AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 356
Date d'inscription : 17/08/2013
Organisation : Neutre - Phénix
Emploi/études : Journaliste pour Sorcière Hebdo
Maison : Poufsouffle
avatar
Basil Cavendish
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 13:56

Qu'est ce qu'on disait déjà ? Jamais deux sans trois ? Basil se passa une main nerveuse sur la gorge en déglutissant. Il n'avait vraiment pas hâte qu'un mangemort, un prisonnier, un détraqueur ou n'importe quel autre être vivant mal intentionné le reprenne pas la gorge. Ni que la demoiselle qui l'avait maintenant sauvé deux fois s'éloigne de lui.

« Est-ce que je vous ai déjà remercié mademoiselle ? »
, demanda-t-il à moitié dans une faible tentative d'humour, à moitié parce qu'il avait de réels doutes sur ses faits et gestes ces quatre vingt dix dernières secondes.

Tout s'était déroulé tellement vite... trop. C'était difficile à admettre mais finalement, il devrait attendre encore un peu pour se passer du secours des autres et prendre partit. Dans la pratique tout au moins ; en théorie, il pouvait spirituellement continuer à soutenir les Colletaral Damages et leur merveilleuse leader... qui semblait avoir décidé qu'il était temps de partir. Sans réfléchir, Basil attrapa soudainement Aliénor par le bras et l'attira vers lui, pour l'écarter du chemin des militants qui fonçaient vers la sortie.

« Laissez les partir ! Ils sont trop nombreux, de toute façon. »

Et eux seulement quatre. Contre quatre mangemorts, trois prisonniers et deux détraqueurs. Euuuh... ouai, finalement ils allaient attendre que les Colletaral Damages prennent un peu d'avance et se tirer en douce hein ! Attrapant instinctivement sa sauveuse par la main - oui, il avait oublié de lui demander son avis et non, il n'était plus question de la lâcher ! - il avança le plus vite possible vers le couloir libérateur. Les mangemorts semblaient trop occupés à chercher des noises aux brigadiers pour se soucier d'eux. Et si en temps normal Basil se serait inquiété de leur sort, ce soir, il n'avait plus assez de place pour eux.  De toute façon, ils savaient se défendre non ? C'était leur métier ! Et les détraqueurs étaient de leur côté. Et ils préviendraient les autorités pour qu'ils viennent les aider sitôt sortis d'ici, voilà ! Pas le temps de culpabiliser. Accélérant à mesure qu'ils se reprochaient du couloir libérateur, Basil lança le compte à rebours avant le grand départ pour une fuite effrénée. Quatre... trois... mais est-ce qu'il y arriverait seulement ? Est-ce qu'il ne se casserait pas la figure avant d'atteindre la porte, doué comme il était ? ... deux... à moins qu'il ne se prenne le sort d'un mangemort. Non, il n'y arriverait pas. Il n'arrivait jamais à rien de toute façon. Il était né pour échou...

Bobo ?:
 

Conséquences du premier dé:
 


Brusquement saisi d'un gros doute, Basil se retourna et découvrit le détraqueur qui le talonnait.

« Pas ça... », gémit-il en essayant de poursuivre sa route.

Mais il était trop tard. Il sentait déjà le désespoir le gagner à nouveau. Il avait beau tenter de chasser les pensées sombres qui envahissaient son esprit, elles ne cessaient de gagner du terrain, détruisant la moindre lueur de combattivité sur leur passage. Déjà qu'elles étaient moindres...

« Crockenpattes. », murmura-t-il dans un dernier effort. Sans conviction. Pas assez fort. Sans effet...

L'expression de ses parents lorsqu'ils avaient appris qu'il était un sorcier le tortura à nouveau. Celui de sa petite soeur chérie impuissante aux mains des mangemorts le courba en deux.

« ... pas Tiffany...  », supplia-t-il entre deux sanglots. « ... non ... pas ... »

Inconsciemment, il s'accrocha de toutes ses forces au dernier contact avec la réalité : le bras d'Aliénor. Dans un sursaut de lucidité, il chercha et captura son regard. Malgré toute sa volonté de s'en sortir - et de s'en sortir seul - il avait besoin d'elle. Encore une fois. Il n'y arriverait pas seul. Pas sans son ange gardien.


_________________
Don't bring me into this....
It's not that I'm afraid of death, war or pain ; it's just that I don't wanna be there when it happens.
(icon sunkiss./code northern lights.)




Code couleur : #bb99ca


Dernière édition par Basil Cavendish le Ven 29 Aoû - 14:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 13:56

Le membre 'Basil Cavendish' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#3 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#4 'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 16:00

GROUPE 1


Dorion cracha un peu de sang. Premièrement, parce que ça changeait de la salive et deuxièmement, parce que mourir dans son propre sang n’était pas vraiment la meilleure mort. C’était presque évident tiens.
Peut-être qu’il pouvait cracher parce qu’il avait eu le temps de respirer. Et qu’on avait subitement arrêté de lui donner des coups dans toutes les parties visibles de son corps. Il y a des choses qui font du bien quand elles s’arrêtent. Se faire tabasser et voir Borridge se récurer le nez par exemple. Il ramena ses jambes conte lui.

Est-ce qu’il aurait seulement la force de se lever et de se barrer de se merdier ? Ça ne s’était pas passé comme ça la dernière fois, il n’avait pas souffert autant, merde ! Il éructa quelques jurons qui se transformèrent en bulles dans sa salive rouge. Et bordel, il ne pouvait toujours rien voir.
Il se frotta le visage, emportant la masse écarlate et collante qui s’étalait sur son menton. C’était quoi le problème des gens dans cette ville, dans ce pays ? Il en voyait tous les jours de conneries comme ça. Mais pas au Ministère, y’a plus de respect pour l’autorité.
Le pire c’est qu’il avait entendu la Glave crier. Elle avait vachement l’air d’une mère éplorée. Elle avait vachement l’air de pleurer ses enfants cette gueuse.

Est-ce que Dorion ne deviendrait pas dingue si on touchait à son fils ? Sûrement. Est-ce qu’il mettrait tout à feu et à sang ? Sûrement. Est-ce qu’on le laisserait faire ? Sûrement pas.
D’un côté, il comprenait ce que ressentait cette femme. De l’autre, il la trouvait trop enjouée. Comme une enfant qui découvre qu’elle peut tourner les robinets de la salle de bain et qui fait déborder le bain et inonde tout sur son passage sans s’occuper des conséquences.
C’était ça, Naya était une gamine capricieuse.

Il cligna des yeux quand il sentit son corps se réchauffer. Ils sont vraiment cons au Ministère, ils pensent à mettre le chauffage en pleine bataille. « Bah oui, comme ça les combattants sueront plus et ils seront plus vites fatigués. »
Un raisonnement à la famille Sang-Pur versée dans la magie noire. Un raisonnement à la Black.
En parlant de lui, il était content de n’avoir pas recroisé son regard vide et sa tête pleine de vent. La jeunesse Sang-Pur était vraiment à chier.

Il cligna des yeux et remarqua qu’il voyait des formes se détacher les unes des autres. Plus les secondes passaient et plus ses yeux reprenaient leurs fonctions initiales. Il balança son regard sur le reste de son corps et une grimace tordit sa bouche pâteuse. Un si beau corps, un si beau travail d’artiste, et gâché par un psychopathe.

Dorion entendit son nom de famille. Putain, c’était quoi ce bordel, qui avait bien pu le reconnaître dans ce merdier. Il tourna la tête en cherchant à discerner qui pouvait bien lui en vouloir. Le Volk se retourna complètement, et entreprit de se mettre sur ses pieds.
« Putain, mais Dorion, on t’a tapé dans le ventre, on t’a pas brisé les jambes, fais pas semblant grosse tapette. »
Oui mais entre le cerveau et les jambes, y’a l’endroit douloureux où il a mangé, dans tous les sens du terme. Alors, ta gueule voix mentale. Il se traina contre un mur, sa vue se rétablissant au fur et à mesure de son avancée.
Ah, c’était Célène qui l’avait appelé et qui semblait l’attendre. Et un autre homme avec elle que Dorion ne connaissait ni de Morgane, ni de Merlin. Il passa sa main sur son ventre, compressant les douleurs qui lui donnait la nausée, il suivit Célène dans sa recherche de Naya.

