AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 16 Aoû - 18:27






Jeudi 16 août 1979, 06h18
Redditch, Angleterre


Le soleil n'était levé que depuis quelques minutes lorsque la porte du 18 St-Felix Road s'ouvrit ce matin là. Elle fut brutalement refermée une demi-seconde plus tard et la silhouette qui venait d'en émerger disparut dans un "pop" sonore pour réapparaître quelques kilomètres plus loin, sur le perron d'une bâtisse fondue dans le décor. Sans prendre la peine de frapper, le sorcier donna un coup de baguette sur la poignée puis s'engouffra à l'intérieur.

« CE SOIR ! C'EST CE SOIR ! » , s'époumona-t-il en guise de salutation.

Trois têtes surgirent de la même porte au fond du couloir.

« Je viens de recevoir leur hibou ; on agit ce soir ! »

Pendant un instant, ses trois interlocuteurs demeurèrent de marbre. Puis ils bondirent tous en même temps, comme si on venait de leur lancer un maléfice. Tandis que chacun d'entre eux fonçaient dans des directions opposés, le dernier arrivant se dirigea vers une large table en bois où étaient déroulés plusieurs rouleaux de parchemins. Ils leur avaient coûté cher... très cher. Mais il y avait peu de chose que Kit Sooney n'était pas prêt à donner pour sauver Collateral Damages et sa fondatrice. Naya Glave n'était d'ailleurs plus seulement sa supérieure ; c'était une amie. Une amie victime du gouvernement dictatorial et de sa justice arbitraire. Jusqu'à là, ils s'étaient contentés de la dénoncer par des manifestations. Bruyantes, certes, mais pacifiques. Et justes. Sauf que le ministère avait un avis différent sur la question. Et aujourd'hui, il avait dépassé les limites. Il était temps d'attaquer. De rendre coup pour coup. De libérer Naya Glave des geôles où elle était retenue prisonnière puis de s'élever vers le haut. Et s'il fallait pour cela s'allier momentanément avec les mangemorts, qu'à cela ne tienne... il était prêt à en payer le prix.


Jeudi 16 août 1979, 06h34
Ghost Crow, Angleterre


« Ils ont donné leur accord, maître. »

Du haut de son fauteuil, Voldemort ne prit même pas la peine d'hocher le menton. Évidemment qu'ils avaient donné leur accord ; ils n'avaient pas le choix. S’ils voulaient libérer la dinde niaiseuse qui leur servait de leader, ils devaient accepter l'aide "généreuse" des mangemorts.... et toutes ses conditions. Le seigneur des ténèbres avaient toutes les cartes en main et il n'y avait aucune chance raisonnable que son plan échoue. Dans moins de vingt quatre heures, il serait aux yeux de tous le protecteur des martyrs et du peuple. Un défenseur de la liberté. Un héro.

Mais surtout, il aurait l'une des personnes les plus importantes du pays à sa disposition. Enfin, elle serait à lui. Elle et tout ses mystères. Enfin il pourrait en apprendre d'avantage sur l'autre monde et sur ce tout ce qui s'y trouvait... ou ceux qui ne s'y trouvait pas. Les malades atteints du syndrôme de Fowles étaient formels : la jeune femme disparaissait à chaque coucher de soleil. Ce qui voulait dire qu'elle détenait une clé... deux même, si l'on considérait son ascendance.

« Amène-moi Malefoy. », ordonna soudain Lord Voldemort.

« Malefoy maître ? Mais il n... »

« Amène le moi immédiatement, j'ai besoin de lui. Ou dois-je m'en occuper moi-même ? » demanda-t-il en caressant l’extrémité de sa baguette.

« N-non maître. »

Le serviteur effectua une révérence maladroite puis s'enfuit par la porte. Malefoy était jeune et manquait d'expérience mais il connaissait le département de la justice magique comme sa poche. Et faisait preuve d'une loyauté sans faille. Sans lui, ils auraient eu besoin de plusieurs semaines pour mettre la main sur les horaires de nuit de Lydie Summers et planifier son enlèvement. Il était futé, ambitieux et énergique ; il saurait les guider. Oui... dans moins de vingt quatre heures, il aurait la fille de la ministre et une renommée glorieuse à toute épreuve.


Jeudi 16 août 1979, 19h57
Ministère de la magie, Londres, Angleterre


« Après vous. »

Kit Sooney devina le sourire invisible sous le masque noir. Il haïssait cette voix mielleuse et cette manière on ne peut moins subtile de lui faire comprendre qu'il ne contrôlait pas grand chose. Il n'avait aucune intention d'être un pion docile qui ferait sagement ce qu'on lui disait. Encore moins quand les instructions venaient d'un mangemort ; il n'avait qu'une confiance extrêmement limitée en ses "alliés" et dire qu'il n'était pas très enthousiaste pour passer devant était un immense euphémisme. Sauf... sauf qu'ils n'avaient pas le temps de tergiverser. Leur contact au ministère avait été clair : il ne réussirait pas à maintenir la cheminée ouverte et la pièce déserte plus de quelques minutes. Avec un soupir, il s'engouffra dans l'âtre noir.

« Nous ne sommes peut être pas aussi sanguinaires que vous mais nous sommes combatif et déterminés.Pensez-y bien, si jamais il vous venait à l'idée de trahir vos engagements. »

Sooney eu juste le temps d'entendre le rire aigu de Malefoy avant de réapparaître dans une pièce où se trouvaient déjà plusieurs membres de Collateral Damage et un bon nombre de mangemorts. L'instant suivant, Lucius Malefoy les rejoignit.

« Enfin ! », glapit la jeune femme qui gardait l'entrée.
« Dépêchez vous, il ne reste qu'une minute ! »

« Vous, avec moi ! », ordonna sèchement Lucius en désignant plusieurs mangemorts. Parmi eux se trouvait Antonin, à qui il fit signe de se rapprocher. Il tenait à avoir son meilleur ami à proximité, juste au cas où. Il désigna ensuite les membres de Collateral Damages et les derniers partisans de Lord Voldemort. « Vous resterez en arrière et mes hommes fermeront la marche. Après tout, nous sommes plus sanguinaires. »

Après quoi il entrouvrit la porte, jeta un coup d'oeil rapide à droite et à gauche puis fit signe aux autres de le suivre. Ils traversèrent le couloir en trottinant le plus silencieusement possible et parvinrent à la lourde porte en bois qui menait au couloir principal. Dangereux mais inévitable. Prenant son inspiration, il l'entrouvrit et le balaya rapidement du regard... pour croiser celui d'une femme qui reconnut immédiatement le masque des mangemorts.

« ALER... »

« Stupefix ! Messieurs, j'espère que vous savez vous servir de vos baguette ! », ironisa-t-il à l'attention de Kit Sooney.

Trois secondes plus tard, plusieurs sorciers et sorcières surgirent dans le couloir principal, baguette en main. Que le show commence !







Blabla hrp


Sur la scène sont présents 6 mangemorts ( Nicholaus, Antonin, Lucius et deux autres non-nommés), 7 Collateral Damage ainsi que nos trois Phénix.

Les Mangemorts accompagnent les CD (Collateral Damage) jusqu'aux geôles sur le bas de la carte. Ils sont officiellement là pour les aider et protéger. Ce qui est le cas pour le moment.
Nicholaus , malgré l'heure qui ne t'est guère favorable tu as été personnellement choisit par le Lord pour ta "capacité spéciale" vis à vis de Lydie Summers, afin de vérifier qu'il s'agit bien d'elle. Antonin est au courant, les autres mangemorts non, il est d'ailleurs autant là pour t'aider que te surveiller (un crépusculaire frisant la folie peut toujours mal partir, plus encore à cette heure-ci.)

Les Phénix : Dumbledore ne soutient pas officiellement CD, leurs revendications et cie mais les considère comme des victimes du système à aider et à protéger d'elles-mêmes et dont les revendications ne sont pas complètement inutiles. Il considère donc, comme plusieurs Phénix, que Naya Glave et ses sympathisants n'ont pas à subir les foudres du ministère, bien au contraire. Vous êtes donc principalement là pour leur éviter le pire (mort, blessures, prison...) voir les aider dans leur dessein connu.
Par contre personne n'était au courant concernant les mangemorts, c'est donc à vous d'aviser de votre réaction et position.
De même, vous pouvez choisir de vous poster comme agent ministériel (et donc VS les intrus), comme sympathisants CD, ou clairement comme Phénix.
Dans tous les cas, vous avez le droit de choisir de masquer votre identité ou non.

Les Neutres: A vous de choisir votre position: Agent ministériel, sympathisant CD (de longue date ou de dernière minute) et vos actes suivants.

Si vous souhaitez attaquer un PNJ (mangemort hors Lucius, DC hors Kit Sooney, Ministère) il vous faudra un simple dé oui/non, la réussite étant sur le oui, le non un échec à votre convenance. Pour attaquer un joueur ou PNJ nommé, il vous faudra le 1 du dé 4 pour le toucher de manière efficace.

TOUT LE MONDE doit lancer deux dés 3 dans son message:
- Un pour savoir si un agent ministériel pointe le bout de son nez (avocat dans les bureaux, stagiaire...). Le chiffre 1 étant la présence effective de ce dernier.
- Un deuxième qui servira uniquement si vous avez obtenu un 1 au premier dé (il s'agit de la réaction de l'agent).
--> 1 il vous attaque immédiatement et vous touche.
--> Vous contrez son sort ou le touchez.
--> Rien de spécial/il s'enfuit/s'enferme dans son bureau.

Sinon, votre but est de vous diriger doucement et normalement DISCRÈTEMENT vers les geôles.

Pour vous aider à vous situer, voici un plan du département de la justice. Les mangemorts et les membres de Collateral Damages se trouvent au niveau de l'étoile noire. Les phénix et les autres peuvent apparaître où ils veulent à proximité.
Plan du ministère:
 

Vos PNJ sont Lucius Malefoy et Kit Sooney. Pour mieux les cerner, nous vous conseillons de lire leur description détaillée ci-dessous :
Kit Sooney:
 

Lucius Malefoy:
 


Dernière édition par Destin le Mar 19 Aoû - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 12:27

Informations HRP



L'Intrigue en elle-même

A vous, joueurs

L'Intrigue dure 3 semaines IRL, à raison d'un tour toutes les 72h.

Sauf indication contraire, chaque joueur ne pourra poster qu'une seule fois chaque tour.

Un MP vous sera envoyé pour vous informer de l'heure de la fin du tour, ainsi qu'un autre pour vous annoncer celle du début du suivant.


