AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Erin • How can I believe ?   Dim 8 Déc - 21:21

© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Erin M. McAlister
« Le doute est une force. Une vraie, belle force. Veille simplement à ce qu'elle te pousse toujours en avant.  »



۞ ÂGE : 23 ans depuis le 14 octobre (Naissance en 1955).
۞ NATIONALITÉ : Britannique.
۞ ÉTAT CIVIL : Célibataire endurcie

۞ SANG : Ordinaire. Ma mère est une sorcière, de ces familles qui se prétendent de sang-pur sans pouvoir le prouver et adoptent les idéologies mangemorts sans oser s'y mêler. Mon père est fils de sorciers depuis quelques générations seulement, ses arrières grands-parents étaient tous moldus. Mais il a tendance à préférer oublier ce détail...

۞ BAGUETTE : Je me souviens de l'achat de ma baguette comme si c'était hier. Bois de Saule, souple, vingt-deux centimètres, un crin de licorne à l'intérieur. La première que je touchais. Maître Ollivander n'avait pas paru surpris. Il a seulement esquissé un petit sourire pensif avant d'ajouter quelques lignes dans sur un parchemin.


۞ ECOLE : Poudlard
۞ MAISON : Poufsouffle, au grand désespoir de mes parents...


۞ MÉTIER/OCCUPATION : Membre de la Brigade de police magique
۞ ORGANISATION : Neutre, mais résolument opposée au Seigneur des Ténèbres (pro-Phénix)

۞ CAPACITE(S) SPECIALE(S) : Animagus


Background Confessions

When I was a child ...

« Dis Mamie, c'est quoi un sang-de-bourbe ? »
La vieille dame te regarda quelques secondes, sans cesser de pétrir la pâte qu'elle travaillait avant de finalement s'essuyer les mains sur un torchon pour t'attirer sur ses genoux.
« C'est... une personne qui est née de parents moldus. Mais c'est un terme très très méchant chérie, qu'il ne faut pas utiliser. »
Inutile de te demander où tu avais pu entendre un tel mot. Qu'il s'agisse d'un nouveau voisin jugé déplaisant, d'une connaissance sur le point de conclure une soit disant mésalliance ou de quelconque autre né moldu ayant pour seul tort d'avoir osé passer dans le champ de vision de tes parents, le mot fusait bien trop aisément dans la maison familiale. A six ans seulement, tu n'aurais jamais du entendre ceci, pas plus que nombre des discours idéologiques serinés par ta mère et ânonnés par ton père. Pureté du sang, mariages de caste, intrusion inacceptable des moldus dans la sphère sorcière, supériorité évidente de la race sorcière sur toute autre...
Une flamme de colère passa dans les yeux verts de ta grand-mère. Fallait-il rappeler à son abruti de fils, bien prompt à répéter les absurdités de sa femme, que lui-même n'avait guère de sang sorcier dans les veines ? Et qu'au vu de ses piètres capacités en la matière, il était bien mal venu de se réclamer d'une quelconque supériorité, lui ne devait sa situation confortable qu'au génie commercial de son père - que Merlin le veille - et à son mariage avantageux avec une héritière en mal de liquidités. La seule et unique réussite de ce grand veracrasse, ses trois enfants, il s'appliquait à les pervertir d'idées ridicules. Enfin quand il prenait le temps de leur accorder une seconde de son temps.

La vieille dame caressa tes cheveux auburn, si semblables aux siens dans sa prime jeunesse, avec un soupir de lassitude. Il n'était pas de son ressort que vous éduquer, ton frère, ta soeur et toi. Mais comment se taire alors que chaque période de vacances scolaires vous voyait revenir chez elle avec plus encore de questions ? Bien sur qu'elle aurait du se taire et laisser faire, demeurer dans son rôle de gentille grand mère auquel sa bru la renvoyait sans ménagement.
Mais son vieux cœur tremblait de voir Sebastian, du haut de ses dix ans, s'appliquer à répéter d'un ton sentencieux les discours perpétuels de vos parents, avec ce sérieux des enfants qui ne comprennent pas ce qu'ils disent mais en perçoivent toute l'importance. A l'âge où il aurait dû s'enthousiasmer devant la magie, découvrir doucement ses capacités dans l'attente de la rentrée à Poudlard, jouer comme n'importe quel enfant, il se comportait avec des airs de coquelet de basse cour convaincu d'être un jour appelé à régner sur davantage que son poulailler.
Et toi... toi la petite deuxième avec tous ces « pourquoi » que tu n'osais pas exprimer, l'enfant discrète et silencieuse qui marche sur la pointe des pieds, suçotant ton lapin en peluche avec toujours la peur de déranger, la crainte d'être grondée pour un grincement de parquet ou un éternuement mal placé. Et ta mère n'avait guère plus de patience pour ta soeur que pour toi. A quoi bon faire trois enfants, pour n'en aimer qu'un seul ?

Comme si tu avais senti le cheminement des pensées de ta grand-mère, tu étais restée silencieuse, blottie contre sa poitrine. Jusqu'à ce qu'un bruit bien connu te fasse relever la tête.


« Mamie, mamie, je crois qu'Adèle, Sin et tante Armelle sont arrivées ! »

Sans attendre de réponse, tu détalas pour aller rejoindre tes cousines, amenant sur les lèvres fatiguées un sourire attendri. Peu importent l'avis de tes parents, leur froideur cérémonieuse et leurs grandes idées. Il était hors de question qu'elle les laisse gâcher votre insouciance à tous les trois. Replaçant une mèche de ses cheveux blancs dans son chignon, elle se leva à ta suite pour aller saluer sa fille - qui avait eu la saine et bienheureuse idée d'épouser un moldu - et accueillir comme il se devant ses deux autres petites filles.


... Then, I discovered the Wizzards World ...


Rentrée scolaire, 1ère année.


Serpentard, Serpentard, Serpentard, Serpentard...
Agrippée à ton petit tabouret, les sourcils froncés, tu répétais cet unique mot en boucle depuis le début de la cérémonie. Rarement le Choixpeau avait eu enfant plus crispée sous son tissu élimé. Et ta moue concentrée ne manquait pas d'amuser tes futurs condisciples qui se délectaient des expressions d'appréhension des petits premières années qui défilaient sagement.

« Serpentard ? Pourquoi Serpentard, jeune fille ? Tu n'as ni leur envie dévorante de réussir dans tes projets, ni leur malice. Non... je pense que tu t'épanouiras davantage à... POUFSOUFFLE ! »

Poufsouffle... C'est les poings serrés pour retenir tes larmes que tu es descendue de l'estrade pour rejoindre la grande table tendue de jaune et d'ébène. Poufsouffle. Difficile d'imaginer pire. Une semaine durant, tu t'abstins d'aller déjeuner, esquivant la Grande Salle et le courrier dans l'angoisse d'une Beuglante, avec la complicité de ton aîné qui se débrouillait pour t'amener une assiette. Sa propre répartition à Serdaigle avait déclenché les foudres maternelles et il avait bien fallut trois mois pour qu'enfin l'orage passe et qu'il soit reconnu que Serdaigle était, somme toute, une maison « relativement acceptable ». Alors Poufsouffle, la maison des plus humbles, des travailleurs, des épris de justice... La maison qui accueillait, en souvenir du grand coeur de sa fondatrice, tous les enfants que d'autres ne voulaient pas... Quelle déchéance. Même Gryffondor aurait été plus glorieux !
Une semaine pendant laquelle tu rasas les murs donc, craignant de voir débouler le grand duc de tes parents. Lequel, agacé de ne pouvoir te remettre son fardeau, profita un beau matin d'une fenêtre ouverte dans la salle commune pour venir déposer sur le plancher de ta chambre la lettre prête à exploser. A six heures du matin. Un dimanche. Difficile d'imaginer meilleur départ avec ses colocataires.