Oh oui, il allait lui faire sa fête à la Glave de ses pensionnaires du slip.

En parlant de slip, Célène prononça le nom de Black. Bon, on y reviendra plus tard, pour l’instant Dorion n’était pas capable de s’occuper de son cas. Et puis il venait aussi d’abattre un méchant.
Devant eux s’étendait le groupe des fuyards. Et vu la gueule qu’ils avaient, ils allaient sûrement souiller les ascenseurs de leur présence. Et ça, c’était la tristesse dans le cœur de Dorion. Un sort l’évita, parce qu’il se penchait en arrière pour refluer ses fluides corporels. Trop de sexytude quand on contrôle pas son visage. C’était un peu la tétraplégie de l’action.

Célène voulut viser, mais ne réussit qu’à détruire un mur. UN MUR. Avec de la belle tapisserie, des choses jolies à voir, et qui se mouvaient dans les coins. DE L’ART. Il voulut lancer un regard noir en coin, mais il ne voyait pas en coin.
Il voulut passer sa frustration en envoyant un petit sort qui s’étala dans la poussière générée par Célène.
Quelle équipe. Quelle équipe de fou.
Il allait tout plaquer pour monter un spectacle de pyrotechnie avec elle.

Plus le temps pour les plaisanteries, il voulut tester autre chose, mais le pétard mouillé qui lui servait de baguette ne lui fit rien de plus qu’un pschiit mécontent. MERDE. Il l’avait dure, et elle lui foirait dans les mains. UNE PREMIÈRE.


Spoiler:
 

_________________


Run. The world will fall.


Dernière édition par Dorion Volk le Sam 30 Aoû - 7:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 16:00

Le membre 'Dorion Volk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 21:22

Le chaos total. Qui avait l'emprise sur qui, c'était impossible de le savoir. Les détraqueurs peut-être. Ces immondes créatures encagoulées étaient sorties de nul part, créant une vague de panique sur toutes les personnes présentes ici. Il ne manquait pluque ça. Antonin regardait autour de lui, caché dans l'ombre d'un mur aux côtés de son meilleur ami qui perdait progressivement le contrôle de la situation, semblait-il. Des sortilèges fusaient de tous les côtés, les phoenix et les membres du ministères s'étaient éparpillés dans le couloir, finalement plus occupés à gérer les attaques des détenus nouvellement libérés et des Collateral Damage plutôt que de s'en prendre aux Mangemorts. Tant mieux, ou tant pis selon l'avis du jeune Dolohov, ils n'avaient donc aucune excuse pour les attaquer violemment en pleine connaissance de cause. Il aurait bien aimé avoir l'occasion de croiser sa victime préférée, histoire de pimenter avec douceur cette mission qui devenait de plus en plus incontrôlable et dangereuse. Il se sentait exposé, nu. Il avait l'horrible impression que son masque allait tomber de son visage et que tout le monde se tournerait vers lui, le saisirait et l'enverrai à Azkaban avant même d'avoir eu le temps de dire Quiddich.

Instant de panique totale.

Ressaisis-toi Antonin, tu n'es pas dans ton état normal. Tu as froid. Trop froid pour quelqu'un qui a une décharge d'adrénaline. T'as une tachycardie, tu transpires. C'est impossible que tu restes figé avec cette sensation de vide et de terreur. Que se passe-t-il ?

Effort extrême, Antonin tourna son visage pour faire face à une immense silhouette encapuchonnée. Un détraquer venait de passer à côté de lui, l'effleurant presque. Pourtant ce n'était pas vers le mangemort que c'était tourné cette créature hideuse mais vers son ancien collègue Poufsouffle, Basil Cavendish. Il était sans nul doute un meilleur candidat avec plus d'émotions. Décidément se dernier n'avait pas un instant de répit. Peut-être qu'avec un peu de chance il ne s'en sortirait pas. Cela éviterait bien de nouvelles investigations pour Dolohov...

Reprenant doucement ses esprits, le jeune mangemort parvint à s'éloigner du couple que formait le détraqueur et Basil, les laisser possiblement se bécoter avec tendresse. Il rejoignit en quelques pas son meilleur ami, Lucius.
C'est à cet instant qu'un mouvement de foule sépara les personnes présentes dans ce couloir. Les Collatéral Damage menés d'une main de fer par Naya Glave, accompagnés d'autres ex-détenus et poursuivis par les quelques membres de l'ordre et employés du ministère s'étaient mis à courir en direction de la sortie. Ils voulaient partir le plus vite possible. Soit. Cela permettrait de vider un peu les lieux et d'y voir plus clair.

Surtout ne remerciez pas l'aide fructueuse qu'on apportés les partisanes du seigneurs des ténèbres, ce serait trop demander...

Lucius lui pris le bras, l'entraînant vers la silhouette recroquevillée de Nicholaus. Pendant cinq longues minutes le médicomage l'avait oublié. Cinq minutes pendant lesquelles son compère mangemort  commençait à dérailler. D'un côté, comment lui en vouloir à la vue de ces détraqueurs et de toute cette foule. Même une personne normale deviendrait agoraphobe. Pourtant, il fallait qu'il reprenne ses esprits, rapidement. Ils avaient besoin de lui pour identifier avec certitude Summers, il s'agissait d'une situation vitale pour eux.

- Je m'occupe de lui, mais il ne faut pas laisser les brigadiers s'échappent!

Il se dégagea de son meilleur ami pour s'approcher de Rosenhirsh et l'attrapa par le bras, l'obligeant à se remettre sur pied. Les deux Mangemorts s'écartèrent légèrement des mouvements de foule, se dissimulant dans le recoin d'un mur.

- Écoute moi maintenant, je suis là, on est tous là. Respire doucement, calme toi. On a besoin de toi, concentre tes pensées sur Lydie Summers. C'est elle qui compte en ce moment, personne d'autre.

Il parlait d'une voix calme, rassurante. Cela aidait souvent les patients atteints de trouble psychologiques à se calmer. Ils se sentaient moins seuls lorsque quelqu'un était la pour leur parler, pour les aider. Cependant est-ce que de simples paroles seraient suffisantes ? Antonin connaissait quelques sorts de medicomagie utilisés dans son service qui pouvaient calmer et tranquilliser les patients sujets à des crises d'angoisses afin de les aider à gérer au mieux l'environnement qui les entourait. Néanmoins ce genre de sortilèges pouvait avoir de nombreux effets indésirables, en particulier une certaine confusion... Confusion qu'il vaudrait mieux éviter dans des circonstances ou il fallait identifier quelqu'un avec certitude.

- Est ce que tu vas arriver à gérer tout seul ou tu as besoin d'aide?

Il se tourna vers son patient, consciencieux de lui venir en aide. "Ne foire pas tous Nicholaus, on a vraiment besoin de toi".


Dans l'attente de la réponse du Mangemort à moitié fou et totalement aveugle
Citation :
1- Antonin se prend un maléfice du croche-pied originaire d'un des brigadiers et s'étale par terre de tout son long
2- Un détraqueur s'approche de nouveau de lui et de Nicholaus, attention aux dégâts!

