AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Sorcha Lehnsman   Jeu 18 Juil - 0:03

© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Sorcha Beatriz Lehnsman
« Petite citation »



۞ ÂGE : 25 ans, née le 16 novembre 1952
۞ NATIONALITÉ : Britannique d'Écosse, par la naissance et par sa mère, Allemande par son père.
۞ ÉTAT CIVIL : Mariée à un cousin éloigné qui la laisse terminer ses études de médicomagie en paix.
۞ SANG : Sorcière ordinaire, réputée sang pur.
۞ BAGUETTE : Nerf de Sombral, 29,7 cm, bois d'orme, flexible.
۞ ECOLE : Poudlard
۞ MAISON :Serdaigle
۞ MÉTIER/OCCUPATION : Médicomage résidente en pathologie des sortilèges, option psychomagie
۞ ORGANISATION : Neutre - Phénix
۞ CAPACITE(S) SPECIALE(S) : Aucune


Background Confessions

When I was a child ...


Un jour, il y eut un homme et une femme. Alois Lehnsman Jr et Erin Macmillan. Lui avait fui la guerre pour immigrer en Grande-Bretagne. Elle n'avait jamais quitté les Highlands de son enfance. Ils furent présentés l'un à l'autre dans le respect des traditions. Qu'ils se plurent ou pas n'eut aucune importance sur la décision de les marier. Heureusement pour nous, à défaut d'amour, une tendresse et une profonde amitié les lia. Parce qu'ils devaient accomplir leur devoir conjugal, ils donnèrent naissance à une fille prénommée Sorcha. On ne la priva de rien, on lui apprit à agir en jeune fille de bonne famille, à bien se comporter en public, à saluer, à sourire poliment et à ne pas embêter les adultes avec ses rêveries d'enfant. Elle lisait beaucoup, jouait peu, n'allait pratiquement jamais dehors (de toute façon, elle aurait sali sa belle robe). Parfois, elle forçait son petit frère à jouer à la dinette avec elle et il obtempérait, parce qu'elle était l'aînée. Aiden et Sorcha s'aimaient bien, mais ils n'avaient pas suffisamment de points en commun pour qu'ils soient les meilleurs amis du monde.

Les vacances d'été, elle les passait en Allemagne, dans sa famille paternelle. Dans le grand jardin, il y avait des structures à escalader, des jeux et des ateliers. Tous les enfants s'y amusaient à longueur de journée. C'était l'un des rares moments qu'on la laissait porter des pantalons. Là-bas, mine de rien, elle apprit à grimper, à sauter, à esquiver. Déguisée en grand terrain de jeux, c'était la salle d'entraînement des jeunes membres de la caste des assassins de la famille Lehnsman. À 10 ans, on lui présenta une série d’armes blanches. Car un assassin ne devait jamais se trouver au dépourvu. Elle choisit une dague. Sur la lame, des runes de protection avait été gravées. La défense était parfois la meilleure des attaques.

À 11 ans, elle reçut sa lettre de Poudlard. Sa mère, émue, lui caressa les cheveux avec douceur.

« Mes années à Poudlard ont été fantastiques. J’espère que tu seras à Poufsouffle. »

Son père, qui n’avait pas fréquenté le collège millénaire, se contenta de hausser les épaules.

« Moi, tant que t’es dans les meilleures de ta classe, tout me va. »


... Then, I discovered the Wizzards World ...

« Serdaigle! »

La voix résonnait dans sa tête et dans toute la Grande salle. Le Choixpeau quitta la tête de Sorcha et elle se leva. Déjà beaucoup trop grande pour son âge, elle dépassait les autres première année d’une bonne tête. Elle se faufila jusqu’à sa table, les joues en feu et se laissa glisser sur son banc, n’ayant qu’une envie : disparaître. Trop d’attention d’un coup. Elle eut une très mauvaise impression de ses compagnes de dortoir et les premières semaines, elle se fondit dans la masse, se contentant de lire ses livres, de faire ses devoirs et de ne pas faire honte à sa maison. Au début, elle détesta les travaux pratiques parce que cela la forçait à s’ouvrir aux autres. Puis elle finit par apprécier ses coéquipiers et ils devinrent bons amis. Elle s’ouvrit enfin aux autres.