A vos personnages

Vous voilà donc une nouvelle fois mêlés à une conspiration de Lord Voldemort... en partenariat avec Collateral Damages. Mangemorts et membres de l'association sont officiellement alliés et s'entraideront jusqu'à leur arrivée dans les geôles. Après quoi les partisans de Lord Voldemort concentreront leur effort sur la capture de Lydie Summers tandis que les autres s'emploieront à libérer Naya Glave.

L'attaque était prévue depuis plusieurs jours déjà ; Voldemort attendait juste le bon moment pour agir. Autrement dit un jour où Lydie Summers serait en poste pendant une heure creuse, lorsque le ministère serait moins rempli et plus facilement accessible. Nous sommes donc un jeudi soir à 20h08, au crépuscule. Le département de la justice magique est quasiment vide, si ce n'est quelques employés qui font des heures supplémentaires et quelques brigadiers et aurors de garde.

Les membres de l'Ordre du Phénix présents sont également de garde, sur ordre de Dumbledore. En effet, ayant quelques informateurs chez les Colletaral Damages, il soupçonnait que l'association tenterait de libérer Naya Glave. Il n'avait toutefois aucune information précise sur la date, l'heure ou les conditions de l'attaque. Il a donc confié la surveillance du département de la justice magique à Célène, Aliénor et Aiden. Cela fait plusieurs jours qu'ils sont là sans que rien ne se passe et ils n'avaient aucun moyen de prévoir que Collateral Damages agirait aujourd'hui.

Qui que vous soyez, neutre ou membre d'une organisation, vous pouvez considérer, si vous le souhaitez, que votre personnage est un sympathisant ou un membre officiel de Collateral Damages. L'opinion et la situation de votre personnage par rapport à l'association est complètement libre.

Enfin, comme pour l'intrigue précédente, les mangemorts sont masqués et il est strictement interdit de les démasquer sans l'autorisation de leur joueur. Si vous avez décidé d'être un membre de Collateral Damages, vous pouvez aussi venir masqué, par peur des représailles du ministère.


Les Tours

Sachez que les 72h commencent dès lors que le PNJ a posté. Vous serez prévenus par MP de la date et de l'heure de la fin du tour.

De même, veillez à ne pas dépasser le délai car à partir du moment où le PNJ a posté pour le tour suivant, le précédent sera perdu pour votre personnage !

Vous pouvez sauter deux tours sans que cela ait de conséquences. Au troisième sans post de votre part, vous serez exclu de l'Intrigue, votre personnage mis K.O. et vous ferez perdre 2 points à votre Organisation.

Ceci est valable pour tous, même pour les personnages neutres ! En d'autres termes, un Neutre-Phénix fera perdre 2 points à l'Ordre du Phénix.

Enfin, si vous ne vous présentez pas à l'Intrigue alors que vous vous êtes inscrit, vous ferez perdre 4 points à cette même Organisation.


Le contenu de vos posts

Ce sont les PNJs qui vous donnent les principales informations IRP et HRP afin de vous guider dans vos actions. Vous devez absolument respecter les indications !

N'oubliez pas également que vous êtes un groupe ! Il est non seulement important de vous organiser entre vous (ordre de postage, interactions entre les personnages, etc ...) et pour ceci vous disposez d'un sujet de flood pour chaque groupe, mais également de bien lire et de prendre en compte ce qu'ont écrit vos partenaires !

Attention ! On ne vous demande pas de paraphraser inutilement ou de réécrire ce qui a déjà été fait. Des posts courts et clairs sont nécessaires pour faire avancer l'action. Wink


Contacter le Staff

Ce n'est pas parce que vous êtes grands et autonomes que nous vous laissons perdus dans la nature ! Red

En cas d'empêchement IRL, de questions ou toute demande en rapport avec l'Intrigue, vous trouverez ici un sujet spécial pour nous en faire part !

Sauf exceptions, merci de passer uniquement par ce sujet, non par mp, dans le flood ou sur la cb. Very Happy



Règles de combat



Généralités

Vous pouvez seulement user des sortilèges présents dans cette liste.

Il vous est tout de même possible d'utiliser d'autres sorts que ceux listés. Pour ce faire, proposez-les ici avec le nom et la description de ses effets sur qui/quoi. Le Staff vous répondra pour vous informer si oui ou non vous pouvez vous en servir. Attention à ne pas l'utiliser dans vos posts avant cette autorisation !

Attention aux objets que vos personnages auront sur eux ! Si les Mangemorts et les membres de l'association Collateral Damages ont été préparés, les autres non. Ils peuvent soit faire partie du personnel ministère, soit être de passage pour une raison ou une autre. Nous vous faisons confiance pour ne pas sortir un poignard, une fourche ou n'importe quelle arme improbable de votre poche. Seuls des objets que votre personnage aurait sur lui d'ordinaire sont autorisés. Et en cas d'abus, vous serez sanctionnés.

Merci de ne pas faire subir aux autres personnages des actions irréversibles dès le début de l'Intrigue ! Plus précisément, briser une baguette, le laisser pour mort dans une mare de sang, lui arracher un bras, le rendre aveugle ... Il s'agit d'un jeu et il faut qu'il soit partagé. Vous pouvez très bien entraver les faits et gestes de quelqu'un sans le défigurer ou lui arracher un membre !

Naturellement, on ne vous demande pas d'échanger des civilités autour d'une tasse de thé. Seulement de prendre garde aux conséquences de vos actions et d'attendre les derniers tours pour mettre K.O. vos adversaires. Tout en ayant la bonté de voir avec eux auparavant s'ils sont d'accord. Wink

Dans un soucis d'équité, l'usage de la Magie Noire et plus précisément, des sortilèges impardonnables, est interdite sur les personnages joués.

Pour les Mangemorts, même si vous êtes dissimulés, les effets indésirables de l'usage d'une telle magie n'en restent pas moins présents. Surtout si vous vous en servez peu en temps ordinaire !

Pour les autres, vous êtes d'autant plus exposés que vous êtes à visage découvert et que si l'on vous surprend, vous aurez droit à un aller simple pour Azkaban ! Et ne vous inquiétez pas que certains pourraient se faire un plaisir de vous dénoncer. Red

Prenez garde à vos actions ! On ne fait pas tomber un mur, on ne tue pas le personnage adverse ... Un trou dans le plafond n'est pas gênant mais vous serez bien embêté si tout s'effondre sur vous !

Tout non respect du règlement et des règles susmentionnées, ou toute tentative de grobillisme, même dissimulés, seront sévèrement réprimés IRP et HRP.


Les actions offensives


Vous n'avez droit qu'à 1 seule attaque offensive par tour.

L'usage du dès est obligatoire pour déterminer si votre sortilège (ou coup) fonctionne ou non.

Et surtout, à quel degré ! Car tous n'ont pas le même niveau. Là où un combattant aguerri aura plus de chance - mais pas toutes - d'obtenir le résultat voulu, un sorcier lambda éprouvera plus de difficultés.

Ce qui ne signifie pas, pour le premier cas, que vous devez tout poutrer ou dans le deuxième, brimer votre perso ! D'où l'importance du hasard !


Les sortilèges de défense & de soins

L'usage du sortilège Protego et ses dérivés (Protego Totalum, Cave Inicum, Salveo Maleficia ...) sont interdits. Pourquoi ? Car ce sont les dès qui décident ou non des effets qu'une action aura sur vous ou vos camarades.

Néanmoins, si votre sortilège/action de base contre quelqu'un a échoué, vous pouvez préciser dans une des possibilités de dès que votre adversaire s'est défendu.

Le Finite Incantatem est quant à lui autorisé, tant que votre personnage est en capacité de le lancer ! Sinon, il n'y a plus qu'à espérer la bonté de vos camarades ... Red

Les sortilèges de soin doivent être utilisés avec parcimonie. Non seulement suivant le niveau (et métiers) de vos personnages mais aussi en fonction des résultats d'un dé que vous devez obligatoirement lancer.

Vous avez droit à 2 sortilèges de ce type durant l'Intrigue (sur votre propre personnage et celui des autres), alors réfléchissez bien.

Mais ne vous inquiétez pas, en cas de gros bobo, vos PNJs sont là pour épargner vos petits sorciers !


Les sortilèges dits "divers"

A priori, ce sont des sorts accessoires et vous pouvez les utiliser autant que vous voulez !

Sauf si ces derniers sont utilisés pour attaquer ! Par exemple, user d'un " Volatilors " pour transformer un objet en poule qui ira picorer l'oeil de votre adversaire est considéré comme une attaque (assez amusante, du reste).


Vos PNJs principaux, ces grosbills qui ont toujours raison

Nous parlons ici de ceux qui sont nommés et présentent l'action. Vous ne pouvez pas les tuer (oui oui, c'est triste, on sait).

De même, il vous faut utiliser le système de dès à 4 faces au minimum.

La face 1 étant celle où la possibilité de réussite est la meilleure et la 4 équivalant à un échec.

Bien sûr, si vous avez l'âme téméraire, rien ne vous empêche de tenter le dé à 6 faces. En ce cas, il faudra ajouter davantage de dommages !

Sauf indication contraire au début du tour, obtenir une face 1 ne signifie tout de même pas que vous avez mis K.O. le PNJ. Un gros bobo, peut-être, mais pas plus. Et attention au retour de flamme ! Red

Quant aux autres PNJ, il vous sera spécifié dans les informations HRP quelles modalités sont nécessaires pour les dommages.


Dernière règle mais non des moindres : Eclatez-vous !
Bonne Intrigue à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82
Date d'inscription : 24/10/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Briseur de Sort
Maison : Serpentard
avatar
Aiden D. Lehnsman
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 18:50

Célène. Vraiment, il la retient. Oh, il l'aime, bien sûr, même si leur relation est encore parfois tellement tendue qu'il préfère s'abstenir de le lui dire trop souvent. Il l'aime, et il ferait tout pour elle. Irait au bout du monde, soulèverait des montagnes. Se jetterai au devant d'un sortilège interdit pour la protéger. Il ferait tout, vraiment, tout pour elle. Mais il y a avait des nuits comme celle-là où la simple évocation de son prénom avait une légère tendance à lui mettre les nerfs à fleur de peau. Et plus les heures passées, plus il sentait ce sentiment grandir en lui. Est-ce qu'elle l'avait fait exprès ? Il espérait sincèrement que non, mais après tout, comment en être certain ? N'était-ce pas là une idée de vengeance que son esprit machiavélique avait concocté à son intention pour il ne savait quelle faute ? Pas qu'il se sente parfaitement innocent, loin s'en faut. Au contraire, il était parfaitement conscient d'avoir des tonnes de défauts et nul doute qu'il avait commit moult erreurs qui, aux yeux de sa désormais ex-femme -qu'est-ce qu'il détestait y penser ainsi ! - valait bien quelques désagréments dans le genre qu'elle lui faisait subir ce soir. Sauf que, voilà, au bout de trois heures passées dans cet accoutrement ridicule, avec ce foutu instrument de torture à la main, après déjà plusieurs jours à subir cela, ça commençait à être vraiment, vraiment long.