3- Ras, les deux Mangemorts peuvent papoter encore tranquillement


Dernière édition par Antonin Dolohov le Ven 29 Aoû - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 21:22

Le membre 'Antonin Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82
Date d'inscription : 24/10/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Briseur de Sort
Maison : Serpentard
avatar
Aiden D. Lehnsman
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 22:02

Groupe 1

Le froid était revenu, plus fort encore qu'avant son patronus. Au sol, il était au sol, et un instant, il se demanda s'il ne ferait pas mieux d'y rester. D'attendre qu'on l'oublie ici, ou qu'on finisse le travail. Qu'on ne vienne le tuer carrément. Mais la personne qui lui avait tiré dessus le premier semblait bien l'avoir oublié, le laissant simplement au sol avec une sensation de brûlure extrêmement désagréable dans le dos. Pas encore vraiment handicapante, mais largement assez douloureuse pour le clouer quelques instants sur les dalles pourtant tellement inconfortables. Mais il n'était pas certain que la situation qui l'attendait s'il se décidait à se relever le serait plus que cela, confortable. Alors à quoi bon ?

Pourtant, il savait qu'il devait se lever. Il le savait parce qu'il y avait Célène, derrière lui, ou pas loin, il ne savait plus vraiment où. Mais elle était là, pas loin, et elle se battait, et peut-être même qu'elle s'était faite blessée pendant que lui était à terre ! Et s'il y avait bien une chose qui devait vaincre la lâcheté qui le faisait presque hésiter à rester à terre et à faire le mort, c'était la présence de Célène. C'était la volonté de la garder en sécurité - ah ! - autant qu'il le pouvait. C'était la volonté de pouvoir la ramener ce soir chez eux même si ce lieu n'existait plus vraiment... Alors Aiden s'était relevé, appuyé sur des bras encore tremblant par l'effort fourni, la cherchant du regard. Il n'aurait même pas su dire combien de temps il était resté au sol, mais visiblement bien moins longtemps qu'il n'aurait pu le penser à première vue. C'était dingue comme les pensées pouvaient aller bien plus vite que les actions. Car rien ne semblait avoir vraiment bougé autour de lui, les sorts continuaient de jaillir, les combattants de se bousculer, les prisonniers de s'échapper... Et le sang de couler sur le visage de Célène. "Célène !"

Il a un premier pas pour la rejoindre, un premier mouvement de pur réflexe. Qu'il réprime aussitôt le premier pas amorcer. Parce qu'il n'est pas censé la connaître, n'est-ce pas ? Parce qu'il n'est qu'un soldat dans cette guerre qui n'est pas la sienne, et c'est ce qu'il voit dans ses yeux quand elle le regarde. Parce qu'elle est déterminée, comme toujours, et qu'il ne peut que la suivre. Et que tant pis si lui-même a l'impression qu'il va en recracher ses boyaux au sol. Il serre les dents, sans ajouter un mot, se fait violence pour ne pas la rejoindre de trop près. Et d'ailleurs, son invective à l'égard d'un pur inconnu lui confirme bien cette impression on ne peut plus désagréable : il n'est pas envisageable qu'il ne soit pas ce petit soldat qu'elle attend qu'il soit, il n'est pas envisageable qu'il ne la suive pas immédiatement, pour tenter de rattraper ce groupe qui s'enfuit. C'est leur mission, ils sont là pour ça. Et il en oublie carrément la petite française qui est censée être avec eux dans cette mission. Parce que déjà, l'objet de leur mission s'enfuie et Célène se lance à leur poursuite, et il ne peut, une fois de plus, que la suivre.

Le Aiden Lehsnman qui avait entraîné sa femme un peu plus tôt, celui qui ne cessait de protester à coup de petites piques et de sourires provocateurs semble s'être pour le moment évaporé, en même temps que l'a fait son patronus un peu plus tôt. Parce que jusqu'alors, ça pouvait presque être un jeu. Ou il pouvait presque y croire.

Mais pas quand Célène était blessée, quand elle était couverte de sang. Pas quand elle n'avait pas plus de regard pour lui que pour une arme peut être un peu trop encombrante. Et pas quand elle accueillait Black avec un tel enthousiasme - il la connaissait peut être plus qu'elle-même, il savait qu'elle était enthousiaste - parce qu'il avait dégagé un bête mangemort. Il avait créé un patronus, me**e ! Alors il se contente de hocher la tête à l'ordre de Célène, et de lever sa baguette pour lancer, avec toute la hargne dont il est capable : [color:48fb=339966]"Deprimo !"

Est-ce que le sort fonctionne ?:
 

Le grondement qui suit son sortilège amène presque un sourire sur les lèvres du Phénix. "Et bien, ils devraient en avoir pour un petit moment avec ça." Peut-être un peu trop sûr de sa propre puissance alors que sans doute pas plus qu'une des personnes n'est ralenti par son sortilège. Peut être un peu trop pressé de se vanter auprès de sa femme et de leurs compagnons. Peut-être qu'on ne devrait pas tourner la tête alors qu'on est en face d'ennemis connus et reconnus. Parce qu'il n'entend pas, pas plus qu'il ne voit venir, le sortilège de Relectrecituce qui vient le frapper de plein fouet. Parce que le cri ne passe même pas ses lèvres alors que ses cordes vocales sont comme tout le reste de ses muscles : totalement paralysés. Et l'impression atroce que son coeur éclate littéralement ! Le seul point positif dans cela est que sa main s'est refermé avec plus de fermeté encore sur sa baguette. Mais qu'elle lui est bien inutile maintenant qu'il se retrouve, une fois de plus, projeté à terre.

Est-ce qu'Aiden morfle encore ?:
 

Seulement si 3 au premier dé:
 

_________________


Dernière édition par Aiden D. Lehnsman le Ven 29 Aoû - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 29 Aoû - 22:02

Le membre 'Aiden D. Lehnsman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dés Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Date d'inscription : 05/03/2014
Organisation : Ordre du Phénix
avatar
Aliénor de Vigneral
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 30 Aoû - 8:21

Groupe 2

Aliénor. Je m'appelle Aliénor. Et vous me remercierez quand on s'en sera sorti, tous les deux." Elle lui sourit, aussi, mais déjà elle lui tend la main pour l'aider à se redresser. Elle sait qu'ils n'ont pas le temps de s'arrêter pour discuter ici, pour faire plus ample connaissance, car alors qu'elle mettait hors d'état de nuire le fou furieux qui tentait de s'en prendre à son protégé, le temps ne s'est pas arrêté autour d'eux. Et elle sait qu'elle doit continuer à remplir la mission donnée par l'Ordre, qu'elle doit suivre le groupe, remise aussitôt d'aplomb par la voix de Célène qui vient percer la bulle si fragile qui s'était formée autour d'eux. Mais son premier mouvement pour accourir à leur suite est aussitôt freiné par son inconnu, par son innocent compagnon qui l'attire contre un mur, l'empêchant de partir à la suite du groupe qui s'enfuit. "Mais qu'est-ce que... Et il lui enjoint, lui, sourd à ses protestations qu'il n'a sans doute réellement pas entendu au milieu de tout ce vacarme, de ne pas partir, de les laisser prendre de la distance.

Et elle hésite, la jeune Aliénor, à se dégager de sa prise pour suivre les siens. Mais elle sait qu'elle ne peut pas le laisser ici, que c'est impossible. Et puis, il y a encore des Mangemorts, alors rester à ses côtés, ce n'est pas vraiment fuir, n'est-ce pas ? Non, c'est le protéger. Ou en tout cas, tenter de le faire. Parce qu'ils sont encore nombreux, derrière eux, tout autour, même ! Et si les deux pauvres ères qu'ils sont ne semblent pas spécialement attiré pour le moment l'attention de leurs ennemis, cela ne saurait tarder. Et Aliénor hésite, doute. Elle pourrait de nouveau dans la bataille, mais ne serait-ce pas là totalement suicidaire ? Il a raison, ils ne sont pas assez, ils sont même carrément en sous-nombre, et malgré la présence de brigadiers encore sur les lieux, elle sait qu'ils risquent gros... Sauf qu'une fois de plus, son compagnon d'infortune ne lui laisse pas le temps de réfléchir sereinement et de prendre ses propres décisions. Elle n'a même pas le temps de comprendre que déjà, sa main s'est resserré sur la sienne, avec une fermeté dont elle ne l'aurait pas forcément cru capable. Et, déjà, il l'entraîne de nouveau, sans lui demander son avis. Et elle ne se dégage pas, trop surprise qu'elle l'est, de cette main qui enveloppe la sienne et qui, quelque part, la protège aussi...

