AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Reality's so daunting, and I've got no way to explain [ Pv : Célène ]   Jeu 30 Oct - 20:38

La moto pétarade et j'accélère bruyamment. La maison des Prewett est juste un peu plus loin en bas, il va falloir que je me pose, mais trouver une piste d'atterrissage ici ne va pas être évident. J'aurais dû venir en balais ; mais bon, tant pis. C'est moins fatiguant en moto ; et puis elle prenait la poussière, la pauvre.
Une autre qui doit prendre un peu la poussière, c'est Célène. Et c'est plutôt moche à dire, mais je pense que c'est ce qu'il y a de plus exact comme terme. Avec ces débiles au ministère. Et ces enfoirés de mangemorts ... je suis bien content de ne pas avoir été démasqué. Rester coincé ici, ce serait vraiment la pire des situations. Même si les Prewett sont très sympas ... C'est pas le problème, je dois dire.

J'aperçois furtivement mes mains ; puis ne les vois plus. Mon sortilège d'invisibilité commence à faiblir. C'est pas trop grave, je suis arrivé dans la zone anti-transplannage de la famille. La maison est en vue et j'amorce la descente en ralentissant.

Trois minutes plus tard, je frappe à la porte, toujours clignotant et couvert de poussière. Le loquet s'ouvre et je vois des yeux me scruter ; ou plutôt, me chercher. « C'est Sirius ! Désolé, mon sortilège va prendre fin dans trente secondes. J'peux rentrer ? »

J'espère que Molly ne me laissera pas dehors pour être sûre que je ne sois pas un imposteur ... Enfin, si elle avait des doutes, l'invisibilité me lâche, cinq petites secondes, et me reprend. J'espère que ça ne va pas durer longtemps ... La porte s'ouvre et la jeune femme apparaît dans l'entrebâillement. « Bonjour, Black. » Elle sourit. A tous les coups, elle se dit que malgré les temps qui courent, je reste un boulet pas doué doublé d'un joyeux luron. Ce n'est pas vraiment le cas, mais bon, c'est ce genre de petit écart qui doit bien prouver que je suis bien Sirius Black et qu'on ne se refait pas. Ce genre d'écarts, entre autres choses.

« Salut Molly », je lâche en lui claquant un bisou sur la joue. Le sursaut monumental qu'elle a me fait rire alors que je pénètre dans la maison ; après tout, elle n'a pas pu me voir m'approcher, puisque je suis invisible. Vous pensez que je pourrai faire la même blague à la crevette ? Parlant d'elle, j'attends que la Prewett referme la porte pour lui dire « Je viens voir Célène. Elle est dans le coin ? ». C'est une question bête. Une question bête qui fait comme si nous ne savions pas tous les deux qu'elle n'a pas d'autre choix que d'être dans le coin. Molly a une moue un peu désolée et m'indique la porte du fond d'un mouvement de tête. « Si elle n'est pas là, cherche dans le buffet. » Je hausse un sourcil, dubitatif, avant de songer que le buffet était sûrement un passage secret pour aller dans la cave ou quelque chose comme ça. Alors je hoche la tête et me tourne pour rejoindre la porte en question. « Je vais passer au QG. Gedeon et Fabian y sont, on reviendra tous ensemble je pense. Tu restes dîner ? » « Volontiers », je lâche, avant de frapper quelques coups à la porte. Pour tout dire, j'ai un peu peur de l'état dans lequel je vais trouver ma tutrice préférée ... « Célène ? C'est Sirius. » Je n'entends pas de réponse ; alors je pousse la porte. La pièce est plutôt en bordel ; un peu comme le reste de la maison, en fait. Un bureau où brille encore une lampe est débarrassé et quelques parchemins y trônent courageusement. C'est probablement le seul meuble sur lequel il reste un millimètre carré de place libre. Il y a un sacré paquet de buffets dans cette pièce et ça ne va pas être évident. Au moins, les précautions sont maximums ... Je soupire, et m'apprête à essayer de trouver un passage dans ce foutoir, quand Molly surgit derrière moi et me bouscule joyeusement... me faisant au passage clignoter. C'est pratique d'être invisible, tiens. « C'est celui-là. J'y vais, à plus tard. » « Merci Molly. »

Je m'approche du meuble indiqué et ouvre les portes vitrées poussiéreuses. L'un des plats comporte des traces de doigts dans la poussière et j'y applique ma main pour activer le mécanisme. Le meuble s'ouvre en deux sur la hauteur, dévoilant un escalier en bois qui descend sur une dizaine de mettre et donne directement sur une ouverture dans le mur d'où s'échappe de la lumière. Ce doit être là ... Je commence à descendre et le meuble se referme derrière moi. J'espère, en tout cas, que c'est là, parce que je ne sais pas comment ça se rouvre ... J'arrive au bout des escaliers et apparais dans l'ouverture, cherchant Célène du regard. « Salut chef en chef », je fais, un mince sourire sur les lèvres.

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...
Revenir en haut Aller en bas
 

Reality's so daunting, and I've got no way to explain [ Pv : Célène ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. Back in the reality - this is not just ocean [CLOS]
» Vietnamese answer daunting call in Haiti
» C'est le pompom !!!!!
» Ana Falkowsky, when the mask became reality
» ♠ I'm not crazy, my reality is just different then yours → a Fool's links ♠

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Nord de la Grande-Bretagne :: Pays de Galles :: Habitations-