15 novembre, 1ère année

« Alors, Poufsouffle ? » chuchota Adélaïde en touillant négligemment le contenu de votre chaudron.
Absorbée par vos racines de valériane que tu tentais de couper en rondelles de trois millimètres de diamètre sans trop les massacrer, tu achevas ta victime en cours avant de jeter le tout dans le chaudron.

« J'aime assez. »
« Hm. Passionnant. Tu espères vraiment que cette réponse va me convenir ? »
« Que veux-tu que je te dise ? C'est une très bonne maison, je m'y sens bien, c'est tout. »
« Tu ne regrettes plus, donc ! »

Le petit air triomphant qui accompagnait cette remarque était proprement insupportable. Evidemment, pour ta tête brûlée de cousine qui avait fini à Gryffondor juste après toi à la grande satisfaction de ses parents, c'était facile à dire ! Mais il est vrai qu'après y avoir pris tes marques, après avoir emprunté quelques ouvrages sur sa fondatrice pour mieux comprendre où tu étais tombée, tu avais fini par convenir que les jaunes et ébènes te convenaient parfaitement. Il n'y aurait manqué que ta cousine pour que tout soit parfait. Mais à défaut, vous profitiez de tous les cours en communs pour vous mettre en binôme, refrénant parfois difficilement vos fous rires.

« Mamie aussi dit que c'est une très bonne maison. » reprit-elle tandis que tu t'efforçais de déchiffrer la douzième ligne de votre recette.
« C'était celle de Grand-Père, c'est normal qu'elle dise ça ! Elle en dit autant pour Gryffondor. Et même plus ! »
« ... Parlant de Mamie... Comment vas-tu faire à Noël ? Tu retournes chez toi ? »
« ... Aucune idée. Affronter trois mois de tempête parentale réprimée... Ce n'est pas vraiment attrayant... Et je pense qu'ils ont à peu près autant envie de me revoir que moi alors franchement...  »
« Je ne suis pas sensée te le dire mais... Je crois que Mamie est en train de leur casser les pieds pour que tu puisses venir le fêter chez elle, avec nous. Pour le moment, rien de sur, c'est secret de langue-de-plomb ! Mais tu connais Mamie, quand elle a une idée en tête... »

Les yeux brillants, tu faillis laisser une exclamation de joie incrédule. Un regard sévère du professeur Slughorn t'interrompit dans ton élan, sans toutefois ternir le bonheur de cette annonce. Et sur un dernier regard complice, pleines d'espoir quant à ces fêtes de fin d'année qui pourraient finalement fort bien s'annoncer, vous vous remîtes au travail.


12 août, été précédant la 4ème année

« Loane entre Poudlard cette année... »
Le vieux rocking-chair continua de grincer comme si de rien n'était et ta grand-mère de compter ses rangs, attendant la fin de ce qu'elle devinait être une intense réflexion.

« Je ne sais pas comment je vais faire. »
« Quoi donc? »
« Être avec elle ! Enfin, lui parler ou non... Je... Les gens vont la trouver tellement bizarre ! »
Cette fois, ta voix sonnait comme une conclusion, aussi le rocking-chair cessa-t-il son lent balancement. Le tricot posé sur ses genoux, ta grand-mère ramena son regard à toi, petite silhouette enroulée dans ton plaid, assise à même le bois de la terrasse. Une fois n'est pas coutume, ses lunettes en demi-lune venaient souligner son expression sévère.
« Bien sur qu'ils la trouveront bizarre, et après ? Ta petite sœur est différente mais est-ce une raison pour lui tourner le dos ? »

« Non, non et je ne veux pas lui tourner le dos mais... de toute façon, la plupart du temps, elle ne me reconnaît même pas ! »
Dans ces derniers mots, il y avait de la colère, de la rancoeur. L'incompréhension d'une adolescente rejetée par ses parents et, d'une toute autre façon, par sa soeur également. Tes doigts se crispèrent autour de ta tasse de chocolat chaud dont tu bus une gorgée, ignorant la brûlure sur ta langue.

« Viens par ici... »
Tu te décalas d'un mètre pour venir t'asseoir juste devant elle. D'une main légère, elle attrapa tes mèches de cheveux, la petite brosse en bois qui ne la quittait jamais et commença à les démêler doucement.
« Tu sais pourquoi elle ne te reconnaît pas toujours. »
« Pas vraiment... C'est à cause de sa maladie, c'est ça ? »
La voix de ta grand-mère était redevenue cette voix douce que tu aimais tant.
« C'est cela, oui. Ta sœur est ce que l'on appelle une Crépusculaire. Elle est atteinte d'une maladie très mal connue, que nous ne comprenons pas. Nous savons seulement qu'elle se manifeste surtout à l'approche de la nuit. »
« Les hurlements qu'elle pousse parfois la nuit, c'est pour ça ? »
« Oui... Cette peur de la nuit est l'un des syndromes les plus connus. Et c'est ce qui explique ses crises d'angoisse. »
« Mais... quel rapport entre ça et le fait qu'elle ne nous reconnaisse pas ? Il y a une fille de mon dortoir qui fait des crises d'angoisses de temps en temps mais en dehors de ces moments là, elle est parfaitement normale alors que Loane... »
« Loane ne fait pas des crises d'angoisses semblables à celles de ton amie. Les médicomages qui la suivent ont fait le lien entre ces crises et la maladie du Crépuscule. Il semblerait que dans ces moments là, pour une raison que nous ignorons, elle se déconnecte de la réalité qui l'entoure et peine ensuite à la réintégrer, d'où ses amnésies. »
« Et ça ne se soigne pas ? En Histoire de la Magie, on nous a apprit que la grande majorité des maladies magiques savent être soignées maintenant ! Pourquoi pas celle-ci ? »
« Parce que cette maladie est apparue seulement depuis une vingtaine d'années. Il y a des médicomages qui travaillent jour et nuit pour essayer de comprendre et de mettre au point des soins efficaces. Ils finiront par trouver mais en attendant... Nous pouvons seulement aider ces malades de notre mieux et remercier Merlin que ce mal ne soit ni contagieux ni mortel. »

Un long silence suivit ces explications que tu recherchais depuis longtemps, sans trop savoir quelles questions poser. « Comment va-t-elle faire pour les cours ? Je veux dire... si elle ne peut pas les mémoriser, comment passera-t-elle les examens ? »
« Vos professeurs seront prévenus. Ils l'aideront autant que faire se peut. Et puis, tu seras là toi aussi. »

Tu ne répondis pas. Oui, tu serais là. Tu ne la laisserais pas tomber, toi. Jamais. Promis.
Une promesse que tu chuchotas à la nuit et à elle seule.