C'est pourquoi son arrêt brutal la surprend et qu'elle manque de lui rentrer dedans, sans comprendre tout d'abord ce qui a pu provoquer une telle brusquerie. Et c'est alors qu'elle se rendit compte des frissons qui la parcourait toute entière. De cette odeur de mort dans l'air, qui vient lui enserrer le coeur. De ce sentiment de panique qui menace de s'emparer de son esprit d'un instant à l'autre... Et les bruits autour d'elle se fondent, perdent de leur consistance, comme si elle-même perdait lentement mais sûrement pied avec la réalité. Comme si les cris des prisonniers devenaient les pleurs d'une mère rendue folle par la douleur. Comme si... Mais à travers le froid, à travers cette montée de sentiments plus noirs les uns que les autres, il y a la chaleur. La chaleur de la main de cet inconnue, toujours crispée sur son bras. Il y a cette douleur que crée sa prise trop forte, mais qui, au contraire, lui permet de se rendre compte qu'ils sont toujours là, tous les deux. Et qu'ils sont tous les deux encore bien vivants.

Et il y a son regard. Son regard de pure souffrance, de pure panique. Et elle se jure, au plus profond d'elle-même, de le protéger. Parce qu'elle ne peut pas faire autrement. Et qu'elle ne le veut certainement pas non plus. Alors elle se penche vers lui. Vient tout juste frôler sa joue de ses lèvres. Baiser innocent, suivit d'un sourire qui se veut confiant. "Ça va aller." Et aussitôt, elle se retourne vers le monstre qui lentement avance vers eux, qui étend toujours un peu plus son emprise sur son compagnon. Et il est hors de question qu'il s'approche plus que cela ! "Expecto Patronum !"

Est-ce que le sortilège fonctionne, cette fois ?:
 

Aliénor ne peut s'empêcher, un instant, d'y croire, alors qu'une fumée argentée commence à sortir de sa baguette, alors qu'elle voit commencer à se former son patronus. Et le Détraqueur qui lui fait face commence même à hésiter, une seconde, stop un instant son avancée pour tourner son visage de mort vers le sortilège qui est en train de fonctionner... Et qui, en une seconde, s'évanouie comme il était apparu. Ne reste de l'animal en création qu'un simple filet de fumée qui se dissous aussitôt dans les airs. Et qui laisse aussitôt libre court à la créature de s'avancer de nouveau vers eux. "Non ! Laisse le tranquille, tu ne le toucheras pas !" Geste héroïque oh combien stupide de la jeune française qui se jette devant l'inconnu pour le protéger de son corps, face à un monstre qui ne craint absolument aucune attaque physique. Oh, mais il y a bien un effet, cependant, à cette petite action stupide. Celui d'attirer l'attention, par son cri, de leurs ennemis encore présents.

Est-ce qu'Aliénor est attaquée ?:
 

Elle n'aurait peut-être pas dû, elle ne sait pas. Et un nouveau cri, de douleur, cette fois, lui échappe, alors qu'un diffindo vient la frapper de plein fouet, lacérant son torse et ses vêtements. La coupure n'est pas assez profonde pour la tuer, et c'est peut être pire de savoir qu'ils ne font, au fond, que jouer avec eux. Parce que la coupure est bien assez puissante pour faire mal, oh combien mal, elle qui n'est habituée qu'aux cours, aux entraînements, mais certainement pas encore rompu à l'exercice du combat en situation réelle. Et elle sent ses jambes vaciller, prête à s'écrouler, alors que ne reste, pour le moment, que la douleur de sa chaire mise à vif et la sensation su sang qui s'écoule lentement. Elle ne mourra pas. Mais elle aura en tout cas bien mal.

Seulement si 3 au jet précédent:
 


Dernière édition par Aliénor de Vigneral le Sam 30 Aoû - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 30 Aoû - 8:21

Le membre 'Aliénor de Vigneral' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 910
Date d'inscription : 18/07/2013
Organisation : Mangemorts
Emploi/études : Ex-Oubliator d'Elite - Sans emploi
Maison : Poufsouffle
avatar
Nicholaus Rosenhirsh
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 30 Aoû - 21:41

Tout s'accélérait encore, les silhouettes se mouvaient comme dans un ballet fou et discordant, les sons l'agressaient et trouvaient des consonances des plus en plus accusatrices. Rares étaient encore les voix dont il pouvait situer le propriétaire, difficile était sa capacité à garder à l'esprit l'organisation cloisonnée à laquelle il s'accrochait inefficacement.

Nicholaus perdait pied. Il gémissait bassement, la voix rendue rauque, les mains plaquées sur ses oreilles tandis que de fines larmes silencieux coulaient sous son masque. Le détraqueur n'avait fait que le frôler mais sa présence décuplait les névroses du Crépusculaire.

Une bulle de silence. Difficilement, en s'y prenant à plusieurs reprises et tâchant maladroitement de se concentrer pendant de trop longues secondes, l'ancien Poufsouffle parvint à en lancer une petite, juste suffisamment grande pour l'englober et réduire assez les stimuli extérieurs qui menaçaient de le rendre fou.

Juste assez pour qu'il puisse souffler. Un peu.

Juste assez pour se forcer à ne pas décamper en plantant tout le monde pour retrouver le bruit régulier de son coucou, la douceur du pelage de Melchior, le velours usé de son canapé, le...

Lorsqu'il perçut quelque chose le brûler. La douleur accédant difficilement au cloisonnement de sa conscience, les nerfs de sa peau maintenant zébrées ne parvenant guère à allumer l'alarme, à enclencher de réaction.
Nicholaus se concentra sur cette sensation, sur le picotement et la chaleur naissante.

Peut-être pourrait-il faire quelque chose? Disparaître? Les faire disparaitre? C'était la bonne heure non?

Lorsqu'on lui effleura le bras.

Nicholaus eu un large mouvement de recul, parvenant de justesse à ne pas sortir de sa bulle de silence, murmurant des mots sans queue ni tête, se recroquevillant à nouveau contre le mur.

La voix de Dolohov parvint doucement à s'insinuer dans son esprit, se mêlant aux souvenirs, à ses peurs, ses doutes, les Autres Voix, les directives.

"Non... L'avenir ne peut se lier au présent lorsqu'on le mouvemente trop.."

Murmura t-il, terrifié, entre deux phrases incompréhensibles. Avant de répéter simplement la fin de la phrase de l'autre mangemort.

Il n'avait pas confiance, plus confiance. Il n'arrivait plus à se focaliser.La douleur en profita pour enfler, exploser. La voix du médicomage lui vrilla les oreilles alors qu'une bouffée d'angoisse lui coupait le souffle.

Culpabilité, angoisse, mépris, peur, douleur, impatience, devoir. Tout se mêlait.

D'un sort il repoussa le mangemort, se releva de toute sa hauteur, une vague de neutralité froide et implacable remplaçant le reste de tous ses sentiments.

D'un geste mécanique il se tourna, obéissant sans penser, vide, pour survivre sans être vraiment. Posant son regard aveugle dans la direction souhaitée Ne voyant rien.

Observant pire que rien.

Un frisson lui parcouru le corps, lui donnant la nausée alors que son regard mort ne parvenait plus à se décrocher de la silhouette de néant, alors qu'une migraine atroce lui vrillait le crâne, qu'il ouvrait la bouche comme un fantôme sans voix. La refermant pour attraper le bras le plus proche, le serrant, sans force mais fermement.