Elle voulait devenir Médicomage, mais elle n’en avait pas encore parlé à sa famille. Elle mit cependant toutes ses chances de son côté académiquement parlant et choisit les options qui lui permettraient d’accéder à cette profession sans savoir à suivre des cours de rattrapage plus tard. Aux BUSEs, elle s’acharna sur les matières nécessaires pour devenir Médicomage, délaissant les autres. La Médicomagie devint une idée fixe, une obsession. Plongée comme elle était dans ses études, elle n’eut vent que tardivement des agissements d’un certain mage noir en Grande-Bretagne. Elle réussit honorablement ses ASPICs et fut choisie pour intégrer la formation de Médicomage dès septembre 1972. Mais le pire restait encore à venir.

Convaincre sa famille.


... So, I said " This is what being an adult is like ?! "

Elle avait continué à passes ses vacances d’été en Allemagne, mais elle performait moins bien que les autres enfants de la famille Lehnsman, contrairement à son frère qui semblait être dans son élément. Son manque de talent pour le business familial avait peut-être facilité l’acceptation de son choix de carrière. Et puis dès 11 ans, le cœur de sa baguette parlait de lui-même sur les motivations profondes de Sorcha. Un nerf de Sombral. Une baguette qui répugnait à donner la mort.

Alors quand elle avait pris son courage à deux mains et qu’elle avait révélé ses ambitions, son père l’avait regardé avec mélancolie et sa mère l’avait serrée dans ses bras. Son père n’avait émis qu’une seule objection. Qu’elle épouse un cousin, comme ça, le nom des Lehnsman ne serait pas gâché. On lui choisit Franz. Il lui avait fait un baisemain. Elle avait rougi, c’était un de ses cousins préférés. On les fiança le lendemain. Puis elle fit son entrée au QESM. Ses cours la passionnèrent. Franz passait en Grande-Bretagne aussi souvent que ses engagements professionnels le lui permettait. L’été suivant, ils se marièrent. Dans le secret de leur chambre à coucher, il lui avait promis qu’il n’empièterait pas sur ses études de Médicomagie. Elle avait été tellement émue qu’elle n’avait pas su quoi répondre. C’était sans doute le plus beau cadeau de mariage qu’elle eut ce jour-là.

Quand elle commença ses stages obligatoires à Sainte-Mangouste, la réalité de la guerre lui apparut davantage, surtout aux urgences. Les nés-moldus attaqués par des Mangemorts… Certains intolérants, racistes, qui toléraient mal d’être soignés par des gens inférieurs à eux ou qu’un né-moldu passe devant lui. Ces discours stériles l’irritaient fortement et elle préféra se réfugier auprès des patients présentant des problèmes de santé mentale. C’était le service qu’elle préférait. Et le Dr Fowles était le superviseur qu’elle rêvait d’avoir. Quand vint le temps de choisir le service dans lequel elle ferait sa résidence, le choix lui parut plus facile à faire que d’autres de ses collègues. Le Dr Fowles, ravi de voir qu’une étudiante s’intéressait à ses travaux de recherche, accepta avec plaisir de l’avoir comme résidente. Sorcha se plongea ainsi davantage dans l’étude du Syndrome de Fowles, aussi méconnu que passionnant. Ces patients aux symptômes variés étaient ses préférés, chacun représentant un défi à relever. Chaque nouveau cas était une énigme à résoudre quand venait le temps de faire le diagnostic différentiel.

Elle se sentait confortable dans cette routine qui était désormais la sienne. Bien sûr, routine était un bien grand mot quand on était Médicomage. Mais au moins, les imprévus qu’elle rencontrait chaque jour étaient ce pour quoi elle avait été préparée pendant toutes ses études. Jusqu’au jour du cambriolage. Et son univers s’ébranla, la plongeant dans une spirale de doute et de réflexion sur son engagement politique.