20 mars, cinquième année

« Alors, miss McAlister, vous devez bien avoir une petite idée de ce qui vous plairait. »
Ta directrice de maison ne t'avais jamais trop intimidée. Hors de ses serres où tu t'efforcais tant bien que mal de ne pas causer de catastrophe, c'était une dame plutôt douce et joviale que tu savais à votre écoute. Mais aujourd'hui, tu demeurais les yeux baissés, mains posées sur tes genoux.
« Avez-vous au moins feuilleté les prospectus mis à votre disposition ? »
Bien sur que tu les avais regardé ses fichus prospectus, et plutôt deux fois qu'une, espérant trouver entre leurs feuillets colorés un coup de cœur, une évidence. Mais rien. Tous ces métiers avaient l'air très intéressants et sans doute auraient-ils pu te plaire mais... Rien à faire. Aucun ne t'attirait vraiment. Enfin, presque aucun. Mais le dernier était tellement inaccessible... Que tu n'osais tout simplement pas en parler de peur de sembler ridicule et prétentieuse.
« Allons miss, nous n'allons pas y passer la journée, vos camarades attendent leur tour ! »
Ce fut cette phrase impatiente qui emporta tes réticences. Parce que tu ne voulais pas faire attendre tes camarades à qui tu avais confié tes doutes et qui t'avaient soutenus sans réserve, croyant en toi bien plus que n'en étais toi-même capable. Ils étaient devenus, au fil des cinq dernières années, presque une famille pour toi, hors des périodes de vacances scolaires où tu courais retrouver ton Écosse chérie et ta grand-mère.
Depuis ce premier Noël où elle avait bataillé ferme pour t'obtenir le droit de le passer avec tes cousins et elle, elle t'avait invité à chaque vacances. Et tes parents n'ayant jamais insisté pour que tu rentres, tu t'étais bien abstenue de remettre les pieds au domicile familial.


« Je les ai parcouru les prospectus, professeur. Mais il n'y en a qu'un qui m'a vraiment attirée. C'est... Enfin... Je voudrais devenir auror. »

À l'expression du professeur Chourave, tu n'avais pas besoin qu'elle détaille sa pensée. C'était un bien noble souhait mais tu étais loin d'en avoir le niveau.
« Je sais que mes notes laissent à désirer, surtout en potions - c'était peu de le dire, il fallait tous les efforts d'Adélaïde pour t'empêcher de toutes les saboter et t'éviter Troll sur Troll et aucun professeur n'en était dupe -, Soins aux créatures magiques et dans votre cours mais... Je me débrouille dans les autres, j'ai de plutôt bons résultats dans toutes les matières théoriques et j'aime énormément la métamorphose ! Le professeur McGonagall m'a elle-même complimenté - ce qui n'était pas sans valeur ! Je voudrais vraiment, vraiment pouvoir faire ce métier, les mages noirs... Enfin je voudrais pouvoir protéger les gens contre ces fous et... »
Emportée par ton désir de la convaincre, les mots te manquaient. Elle avait écouté ton petit plaidoyer avec un sourire aux lèvres et déjà, tu regrettais de t'être emportée ainsi.
« Que de fougue, miss, après avoir tant mis de temps à vous décider à parler ! » Le ton était amusé, pas moqueur. Ce qui ne t'empêcha pas de devenir rouge dragoncelle. Elle redevint cependant plus sérieuse dans la suite de ses mots. « Effectivement, je crains que vos résultats ne soient un peu justes pour que vous puissiez prétendre à cette carrière mais de toute évidence, vous en êtes parfaitement consciente. Et une telle motivation fait plaisir à voir. » Mais... Parce qu'il y aurait forcément un mais. Le dernier argument imparable contre lequel tu ne pourrais rien objecter et qui réduirait tes espoirs à néant. « Mais je pense qu'avec beaucoup de travail, nous pourrions l'envisager. Nombre de vos professeurs vont proposer des cours supplémentaires en petits groupes pour les plus motivés d'entre vous à partir de l'année prochaine. Ce sera bien sur une charge de travail supplémentaire et qui vous demandera un important investissement personnel. »

Quelques précisions plus tard et elle te donnait son assentiment et te libérais, te demandant de faire entrer le suivant. Elle t'arrêta cependant avant que tu n'ouvres la porte.

« Un dernier conseil, Miss McAlister. Cessez de douter de vos capacités. Ayez confiance en vous. »

23 avril, sixième année

Pour la troisième fois de ta scolarité, tu regardas avec émerveillement le chat tigré sauter de l'imposant bureau de bois pour redevenir ton professeur de métamorphose. Incapable de te dire que c'était à ta portée. Pourtant, à force de lire des dizaines d'ouvrages sur l'Animagie, tu avais fini par te dire que, peut-être, tu en serais capable, toi aussi. Après tout, s'il y avait bien une matière où tu pouvais te féliciter de tes O, c'était bien la métamorphose. Tu étais venue trouver ton professeur à la fin d'un cours, lui expliquant ton idée et tes motivations, mais à peine avais-tu commencé à exposer ton projet que tu l'avais regrettais. N'était-ce pas extrêmement présomptueux de ta part de prétendre à une magie complexe que très peu de sorciers pouvaient maîtriser ? Et le fait que ton professeur se soit contenté de se métamorphoser sans te répondre ne faisait qu'ajouter à ton envie de quitter la pièce.
Tu t'apprêtais à t'excuser et à fuir à toutes jambes quand elle esquissa un petit sourire, réajustant ses lunettes.
« Peu de mes collègues sont aussi satisfaits que moi à l'égard de vos résultats scolaires, miss McAlister. Vos notes laissent à désirer dans un certain nombre de matière même si nous nous accordons à reconnaître votre travail assidu. Attendez, laissez-moi terminer - tu avais déjà ouvert la bouche pour répondre mais elle ne t'en laissa pas le temps. Avec les différents cours supplémentaires que vous avez choisi de suivre cette année, vous vous êtes déjà rajouté une charge de travail supplémentaire conséquente. Hors l'animagie est une branche de la magie qui demande énormément de travail et de volonté. Je ne suis pas certaine que vous pourrez tout concilier. »
Elle refusait. Tu avais beau t'être préparée à une réponse négative, tu avais tout de même conservé l'espoir qu'elle accepte. Et pour une fois, tu n'étais pas prête à simplement baisser les bras. Devenir animagus était devenu un rêve, un objectif pour lequel tu étais prête à travailler autant que nécessaire.
« professeur, je suis certaine que je pourrais y arriver ! Je me suis déjà préparé un emploi du temps qui inclut l'ensemble de mes cours, j'ai prévu des plages horaires pour mes devoirs et il reste quelques heures de libre, je...»
« Heures que vous devriez utiliser pour vous reposer si vous voulez arriver entière jusqu'à vos examens finaux. Voyant que tu allais protester, elle leva un doigt pour t'imposer le silence. Il ne s'agit pas d'un refus, miss. Seulement d'un report. Revenez me voir quand vous aurez obtenu vos ASPICS, si cet apprentissage vous tient toujours à coeur. Ce sera alors un plaisir d'enseigner cette voie ardue de la métamorphose à une élève aussi talentueuse que vous dans ce domaine. »
« Je... Merci professeur ! Merci beaucoup ! »
« Dans ce cas, je ne vous retiens pas davantage. A lundi, miss. »
« A lundi professeur ! Et... puis-je vous poser une dernière question ? »
« Je vous écoute. »
« Quel animal pensez-vous que je pourrais être ? »
« ... Je serais bien en peine de vous répondre. Personne ne peut savoir à l'avance quel animal vous correspondra mais quel qu'il soit, il vous en apprendra sans doute beaucoup sur vous même. Toutefois, j'aurais tendance à penser qu'il s'agira d'un animal discret et timide, de ceux qui se cachent loin de l'attention général. Tout comme vous.»