Il parvint uniquement à acquiescer du chef. Les mots sur sa langue ne voulaient plus lui obéir, son esprit décrochait, s'enfermait.

Spoiler:
 

_________________

Le véritable cauchemar n'est jamais celui auquel on croit, se terrant dans chaque angle, chaque chuchotement de trop, chaque souffle saccadé qui nous échappe. Il est là pour vous rappeler que finalement, vous n'appartenez à aucun monde. Seul le Destin à le pouvoir du véritable choix.



Dernière édition par Nicholaus Rosenhirsh le Sam 30 Aoû - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 30 Aoû - 21:41

Le membre 'Nicholaus Rosenhirsh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 30 Aoû - 22:33



" Non ! Laisse-le tranquille ! "

Ce fut sans doute le sens du devoir qui incita Lydie à tourner la tête vers le couple menacé par le détraqueur. Elle ne se souvenait pas avoir vu leurs visages dans les cellules et en déduit aisément qu'ils étaient de simples civils, arrivés au mauvais endroit au mauvais moment. Quelle plaie ! Elle ne pouvait se permettre de détourner les yeux de ses ennemis... Ni de laisser la créature leur aspirer l'âme. Goule ! Lançant un dernier stupéfix vers les mangemorts, elle se retourna rapidement vers Basil et Aliénor pour jeter un sortilège du patronus. Il lui fallut plusieurs secondes de concentration pour faire apparaître l'animal argenté. Trop... A peine le renard eut-il fait fuir la créature qu'un rayon de lumière rouge frappa la fille de la ministre de plein fouet. Elle n'eut même pas le temps de pousser un cri.

« Coriace la Summers ! Embarquez-moi ça ! »

L'aveugle, dans son délire, avait quand même réussi à confirmer qu'il s'agissait bien de celle qu'ils recherchaient. Il n'y avait plus qu'à ... Mais il fallait faire vite.

« Et ceux-là ? », demanda un mangemort en indiquant Aliénor et Basil du menton.

Un instant d'hésitation, une moue pensive ... Et soudain un bruit. Massif. Accompagné de plusieurs voix. Les renforts, à n'en pas douter ! Lucius fronça les sourcils sous son masque, tiraillé entre les ordres reçus et son envie de laisser le Détraqueur restant s'occuper de ces parasites.

« On n'a plus le temps ! »

D'un geste agacé, il dirigea sa baguette vers le Détraqueur. Un mince filet coloré fit reculer celui-ci d'un bon mètre, assurant ainsi plus de marge à ses victimes. Profitant de son ascendant, il lança un expelliarmus informulé vers eux. Cela les ralentirait suffisamment, sans mettre leurs vies - insignifiantes, mais le Lord avait été clair là-dessus - en danger. Puis, il quitta la salle au pas de course. Finalement, c'était le mieux à faire. S'ils étaient trop lent, alors ... Il s'agirait seulement d'un bête accident. Les citoyens n'y verraient là que la continuité de l'incompétence du ministère, incapable de contrôler ses détraqueurs et même de protéger ceux qui circulaient dans ses couloirs, alors que les Mangemorts, eux, auraient tenté de les protéger avant de fuir. Mais seulement pour préserver leur identité et leur cause. Oui, un excellent choix.

***

Bloquées. Ces putains de cheminées étaient bloquées. Tout comme les ascenseurs. Et les protestations outrées de Naya Glave n'aidaient en rien ! Comme s'ils avaient pu prévoir que ces crétins du ministère réussiraient à détecter et à bloquer l'accès de la cheminée par laquelle ils étaient arrivés. N'étaient-ils pas censés être lents et désorganisés ?

« Peut être avez-vous besoin d'aide pour nous sortir de là ? » ironisa la leader des Collateral Damages.

« Vous voulez nous guider à la sortie ?! », cracha le mangemort en réponse.

« Oui ! Je pense que je ne peux que faire mieux que vous. Collateral Damages, avec moi ! »

Il devait bien y avoir une cheminée qui fonctionnait encore ! Ou qui était au moins déblocable. Mais pour cela il faudrait sans doute faire demi-tour. Déjà qu'ils avaient été ralentis par les tentatives destructrices de ces imbéciles ... Cela signifiait également affronter les aurors qu'elle entendait arriver en renfort, en plus de ces pauvres âmes aveuglées qui pensaient faire le bien en se battant contre eux. Mais peut-être pourrait-elle réussir à tirer les vers du nez d'un employé du ministère ? Pourvu qu'elle arrive à mettre la main sur l'un d'eux.

« Incarcerem ! »

Naya Glave a écrit:

1: Célène se retrouve ligotée de la tête au pied.
2: Dorion est touché et des cordes entravent ses bras.
3: Paf ! Sirius est saucissonné !
4: C'est Aiden qui se retrouve ligoté !







Blabla hrp


Ca y est ! Les renforts arrivent ! Deux aurors rejoignent le groupe 1 et trois aurors viennent à la rescousse du groupe 2

Les mangemorts essaient maintenant de rejoindre les Collateral Damages. Ils sont en train de remonter le couloir mais ne sont pas encore à leur niveau. Aliénor et Basil, vous êtes libres de les suivre, pourvu que l'un de vous obtienne un 1 ou 2 d'un dé pour arrêter ou ralentir le détraqueur et vous libérer le passage.

Naya Glave, les Collateral Damages et les deux mangemorts sont parvenus à la cheminée par laquelle ils sont arrivés, se sont rendus compte qu'elle était bloquée et essaient maintenant de rejoindre un autre quartier pour essayer d'autres cheminées. Ils entravent mais ne blessent pas gravement ceux qui se trouvent sur leur chemin. Les Collateral Damages ne sont pas foncièrement mauvais ou violents !

Celui du groupe 1 qui a été entravé par Naya Glave va devoir compter sur la bonne fortune de ses camarades pour être libéré. Pour ce tour, exceptionnellement, si vous lancez un finite incantatem, le résultat dépendra de votre dé, comme pour n'importe quel sortilège que vous utiliserez à cette fin. Il vous suffit d'un dé oui pour que votre compagne/compagnon soit libéré.

Tout le monde se doit de lancer un dé 3 pour la possibilité de se faire toucher (par un mangemort ou un CD pour les neutres et phénix, par les aurors arrivants pour les mangemorts), même le groupe 2 ! Lucius et le mangemort lambda peuvent très bien se retourner si vous vous lancez à leur poursuite, ou s'ils croient que c'est le cas, et tenter de vous ralentir.

Les règles d'attaques sont les mêmes: oui/non pour un PNJ lambda, 1 dé 4 pour un PNJ nommé ou un joueur.

Vous n'avez à nouveau droit qu'à une seule attaque par tour par joueur !

Concernant vos positions : le groupe 1, vous avez pu remonter jusqu'au la zone de justice magique, pour faire face à Naya Glave. Le groupe 2, vous êtes toujours dans le couloir des geôles, sauf si vous parvenez à ralentir/à vous débarrasser du Détraqueur restant.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 30 Aoû - 22:33

Le membre 'Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Dim 31 Aoû - 11:38

Et Dorion se prit un sort dans la tronche. C’est vrai que ça faisait longtemps. Pourquoi pas lui remettre une autre couche, il avait presque réussi à viser quelqu’un et sa baguette marchait du tonnerre.
De toute manière il s’en serait voulu de toucher quelque chose ou quelqu’un d’important.

C’est faux.

Dorion sentait la rage bouillir en lui pendant que des cordes s’enroulaient autour de lui et serraient ses membres déjà douloureux. Un toussotement quand il toucha terre fit apparaître quelques taches de sang sur le sol. Il pouvait tourner la tête, mais n’avait pas envie de voir. Il pouvait regarder ce qui se passait, si les autres tenaient bon, savoir qui lui avait lancé le sortilège.
Mais sa capacité de réflexion avait été quelque peu bousillée par le fait de rouler par terre pour la deuxième fois en une journée, en moins d’une heure.
Il avait juste retenu que c’était Glave, la profanatrice qui levait sa baguette dans sa direction.

