AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: PHELWICK Elias ✧ Neutre - Ordre du Phénix (Colin Firth) [Libre]   Ven 26 Juil - 6:28

Elias Phelwick (Elias Trelawney)
feat Colin Firth


LibreRéservéPris


Date de naissance : 23 août 1937

Nationalité : Anglais

Etat civil :  DIvorcé

Ascendance :  Sorcier ordinaire

Ecole de Magie :  Poudlard

Maison :  Poufsouffle

Métier :  Ancien comptable pour une petite entreprise de fabrication de balais, il a posé sa démission en janvier – Nouveau métier au choix

Organisation :  Neutre-Phénix

Capacité spéciale :  -

Particularité(s) :  Elias a de grandes facilités en arithmancie et en études des runes, des matières un brin terre à terre mais qui ne l’ont jamais empêché de se fier également à ses intuitions, surtout depuis qu’il compte être acteur de son destin.


Son Caractère


Passionné de chiffres – Travailleur – Loyal – Tendances à la lâcheté et au déni mais il se soigne – Marqué à vie par le meurtre de sa sœur – Sage – Déterminé – Patient – Peu rancunier ou manipulateur – Dévoué aux autres – Terre-à-terre mais sait philosopher (surtout avec un coup dans le nez)





Histoire


Elias Trelawney est le deuxième fils de George et Alma Trelawney. Agé de deux ans de plus que Sibylle, il eut, jusqu’à ses huit ans, une enfance dès plus ordinaires dans le petit village de « Sweet Feather », au nord de l’Angleterre.
Son destin bascula le 15 janvier 1945 lorsqu’il assista au meurtre de sa sœur en pleine nuit. Choqué, sans avoir la moindre idée des conséquences de ce qu’il avait vu ce soir-là, il alla se recoucher et au matin, resta emmuré dans le silence, persuadé par la suite qu’il ne s’agissait que d’un simple cauchemar qu’il avait inventé pour justifier sa culpabilité.

Sa famille et lui déménagèrent quelques temps plus tard, autant pour fuir l’assassin de Sibylle – qu’on présuma être le Mage Grindelwald, sans que la preuve ne fut jamais apportée – que les médias et la rébellion de la population sorcière. Les Trelawney devinrent les Phelwick et l’ombre du meurtre de la fillette continua de planer au-dessus d’eux, bien qu’ils tentèrent tous quatre de se refaire une vie loin de ce drame.

Arrivé à Poudlard, seul le Directeur connaissait sa véritable identité. Sa scolarité fut des plus linéaires : élève studieux et brillant, il portait volontiers assistance aux autres mais se fermaient dès qu’on lui posait trop de questions sur sa vie en-dehors du Château, ce qui ne l’empêcha pas d’attirer la sympathie de ses camarades.

Les retours au Pays-de-Galles où ses parents avaient élu domicile étaient un vrai calvaire pour le garçon. Aussi, dès qu’il fut diplômé, il prit le premier poste qui s’offrait à lui et qui lui permit de louer un petit appartement à Wrexham où se trouvait le siège de son entreprise. Il se maria deux ans plus tard avec une jeune sorcière, serveuse dans une taverne où il se rendait régulièrement avec ses collègues et ils eurent deux enfants.

En décembre 1977, Rose demande le divorce. Elias traverse alors une période difficile et s’enfonce dans une sorte de déprime qui commence à faire ressortir des souvenirs profondément enfouis.

Le 14 janvier 1978, la lutte qu’il mène contre lui-même prend un tournant décisif. Alors qu’il est sorti boire quelques verres avec ses collègues, une bagarre éclate entre eux et un autre groupe de fêtards avinés. Elias, épuisé, reste en retrait, ce qui lui vaut d’être traité de « lâche » par ses amis depuis plus de vingt ans.