... So, I said " This is what being an adult is like ?! "


28 novembre 1976
Trois ans après la sortie de Poudlard

D'un pas rapide, tu avanças le long des boutiques de Pré-au-Lard. Les premières neiges blanchissaient déjà le paysage alentour et le brouillard persistant de cette fin d'après-midi masquait à ta vue la haute silhouette du château que tu avais quitté depuis deux ans et demi maintenant. Mais aujourd'hui, ce n'était pas vers ton ancienne école que tu te dirigeais. Ton attention était toute portée vers la Tête de Sanglier dont l'enseigne se balançait dans le vent avec un grincement fatigué. Tu aurais certes préféré te mettre à ton aise dans l'ambiance douillette des Trois Balais mais la raison de ta venue n'était pas de celles qui peuvent s'afficher en tous lieux. A ton entrée dans le pub, tu te sentis assaillie par la chaleur ambiante qui vint rougir de plus belle tes joues déjà colorées par le froid. Tu t'empressas de refermer la porte avant que la bise ne s'engouffre à l'intérieur, détaillant des yeux les silhouettes éparses rassemblées là pour fuir le froid. Très vite, tu t'en détournas pour emprunter l'escalier lustré qui menait vers les quelques chambres louées à l'étage. Le temps de frapper puis d'ouvrir la porte indiquée dans le parchemin que tu avais reçu, tes yeux s'arrêtèrent sur une silhouette familière, assise près de la cheminée, sirotant un whisky pu feu et tu t'en approchas, retirant dans le même temps ta chaude cape doublée.
« Bonsoir petite soeur. Ça fait plaisir de te voir. »
« Sebastian... Comment vas-tu ? »
« Plutôt bien, ma foi. Beaucoup de travail mais... je ne vais pas m'en plaindre !  »
« Et concernant... »
« Tu veux absolument que nous abordions les sujets délicats dès maintenant ? J'aurais espéré pouvoir profiter davantage de nos retrouvailles. Erin...  »
« Que tu aies refusé d'en parler par hibou, ou cheminée... Et je le comprends mais j'ai besoin d'une réponse ! »
« Erin...  »
« Sebastian, j'ai besoin d'une réponse. Je vais être auror, pour pourchasser les mages noirs, les empêcher de nuire ! J'ai consacré les cinq dernières années à cet objectif, sans répit. J'ai abandonné toute vie sociale pour y parvenir, je suis devenue Animagus. Même si je suis encore un peu instable,  je suis allée me faire inscrire au registre des Animagus déclarés la semaine dernière. Et alors que je suis à deux doigts de toucher au but j'apprends que tu... Je ne veux pas avoir à te traquer !  » Tu achevas en chuchotant, de peur que quelqu'un ne surprenne et n’interprète tes paroles avant de te rappeler que, fort heureusement, personne ne pourrais vous entendre ici.
« Erin, je n'ai pas l'intention de rejoindre les mangemorts. Nos parents me pressent de les contacter mais je m'y refuse. J'ai beau partager leurs idées, je ne suis pas d'accord avec leurs façons de faire. Il y a des extrémités que nulle fin de justifie. Cependant - attends, je n'ai pas terminé - j'aimerais que toi aussi tu réfléchisses avant de t'engager avec quelque groupuscule que ce soit. Je pense notamment à cet... Ordre du Phénix. Connaissant Adélaïde, je suppose qu'elle les a rejoint ou que cela ne saurait tarder. Quoi qu'il en soit, je préférerai que tu t'abstiennes de la suivre sur ce chemin dangereux. »
« Je n'ai pas encore pris de décision à ce sujet mais... pourquoi ces réticences ? »
« Parce que si leurs idéaux peuvent te sembler nobles mais leurs actions sont tout aussi discutables. Et surtout parce que j'aimerai que nous demeurions frère et sœur avant tout. Que l'un de nous rejoigne un camp serait forcément préjudiciable à notre relation. »
« En fait, tu proposes ni plus ni moins que ma neutralité contre la tienne.  »
« En quelque sorte. Nous avons suffisamment été séparés par le passé. »
« ... Tu me jures de ne pas rejoindre les mangemorts aussi longtemps que je me tiendrai éloignée de l'Ordre du Phénix ? »
« Je te le promets.  »
« Alors marché conclu.  »

27 mai 1977

Un souffle de vent vient jouer dans tes boucles rousses, les emmêlant un peu plus encore, avivant sur tes joues le froid des larmes que tu as séché à la hâte. Pleurer. Encore. Cet accès de faiblesse qui t'a saisi te laisse pantelante et furieuse. Il serait temps que tu apprennes enfin à mettre de l'ordre dans tes pensées et tes émotions plutôt que de te laisser emporter par ta rage et ta frustration. Cesse donc de penser Erin, de te torturer l'esprit et profite donc de la nuit qui s'offre à toi. A défaut de pouvoir te rendre utile.

A grandes inspirations, tu tentes de calmer ton pouls enfiévré pour en revenir à une respiration plus régulière, canalisant doucement la magie qui coule dans tes veines pour la faire circuler dans le moindre des pores de ta peau. Tu la laisses frémir doucement, venir s'emparer de toi toute entière. D'abord imperceptiblement, tes boucles rétrécissent. Puis de plus en plus vite, tandis que ton corps lui aussi se courbe et s'amenuise jusqu'à ce que tu ne sois pas plus haute que trois pommes. Sur ta peau blanche, une fourrure rousse apparaît, sublimée par la queue en panache qui a jailli dans ton dos.

Une inspiration. Une expiration. Tu ouvres un œil pour constater la réussite de ta transformation. Un léger soulagement te traverse à cette heureuse constatation. Un soulagement bien vite terni de colère. Que n'as-tu été capable d'en faire la démonstration quand cela s'avérait nécessaire ? Être animagus aurait compensé tes défaillances en potions, aurait appuyé ta maîtrise juste correcte des sortilèges. Cela aurait été le point d'orgue de tes talents en métamorphose. Et il a fallut que, pétrifiée par le stress, tu échoues devant le jury qui aurait fait de toi une auror, te retrouvant seulement couverte d'une fourrure rousse dont tu n'étais même pas capable de te débarrasser. Auror... C'était ton rêve, ta seule ambition, ton unique projet depuis que tu avais claqué la porte de tes parents et de leurs noirs idéaux. Et tu avais échoué. Lamentablement. Après cela, aucune chance de te voir intégrer un jour ce corps d'élite. Ne serait-ce que parce qu'il est hors de question que tu y retournes un jour, de peur de te ridiculiser de nouveau.