Et merde, il n’était même pas capable de se protéger lui-même. Comment pouvait penser à protéger un Ministère entier. Merlin qu’il était inutile. Il ne servait qu’à rire à la tronche des autres, boule de sarcasme tombée au sol.
Et Célène, qu’allait penser Célène de lui ? Qu’allait-elle se dire de le voir ramper, de le voir se tortiller comme un ver ?
La meilleure stratégie, c’était de faire le mort. Qu’est-ce qu’un mort pouvait vous faire s’il était déjà mort.
Peut-être que quelqu’un songerait à le libérer, mais il n’y comptait pas. Ce n’était pas le moment, il valait mieux avancer et envoyer de la terrine dans la tronche des Collateral Damages.

En roulant vers le mur du couloir pour ne pas rester dans le passage, il s’aperçut que ses jambes étaient libres. Si seulement il arrivait à se mettre debout, si seulement, alors il pourrait au moins suivre les personnes et leur glisser des conseils à l’oreille.
Mais sa baguette ? Sa baguette était sur le sol, non loin de lui. S’il pouvait se mettre debout, il pourrait même récupérer sa baguette, et pourquoi pas, se libérer lui-même.

Il roula vers le mur, tel un tonneau de vin. Et s’adossa à ce dernier pour appuyer sur ses jambes. Putain, c’était pas possible, il allait morfler toutes les blessures de son corps. Il n’avait pas l’entraînement physique pour subir tout ça. Il ne pouvait pas supporter toutes les peines du monde dans son petit corps.
Et c’est à mi-chemin, qu’un sort effleura le mur derrière lui et envoya quelques morceaux de roche droit sur lui. Et voilà que Dorion retournait à la place qui était la sienne. Sur le sol et dans la fange du Ministère. Il le savait de toute façon. Il le savait que jamais, au grand jamais il n’aurait dû venir manger un morceau. Pendant que la moquette épongeait le sang qui coulait de sa joue, il se prit à imaginer de bons morceaux de viandes avec des frites, des plats de poissons qui fleuraient bon le thym et les épices, et même des verres de jus de différents fruits gorgés de soleil.
Mais qu’on le sorte d’ici, MERTE.

Spoiler:
 

_________________


Run. The world will fall.


Dernière édition par Dorion Volk le Dim 31 Aoû - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Dim 31 Aoû - 11:38

Le membre 'Dorion Volk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Dim 31 Aoû - 12:20

Ca va aller. Maintenant qu'on est regroupés enter phénix, ça va aller. On va pouvoir se serrer les coudes et faire mordre la poussière à ces salauds. Et les empêcher de se tirer, d'ailleurs. Allez, on y croit. Ca va le faire. Les renforts arrivent. Cette fois, c'est les mangemorts qui connaîtront l'échec cuisant. La terreur d'être faits comme des rats. Et ils regretteront d'avoir mis les pieds dans le ministère, même protégés qu'ils se croient avec leur masque de la mort collé sur la tronche. La gueule que ça leur fait, d'ailleurs ...

Alors que je tente de me rassurer en tâchant toujours de protéger mes camarades et de me protéger moi-même, je me rends compte de l'inefficacité de l'entreprise lorsque, presque simultanément, Célène et son maris sont atteints d'un sortilège ; la première légèrement, en réponse à son sortilège contré ; le second plus violemment et qui s'effondre, paralysé. Au moins a-t-il réussi à les ralentir un peu, conformément à l'ordre de la crevette. Au fond du couloir, j'entends les CD beugler quelque chose ; ils font demi tour. Ah, les agents de sécurité ont fait leur boulot ? Hourra ! Les ascenseurs sont bloqués, et ils doivent essayer de trouver un autre moyen de sortir. Sauf qu'on se trouve entre eux et la sortie. Pas de chance, hein ? J'arme déjà mon bras, près à le ralentir au maximum ; mais ils sont plus rapides et un sortilège frappe Volk, non loin, qui se retrouve donc inutile et encombrant. Autant dire que ça ne change pas de d'habitude. Non, ça va, je PLAISANTE. Je me tourne donc vers-lui, rapidement, et lance un Finite Incantatem à la hâte, tâchant quand même de le rendre efficace.

Puis, souriant vaguement en appréciant ma réussite, je fais à nouveau face à nos adversaires, en direction desquels je fais quelques pas avant de brandir vers eux ma baguette. « Stupéfix ! » Je braille, bien bruyamment, espérant peut-être les faire hésiter. Songeant un peu tard qu'ils risquent de devenir un peu plus méchants en se rendant compte que je suis le mec qui a hurlé ''à bas le ministère'' il y a pas dix minutes. En tout cas, je touche de plein fouet un homme, à deux pas de ma cible initiale. J'avais l'intention de dégommer leur meneuse, mais à cette distance je manque un peu de précision. Et un peu de réaction, visiblement, même si la distance n'y est pour rien. C'est au dernier moment et dans un mouvement de recul que je dévie la contre-attaque qui m'aurait sans doute envoyé au tapis. Qui me laisse une seconde désorienté.

« Rendez vous ! Vous faites pas le poids bande d'imbéciles ! »

Oui, je m'époumone en parant toujours les attaques du groupe remontant le couloir. Et dans mon dos, en plus de mes camarades, j'entends les cris et arrivages d'un autre groupe que je devine pas forcément très sympathique. Heureusement, les aurors sont arrivés et c'est aux côtés de mes collègues que j'arme à nouveau mon bras. Ca va le faire. Ouais, ça va le faire. Surtout que Célène est remontée comme jamais. Et que Dodo est d'attaque. Quant à Aiden, hé bien, qu'il se relève, déjà. Mais ça va le faire.

Dés:
 

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...


Dernière édition par Sirius Black le Dim 31 Aoû - 12:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Dim 31 Aoû - 12:20

Le membre 'Sirius Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dé 4 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Date d'inscription : 05/03/2014
Organisation : Ordre du Phénix
avatar
Aliénor de Vigneral
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 2 Sep - 17:05

Il était là, il avancé. Il était toujours plus proche, et elle avait mal. Mal, pas suffisamment pour ne plus pouvoir bouger, pas suffisamment pour que cela soit mortel. Mais suffisamment pour que le froid du Détraqueur l'engourdisse, et qu'elle ait juste envie que cela cesse. Pour qu'elle ait juste envie de fuir, de prendre de nouveau la main de l'inconnu et de l'entraîner avec elle. D'aller se terrer dans un coin et de tout oublier. D'être juste en sécurité, avec lui, son inconnu, qui tremble, qui a peur, et qui compte sur elle. Mais elle ne peut rien faire. Elle a essayé, et elle ne peut rien faire. Juste se mettre en travers du chemin de la créature, juste attendre, prendre les sortilèges à sa place et attendre. Que la créature arrive, et avec elle, la mort. Ou pire. L'oublie éternel... Mais est-ce réellement pire ? Ne serait-ce pas préférable de se laisser aller à cette obscurité, en lieu et place de leur situation actuelle ? Elle a mal, elle se tord, et elle hésite... Est-ce qu'elle pourrait juste... abandonner ?