Un soupir, la tête légèrement baissée, appuyé sur ce pauvre balais qui n'a sans doute jamais si peu nettoyé que depuis qu'il est entre ses mains. Le reflet du badge qu'il porte accroché à cette tenue ridicule vient attirer son attention, le distrayant un instant de son ennuie total. Reginald Cattermole. Non, mais vraiment. Non contente de lui avoir fourni une fausse identité en tant qu'agent de maintenance magique, il fallait qu'elle lui ai trouvé un nom aussi stupide ! Aiden avait dû se faire violence quand il avait dû se présenter le premier jour à un soit-disant collègue en expliquant être une toute nouvelle recrue. Et il avait surtout dû se faire violence pour ne pas donner sa véritable identité par pure habitude. Non, sérieusement, comment Célène pouvait-elle bien faire pour que tout cela lui vienne aussi naturellement ? Elle était certes bien plus intelligente que lui, ça, il le savait et l'avait admis depuis bien longtemps, mais ça ne pouvait quand même pas être que ça, si ? A moins que ce ne soit lui, qui ne soit vraiment pas doué au point de commencer par un "Len... Cattermole, Reginald Cattermole." Heureusement pour lui, l'autre s'était contenté de le dévisager un instant, puis était retourné à ses occupations, sans doute lui-même trop fatigué ou pas assez réveillé pour prendre en compte les excentricités des sorciers noctambules. Depuis, il évitait d'adresser plus que de raison la parole à quiconque, de peur de commettre une nouvelle erreur. Il était hors de question qu'il se compromette alors que l'action n'avait même pas encore commencé.

Et Aiden en était là de ses réflexions quand un grabuge inhabituel retentit non loin de lui. Assez loin cependant pour qu'il doive se déplacer pour voir de quoi il s'agissait. Bien assez prêt pour savoir que ce n'était vraiment pas bon. Et que c'était potentiellement le signal tant attendu. "Attention, là-bas, le sol est mouillé !" Un cri à la cantonade alors que déjà il peut entendre quelques sorciers alentours commencent à émerger de leurs bureaux/lieux de sieste. Un cri on ne peut plus anodin mais qui n'a qu'une seule utilité : prévenir Célène au plus vite, qu'elle même prévienne la petite française qui se trouve avec eux pour cette mission de surveillance et dont Aiden s'est empressé d'oublier le nom. Et Aiden d'aussitôt se mettre en branle, courant pour tourner au coin du corridor dans lequel il faisait semblant de travailler pour se retrouver directement en face d'un groupe on ne peut plus hétéroclites. Un groupe qu'il était censé vouloir résonner mais dont les premiers membres le laissent un instant glacé. Prêt à replonger dans ses cauchemars. Avant qu'une vague de fureur ne l'assaille et qu'il ne lève sa baguette, à défaut de son balais.

"Diffindo !" Un sort peu puissant, certes, mais il n'était pas encore là pour tuer, n'est-ce pas ? Déjà, tenter de les ralentir en attendant les renforts serait un premier utile.

Est-ce qu'un gentil civil se pointe au passage ?:
 

Seulement si 2 ou 3 au premier jet:
 

C'est peut-être l'instant d'hésitation qui a accompagné sa découverte des Mangemorts masqués qui a permis à sa cible de se protéger. Ou peut-être est-ce la porte qui vient de s'ouvrir pour claquer tout aussitôt juste à côté de lui. Peut-être un peu des deux, peut-être juste que l'autre est plus doué. Aiden n'en sait rien et n'a pas vraiment le temps de se poser la question que déjà il est prêt à se défendre, à vendre chèrement sa peau. Parce que ce soir, c'est lui ou eux.

Seulement si 1 au premier dé:
 


Dernière édition par Aiden D. Lehnsman le Mar 19 Aoû - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 18:50

Le membre 'Aiden D. Lehnsman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dés Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 19:28

La pause arrivait à grands pas. Dorion était content, il allait enfin pouvoir se remplir l’estomac après de longues heures supplémentaires. Même si après, il devrait retourner faire de la paperasse dans son bureau exigu. Il avait postulé pour quoi déjà ? Ce n’était pas un travail en extérieur par hasard ?

De toute façon, il fallait considérer que seul le trajet jusqu’au département de la justice serait sa sortie de la journée. Et pourquoi c’était le Département de la Justice qui avait le droit à un restaurant ? Toujours les mêmes qui sont favorisés. Ils avaient à peine le droit à une fontaine à eau dans le service, sous prétexte que « mais Mr. Volk, vous pouvez faire aguamenti dans un verre ». Ah oui, belle réflexion, mais est-ce qu’on sait d’où elle vient l’eau de l’aguamenti ?! HEIN ? Non, on ne sait pas. Et Dorion ne voulait pas choper la dragoncelle parce que le Ministère était un empire de radinerie.
Il croisa Borridge dans le couloir, entendit distinctement que son ventre était en train de grogner de joie. Il se souvint que le jeune homme n’avait pas mangé non plus depuis le début de son service. Il travaillait bien quand il voulait, et c’était très encourageant. Dorion glisserait peut-être un mot à Rodney pour qu’il obtienne une promotion, (ou une fontaine à eau personnelle, qui sait).
«Garett, t’as le droit de venir avec moi bouffer aussi. Personne ne va t’en empêcher. » Le regard coulant du plus jeune exprima autant de joie que de peine. « Quoi ? Ça te fait pas plaisir de manger avec moi ? »
Les jeunes, aucune reconnaissance pour le monde qui les entoure. Dorion envoya une tape sur l’épaule de Borridge avec un sortilège, ça lui apprendra à ce mécréant. Il traversa des couloirs avant de se retrouver devant les portes des ascenseurs dorés super magnifiques du ministère. Bien sûr, dans les moments de sa plus intense faim, ils mettaient un temps infini à venir à lui. Il se prit à faire des gestes engageants des mains en espérant invoquer l’ouverture des portes. Tout ce qu’il réussit à faire, c’est prouver à Garett qui le suivait qu’on pouvait décidément être chef et très con à la fois.

Quelques minutes plus tard, où les secondes semblaient durer des heures, donc les minutes, à peine quelques jours. L’art de la métaphore est difficile. L’art de l’exagération, par contre, Dorion le travaille au corps.  C’est donc fort de ses racines Marseillaises que Dorion s’assit à une table pendant qu’apparaissaient divers aliments sur lesquels Dorion se jeta avec l’objectif de faire partir un ou deux boutons à son pantalon.
Au bout de sa troisième cuisse de dinde, quelque chose attira son attention, ou plutôt quelqu’un. Une personne, très personnelle, qui courait devant les fenêtres vitrées de la salle. Était-elle en retard pour son travail de nuit, était-elle en train de courir parce qu’elle avait reçu un proflovium, dans tous les cas, elle avait l’air terrifiée.
Un bruit étrange surgit alors de nulle part, et Dorion savait que ce n’était pas Garett, parce que celui-ci avait quitté le restaurant communautaire bien avant que quelqu’un ne se mette à courir de manière désordonnée.
Le bruit l’avait dérangé dans le service de sa première part de gâteau au chocolat. Premièrement, parce qu’il comptait bien s’en reprendre une autre, et deuxièmement parce qu’on ne brisait pas un sacro-saint silence quand on dégustait un gâteau au chocolat. Tant pis, il prendrait sur ses heures supplémentaires pour savourer sa part.
Un deuxième bruit inquiétant fit son apparition. Une sorte de maelstrom entre cri humain et explosion de petite ampleur, (pour ne pas dire pet de mouche géante).


Dorion leva sa fesse et bougea en travers de la salle pour se retrouver en face de gens qui n’avaient pas l’air de venir changer les fleurs dans les vases. Sainte-Mangouste, le retour.
Et il se planqua dans une encoignure de porte.

Spoiler:
 

_________________


Run. The world will fall.


Dernière édition par Dorion Volk le Mer 20 Aoû - 4:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 19:28

Le membre 'Dorion Volk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 356
Date d'inscription : 17/08/2013
Organisation : Neutre - Phénix
Emploi/études : Journaliste pour Sorcière Hebdo
Maison : Poufsouffle
avatar
Basil Cavendish
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 21:12


« Allez ! Dehors ! », grogna le brigadier en agitant une nouvelle fois sa baguette.

« C'est bon, c'est bon ! Pas la peine d'être agressif. Je vous rappelle que je suis juste venu discuter gentiment et vous tenir compagnie. » se défendit Basil en rangeant tristement la plume qu'il avait d'ores et déjà sortie.

Il était tellement sûr que ce soir serait la bonne ! Qu'est-ce qu'il avait bien pu faire de travers cette fois ci ? Hein ? Le jus de citrouille était frais, le paquet de patacritrouille tout neuf et son costume impeccable ! Il avait été souriant, charmant, pas trop insistant et patient... très patient. Cela faisait maintenant six jours de suite qu'il se pointait au ministère dans l'espoir d'approcher Naya Glave. Cinq jours qu'il essayait toutes les tactiques possibles et inimaginables, chaque fois à des horaires différents avec des brigadiers différents. En vain. La première équipe, celle du matin, l'avait méchamment envoyé paître sous prétexte qu'elle n'avait pas encore eu leur café. Celle du déjeuner, qu'il avait tenté de corrompre le troisième jour, l'avait chaleureusement remercié pour le dessert "en rab" qu'il leur avait proposé... puis lui avait claqué la porte au nez avec un sourire. Quant à celles de l'après-midi, elles n'avaient pas été plus généreuses en informations. Malgré les sourires et les hochement de têtes compréhensifs de certains, personne ne lui avait jamais ouvert la porte des geôles. C'était toujours les mêmes réponses : " Les visites sont interdites sans autorisation signée. ", " Désolé, vous êtes sympathiques mais je ne peux vraiment pas vous laisser passer. ", " Je regrette, je ne peux rien pour vous. "

Celles là ou des réparties plus violentes comme celle qu'on venait de lui offrir. Malheureusement, cela risquait fort d'être la dernière. L'agent avait promis de le dénoncer pour lui interdire formellement l'accès à ce département (voir au ministère tout entier) et il était persuadé qu'il tiendrait parole. Aaargh ! Si seulement il pouvait l'acheter d'une manière ou d'une autre ! Lui ou une autre personne qui détruirait cette future interdiction de rentrer au département. Pourvu qu'il ait au moins le temps d'arracher une interview à Naya Glave avant que la restriction ne soit effective ! En tout cas, il se souviendrait de ne plus jamais venir à l'heure de fermeture des bureaux. Tout le monde était tendu, irascible, pressé de partir et pas du tout enclin à rendre service. Dans un sens, ça pouvait se comprendre... mais pas trop non plus. Fatigué ou pas, on pouvait faire l'effort d'être poli à n'importe quelle heure de la journée ! Sauf quand on était un brigadier sans manière...