Une fois de plus, tu refoules les larmes qui te montent aux yeux - un écureuil peut-il seulement pleurer ? - et tu tentes de te concentrer sur la nature qui t'entoure. L'odeur fraîche de la nuit d'automne, le craquement des feuilles mortes sous tes pattes, les ombres fugitives qui passent d'un tronc à l'autre... Sous cette forme, tu aurais pu être Auror. Peut-être pas de ces grands combattants qui sortent leur baguette à tout va et confrontent les mages noirs, mais du moins une espionne discrète à l'excellente mémoire et qui aurait su les renseigner. Tu aurais pu, oui. Si tu n'avais pas échoué.


12 juillet 1977

« Il faut que tu remontes la pente... Tu ne peux pas te laisser abattre ! Réagis, bon sang ! C'est un échec, c'est dur je sais, mais tu dois continuer à avancer ! Ça fait un mois que tu végètes ! »
« Je n'ai plus envie... »
« L'envie ne viendra pas si tu restes comme ça ! Bouge, sors, fais quelque chose ! »
« Je n'ai pas envie ! Adèle,depuis plus de cinq ans je ne fais que travailler pour devenir auror, ça en fait trois que je ne me consacre qu'à mes études et j'ai échoué, lamentablement. Alors non, je n'ai plus envie de me battre ni d'essayer. »
« Je ne te parle pas de te battre mais de vivre ! Tu le dis toi-même, tu n'as rien fait depuis cinq ans. Alors profite de ta jeunesse, sors, fais des rencontres, vis ! Je peux gérer le loyer pour le moment mais pas supporter de te voir comme ça ! »
« ... »
« Bon ça suffit ! Debout, enfile quelque-chose et va faire du shopping au Chemin de Traverse, je ne veux plus te voir sur ce canapé. » Elle te força à te lever, te jeta une robe de sorcière propre au visage et te poussa successivement vers la salle de bain où elle te surveilla d'un air sévère le temps que tu te démêles les cheveux et masques tes cernes puis vers la porte. « Ton sac à main, ta baguette, une bourse de mornilles, va t'acheter des vêtements et ouste ! Va boire une bierraubeurre, ce que tu veux mais je ne veux pas te revoir avant ce soir. Oh, et si tu en as l'envie et l'occasion, essaye de rencontrer ce monsieur. » acheva-t-elle en te glissant un morceau de parchemin annoté de quelques coordonnées.
« Qui est-ce ? »
« Le responsable de la Brigade de Police Magique. A défaut de chasser les mages noirs, lui aussi essaye d'aider et de protéger la population sorcière. »



QUESTIONS


۞ QUE SAVEZ-VOUS DES CRÉPUSCULAIRES ? : [Minimum de ~ 20 mots]
J'ai entendu pour la première fois ce mot alors que j'avais treize ans. Crépusculaires... A l'époque, cela sonnait comme une insulte à mes oreilles, c'était la raison pour laquelle ma petite sœur était si étrange, si différente... La raison pour laquelle elle ne reconnaît ce qui l'entoure qu'une fois sur deux. Alors forcément, je m'y suis intéressée, je me suis renseignée. J'ai promis que je serai là pour elle et si un jour un remède est découvert, je veux qu'elle puisse en bénéficier ! Mais en dehors de son cas, j'en sais assez peu. Il est difficile d'avoir réellement des informations d'autant que cette maladie semble multiforme et changeante et peu de nouvelles filtrent concernant les recherchent qui sont entreprise. En revanche, j'ai entendu à plusieurs reprises le nom du médicomage W. Fowles être cité. Cet homme semble avoir dédié sa vie à l'étude des Crépusculaires. J'aimerais avoir un jour l'occasion de le rencontrer et d'en parler avec lui, tenter de comprendre et d'en savoir plus...

۞ QUE PENSEZ-VOUS DU MINISTÈRE DE LA MAGIE ? : [Minimum de ~ 100 mots]
Les gens sont perpétuellement mécontents. Il s'agit d'une instance nécessaire au bon fonctionnement de la communauté sorcière. Bien sur, tout n'est pas parfait, mais il faut bien que des gens prennent des décisions et en politique, il y a peu de sujets qui ne soient pas houleux et incitent à la polémique. Ce n'est pas pour autant qu'il faut le voir comme un lieu de complots et de mensonges. D'autant que beaucoup de sorciers ne sont pas conscients des efforts qui sont fait pour eux.
Donc à défaut d'être versée en politique, je dirai que je suis philosophe : celui qui dirige est toujours montré du doigt pour ses erreurs, jamais félicité pour ses réussites. Notre gouvernement actuel n'échappe pas à la règle mais somme toute, je pense qu'il n'est pire, ni meilleur qu'un autre.


۞ COMMENT AVEZ-VOUS VÉCU LA JOURNÉE DU 1ER NOVEMBRE 1978 ET SES CONSÉQUENCES ? : [Minimum de ~ 100 mots]
Ma grand-mère aime nous réunir autour d'elle à l'occasion du 1er novembre. Un souvenir du reste de foi anglicane que lui transmirent ses grands-parents nés-moldus qui tenaient à célébrer leurs aïeuls ce jour-là. J'étais donc remontée en Ecosse. La nouvelle nous est parvenue dans la soirée alors que nous écoutions la radio en préparant le repas du soir et... J'avoue ne plus savoir comment j'ai réagi. Un mélange de soulagement de n'avoir pas été présente, d'inquiétude pour mon frère. Il est proche, bien trop proche de ces fous de mangemorts et j'avais peur qu'il ne soit impliqué. Il semble qu'il n'en soit rien mais cet événement a ravivé mes peurs concernant le choix de camp qui lui est demandé.
A mon retour en revanche, ça a été le chaos. Rappelée d'urgence à Londres par mon responsable dès le lendemain, nous nous sommes retrouvés face à une vague de panique difficile à endiguer. Les deux semaines qui ont suivies ont été épuisantes tant nous avons été sollicités en permanence. Aujourd'hui, l'inquiétude semble être légèrement retombée mais nous demeurons attentifs à chaque signe, chaque indice qui laisserait suggérer de nouvelles actions terroristes. Qu'un tel événement ait pu avoir lieu est trop affreux pour que nous puissions laisser les signes d'un second échapper à notre vigilance.




۞ AVATAR : Lena Katina
۞ DOUBLE COMPTE ? Non, non
۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Delrya
۞ ÂGE DU JOUEUR : Presque le même qu'Erin Ange 
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Par Banana.Split qui nous en a chanté les louanges sur PRD
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Honnêtement, j'étais un peu sceptique quant à l'idée de revenir sur du HP mais le fait d'être axé sur le monde magique et pas sur Poudlard me plait beaucoup et surtout j'adore les adaptations du contexte. Il y a un respect de l'univers de J.K. que je désespérais de revoir, le tout avec votre touche perso... Juste bravo quoi, un vrai coup de coeur ! J'adore le design aussi ♥️ Pour le reste, je me ferais un avis plus tard
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Malheureusement, pas autant que je le voudrais. J'ai des semaines très très chargées (et reprendre le RP n'est surement pas raisonnable mais l'envie d'écrire me démangeait). Pour le passage, je dirais tous les jours, pour le RP... Je vais essayer de faire deux à trois posts par semaine, sans garantie pour le moment.