Non ! Le cri résonne dans son crâne, résonne comme une cloche dans la plus haute tour de Notre-Dame. Non ! Et, comme en écho de ce soudain regain de volonté - où est-ce grâce à cela, justement ? - elle voit soudain apparaître à ses côtés une magnifique créature argentée qui vient stopper net l'avancée de leur agresseur inhumain, le forçant même à reculer. Et il lui faut relever les yeux pour comprendre ce qu'il vient de se passer. Cette femme, Lydie Summers, si elle ne se trompe pas, la fille du Ministre elle-même, vient de leur sauver la vie. Et Aliénor s'apprête à la remercier, même si elles n'ont pas vraiment le temps de bavarder, quand l'esquisse de sourire qui naît sur ses lèvres se transforme aussitôt en grimace d'horreur, et que le simple merci qui allait être articulé se métamorphose en cri presque paniqué. "Attention !" Mais il est déjà trop tard, et l'éclair rouge vient frapper de plein fouet la jeune femme sans qu'Aliénor n'ait rien eu le temps de faire. Impuissante. Et sa baguette est bien là, pourtant, dans sa main, serrée entre ses doigts. Mais elle pend lamentablement à ses côtés, alors qu'Aliénor fixe la scène sans y croire. Elle n'a rien pu faire. Et, en réalité, elle ne peut rien faire, depuis le départ. Elle n'a été utile en rien jusqu'à maintenant, sauf pour son protégé. Elle ne sait pas se battre.

Alors pourquoi est-elle là, exactement ? Au Ministère, ce soir ? Et plus globalement, en Grande Bretagne ? Elle s'est toujours cru forte. Elle s'est toujours cru une battante. Et ce qu'elle découvre ce soir d'elle-même est tout autre... Et elle voudrait se mettre en marche, là, tout de suite, les suivre, mais est-ce qu'elle le peut réellement ? Est-ce qu'elle en est capable ?

Plus besoin de se poser la question quand soudain un nouvel éclair la frappe, quand sa baguette lui glisse entre les doigts pour venir s'écraser au sol, tout juste hors de sa portée. Plus besoin de se poser la question sur ses capacités, elle qui se fait avoir par un simple expelliarmus. Mais plus besoin non plus de s'interroger sur ses motivations. La perte momentanée de sa baguette semble lui redonner un regain d'énergie, cette volonté qui la prend soudain aux tripes. Elle ne se laissera pas faire. Elle ne les laissera pas faire ! Surtout pas quand, non content d'avoir immobilisé Lydie Summers, ils commencent déjà à s'enfuir avec elle ! "Viens ! On doit les arrêter !" Et c'est à son tour, maintenant, de prendre la main de l'inconnu pour l'entraîner à sa suite. Et peu importe qu'il ne veuille pas, en fait, Aliénor n'y pense même pas. Il est hors de question qu'elle se sépare de lui, et il est hors de question qu'ils laissent les Mangemorts prendre la fuite, même avec la présence de sorciers confirmés !

Est-ce que le Détraqueur les laissent passer ?:
 

Sauf que décidément, elle n'en est pas capable. Parce qu'il y a une deuxième créature, un deuxième monstre, et que décidément, ah ! Qu'est-ce qu'elle doit les faire rire, avec ces sortilèges ratés, avec cette vague fumée ridicule ! Qu'est-ce qu'elle doit les amuser, ces fameux Détraqueurs ! Parce qu'il y en a un deuxième, qu'il est là, qu'il s'élève au dessus d'eux, immense, terrifiant. Et qu'elle est incapable de faire ce qu'elle a déjà pourtant réussit avec les autres Phénix, elle est incapable de matérialiser quoi que ce soit. Parce que sa baguette ne lui obéit pas, mais a-t-elle réellement déjà obéit ? A-t-elle jamais été vraiment douée dans ce qu'elle désirait entreprendre ?...

La course a ralentie, et elle se serait arrêter avant d'avoir atteint la créature, de toute façon, si un sortilège ne venait pas d'éclater juste sous ses pieds. Et elle trébuche, lâche l'inconnu elle l'espère à temps alors qu'une douleur atroce vient lui paralyser une cheville et qu'elle s'écroule au sol. Elle n'a même pas vu d'où venait l'attaque. Elle sait juste qu'elle est maintenant presque à la merci du monstre...

Est-ce qu'Aliénor se fait toucher au passage ?:
 

Lucius, mon amour.:
 


Dernière édition par Aliénor de Vigneral le Mar 2 Sep - 17:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 2 Sep - 17:05

Le membre 'Aliénor de Vigneral' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 356
Date d'inscription : 17/08/2013
Organisation : Neutre - Phénix
Emploi/études : Journaliste pour Sorcière Hebdo
Maison : Poufsouffle
avatar
Basil Cavendish
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 3 Sep - 9:56

Enfermé dans sa bulle, Basil n'eut pas l'occasion de voir le visage de leur bienfaitrice. Ni le sort que lui réservèrent les mangemorts la seconde suivante. Lorsqu'enfin il réussit à émerger de l'obscurité, à se débarrasser de la terreur, du désespoir et de l'image de ses proches tordus par la douleur, ils n'étaient à nouveau plus que tous les deux. Lui et cette femme au nom particulier dont il n'arrivait pas à se souvenir. C'était un truc qui ressemblait à Elinor, mais en plus étranger. Français ou allemand peut être ? Il n'en était plus sûr. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait intérêt à rester avec elle.

Aussi ne broncha-t-il presque pas lorsqu'elle prit sa main pour l'inviter à la suivre. Il émit juste un vague « Mais... » d'incompréhension. Ici ils étaient tranquilles - si on omettait le détraqueur encore d'attaque et celui qui le serait à nouveau bientôt. Il leur suffisait de faire demi tour et de se réfugier dans un tribunal, dans le couloir de la justice ou... ou dans le quartier des brigadiers par exemple. Enfin bref, ils pouvaient aller n'importe où ! Pourquoi prendre le risque de les suivre ? " Gryffondor " lui souffla une voix familière. Amabelle... elle avait l'habitude de soupirer ce mot d'un ton à moitié las, à moitié amusé, dès qu'elle apercevait un élève faire l'idiot sur son balais, plonger dans le lac ou se mettre en danger de n'importe quelle manière. A l'époque, ça le faisait rire. Aujourd'hui, accroché à l'une d'eux, plus tellement. Voir plus du tout. Mais il n'avait pas d'autres choix. Plutôt ça que de rester seul avec le détraqueur... qui semblait d'ailleurs prêt à les suivre.

Chance, chance, viens à nous !:
 

Hurlant le seul sortilège qui lui venait à l'esprit de toute la force des ses petits poumons, il agita sa baguette en essayant de viser juste... et parvint à stopper l'avancée du détraqueur quelques secondes. Nom d'une goule ! Est-ce qu'il venait vraiment d'y arriver ? Pas le temps d'y réfléchir, Aliénor l'entraînait déjà vers la sortie. Ils foncèrent dans le couloir où détalaient déjà les quatre mangemorts et leur otage. Sûrement un ennemi blessé songea Basil qui n'avait pas vu l'enlèvement. Tant mieux ! Il n'avait plus qu'à en blesser un autre.

« Morcanis !»

Le sortilège toucha le leader mais celui-ci ne prit même pas la peine de s'arrêter. Il tourna juste la tête pour répliquer d'un rayon mauve... dont Aliénor le sauva en le faisant tomber au bon moment.

« Aaaah ! Ca va ? », s'inquiéta-t-il en se relevant précipitamment pour ne pas l'écraser. Dans sa hâte et sa maladresse, il s'appuya sur son ventre pour se relever et s'empressa d'ôter sa main en s'excusant quatre ou cinq fois lorsqu'il s'en rendit compte.

« Pardon, pardon, pardon je peux vous aider à vous relever ! »

Et cette fois-ci, ce fut avec une délicatesse excessive qu'il s'accroupit avant de passer le bras autour de ses épaules pour l'aider à se redresser.



La meilleure défense c'est l'attaque !:
 

_________________
Don't bring me into this....
It's not that I'm afraid of death, war or pain ; it's just that I don't wanna be there when it happens.
(icon sunkiss./code northern lights.)




Code couleur : #bb99ca


Dernière édition par Basil Cavendish le Mer 3 Sep - 10:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 3 Sep - 9:56

Le membre 'Basil Cavendish' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 4 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 3 Sep - 13:01

Un instant d’inattention.
Voyons Antonin, tu as l’habitude des patients psychotiques maintenant… Tu sais très bien qu’ils sont imprévisibles. Qu’ils réagissent au quart de tour.