La nuit d’insomnie qui s’en suit l’amène jusqu’au cimetière du village qui l’a vu naître et qui fut le théâtre de la fin de son enfance, désormais renommé « Ghost Crow », le village fantôme. Là, il retourne pour la première fois depuis l’inhumation sur la tombe de sa sœur et lui reviennent en mémoire les paroles d’un homme sage : « Un jour, il faudra lever le voile. Un jour, il faudra parler. ».

Le 15 janvier 1978, Elias se présente aux portes de Poudlard pour trouver l’homme en question. Il révèle alors à Dumbledore la terrible vérité : non seulement il était présent lors du meurtre, 33 ans plus tôt mais en plus, Sibylle a réalisé une prophétie juste avant de mourir. Il ne sait pas si c’est important, il sait seulement qu’il est temps d’en finir avec le déni.

Après une longue conversation où le Directeur le rassure sur le bien-fondé de ses réactions (après tout, il n’était qu’un enfant), Elias rentre chez lui, soulagé et en même temps avec le terrible pressentiment que ce qu’il vient d’avouer aura encore plus de répercussions que son silence.

Ce poids enlevé de ses épaules, Elias commence à comprendre qu’il a lui aussi un rôle à jouer dans cette Guerre et est bien décidé, même s’il n’a pour l’instant pas rejoint l’Ordre du Phénix, à changer de vie. Il a d’ailleurs démissionné mi-janvier et a quitté le Pays-de-Galles pour s’installer en Angleterre.




A savoir


L’histoire d’Elias s’arrête volontairement au début de l’année 1978. Nous vous laissons libre quant à ses réactions, à son évolution suite aux événements de ces derniers mois et depuis qu’il a décidé de quitter son travail au Pays de Galles.

La mort de sa sœur (en plus, régulièrement commémorée par le Ministère, puisqu’elle a été érigée en martyr) est un événement dont il peine à se remettre, même après toutes ces années. Elle pourrait également être un excellent moteur pour un éventuel accès à l’Ordre du Phénix.

 A vous de voir s’il a eu le courage de reprendre son véritable de nom ou s’il est resté sous son nom d’emprunt. L’un et l’autre impliqueront des choses différents mais tout aussi intéressantes !




Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard, aide inespérée. Dumbledore nourrit une certaine culpabilité vis à vis d'Elias, persuadé qu'il aurait pu éviter la mort de sa jeune soeur en arrêtant Grindelwald plus tôt. Bien sûr, Elias n'en a jamais rien su et a juste imputé la prévenance de son professeur de métamorphose à sa bonhommie naturelle. Rares étaient ceux connaissant sa véritable identité et Dumbledore en faisait partie. Peut-être est-ce pour cette raison que lorsqu'il eut besoin de lever le voile de son secret le plus profondément enfoui, il s'en soit remis à celui qu'il considère comme l'homme le plus digne de confiance. Le même avec qui il correspond régulièrement et qui l'entraîne de plus en plus vers la voie de l'Ordre du Phénix ...
Bartemius Croupton Sr
Ami distant, ancien camarade de promo. Voisins de dortoirs, les deux sorciers s'entendaient calmement sans être spécialement amis, appréciant de pouvoir travailler ensemble même si le caractère de Croupton a toujours été plus tranché et cadré que celui de son homologue qu'il traitait parfois de chiffe-molle tant celui-ci cherchait à éviter bagarre et discussions vives. Après Poudlard, les deux hommes se revoient de temps à autres, entretenant une relation étrange, aussi distante que liée, Croupton entrant au Ministère et affinant son côté acharné, fervant et parfois un peu trop radical au gout d'Elias. Le côté sur de lui et droit de son ami l'attire autant qu'il le culpabilise. Maintenant qu'il a enfin décidé d'affronter ses démons, peut-être que sa relation avec l'autre Sorcier s'en ressentira?
Revenir en haut Aller en bas
 

PHELWICK Elias ✧ Neutre - Ordre du Phénix (Colin Firth) [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Avant toute chose :: Almanach des Personnages :: Postes Vacants :: Prédéfinis du Forum-