Dernière édition par Erin McAlister le Dim 5 Jan - 19:02, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 8 Déc - 21:54

Bienvenue parmi nous !

Bonne chance pour la rédaction de ta fiche ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 8 Déc - 21:57

Bienvenue Smile

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 8 Déc - 22:28

Merci beaucoup ♥️
Je vais m'y atteler très vite Super 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 356
Date d'inscription : 17/08/2013
Organisation : Neutre - Phénix
Emploi/études : Journaliste pour Sorcière Hebdo
Maison : Poufsouffle
avatar
Basil Cavendish
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Lun 9 Déc - 0:14

Bienvenuuuue Yeux

Ici Banana.Split ! Je suis vraiment ravie de vous retrouver ici et j'espère que vous vous plairez parmi nous Very Happy Bon courage pour la fiche !

(oh et très original l'avatar, j'aime ! ^^)

_________________
Don't bring me into this....
It's not that I'm afraid of death, war or pain ; it's just that I don't wanna be there when it happens.
(icon sunkiss./code northern lights.)




Code couleur : #bb99ca
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Lun 9 Déc - 2:09

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue

Tu vas voir, tu vas sentir, la bonne odeur qui sort du four. comment que c'est trop l'éclate Very Happy

_________________


Run. The world will fall.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Lun 9 Déc - 10:24

Bienvenuuuuuue ♥️

Bon courage pour ta fichette y tout y tout

Amour
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Lun 9 Déc - 10:35

Ah Banana, contente de te repérer enfin ! amour Ça faisait un moment que j'avais envie de jouer Lena sans trouver le perso qui colle ni l'occasion alors ce coup-ci... Je n'ai pas hésité ^^

Merci Dorion, j'aime le pain tout chaud Yeux Et l'éclate aussi, of course Red 

*caline Morrigan pour se faire pardonner de l'avoir zappée hier et la remercie encore* Calin Lechouille
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Ven 13 Déc - 23:58

Bienvenue officiellement !

Hâte de voir ce que cette petite poupette va donner ! Yeux

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 910
Date d'inscription : 18/07/2013
Organisation : Mangemorts
Emploi/études : Ex-Oubliator d'Elite - Sans emploi
Maison : Poufsouffle
avatar
Nicholaus Rosenhirsh
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Sam 14 Déc - 22:05


Bienvenue à toi !

Le petit début de fiche donne résolument envie d'en voir plus^^ Bonne écriture !

_________________

Le véritable cauchemar n'est jamais celui auquel on croit, se terrant dans chaque angle, chaque chuchotement de trop, chaque souffle saccadé qui nous échappe. Il est là pour vous rappeler que finalement, vous n'appartenez à aucun monde. Seul le Destin à le pouvoir du véritable choix.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 15 Déc - 11:12

Merci à vous deux Yeux

Je vais essayer de m'atteler à la rédaction de ma fiche aujourd'hui ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 22 Déc - 23:16

Messieurs-dames le staff, j'ai terminééééé  Yeux 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Sam 28 Déc - 22:00

Hello !
Désolée pour le triple-post mais puisque ça fait quasiment une semaine et que le Destin est passé hier, j'aurais voulu savoir s'il été possible d'avoir des nouvelles

Merci d'avance ♥
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 910
Date d'inscription : 18/07/2013
Organisation : Mangemorts
Emploi/études : Ex-Oubliator d'Elite - Sans emploi
Maison : Poufsouffle
avatar
Nicholaus Rosenhirsh
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 29 Déc - 1:04

On s'occupe bien de toi jeune fille^^

Juste qu'avec les Fêtes de fin d'année et surtout Noël, on fonctionne un peu au ralentit, mais n'aies crainte Smile

_________________

Le véritable cauchemar n'est jamais celui auquel on croit, se terrant dans chaque angle, chaque chuchotement de trop, chaque souffle saccadé qui nous échappe. Il est là pour vous rappeler que finalement, vous n'appartenez à aucun monde. Seul le Destin à le pouvoir du véritable choix.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 29 Déc - 10:21

D'accord, j'attends alors Smile
Désolée de mon impatience c'est que j'ai hâte de jouer avec vous tous Yeux
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Jeu 2 Jan - 20:21

Avis du Staff


Tout d'abord, excuse-nous pour ce retard. Même pour le petit Staff que nous sommes ce sont les vacances parfois. Red

Sinon ... Eh bien eh bien! Quelle bonne fiche que voilà! Yeux
Non seulement ton style est des plus agréables à lire, mais le personnage est lui aussi très intéressant. On pourrait croire à une petite fille toute douce, toute niaise, un peu victime de la vie, mais grâce à tes descriptions et à la façon dont tu amènes son histoire, on voit bien qu'il y a bien plus derrière, ce qui promet une évolution captivante à l'avenir que nous avons bien hâte de découvrir.

Mais avant, il va falloir nous corriger ces quelques points ! Wink


Les Commentaires


Concernant les informations de base : Afin que ce soit plus facile pour nous dans le recensement, on aurait besoin de l'année de naissance. Sache aussi que pour entrer en première année à Poudlard, il faut avoir 11 ans révolus.

Le statut de sang pose également un petit souci. D'après la description que tu nous en fais, Erin serait plutôt sorcière ordinaire et non sang-mêlée. Pour plus d'informations sur les différents statuts de sang, clique ici!^^

Pour l'organisation, la neutralité complète est impossible. Il faut qu'Erin soit orientée légèrement vers les Phénix ou vers les Mangemorts, et que cela soit précisé dans ta fiches, ainsi que dans le champ de ton profil. Si le personnage est neutre IRP, HRP il faut qu'on sache à qui on va donner tes points futurs. Wink


Concernant la petite soeur crépusculaire :

Nous aimerions avoir plus de détails sur la maladie de Loane, car pour l'instant, nous ne voyons pas ce qui lie les problèmes de Loane au syndrome de Fowles. Où en sont ses terreurs au crépuscule ? Les autres symptômes ? A-t-elle pu, du coup, finir sa scolarité ? Un petit peu plus de description serait nécessaire.


Concernant l'entretien avec le professeur Chourave :

Erin a écrit:
Je voudrais vraiment, vraiment pouvoir faire ce métier, les mages noirs... Enfin je voudrais pouvoir protéger les gens contre ces fous et... »

Tout d'abord, nous voulons nous assurer que, lorsque tu parles des mages noirs ici, c'est dans un sens global, et que tu ne fais pas mention des Mangemorts qui, à l'époque, ne courent pas encore les rues. Les années 60 sont relativement paisibles en Grande-Bretagne à cette époque. Quant aux débuts des années 70, les attaques Mangemorts ne sont pas diffusées largement et les élèves sont tenus relativement à l'écart des attentats Mangemorts. À Poudlard, c'est plutôt un sujet qu'on évite, tant pour les élèves qui ne sont seulement au fait de ce que les journaux officiels leur racontent, que pour les professeurs qui n'ont nulle envie de les effrayer. De plus, le Ministère est déjà sur le coup, avec sa propagande, ses Aurors et Brigadiers trop forts, etc. Par conséquent, le professeur Chourave ne mentionnerait pas des "temps si sombres" devant une élève, dusse-t-elle se destiner à une carrière d'Auror. Wink


Concernant le professeur McGonagall et la formation d'Animagus :

Après discussion, nous préférerions que McGonagall ne forme pas Erin à Poudlard, car nous jugeons qu'avec tous ses rattrapages, Erin a une charge de travail trop intense sur ses épaules. Lui rajouter une formation d'Animagus la mènerait droit à l'épuisement professionnel, selon nous. C'est pourquoi nous te suggérons que McGonagall prenne plutôt Erin sous son aile après qu'elle ait obtenu ses ASPICs.