Basil adressa un dernier regard irrité à l'homme qui le poussait vers la sortie puis tourna les talons. Il entendit aussitôt la porte du poste de garde se refermer brutalement derrière lui. " Petit con ! ", pensa-t-il en serrant le poing... avant de le regretter aussitôt. Nom d'un sombral ! Finalement, peut être que la fatigue extrême rendait vraiment les gens inapte à la politesse et à la réflexion. En temps normal il n'aurait jamais insulté un homme qui ne faisait qu'accomplir son travail correctement. Enfin... il croyait. A moins que ce ne soit l'effet de la frustration ? Se pointer ici cinq jours de suite sans résultats avait aussi toutes les raisons de le rendre dingue et nerveux.

Perdu dans ses pensées, il remontait le couloir principal en regardant dans le vide lorsque la première détonation retentit. Grâce aux précieux cours de son professeur de défense contre les forces du mal, le Poufsouffle eu le réflexe de dégainer sa baguette aussi vite qu'il le pouvait - pas très vite donc, mais plus qu'en novembre 78. Encore fallait-il qu'il pense à tendre le bras en direction de la source du bruit ! Malheureusement, il était trop occupé à se plaquer de tout son corps contre le mur, comme s'il essayait de se fondre dedans, en geignant :

« Paencorpaencorpaencornonpaencor... »

Ca ne pouvait PAS se reproduire si tôt ! Il n'était pas prêt pour mettre en pratique tous les conseils de sa soeur, de son psy, de son professeur, de... aaaargh ! Pourquoi ça lui tombait toujours dessus ? " Parce que ! " lui rétorqua le destin en faisant brusquement apparaître une personne juste à sa droite. La jeune femme, l'aperçut au premier coup d'oeil et pointa son arme dans sa direction avec une intention on ne peut plus clair. Alors, il se produisit quelque chose d'absolument incroyable : levant son bras dans un inouï réflexe de survie, Basil beugla « PROTEGO ! » à plein poumon avant de bondir devant lui pour s'écarter.

.... Oh. My. God. Il. S'était. Défendu. Lui. Basil Cavendish. Avait lancé un sortilège de défense et avait réussit. Il en était au bord des larmes. Il sentit une bouffée d'amour folle pour Greystock l'envahir. Dès qu'il serait sortit d'ici, il irait embrasser langoureusement son professeur de défense et lui bâtir un autel. Parce qu'il allait sortir d'ici. Il lui suffisait de continuer à lancer des sorts de boucliers réussis et de se tirer de là. Oui, oui, oui. Il était Basil Cavendish, il avait le POUVOIR de se défendre et il allait y arriver !!

Gens ou pas gens ? :
 


Si 1 au premier dé :
 

_________________
Don't bring me into this....
It's not that I'm afraid of death, war or pain ; it's just that I don't wanna be there when it happens.
(icon sunkiss./code northern lights.)




Code couleur : #bb99ca


Dernière édition par Basil Cavendish le Mar 19 Aoû - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 21:12

Le membre 'Basil Cavendish' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 23:36

" Est-ce que je peux savoir, bordel de goule, pourquoi est-ce que le Département des Mystères m'a envoyé une put... " Tic du sourcil droit. " ... Une secrétaire pour vérifier la paperasse ?! C'est quoi encore cette put... " Tic du sourcil gauche. " ... Cette embrouille ?! "


Célène avait guetté le moment où le bonhomme ventripotent allait se mettre à mouliner des bras pour appuyer tout le scandale que cette nouvelle inspirait chez lui. Au cas où ses raffinés "putain" à peine ravalés n'auraient pas suffi. Ou les yeux qui lui sortaient presque de la tête. Tout dans son comportement et dans sa personne lui rappelait un de ces flics, là, à la télévision moldue ... C'était sa mère qui l'avait obligé à regarder ça la dernière fois qu'elle lui avait rendu visite. Et après, on se demandait pourquoi elle n'allait pas voir ses géniteurs plus souvent. Trop de souffrance.

Stop. Est-ce que c'était un bout de pâtisserie coincée dans sa moustache ? Non, franchement, on atteignait le summum du cliché là. Alors qu'on était chez les sorciers. Elle aurait vraiment tout vu.


" Le Département souhaite seulement vérifier les rapports de certaines enquêtes. Pour nos propres archives. " répliqua-t-elle, ses bras enserrant une liasse de dossier entre ses bras se crispant sur sa poitrine. " Cela ne prendra que quelques jours, tout au plus, ne vous en faites pas. "


Nul ne pouvait imaginer à quel point elle devait se contenir pour ne pas lui faire avaler les parchemins qu'elle transportait, un par un. Et pas nécessairement par l'orifice prévu à cet effet.


" Et bouse ! " lâcha son interlocuteur en se renfonçant dans son fauteuil. " Puisque le Département l'a dit ! Mais si vous gênez, je renvoie direct votre joli petit cul au niveau neuf ! Et sans traîner ! "


Son joli petit ... Oh Seigneur. Donnez-moi la foi. Elle dut se mordre la joue pour ne pas lui balancer une réplique cinglante. Décidément, plus le temps passait, plus sa couverture était difficile à tenir. Même si, pour le coup, il fallait bien l'avouer, elle était bien pratique. Celle-ci lui donnait une raison pour investir le département de la justice magique sur un laps de temps de plusieurs jours, sans avoir à inventer un millier d'excuses ou de stratagèmes. Puisqu'après tout, Dumbledore ne savait pas quand la tentative d'évasion aurait lieu. Dire qu'elle le croyait omniscient, le vieux ... Dans d'autres circonstances, elle aurait peut-être senti une pointe de déception lui fendre l'âme. Ou pas.

Quoi qu'il en soit, elle se contenta d'un hochement de tête et d'un sourire poli avant d'aller s'atteler à sa tâche - imaginaire -, investissant la salle des archives de la Brigade - malheureusement, elle, tout à fait réelle. De la poussière partout, des toiles d'araignées entre chaque dossier ... Pourquoi tant de haine ? Le Destin cherchait-il à la punir pour son mensonge ? Ou pour le faux badge qu'elle avait obtenu à Aiden ? Allez savoir. Tout comme son ex-mari, il était fort possible que la Fortune n'apprécie que son propre humour.

Aussi les jours qui suivirent lui parurent-ils bien longs ... Et morveux aussi, un peu. Une Langue-de-Plomb entraînée à résister aux doloris et autres imperiums allergique à la poussière. Ah ! L'ironie ! On en revenait toujours à ça. Elle était d'ailleurs en train d'éternuer une énième fois - a priori, même les meilleurs sortilèges de nettoyage instantané ne pouvait rien contre ces saloperies d'acariens - et pénétrait dans le couloir principal, en chemin vers le restaurant lorsqu'elle leva son nez bouché et entendit le signal.


"Attention, là-bas, le sol est mouillé !"


Inutile de dire qu'elle se précipita vers lui, abandonnant sac et autres encombrants dans son sillage. Elle faillit se manger une porte alors que quelqu'un - un stagiaire à tous les coups. C'était toujours la faute des stagiaires. - se précipitait dans le couloir et fuyait sans demander son reste. Retenant un juron alors qu'elle contournait in extremis l'obstacle, elle se laissa aller alors qu'elle reconnaissait l'accoutrement de certains membres du groupe qu'Aiden semblait avoir commencé à affronter.


" Fagh muin ! " Bordel de merde. " Les fils de chien ! " En anglais dans le texte.


Ça, ce n'était pas prévu au programme. Normalement, seuls ces bouseux de Collateral Damages étaient censés tenter une incursion ministérielle. Pas ces putains de Mangemorts ! Et à en juger par leur position rapprochée, nul doute qu'il s'agissait d'une coalition, non d'un kidnapping.


" Cattermole, écarte-toi ! " hurla-t-elle alors qu'elle balançait un Incarcerem sur l'encagoulé qui s'apprêtait à attaquer le Phénix. Enfin le balayeur. Enfin, Aiden, quoi.


Son sortilège alla s'écraser sur le bouclier du Mangemort alors qu'elle poussait Lehnsman vers l'abri le plus proche, soit, derrière une porte ouverte. Un enchantement lui frôla l'épaule. Un second l'oreille. Où était passée la mangeuse de grenouilles ?! Cette soirée promettait de finir vite, à ce rythme. Et pas dans le bon sens du terme !


" Par Merlin ! Personne ne t'a appris à te mettre à cou ... " Stoppée nette dans son sermon, elle afficha un air parfaitement ahuri, reconnaissant la silhouette dont ils venaient partager la planque. " ... Cavendish ?! "


Bien. Donc, ils allaient tous mourir.
Quoi que ... L'esprit parti à toute allure, elle s'empara de sa montre à gousset, la dégageant de son décolleté, prête à appuyer sur un des boutons, lequel signalerait à ses collègues qu'elle était en danger. Il ne faudrait que quelques instants avant qu'une Langue-de-Plomb ou deux débarque, voire son Oubliator partenaire et ... Une espèce de décharge électrique lui parcourut les doigts et elle échappa une grimace douloureuse. Et étant donné qu'elle ne venait pas de faire un vol plané, cela ne pouvait signifier qu'une seule chose.

L'artefact venait d'être désactivé. L'un de leurs attaquants était un Oubliator d’Élite. Ou un Nettoyeur.


" Fait chier ! "


Au beau milieu du chaos naissant, on pouvait toujours compter sur la pertinence légendaire de notre écossaise.


Dés, sal... Hem. Mignons petits déééés ! a écrit:
Gens ou pas gens ?
1 . Gens. Un stagiaire déboule devant Célène.
2 . Gens mais le stagiaire préfère retourner dans le bureau, peut-être pour appeler son chef à la rescousse. Ou sa maman.
3 . Personne. COURT CELENE COURT !

Gêne ou pas gêne ? (si 1 au premier dé)
1 . Grosse gêne ! Un stagiaire se pointe juste avant qu'elle ne puisse attaquer et lui envoie un ... Tergeo dans la tronche. Théoriquement, ça ne fait pas grand-chose sauf que l'autre andouille a l'air TRES mauvais en sortilèges, si bien qu'elle se prend une paire de baffes par un torchon. OUI ! PAR UN TORCHON !
2 . Petite gêne. Le stagiaire affolé tente de lui envoyer un sort mais efficace et pas chère, c'est Célène que j'préfère, retour à l'envoyeur qui est désormais lustré comme le plus beau des balais tunné.
3 . Que dalle. Le mec a la frousse de sa vie et passe devant Célène sans se soucier d'elle.