Le jeune Mangemort venait d’en faire les frais alors que son compère, pris d’une poussée aigue de folie, l’avait repoussé d’un coup de baguette. Un coup dans le ventre. Quelques mètres en arrière. Rien de grave mais assez pour l’énerver. Pourtant, force de croire que le psychique peut se suffire à lui-même, Nicholaus avait réussi à avoir un accès de lucidité et à identifier correctement Summers. Cette dernière c’était retrouvée inconsciente l’instant d’après et reposait aussi délicatement que possible pour un partisan du mage noir, sur l’épaule d’un autre Mangemort.

Un regard inexpressif revint se poser sur les deux silhouettes prises en tenaille par un détraqueur. Qu’ils se débrouillent. Ils n’avaient même pas besoin de faire le ménage eux-mêmes. Et aux vus des difficultés que Basil Cavendish et sa jeune amie rencontraient, ils n’avaient que peu de chance de s’en sortir entiers.

Maintenant, il était temps de partir, de quitter ce ministère lugubre, de quitter ce couloir glacé de désespoir, de montrer au Seigneur des Ténèbres que ses fidèles exécutaient leur mission parfaitement. Le groupe de Mangemorts avança dans la direction qu’avaient emprunté les Collatéral Damage et les prisonniers quelques temps plus tôt. Néanmoins, aussitôt que le petit groupe s’avança, des échos se firent entendre, des pas se rapprochèrent.

- Des aurors !

Dolohov se retourna vers les trois aurors à leur poursuite qui apparaissaient au bout du couloir. Les choses se compliquaient, il fallait agir un peu plus sur l’attaque que sur la défensive à présent…

- Relectrecituce !

Parvient-il a atteinte l’un des aurors ?
Citation :

Oui : l’auror reçoit une boule électrique en plein visage et tombe au sol, électrifié.
Non : Raté, lancer un sort et courir, ce n’est pas pour aujourd’hui !

Antonin, remarqua la silhouette de Nicholaus derrière lui, à la traine. Cette mission lui avait demandé un effort inconsidérable et l’ex-employé aveugle du ministère mettait son psychique à bout. Il semblait totalement désorienté, baragouinant des propos incompréhensibles. Il fallait qu’il s’active, qu’il bouge et s’enfuit avec eux. Le mage noir ne pardonnerait jamais d’avoir laissé ce crépusculaire en arrière.

- Par ici !  Il faut bouger, vite, concentre toi sur nos pas.

Un sort médical ne serait pas le bienvenu en cet instant, il y avait plus de risque, en souhaitant apaiser le mal du jeune homme, de le rendre moins réactif que d’habitude. Il deviendrait une proie facile et serait rattrapé bien trop rapidement par les aurors. Dolohov préféra l’encourage avec une voix calme et posée. Si le Mangemort se décidait à ne pas bouger, Antonin n’irait pas par quatre chemins et utiliserait le sortilège de mobilicorpus pour l’obliger à avancer. Néanmoins il n’en eut nullement besoin et les deux fidèles du seigneur des ténèbres reprirent la course en direction de la sortie.

Un sortilège d’Ascendio est lancé dans leur direction :
Citation :

1- Antonin est propulsé dans les airs, se cogne contre le plafond, atterrît brutalement au sol et se retrouve sonné
2- Il est propulsé en avant sur quelques mètres mais reste sur ses deux jambes, légèrement déséquilibré
3- Tu ne sais pas viser pour un auror !


Dernière édition par Antonin Dolohov le Mer 3 Sep - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 3 Sep - 13:01

Le membre 'Antonin Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 3 Sep - 18:06

Toute à son ascension vers le groupe ennemi, Célène évita de justesse les conséquences du sortilège réussi de son ex mari. Une pierre effleura son tibia et elle coula un bref regard appréciateur dans la direction de celui-ci. Aussitôt, elle dût continuer à jouer de sa baguette pour se frayer un chemin pour le moins tortueux. Entre enchantements et ricochets, entre cris et bousculades, elle tentait de viser le dernier Mangemort encore debout sans succès. Peut-être aurait-elle mieux fait de se concentrer sur la leader des Colateral Damages. L'Ecossaise avait certes une bonne habitude des combats, mais elle avait toujours œuvré dans l'ombre pour contribuer à ramener la paix. Aussi l'action bruyante et braillarde de l'association l'avait-elle plus ou moins agacée dès le début. Elle gardait un oeil sur eux, ainsi que les Phénix le faisaient pour tous les possibles intrigants, sans vraiment se sentir concernée. Jusqu'à ce soir, du moins. Jusqu'à ce que cette bonne femme imbue d'elle-même, qui fraternisait avec l'ennemi de tout un peuple sous couvert d'un engagement fumeux, ne défie les lois et ne décide de s'en prendre aux représentants de l'Institution qu'ils étaient censés être.

Seul un réflexe permis à Célène d'éviter l'incarcerem que Glave destinait au hasard. Fortune malheureuse pour Volk, lequel se retrouva saucissonné sur le sol. Autant dire que si la jeune femme était déjà passablement remontée, ce n'était rien en comparaison de ce qu'elle ressentit à cet instant précis. Alors oui, elle connaissait les ambitions de Dumbledore - Naya Glave n'était qu'une civile, à protéger comme n'importe quel citoyen -, les directives du Ministère - à peu près équivalentes - et il devait bien rester, sous sa carapace de Nettoyeuse, un fond d'humanité, d'empathie, de demi-mesure ... Mais tout ceci venait d'être occulté par un nouveau pic de rage. Qu'elle dirigea droit vers sa cible.


" Volate ascendere ! "


Plus qu'une simple incantation, sa bravade lui fit l'effet d'un cri du coeur. Des millions de nerfs s'activèrent sous sa peau, lui donnant la chair de poule alors que l'ombre d'un sourire satisfait ourlait ses lèvres blanchies par l'effort et la douleur. Naya Glave venait tout simplement de se faire propulser contre un mur. Le sort n'était pas assez puissant pour lui défoncer le crâne, juste suffisant pour la sonner. Et c'était bien dommage.

Entre-temps, Sirius était parvenu à libérer Dorion et des aurors avaient débarqué en renfort. Au moment où son élève manquait de rejoindre le sol sous le coup d'une attaque, il fut rejoint par une Célène lancée à toute blinde, laquelle manqua de subir la même chose.


" Ils commencent vraiment à m'emmerder ! "


C'était peu de le dire. L'enchantement qu'elle avait reçu et paré in extremis l'avait déséquilibré et c'était tout naturellement qu'elle s'était rattrapée au bras du Sang-Pur pour ne pas finir sur les fesses. Loin de se douter que le résultat de son instinct risquait fortement de déplaire à un autre Phénix non loin de là. Elle croisa le regard d'Aiden alors que des bruits de course les informaient que l'endroit allait encore se remplir. Alliés ou ennemis ? Verdict dans trois, deux ...


Phase d'évacuation de frustration : Célène in da place ! a écrit:

Tentative de poutrage de Naya Glave :
1 . Et bim le mur !
2 . Et bim le mur mais ça va, elle peut se relever tout de suite.
3 . Protego bien placé.
4 . Retour à l'envoyeur.

Autre chose ?
1 . Le Mangemort restant lui balance un Crocs de Molosse qu'elle prend de plein fouet.
2 . Un CD tente bien quelque chose mais elle pare le plus gros.
3 . Gros bouclier de protection parce que Cécé est vénère.

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.



Dernière édition par Célène Fraser le Mer 3 Sep - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP
» L'Intrigue 6 de Oo-Sup arrive !!!! [Sujet Recensement Fin Intrigue]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Sud de la Grande-Bretagne :: Ministère de la Magie :: Les 7 Départements-