Concernant la chronologie et le QESM:

C'est véritablement l'élément qui pose problème. Si tu souhaites conserver la chronologie de base, il faudrait vieillir Erin de quelques mois, pour que son anniversaire tombe avant le 1er septembre. Si tu souhaites conserver ta date de naissance actuelle, il faudrait revoir ta chronologie en considérant qu'elle est sortie de Poudlard en 1975, et non 1974.

Nous sommes également perplexes devant son cheminement de carrière. Avec ta chrono actuelle, ça fait donc cinq ans qu'Erin tente de devenir Auror. Sachant que la formation d'Auror au QESM ne dure 3 ans. Par conséquent, en admettant qu'elle ait réussi l'examen d'entrée, après les 3 ans de formation et l'échec de ses examens, qu'a-t-elle fait pendant 2 ans ? D'ailleurs, quand a-t-elle échoué exactement ? Examen d'entrée ? Une session ? Si dernier cas, durant quelle année de formation ?

De plus, si elle a validé au moins 2 années de formation d'Auror, les Brigadiers pourront lui reconnaître un an d'équivalence, mais elle devra malgré tout ajouter un an de formation pour devenir Brigadière, car le travail n'est pas identique à celui des Aurors et les compétences sont différentes. Wink

Il faut absolument que tu nous éclaircisses ces points-ci afin que chacun puisse d'y retrouver.


Concernant la discussion avec son frère :

La discussion entre le frère et la soeur est très intéressante, seul petit souci : il est excessivement imprudent de parler de tels sujets dans un lieu public bourré d'oreilles indiscrètes. De plus, nous doutons fort qu'Adélaïde ait crié sur tous les toits son adhésion à l'ODP, surtout pas à son cousin soupçonné d'être sympathisant Mangemort. Cela dit, nous trouvons ce pacte de neutralité très intéressant! Juste prendre garde aux lieux et à la façon dont cela est abordé.


Concernant sa position sur le Ministère de la Magie et les événements de novembre :

Nous aimerions voir les réponses à ces deux questions plus étoffées. En effet, Il serait bon de tenir un peu plus compte de la propagande du Ministère et de la chronologie du forum : Erin travaille au Ministère et fait normalement en plus partie de la Brigade donc si elle n'en sait pas énormément, elle en sait un peu plus que ce qu'on voit dans les journaux. Sache également que les Phénix sont jugés aussi hors-la-loi que les Mangemorts. Dans le cadre de ses fonctions, Erin a sûrement dû pourchasser des Phénix comme des Mangemorts. Bien qu'elle n'ait pas participé directement aux événements de novembre, elle a dû en subir les contrecoups dès son retour au travail, le lendemain.


En somme, on voit bien que tu as saisi le coeur du contexte, mais certains éléments sont encore un peu flous ! Néanmoins, pas d'inquiétude, ce ne sont que des petites choses. N'hésite pas à contacter le Staff au besoin, modifie-nous/éclaircis-nous tout cela et la sacro-sainte lumière de la validation est à toi ! Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Ven 3 Jan - 16:32

Hello !

Pas de problème pour le retard, je peux tout à fait comprendre cela =) Merci pour vos compliments et vos commentaires ! Je viens de faire quelques modifications en fonction mais certaines questions demeurent donc, je vais essayer de répondre point par point.

@Destin a écrit:

Les Commentaires


Concernant les informations de base : Afin que ce soit plus facile pour nous dans le recensement, on aurait besoin de l'année de naissance. Sache aussi que pour entrer en première année à Poudlard, il faut avoir 11 ans révolus.

Le statut de sang pose également un petit souci. D'après la description que tu nous en fais, Erin serait plutôt sorcière ordinaire et non sang-mêlée. Pour plus d'informations sur les différents statuts de sang, clique ici!^^

Pour l'organisation, la neutralité complète est impossible. Il faut qu'Erin soit orientée légèrement vers les Phénix ou vers les Mangemorts, et que cela soit précisé dans ta fiches, ainsi que dans le champ de ton profil. Si le personnage est neutre IRP, HRP il faut qu'on sache à qui on va donner tes points futurs. Wink

Alors pour sa date de naissance, pour ne pas tout re-calculter, je lui ai ajouté un an, du coup la chronologie est bonne normalement, vis à vis de Poudlard et des années suivantes.
J'ai modifié le statut de sang.
Et concernant le camp, elle est pro-Phénix même si elle ne les a pas rejoint =)

@Destin a écrit:
Concernant la petite soeur crépusculaire :

Nous aimerions avoir plus de détails sur la maladie de Loane, car pour l'instant, nous ne voyons pas ce qui lie les problèmes de Loane au syndrome de Fowles. Où en sont ses terreurs au crépuscule ? Les autres symptômes ? A-t-elle pu, du coup, finir sa scolarité ? Un petit peu plus de description serait nécessaire.

J'ai étoffé légèrement la partie qui l'évoque pour expliquer les crises à l'approche du crépuscule qui la relient aux Crépusculaires.
Dans mon idée, sa maladie se manifeste sous la forme de crises, durant lesquelles elle a les visions et les amnésies qui en résultent sont liées aux différences qui existent entre visions et réalité, elle a du mal à refaire le lien entre les deux. Surtout quand elle est confrontée à des gens qui "ne devaient pas exister", parce que l'histoire aurait été différente (si je pousse mes explications jusqu'au bout, j'estime que c'est le cas d'Erin, son frère et sa soeur dont les parents n'auraient pas été ensemble si l'histoire avait suivi son cours normal). De ce décalage entre ce qu'elle voit et qu'elle vit, Loane a du coup tous les symptômes liés à une incompréhension des gens : problèmes sociaux, une légère paranoïa, l'impression claire et nette de ne pas être à sa place... Je préfère que les symptômes restent mineurs étant donné qu'elle a déjà une amnésie importante qui s'est aggravée avec les années.

Concernant sa scolarité, elle a probablement pu passer ses BUSES. Les ASPICS, ça me semble compliqué donc je l'imaginais plutôt avoir trouvé un petit boulot qui ne demande pas trop de contact avec le public, adapté à sa maladie (je suppose qu'il doit bien y avoir des possibilités de ce côté là, non ? Peut-être à Ste Mangouste pour que les médicomages puissent l'avoir à l'oeil au besoin ?). Mais avec l'aggravation de sa maladie (entre 3 et 4), c'est de plus en plus difficile et elle n'est pas loin d'être internée.