Sort d'attaque (Incarcerem)
Oui : Le Mangemort qui allait riposter contre Aiden se mange le sort de plein fouet et se fait ligoter contre un mur.
Non : Too bad le protego. Try again little bird.

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.



Dernière édition par Célène Fraser le Mer 20 Aoû - 0:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mar 19 Aoû - 23:36

Le membre 'Célène Fraser' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#3 'Dés Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 910
Date d'inscription : 18/07/2013
Organisation : Mangemorts
Emploi/études : Ex-Oubliator d'Elite - Sans emploi
Maison : Poufsouffle
avatar
Nicholaus Rosenhirsh
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 20 Aoû - 13:00

Remettre les pieds au Ministère, en cette occasion précise, à ce moment particulier laissait déjà un arrière goût désagréable dans l'esprit de Nicholaus. Un mélange d'anxiété amère et de froideur ébréchée. Une impression néfaste d'urgence et de préambule cataclysmique. S'il ne Les avait pas encore perçut cela ne l'empêchait pas de les deviner proches.

Le tic-tac rassurant de son coucou mécanique lui manquait.

Non. Son absence lui rongeait déjà les nerfs.

Il ne devait pas être ici.

Les murmures alentours percèrent à nouveaux ses perceptions alors qu'il commençait à ressentir la douleur sourde de sa main depuis trop longtemps crispée sur le manche de sa baguette. Desserrant les phalanges pour mieux les resserrer un instant plus tard, le Crépusculaire se contenta d'obéir docilement. Mécaniquement. Un coin de son esprit lui rappela que sa chère Mutti elle-même soutenait de loin les Collateral Damages, que l'emprisonnement de Mrs Glave l'avait fait hausser la voix en plein repas. Ne considérait-elle pas Nicholaus comme une victime de Ste-Mangouste? Du Ministère?

Mais le reste. L' inexistante. La fille du Ministre. Rien que d'y penser le Rosenhirsh en avait la nausée. Il était tout bonnement incapable de penser plus loin. Au pouvoir des mangemorts avec Miss Summers entre les mains. Aux conséquences du Destin et des Invisibles qui remuaient déja dans les coins.

La voix de Malefoy le ramena à la réalité. Il sentit le regard de Dolohov peser sur lui. Il savait pertinemment que le Lord l'avait charger de le surveiller. N'avait-il pas encore un de ces sorts soi-disants médicaux sous la main.

Nicholaus se redressa, imposant dans sa carrure encapuchonnée. Non, il ne donnerait cette satisfaction à personne. Pas tant qu'il le pourrait. Une simple mission, un travail comme un autre, des paramètres à prendre en compte et à infléchir, des ordres à suivre.

Les civils de l'association étaient dérangeant. Non habitués à ce genre d'escouade. Indisciplinés, brouillons. Bourdonnants. Bougeants. Nicholaus avait grogné alors que l'un d'eux l'avait bousculé un peu plus tôt, jetant rapidement un léger sortilège de protection d'espace vital.

"Le danger rôde et frôle chacun de nous à tout instant." Gromella t-il froidement ne prenant guère attention à la frayeur qu'il avait collée à l'homme.

Quelques instants plus tard le premier véritable sort fusait. Les silhouettes se mouvaient toutes dans leur propre chaos ordonné et Nicholaus tâchait d'y retrouver sa propre trame, évaluer la situation et agir de manière pertinente lorsqu'il se figea une infime seconde.

Célène. Sassenach. Les Langues-de-Plombs.

Nicholaus ne prit qu'une respiration pour se placer correctement, situer adéquatement les informations nécessaires et pointer sa baguette sur son ancienne binôme. Son amie.

Il fallait l'empêcher d'user de son artefact d'alarme immédiatement, il n'aurait droit qu'un un seul essai..

Le juron de l'écossaise confirma à Nicholaus ce qu'il savait déja. Il avait réussit. Un danger en moins. Tandis que le concept de Célène en adversaire l'étreignait douloureusement. Maintenant il ne devait pas se laisser aller sous peine de flancher. Heureusement, le Lord avait exigé qu'aucun mort non-nécessaire ne salisse ni son petit plan brillant ni le sol du Ministère. Pas de "leur" côté du moins. Pas officiellement. Mais ses acolytes sauraient-ils résister au plaisir de malmener un sang-de-bourbe? Il en savait deux suffisamment futés pour y parvenir sans faire accuser les Mangemorts directement...

Ses phalanges blanchirent un peu plus autour de sa bague.

Il ne prêta nullement attention au rire nerveux d'un homme prêt de lui qui venait d'apercevoir un vieux juriste ouvrir une porte de bureau dans leur dos pour s'évanouir aussi sec.



Il était une fois..:
 

_________________

Le véritable cauchemar n'est jamais celui auquel on croit, se terrant dans chaque angle, chaque chuchotement de trop, chaque souffle saccadé qui nous échappe. Il est là pour vous rappeler que finalement, vous n'appartenez à aucun monde. Seul le Destin à le pouvoir du véritable choix.



Dernière édition par Nicholaus Rosenhirsh le Mer 20 Aoû - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 20 Aoû - 13:00

Le membre 'Nicholaus Rosenhirsh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 20 Aoû - 15:29

Trop tôt. Beaucoup trop tôt pour être de nouveau sur le terrain. Les pensées du jeune Antonin Dolohov vrillaient dans son esprit. Il était à peine remis de son surplus d’adrénaline qu’il avait eu à Ste Mangouste. Certes, il avait adoré être dans le feu de l’action, capable de torturer à sa guise des innocent alors que lui-même cachait son minois sous son masque. Cependant il ne faisait pas partie initialement des Mangemorts que Lord Voldemort envoyait habituellement en mission groupées aussi périlleuse. Il savait qu’Antonin souhaitait rester discret, qu’il se débrouillait mieux seul. Surtout qu’il s’occupait de taches bien plus importantes et secrètes selon les désirs de son maître.

Enfin. Dans tous les cas, le jeune médicomage n’avait pas eu le choix. Premièrement, le seigneur des ténèbres le lui avait ordonné. Deuxièmement, la personne qui avait en charge de cette grande mission de libérer un otage du ministère n’était personne d’autre que son meilleur ami, Lucius Malefoy à qui il avait promis de surveiller ses arrières dès qu’il en avait besoin. Enfin, troisièmement, et non des moindres, un de leurs collègue mangemort – aveugle et crépusculaire par la même occasion – leur ouvrait la marche. Antonin devait sans faute garder dans son champ de vision Nicholaus, et agir immédiatement s’il commençait à … devenir plus étrange que d’habitude.
Au total, ils étaient six mangemort. Antonin en connaissait trois parmi eux, dont les deux sus-cités. Autour d’eux, sept personnes appartenant aux Collatéral Damage. Antonin ne leur avait pas même adressé la parole, se contentent de finir au plus vite possible ce qu’il leur avait été demandé : Les aider, et les protéger jusqu’à la libération de Naya Glave. C’était la première fois qu’il travaillait avec des civils à côté de lui. Pour le moment, à l’exception des piques que s’étaient lancé Malefoy et le chef de la bande des Collateral Damage, ils étaient plutôt disciplinés. Ou plutôt morts de trouille à la réflexion… Surtout à côté de l’imposante carrure de Nicholaus. Enfin, tant qu’ils écoutaient les précisions exactes des Mangemorts, la mission ne pourrait pas mal tourner. Même si, à un moment ou à un autre, Dolohov redoutait que l’un d’entre eux ne commette une énorme erreur.

Pourtant – mauvaise langue qu’il était ! – il n’eut pas à attendre aussi longtemps pour que tout ce groupe se retrouve dans les feux de l’action. A peine arrivés au ministère, des employés se jetaient sur eux, toute baguette dehors.
Un sortilège effleura de peu l’un de ses acolytes, et Antonin se tourna vers le responsable. La responsable. Célène. Sa belle et tendre Célène. Sa victime préférée. Cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas croisé son doux minois. Avec un peu de chance, ce dernier finirait écarté du reste du corps, marinant dans une agréable flaque de sang d’ici la fin de la nuit.

Cependant, ils avaient un autre objectif pour le moment.

- Aquaeructo !

Etrange, n’est-ce pas, comme sortilège lors d’un combat. Un tourbillon d’eau d’environ un mètre de diamètre venait d’être créé par la baguette d’Antonin. Oh non, ce n’était nullement pour tenter de noyer ces intrus qui se cachaient tous dans les recoins du mur, mais plutôt pour leur brouiller leur champ visuel. La coulée d’eau tourbillonnante permettait de mettre une petite distance entre les Mangemorts et leurs agresseurs.  Oui, leurs agresseurs ! Eux n’étaient que des victimes dans ce conflit !

- Il faut qu’on avance !

Antonin venait de pousser deux des Collateral Damage en avant, essayant de dissimuler leur avancée à ses adversaires à l’aide de l’énorme tourbillon aquatique. Ce dernier était impressionnant, faisant autant de bruit que s’ils s’étaient tous retrouvés au bas d’une cascade.


Citation :
Premier dé :
1 - Les Collateral Damage arrivent à avancer progressivement dans la ministère, suivis par les mangemorts.
2 - L'un des Collateral Damage avance de quelques pas, puis se prend les pieds dans sa robe et s'étend de tout son long au sol, avant de se relever
.
3 - Belle tentative d'Antonin mais personne ne bouge, trop occupés à regarder le tourbillon d'eau qui, manifestement, ne sert à rien.

Second dé si 1 au premier dé :
1 - Un mangemort reçoit un sortilège dans le dos lors de leur avancée
2 - Ils arrivent jusqu'au bout du couloir sans gros dommage particulier
3 - Le peloton de tête tombe nez à nez avec un employé du ministère qui vient d'ouvrir la porte de son bureau, stupéfait


Dernière édition par Antonin Dolohov le Mer 20 Aoû - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 20 Aoû - 15:29

Le membre 'Antonin Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Date d'inscription : 05/03/2014
Organisation : Ordre du Phénix
avatar
Aliénor de Vigneral
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 20 Aoû - 22:27

Elle n'avait pas vraiment su si elle devait ou non se réjouir quand Dumbledore l'avait contacté à propos de cette petite mission. Non pas qu'elle se plaigne d'être mise à contribution, ni même qu'elle rechigne à agir pour l'Ordre du Phénix, certainement pas - et plutôt mourir, d'ailleurs ! -. Mais elle avait encore en tête le souvenir cuisant de son échec à glaner quelques informations utiles lors d'une simple soirée mondaine. Elle n'oublierait jamais, jamais la déception qu'elle avait pu voir dans les yeux de Dumbledore... L'avait-elle imaginer ? Ce n'était même pas envisageable. Elle était mauvaise. Elle avait échouée. Et rien, sans doute, ne saurait rattraper un tel échec.