QUESTIONS


۞ QUE SAVEZ-VOUS DES CRÉPUSCULAIRES ? : [Minimum de ~ 20 mots]
Sorcha n'a appris l'existence des crépusculaires que lorsqu'elle a eu un séminaire sur le sujet des problèmes de santé mentale chez les sorciers avec le Dr Fowles. Si la plupart des étudiants ont relégué le trouble dans la catégorie des maladies orphelines qu'ils ne croiseront sans doute jamais au cours de leur carrière, Sorcha a tout de suite été intriguée, et dès la fin du séminaire, elle est allée voir le Dr Fowles pour en apprendre davantage sur le sujet. Quand vint le temps de postuler pour les différentes possibilités de résidence, son choix se tourna naturellement vers la psychomagie, avec pour superviseur le Dr Fowles. Aujourd'hui, elle privilégie les patients atteints de ce mal quand vient le temps de choisir les dossiers dans le service de pathologie des sortilèges.

۞ QUEL RAPPORT AVEZ-VOUS AVEC LA DIVINATION ? : [Minimum de ~ 50 mots]
La divination n'a aucun fondement scientifique et n'est qu'un tissu d'inepties. S'il n'en tenait qu'à Sorcha, cette matière devrait purement et simplement être abolie à Poudlard. Elle n'a d'ailleurs pas pris l'option en troisième, et s'en porte très bien. Le seul avenir qu'on peut prédire, c'est la météo. Et encore... il y a beaucoup trop d'imprécisions.

۞ QUE PENSEZ-VOUS DE L'ORDRE DES PHÉNIX ET DES MANGEMORTS ? : [Minimum de ~ 100 mots]
Jusqu'à il y a peu, rejoindre une des deux organisations n'avait même pas effleuré l'esprit de Sorcha, trop absorbée par ses études et ses années de résidence. Et puis elle était habitée par cette pensée magique que les atrocités dont elle entend parler n'arrivent qu'aux autres. Or voilà, il y a eu le cambriolage. Dans son service. Sorcha aurait pu être là ce soir-là, en train de classer un dossier. Et si elle s'était retrouvée nez à nez avec un des cambrioleurs, que ce serait-il passé? Car après tout, ne raconte-t-on pas dans le Wizard War TrueLies que les Mangemorts seraient derrière ce cambriolage...? Alors Sorcha fait ce qu'elle a toujours fait de mieux. Elle réfléchit. Elle soupèse, elle calcule. Car elle ne peut cautionner les attaques gratuites des Mangemorts sur des innocents. Surtout s'il s'avère qu'ils s'en sont réellement pris à son lieu de travail. Le professeur Dumbledore lui a toujours inspiré du respect et de l'admiration, c'est pourquoi cette organisation l'attire sans qu'elle n'ose faire un pas de plus vers l'avant. La peur l'habite, forcément. Briser la routine, sortir de sa zone de confort, autant de choses qu'elle hésite à faire.

Quant aux Mangemorts, leurs actes de barbarie les discrédite totalement à ses yeux. Vouloir hiérarchiser la société n'est pas une mauvaise idée en soit, mais cette idéologie n'aurait pas dû se manifester par la violence, car elle perd toute sa force.



۞ AVATAR : Eva Green
۞ DOUBLE COMPTE ? Nope
۞ PRÉNOM OU PSEUDO :Miss_Karma/Sophie
۞ ÂGE DU JOUEUR : 23 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Je l'ai vu naître.
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ?Je kiffe sinon je ne serais pas admin!
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Régulière à tendance chaotique. Je RP quand j'ai l'inspiration. Mais je prends bien soin de mes tâches.


Dernière édition par Sorcha Lehnsman le Mar 27 Aoû - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Sorcha Lehnsman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sorcha Lehnsman
» Pièce vérité - Anael, Sorcha, Keziah.
» Duo - Délicat - Célène Fraser Lehnsman & Aleksander Greystock - Phénix/Neutre Phénix [En cours]
» (Sorcha) Let’s be clear, won’t close my eyes
» Petit rayon de soleil [Pv Sorcha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Fiches de présentations abandonnées/archivées-