on n'est plus à l'abri, même de ses propres voisins que l'on connait depuis des années.

Mais pas seulement. Ce bête événement allait servir de catalyseur à quelque chose de bien plus important. Dès le 14 novembre 1979, plusieurs échauffourées du même genre sont rapportés par les médias officiels et officieux. Si les premiers minimisent leur importance, les seconds tirent la sonnette d'alarme. En effet, c'est à travers tout le pays - Ecosse, Irlande, campagne Anglaise - que l'on commence à vouloir se faire entendre. Méfiance envers ses voisins employés par le Ministère, entraide sélectionnée, mauvais accueil des forces de l'ordre, voire des étrangers ... Des hiboux de colère et de réclamation affluent au Ministère. Alliés au Ministère, les Phénix parviennent à faire redescendre la pression dans une poignée d'entre eux mais la majorité reste sourde aux promesses d'un mieux-être. Une occasion que ni les Mangemorts, ni les Collateral Damages ne comptent laisser passer. Au 30 novembre 1979, Naya Glave a déjà été aperçue dans 2 lieux de rébellion et les Mangemorts, tout de leurs masques vêtus, auraient été vus dans au moins 4 d'entre eux ...


Revenir en haut Aller en bas
 

Chronologie 2 : Juillet 1979 - Novembre 1979

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» 18 novembre 1803, les idéaux de Vertières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Avant toute chose :: Synopsis :: Contexte-