Aussi Aliénor, loin de se réjouir de cette nouvelle marque de confiance, l'avait vécu comme une punition, presque un châtiment. Comme la preuve que, loin de croire en ses compétences, on voulait la voir de nouveau perdre pied, se perdre elle-même, qui sait. Oubliant par là même tout ce qu'elle avait pu réaliser de bien auparavant. Pas qu'elle ne prête de telles intentions ou de telles pensées à Dumbledore lui-même, attention ! Ni à aucun membre de l'organisation. Non, cette auto-flagellation prenait la forme dans son esprit malmené d'un châtiment quasi divin, d'une forme supérieure qui se plaisait à la voir ridiculiser. Quelqu'un d'aussi puissant que Morgane elle-même, mais certainement bien plus mal intentionnée.

Et Aliénor de ruminer ces sombres pensées alors qu'elle sortait du bureau de l'un des maître juriste du Ministère, sous prétexte de transmettre un dossier à ses supérieurs. Il n'était pas rare de la voir passer de service en service pour le compte du Département de la Coopération International, apportant un dossier ou un autre avec la légère impression de faire plus souvent le travail d'un coursier que celui d'une véritable stagiaire. Cependant, et même si, jusqu'à maintenant, elle avait réussi à trouver moult excuses plus crédibles les unes que les autres pour retourner le plus souvent possible à cet étage, avec notamment un besoin aussi logique qu'officiel d'en connaître toujours plus sur le droit anglais, elle craignait un peu que cela ne finisse par éveiller quelques soupçons. Mais elle n'avait pas le choix, puisqu'ils ne savaient absolument pas quand ils devraient passer à l'action. Et ils n'avaient aucun moyen de le savoir. Non, tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était attendre... Et Aliénor détestait attendre.

Une mèche de cheveux replacée derrière son oreille et la jeune sorcière soupire en voyant les couloirs désespérément déserts à cette heure tardive. Heureusement pour elle, elle n'avait au moins pas eu à se trouver d'excuses pour rester aussi tard : son assiduité n'était plus à démontrer et, d'autant plus qu'elle ne connaissait pas grand monde en Grande Bretagne, une très grande partie de son temps libre était consacré à ses dossiers ; personne ne s'étonnerait donc de la voir faire des heures supplémentaires. Mais elle allait bien devoir finir par quitter les lieux... Et elle détestait l'idée qu'une nouvelle journée s'écoule sans que rien ne se soit passé. Elle voulait de l'action. Elle voulait leur montrer, à tous. Elle voulait se montrer à elle-même qu'elle n'avait définitivement pas fait une erreur en s'engageant auprès de l'Ordre du Phénix, et qu'elle ne serait certainement pas un boulet à traîner ! Pas plus pour cette femme, qui l'avait tant impressionné par sa détermination, que pour l'homme qui lui semblait ne même pas l'avoir reconnu alors qu'elle était passé à ses côtés à peine quelques minutes auparavant. Elle était en équipe avec deux autres Phénix et elle leur ferait honneur. Ils devaient pouvoir compter sur elle, quoi qu'il arrive.

Même s'il ne devait sans doute rien arriver de très graves. Après tout, et même s'ils étaient remontés, les Collateral Damages n'étaient pas des psychopathes assoiffés de sang. Pas plus qu'eux, au final. Et leurs causes n'étaient pas si éloignées l'une de l'autre. Alors peut-être qu'ils pourraient même s'entendre... Aussi, quand le signal fut donnée, la fameuse phrase - tellement ridicule, mais qui avait au moins l'avantage d'être parfaitement discrète - fut criée à la cantonade, Aliénor sentit une pointe d'excitation et de joie étreindre son cœur. En même temps que la dose nécessaire d'inquiétude et d'adrénaline, bien sûr. Mais la mission ne serait pas dangereuse. Pas vraiment, en tout cas. Et si elle voulait faire ses preuves...

Sauf que le temps qu'elle ne rejoigne ses compagnons d'infortunes, la situation semblait avoir largement dégénéré. Et ce qu'elle pu voir à l'autre bout du couloir lui glaça instantanément les sangs. Les Collateral Damages n'étaient pas des mauvais bougres. C'était des gens comme tout le monde, des pauvres victimes de ce conflit qui ne cessait de dégénérer. Ce n'était certainement pas des gens masqués qui lançaient à tour de bras des sorts destructeurs. Ce n'était pas des gens habillés tout de noir, des gens effrayants. Ce qui voulaient dire que ceux qui lui faisaient actuellement face ne pouvaient être que ceux dont elle avait tellement entendu parler sans avoir à jamais les affronter encore : les Mangemorts. Enfin, jamais, jusqu'à ce soir... Et la situation prenait soudain une toute autre tournure.

Mais elle ne pouvait pas fuir, certainement pas, et au contraire, elle devait se rapprocher ! Se rapprocher de ces silhouettes qui se mettaient comme elles le pouvaient à l'abri et parmi lesquelles elle pensait deviner - Oh, pitié, faites qu'elle ne se trompe pas - ses alliés Phénix. Et Aliénor de courir au devant du danger, pensant peut-être un peu tard à des détails aussi frivole que sa propre sécurité.

Est-ce qu'il y a un civil dans le coin ?:
 

Sauf que très vite, toute envie de foncer dans le tas de la française furent freinées par un tourbillon d'eau qui, s'il n'était sans doute pas mortel, pouvait au moins la mettre dans une situation plus que délicate. Et puis, de toute façon, elle savait pertinemment que courir au devant du danger sans réfléchir ne la mènerait à rien. Ce qu'elle devait simplement faire, c'était se rapprocher assez de ses compagnons pour pouvoir communiquer avec eux. Aussi profita-t-elle dès qu'elle le put d'une porte restée entrouverte pour se glisser derrière, à l'abri relatif d'un sortilège vicieux... Pour l'instant, tout du moins. "Il faut qu'on les arrête ! Qu'est-ce qu'on fait ?!" Lancé à la cantonade, mais elle savait parfaitement à qui elle s'adressait. Simplement, il était hors de question qu'elle traduise une quelconque connaissance de ses compagnons devant des inconnus potentiels. Et surtout, surtout, devant leurs actuels ennemis...

Seulement si Oui au premier dé:
 


Dernière édition par Aliénor de Vigneral le Mer 20 Aoû - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Mer 20 Aoû - 22:27

Le membre 'Aliénor de Vigneral' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Jeu 21 Aoû - 20:01

Jeudi 16 août 1979, 20h05 - 20h11
Ministère de la magie, Londres, Angleterre


"Bande d'imbéciles sans cervelle! Esclaves du Ministère! Nous représentons la voix du peuple, ce peuple que vous martyrisez, ce peuple que vous trahissez! Nous sommes les Collateral Damages, il n'est pas trop tard pour nous rejoindre!"

Bien sûr il savait depuis longtemps que ce foutu ministère était aussi têtu que corrompu et prétentieux, que chacun de ces fichus agents ne savait réfléchir par lui-même et que chacun représentait un mur impossible à déplacer. Mais Kit ne savait perdre totalement espoir. Il savait encore moins garder sa langue à sa place quand ses envies oratoires pointaient. Et il fallait avouer que s'il avait eu le moindre doute, l'adrénaline de la situation, du combat, le prenait au tripes, lui donnait envie de se lancer dans un véritable moratoire.

Jusqu'à ce qu'un sort ne lui frôle l'oreille pour exploser sur le mur d'à côté. Il eut à peine le temps de déglutir alors que le mangemort qui venait de le sauver in extremis ricanait avant qu'un énorme tourbillon aqueux n'apparaisse au centre du couloir.

"Trêve de paroles mielleuses, il faut avancer."

Le temps était contre eux. Et même si plusieurs sorts de bulles de silence avaient été lancés pour limiter la propagation de la nouvelle de l'attaque, il ne fallait pas trainer là. Quelques jets colorés s'échangèrent vaguement, essentiellement venant des mangemorts vers les lieux qu'ils quittaient.

Un impressionnant brouillard magique plus tard, le groupuscule hétéroclite disparu définitivement aux yeux de leurs détraqueurs. Pour s’immiscer dans l'un des tribunaux magiques avant de rejoindre au pas de course le fin couloir menant aux geôles.

"Toi, toi, et toi, vous gardez nos arrières pendant qu'on fait sauter la grille. Les autres, on lambine pas, le thé ce sera pour plus tard!"

Kit serra les poings un infime instant, hésitant à braver le ton autoritaire du mangemort - de toute manière il n'aimait pas le thé - avant de laisser tomber et d'encourager ses propres comparses. On entendait leurs poursuivant derrière, le temps était compté...

Un instant plus tard, une explosion que même le sort d'atténuation ne parvint à dissimuler entièrement retentit, réduisant les barreaux de la porte à néant.

"Vite, trouvons-la, nous ne pouvons nous permettre de les laisser faire taire plus longtemps le peuple de ce pays!"




Blabla hrp


Le jet d'eau d'Antonin et le brouillard magique un peu plus tard ont vaguement désorienté le groupe d'opposants aux Collateral Damages, laissant un peu d'avance à ces derniers pour rejoindre l'entrée des geôles et s'y engouffrer. Trois personnes gardent l'entrée de ces dernières tandis que les autres vont tenter de libérer Naya et gérer les deux pauvres brigadiers de garde.

Antonin, Nicholaus, vous pouvez choisir votre position (rester surveiller les arrières, ou le couloir des geôles). Pensez à le préciser rapidement dans le flood afin que vos petits camarades sachent s'ils peuvent vous taper dessus ou non. Si vous allez aux geôles, il vous faudra lancer un dé 3 pour esquiver l'attaque d'un des deux brigadier. Avec le 1 vous êtes touché, le 3 vous avez le droit de le toucher vous.

Les autres, il vous faut impérativement lancer un dé oui/non pour savoir si vous subissez un sortilège dans votre cheminement (eau, brouillard, suite..). Sachant que les Mangemorts ne lancent pour l’instant que des sorts "légers" (rien de mortel, de grave, uniquement pour vocation de vous gener ou ralentir) et les CD ne sont pas vraiment des combattants mortels...

Pour toucher un PNJ non nommé (Mangemort, CD) le dé oui/non suffit toujours. Pour un joueur il vous faut le dé à 4 faces. (Lucius et Kit ne sont pas accessibles ce tour-ci).

Pour vous aider à vous situer, nous avons mis le plan à jour. Vous êtes tous passés par le même tribunal et ressortit dans le couloir qui mène aux geôles, les mangemorts en premiers, les autres en les suivant.
Les deux étoiles noires indiquent les deux emplacement où peuvent se trouver les mangemorts et les membres de Collateral Damages. Si vous gardez les geôles, vous êtes au niveau de la porte magique. Sinon, vous êtes près des cellules.
L'étoile blanche représente là où se trouvent pour l'instant les phénix et les neutres. La porte blindée à l'autre bout du couloir est inaccessible, sauf pour Aiden qui est briseur de sorts. Il lui faudra toutefois le 1 d'un dé 4 pour réussir à l'ouvrir, s'il décide de passer par là.  

Plan:
 


Petite Note pour Antonin: Nous nous doutons qu'il s'agit de ta première intrigue et/ou lançage de dés, mais fais attention à bien suivre les directives demandées: il te fallait lancer un dé pour vérifier la présence ou non d'un agent ministériel, et le 2e dé qui représentait la possibilité que ce dernier te touche.
De plus fait attention de ne bien jouer que ton personnage et pas l'avancée du groupe entier et des PNJ sauf si cela est demandé. Nous avons tout un planning serré, ce serait dommage que nous soyons obligés de rebroder! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 22 Aoû - 16:06

Dorion s’était avancé pour découvrir ce qui se passait précisément. Ce n’était pas avec deux personnes masquées et quelques sortilèges qui se promenaient qu’on allait régler les soucis.
Il sortit de son entrebâillement de porte, baguette tendue, prêt à rejouer Sainte-Mangouste encore une fois.
Ce qu’il vit par la suite lui retourna l’estomac. Il s’en fallut de peu pour qu’une cuisse de dinde ne ressorte de son estomac pour courir rejoindre son champ natal.

Une. Tornade. D’eau.

Certes, un mètre de hauteur. Certes, c’était (paraissait-il) maîtrisé. Certes. Mais dans le ministère, dans un bâtiment officiel, c’était hautement improbable. Dorion n’avait aucun souci avec l’eau. Il aimait bien ça, prendre son bain le samedi soir quand son fils était couché et qu’il pouvait jouer avec ses strangulots réduits. Non, le seul inconvénient qu’il voyait à cette tempête tropicale qui se promenait tranquillement dans les couloirs du département de la justice, c’était …

«  LA TAPISSERIE CONNARD, C’EST TOI QUI VA DEVOIR TOUT REFAIRE ?! »

On n’apprend pas un métier pour le renier pendant la pause. Et il n’allait pas faire chiffrer l’humidité qu’ils allaient devoir se coltiner pendant une dizaine d’années, la deuxième cuisse de dinde était près de faire une apparition.
Tout à la syncope qui le guettait, Dorion ne remarqua pas que tout le monde se barrait. Enfin, les gros encagoulés de ses deux bijoux de famille prenait la poudre d’escampette. Il était peut-être temps au passage de faire un petit tour de présentation avant de se présenter à Biéraubeurre Anonyme.
Sa tête s’agita dans tous les sens pour se remettre les visages des personnes qu’il pourrait reconnaître. Et là, ce fut le drame. Célène Fraser. Ni plus, ni moins. Rien que ça messieurs, dames. Il s’avança vers elle, lui lançant la main en travers du torse.
«  Il est 20h, ma chère. Vous attendiez du monde dans ce merdier ? »

La politesse et la délicatesse, ensemble et réunies dans un seul corps d’apollon.

« Ils avancent ! »
Bien, bien. Qu’ils fassent donc, Dorion ne les retenait pas. Un sort vint s’écraser à côté de sa gueule, créant un magnifique trou dans le mur. D’accord, il allait les retenir.
C’était sans compter sans un brouillard qui s’étendit comme une nappe de poix devant eux.
«  Ils m’énervent avec leur fétichisme de l’humidité. »
Il ajusta sa baguette et lança un sort à travers. La couleur se perdit aussitôt, ne laissant aucune trainée. Il arma encore une fois en grinçant des dents et invoqua un petit vent qui ne fit rien bouger sinon décoller un peu plus la tapisserie. Maudissant la maman qui avait eu l’idée de ne pas avorter, il décida d’invoquer un bouclier et de passer à travers coûte que coûte.

Un sortilège ricoche sur son bouclier et il se fait un peu malmener par le sortilège qui ne le laisse pas passer tranquillement. Mais ce n’est pas ça qui va ralentir un membre du Ministère. Il émerge du brouillard et repère un abruti masqué. Et parce qu’il n’a pas que ça à faire, il se dirige vers lui avec la conviction de quelqu’un qui a envie de rentrer chez lui après une dure journée de travail, il lui asséna un sortilège qui le projeta à travers le tribunal.

Dé 1:
 

Dé 2 (si oui au Dé 1):
 

_________________


Run. The world will fall.


Dernière édition par Dorion Volk le Ven 22 Aoû - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 22 Aoû - 16:06

Le membre 'Dorion Volk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dés Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 356
Date d'inscription : 17/08/2013
Organisation : Neutre - Phénix
Emploi/études : Journaliste pour Sorcière Hebdo
Maison : Poufsouffle
avatar
Basil Cavendish
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 22 Aoû - 19:38

« F...Fraser ? »

Basil ouvrit de grands yeux ronds. Jamais elle n'avait réussit à le faire taire aussi rapidement et efficacement. Et cela simplement en apparaissant à ses côtés ! Voilà une technique dont elle devrait se souvenir. La bouche entrouverte, il l'observa triturer sa montre d'un regard ahuri. Il ne savait absolument pas ce qu'elle trafiquait ou ce qu'elle faisait ici mais il avait l'étrange pressentiment qu'elle était LA solution à tous ses ennuis. Après tout, elle était du ministère ! Elle savait forcément se battre !  Surtout si elle travaillait dans ce département. Dans la panique du moment, il oublia l'emploi qu'elle avait affirmé occuper et se plut à l'imaginer brigadière. Ou même mieux : auror ! Ouai, elle avait bien la tête de l'emploi ! Froide, sèche et autoritaire. Bien que très agréable quand elle avait trop bu, comme il avait pu le constater, mais ce n'était pas la question. Pour l'instant, il avait juste besoin de savoir si elle était apte à le défendre. Sans lui demander son avis, il décida que oui. Aussi sentit-il la panique l'envahir lorsqu'elle fit mine de s'éloigner.

Oubliant toutes ses manières - qu'est ce que la peur ne nous fait pas faire ! - il bouscula le grand brun qui la suivait pour se précipiter derrière elle.

« ATTEND ! M'abandonne pas ! », supplia-t-il en agrippant violemment son bras.

L'instant suivant, il se retrouva le cul par terre sans vraiment comprendre comment il avait atterrit là. Tout avait été si vite... tout ce dont il était certain, c'était que ni Célène Fraser ni son garde du corps ne semblaient avoir apprécié son approche. Mais ils ne pouvaient pas l'abandonner ici. Non, ils ne pouvaient pas. Même si les assaillants semblaient être partis de l'autre côtés, il préférait la suivre en enfer plutôt que de rester seul ici. Il avait apprit de ses erreurs à Sainte Mangouste ; de cette fois où il avait choisit d'abandonner tout le monde pour fuir loin du combat... avant de retomber sur un groupe de mangemorts. Seul face aux serviteurs du Seigneur des Ténèbres. Non, il ne referait pas cette erreur. Qui savait s'il ne recroiserait pas d'autres partisans de Vous-savez-qui dans l'autre couloir ? Abandonnant l'once de dignité qu'il n'avait qu'un jour par semaine, il se releva pour adresser un regard suppliant à Célène.

« S'il te plaît... », chouina-t-il. « S'il te plaît, je ferai que suivre. Je gênerai pas. »

De toute façon, quelle que soit sa réponse, il s'enfoncerait dans le couloir derrière elle. Au pire elle le stupéfixiait, ce qui dans un sens l'arrangerait ; si les mangemorts le croyaient mort, ils le laisseraient tranquille non ? Tout plutôt que d'avoir à les affronter seul ! Finalement, sa plaidoirie sembla porter ses fruits. Fermement agrippé à sa baguette, il se mit en fin de file et marcha soigneusement dans les pas de ceux qui la suivaient aussi.

Baba s'en sort-il indemne ? :
 

Accélérant comme il n'avait jamais accéléré de sa vie - sauf peut être le jour où il avait poursuivi Lara sur le Chemin de Traverse pour une interview exclusive - il réussit à s'extirper du nuage sans dommages. Puis réalisa qu'il ne parviendrait peut être pas à rester sauf éternellement. Célène et sa compagnie se dirigeaient droit sur trois... non, deux maintenant, mangemorts qui semblaient garder l'entrée de... peu importe ce qu'était cet endroit.

D'abord décidé à tenir sa promesse et rester inoffensif, il changea brusquement d'avis en croyant voir un ennemi esquisser un mouvement de sa baguette. Pris de panique, il laissa son instinct de survie prendre la place de sa lâcheté - ou de sa raison, comme il aimait l'appeler. Peut être fusse ce même instinct de survie qui lui remémora les conseils de son professeur de défense avant qu'il ne crie à plein poumons, en essayant de viser :

« Volate Ascendere ! »


Nicho-la-housse sera-t-il chiffonné ? :
 


Si 4 au deuxième dé, qui est touché ? :
 

_________________
Don't bring me into this....
It's not that I'm afraid of death, war or pain ; it's just that I don't wanna be there when it happens.
(icon sunkiss./code northern lights.)




Code couleur : #bb99ca


Dernière édition par Basil Cavendish le Ven 22 Aoû - 19:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Ven 22 Aoû - 19:38

Le membre 'Basil Cavendish' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dé 4 faces' :


--------------------------------

#3 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 23 Aoû - 18:01

Un imposant brouillard se rajoutait au tourbillon aqueux qu’Antonin avait fait apparaître. Sans perdre de temps, le groupe hétéroclite composé de mangemorts et des Collatéral Damage  avança rapidement en direction des geôles. Sur ordre du meneur du groupe – le jeune Dolohov savait qu’il s’agissait de son meilleur ami Lucius – le groupe se scinda en deux. La plupart partirent délivrer leur cible alors que 3 d’entre eux surveillaient les arrières pour leur permettre de gagner du temps. Antonin faisait partie des derniers, tout comme Nicholaus. Garder un œil sur lui. Et surtout, surveiller ces membres du ministère qui gagnaient du terrain et les poursuivaient sans ménagement. Ne voyaient-ils pas que la majorité du groupe était composé de civils ? Quelle bande de corrompus qui ne se rendaient même pas compte que le but de cette manœuvre n’était pas d’attaquer qui que ce soit mais de délivrer ce peuple déprimé ! Enfin… Si seulement ils avaient pu croire cela, cela aurait pu arranger beaucoup de choses ce soir…
Cependant, à peine, eurent-ils le temps de prendre leur poste à l’entrée des geôles que le troisième Mangemort qui accompagnait Antonin et Nicholaus devint tout raide et s’écrasa au sol. A deux contre leurs assaillants…
Dolohov recula vers son collègue en difficulté, longeant le mur dans l’obscurité.

- Finite incantatem !

Le temps que le sortilège délivre le troisième Mangemort du sort de saucissonnage, c’était au tour de Nicholaus d’être atteint de plein fouet par un nouveau sortilège. Décidemment, ils étaient en mauvaise posture ! Ce dernier décolla de plusieurs mètres avant de retomber à distance, dans le couloir menant aux cellules. Espérons qu’aucun traumatisme crânien ne vienne déranger les fonctions neurologiques de son compère ! Et qu’il se relève. Vite.

Antonin se retourna vers leurs agresseurs, baguette levée. Tiens, tiens, tiens… Basil Cavendish ! Lui, ici ? C’était le dernier endroit où Antonin s’imaginait le croiser. Et surtout, il ne l’avait jamais imaginé se battre contre des Mangemorts… Peut-être avait-il mal jugé son ancien collègue Poufsouffle. Peut-être était-il même un membre de l’Ordre du Phoenix ?
Songeant qu’il faudrait enquêter sur lui lorsque tout ce combat serait terminé, le jeune médicomage, s’avança vers lui, menaçant.
Un autre homme se tenait à ses côtés, et au vu des pas précipités qui se rapprochaient, d’autres combattants arrivaient dans leur direction. Il était temps de passer à l’offensive, un peu plus sévère. Le Seigneur des ténèbres avait dit d’éviter les morts inutiles… Mais mieux valait que ce soit eux, que lui.

- Engorgio !

Peut-être était-il encore trop tôt pour utiliser des sortilèges impardonnables mais si une ou deux personnes pouvaient s’étouffer le temps que le reste du groupe revienne leur donner un coup de main, ce serait déjà un bon début !

Est-ce que le petit Basil fait un magnifique œdème laryngé ?
Citation :
- 1 : Le sort le touche de plein fouet, il tombe à genoux, se tient la gorge et commence à cyanoser.
- 2 : Le sort l’atteint, lui coupe la respiration quelques minutes comme s’il avait reçu un coup de poing dans le diaphragme
- 3 : Le sortilège le frôle à peine, lui causant à peine un spasme trachéal responsable d’une légère toux
- 4 Le sort ne l’atteint pas

Si 4 au premier dé : Qui va le recevoir ?
Citation :

- 1 : Dorion, qui se retrouve avec le souffle coupé
- 2 : Célène qui vient d’arriver à l’instant
- 3 : Aiden (Serait-il pris d’un acte héroïque pour sauver son ex-femme ?)
- 4 : Personne. Apprend à avoir un peu plus de chance Antonin


Dernière édition par Antonin Dolohov le Sam 23 Aoû - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Sam 23 Aoû - 18:01

Le membre 'Antonin Dolohov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 4 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 82
Date d'inscription : 24/10/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Briseur de Sort
Maison : Serpentard
avatar
Aiden D. Lehnsman
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Dim 24 Aoû - 0:43

Aaaah la voix si douce et si charmante de Célène. Qu'est-ce qu'il aimait l'entendre en temps normal ! Déjà, parce que cela voulait dire qu'elle daignait lui paler, ce qui n'avait pas toujours été le cas, , et secrets et secrets obligent... et puis, il n'était pas sûr de connaître son plus mélodieux en ce bas monde, plus doux à ses oreilles que la voix de celle qui était, il n'en démordrait pas, la femme de sa vie. Mais ça,  voilà,  c'était en temps normal. Et actuellement, la situation n'avait rien de normale. Elle était même en train de dégénérer à une vitesse proprement hallucinante ! Alors les petites remarques de Célène sur ses capacités à gérer la surprise et les situations de crise, hein... "Se mettre à couvert ? Je devais être absent le jour où on nous l'a enseigné. J'étais sans doute trop occuper à passer un coup de balais !" Et sa vindicte grognée entrenses dents ponctuée d'un sortilège lancé presque à l'aveugle qui, malheureusement pour lui et pour les murs du Ministère, heureusement pour leurs agresseurs, ne vient percuter que l'ancéstrale pierre et faire voler un peu de poussière. Et le juron qu'il lâche de venir se perdre aussitôt dans un vacarme plus grand encore. Là, sous leurs yeux et en plein milieu du couloir du Département de la Justice vient d'apparaître rien de moins qu'une mini tornade d'eau. Qui, en plus, vient les couper des assaillants et leur laisse le temps de fuir. Et alors qu'il allait se tourner vers Célène, la quesion la plus inutile de cet instant critique qu'il attribue aussitôt à la petite française. Et il ne laisse pas à Célène qui a déjà bien assez à faire avec son propre boulet le temps de répondre que déjà il s'insurge.  "Qu'est-ce qu'on fait ? On les suit et on les empêche de détruire la moitié du Ministère ! Comme s'il avait le moindre attachement pour le Ministère. Mais les arrêter, c'était bien leur mission, non ?

Il est tourné dans la direction approximative de la française et reste aux aguets, son attention rivée dans sa quasi totalité sur le couloor où disparaît déjà le groupe ennemi. Il n'a pas prêté plus gare que cela à l'homme qui est venu saluer - comme si c'était le moment - sa femme. Mais un autre mouvement a tôt fait d'attirer son attention. Et ce sont ses réflexes qui parlent, bien plus que sa réflexion, posant sa main sur l'épaule de l'importun qui vient d'agresser Célène et le tirant en arrière d'un coup sec, avec une violence à laquelle lui-même ne s'attend pas. Et la scène se déroule si vite qu'il n'a même pas le temps de savoir qui de lui ou de Célène a porté le coup qui a mit l'avorton à terre. Mais, après tout, peu importe. L'important c'est qu'il comprenne bien qu'il avait tout intérêt à ne jamais recommencer une telle chose. "Si tu nous suis, tu restes tranquille, ok ? Et Célène ne va sans doute pas apprécier qu'il réponde à sa place mais, à vrai dire, il n'en a cure. Il s'est déjà de nouveau détourné, prêt à s'élancer. Le visage dur, fermé. Pafce qu'il n'a pour le moment sérieusement aucune raison d'envisager de sourire ou ne serait-ce que de lancer une vanne un peu cynique dans l'espoir de détendre l'atmosphère. Parce que la présence de tels bras cassés autour de lui ne l'entraîne certainement pas à plaisanter. Et oui, même lui !

Est-ce qu'Aiden est touché par un sort ?:
 

C'est donc le visage on ne peut plus sérieux qu'Aiden se jette au devant du dabger, luttant contre ces différents sorts de pacotille visiblement destinés à les ralentir. Mais il avait déjà vu pire, bien pire. Même si le tourbillon devaitle projeter à demi au sol avant qu'il n'arrive à le franchir alors que des micro coupures apparaissaient surson superbe uniforme. Même s'il était à demi aveuglé par tous leurs petts stratagèmes stupides. Même si... Le premier impact réellement douloureux en pleine tête le coupe net dans ses réflexions et surtout dans sa motivation. Celui qui suit à peine quelques secondes derrière le surprend tout autant. Et ce n'est qu'au troisième, immédiatement après, qu'il a le réflexe de se protéger des dizaines d'impacts d'oiseaux magiques en furie qui semblent bien décides à lui picorer le visage - ou même à lui faire de vrais trous pour les plus motivés. Et Aiden de jurer, pester ! Jusqu'à enfin arriver à se concentrer assez pour brûler les importuns ! Il n'a pas hurler d'effroi ou crier de douleur. Mais il a actuellement suffisamment mal pour savoir qu'il n'a pas envie d'expérimenter tout de suite l'attaque frontale.

Les autres ont continué pendant sa petite lutte personnelle et il relève les yeux juste à temps ppur les voir se freiner. Juste à temps pour commencer à avoir un véritable plan. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, il est auprès de Célène et l'attrape par le bras, dans un geste tot juste suffisamment ferme pour l'inciter à le suivre -le genre de geste que n'importe qui d'autre, et même lui parfois, aurait pu payer de sa vie ou au moins de son intégrité physique -. "Je sais comment les prendre à revers, on va laisser les autres les occuper ici." Ce qu'ils avaient lair de très bien faire, d'ailleurs. Et Aiden de lancer à sa femme un sourire en coin, ee ceux qui avait le don de l'éxaspérer et de la faire craquer : "Le premier arrivé." Et de rebrousser chemin aussitôt. Ils n'avaient pas vraiment le temps de s'amuser mais une échappée seule avec Célène en plein danger avait quelque chose d'étrangement excitant. De carrément grisant. Et Aide, avait assez passé le balais ces derniers jours dans ces affreux couloirs pour savoir exactement où il voulait aller. Et il avait assez étudié la question pour penser savoir ce qu'il lui faudrait faire.

Est-ce qu'il parvient à déverrouiller la porte ?:
 

Alors il y avait bien eu un moment de doute au moment de s'exécuter. Après tout, on était au Ministère et il n'avait pas à faire à des apprentis. Mais lui non plus ne l'était pas. "Bingo... les dames d'abord." Ce genre de manipulation avait tendance à légèrement l'essoufflé. Et, autant être honnête, il savait Célène meilleure que lui. Mais les Mangemorts et ceux qui dans son esprit devenaient de plus en plus ces abrutis de Colateral Damages ne s'attendaient pas à ce qu'ils surgissent par ici. Et bien ils allaient leur montrer... en espérant, bien sûr, que le petit groupe qui pour le moment dans sob esprit était sous la responsabilité d'Aliénor s'en sorte le plus sauf possible.



Dernière édition par Aiden D. Lehnsman le Dim 24 Aoû - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   Dim 24 Aoû - 0:43

Le membre 'Aiden D. Lehnsman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dés Oui/Non' :


--------------------------------

#2 'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue 2 ✊ We are Legions ✊ Sujet RP
» L'Intrigue 6 de Oo-Sup arrive !!!! [Sujet Recensement Fin Intrigue]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Sud de la Grande-Bretagne :: Ministère de la Magie :: Les 7 Départements-