@Destin a écrit:
Concernant l'entretien avec le professeur Chourave :

Erin a écrit:
Je voudrais vraiment, vraiment pouvoir faire ce métier, les mages noirs... Enfin je voudrais pouvoir protéger les gens contre ces fous et... »

Tout d'abord, nous voulons nous assurer que, lorsque tu parles des mages noirs ici, c'est dans un sens global, et que tu ne fais pas mention des Mangemorts qui, à l'époque, ne courent pas encore les rues. Les années 60 sont relativement paisibles en Grande-Bretagne à cette époque. Quant aux débuts des années 70, les attaques Mangemorts ne sont pas diffusées largement et les élèves sont tenus relativement à l'écart des attentats Mangemorts. À Poudlard, c'est plutôt un sujet qu'on évite, tant pour les élèves qui ne sont seulement au fait de ce que les journaux officiels leur racontent, que pour les professeurs qui n'ont nulle envie de les effrayer. De plus, le Ministère est déjà sur le coup, avec sa propagande, ses Aurors et Brigadiers trop forts, etc. Par conséquent, le professeur Chourave ne mentionnerait pas des "temps si sombres" devant une élève, dusse-t-elle se destiner à une carrière d'Auror. Wink

Oui, oui, je pensais bien aux mages noirs de façon générale =) Les parents d'Erin prônent l'idéologie sang-pur, à n'importe quel prix. Enfant, elle ne comprenait pas vraiment, mais en grandissant, elle s'est opposée de plus en plus à cette vision (sa maison a beaucoup joué notamment en ce qui concerne ses notions d'égalité et de justice) jusqu'à se dire qu'elle voulait y consacrer son métier futur.
J'ai viré l'évocation des temps sombres par contre.

@Destin a écrit:
Concernant le professeur McGonagall et la formation d'Animagus :

Après discussion, nous préférerions que McGonagall ne forme pas Erin à Poudlard, car nous jugeons qu'avec tous ses rattrapages, Erin a une charge de travail trop intense sur ses épaules. Lui rajouter une formation d'Animagus la mènerait droit à l'épuisement professionnel, selon nous. C'est pourquoi nous te suggérons que McGonagall prenne plutôt Erin sous son aile après qu'elle ait obtenu ses ASPICs.

J'ai modifié le dialogue, ça devrait aller maintenant =)


@Destin a écrit:
Concernant la chronologie et le QESM:

C'est véritablement l'élément qui pose problème. Si tu souhaites conserver la chronologie de base, il faudrait vieillir Erin de quelques mois, pour que son anniversaire tombe avant le 1er septembre. Si tu souhaites conserver ta date de naissance actuelle, il faudrait revoir ta chronologie en considérant qu'elle est sortie de Poudlard en 1975, et non 1974.

Nous sommes également perplexes devant son cheminement de carrière. Avec ta chrono actuelle, ça fait donc cinq ans qu'Erin tente de devenir Auror. Sachant que la formation d'Auror au QESM ne dure 3 ans. Par conséquent, en admettant qu'elle ait réussi l'examen d'entrée, après les 3 ans de formation et l'échec de ses examens, qu'a-t-elle fait pendant 2 ans ? D'ailleurs, quand a-t-elle échoué exactement ? Examen d'entrée ? Une session ? Si dernier cas, durant quelle année de formation ?

De plus, si elle a validé au moins 2 années de formation d'Auror, les Brigadiers pourront lui reconnaître un an d'équivalence, mais elle devra malgré tout ajouter un an de formation pour devenir Brigadière, car le travail n'est pas identique à celui des Aurors et les compétences sont différentes. Wink

Il faut absolument que tu nous éclaircisses ces points-ci afin que chacun puisse d'y retrouver.

Alors, à ce niveau, je vais avoir besoin d'aide =) J'ai modifié les dates, du coup ça colle. Elle a échoué aux derniers examens pour l'obtention de son diplôme (après une scolarité en dents de scies, toujours à la limite du passage). Du coup, je ne sais pas comment fonctionnerait l'équivalence avec la Brigade.
Elle a quitté Poudlard en juin 74, raté son diplôme au printemps 77, ce qui laisse un an pour qu'elle ait suivi une équivalence et commencé à travailler. Ça colle ?

@Destin a écrit:
Concernant la discussion avec son frère :

La discussion entre le frère et la soeur est très intéressante, seul petit souci : il est excessivement imprudent de parler de tels sujets dans un lieu public bourré d'oreilles indiscrètes. De plus, nous doutons fort qu'Adélaïde ait crié sur tous les toits son adhésion à l'ODP, surtout pas à son cousin soupçonné d'être sympathisant Mangemort. Cela dit, nous trouvons ce pacte de neutralité très intéressant! Juste prendre garde aux lieux et à la façon dont cela est abordé.

Hum, je voyais la conversation du genre discrète, en fond de salle avec peu de monde autour mais finalement je l'ai détallée à la Tête de Sanglier, ça devrait mieux coller. Quant à Adèle, j'ai modifié pour dire que son engagement chez les Phénix est supposé par son cousin plutôt que su.


@Destin a écrit:
Concernant sa position sur le Ministère de la Magie et les événements de novembre :

Nous aimerions voir les réponses à ces deux questions plus étoffées. En effet, Il serait bon de tenir un peu plus compte de la propagande du Ministère et de la chronologie du forum : Erin travaille au Ministère et fait normalement en plus partie de la Brigade donc si elle n'en sait pas énormément, elle en sait un peu plus que ce qu'on voit dans les journaux. Sache également que les Phénix sont jugés aussi hors-la-loi que les Mangemorts. Dans le cadre de ses fonctions, Erin a sûrement dû pourchasser des Phénix comme des Mangemorts. Bien qu'elle n'ait pas participé directement aux événements de novembre, elle a dû en subir les contrecoups dès son retour au travail, le lendemain.

J'ai modifié en ce qui concerne novembre mais pour le Ministère, c'est réellement l'envie d'Erin. Ce n'est pas qu'elle ne se renseigne pas, comme tout le monde, elle se tient au courant - et l'est de toute façon par son métier - mais plutôt qu'elle considère n'avoir pas de leçons à donner et que de toute façon, tout gouvernement est toujours controversé. Enfin j'ai quand même tourné ça différemment, j'espère que ça ira.


Voilà, j'ai fait le tour des remarques, j'espère que les modifications conviendront !  Amour
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Sam 4 Jan - 13:44

Avis du Staff


Alors on est presque bon, mais il manque encore quelques petits éclaircissements pour que ce soit tip-top génial et qu'on puisse te valider ! Wink


Les Commentaires


Concernant les informations de base :

Erin McAllister a écrit:
۞ ORGANISATION : Neutre, mais résolument opposée à Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom.

Comme pour la date de naissance, le terme " Neutre-Phénix " doit apparaître en toutes lettres dans cette partie de ta fiche. N'oublie pas également de l'ajouter dans ton profil quand tu le mettras à jour.
Notre insistance peut paraître lourde mais c'est autant pour les joueurs qui viendront lire ta fiche, que pour nous et par rapport aux demandes du règlement.

Autre petite chose qui a échappé à notre vigilance : le terme " Celui-dont-on-ne doit-pas-prononcer-le-nom " n'est apparu qu'après sa défaite lors de la Première Guerre. Comme nous sommes en plein pendant celle-ci, les sorciers ont encore le courage de l'appeler " Voldemort ", " le Seigneur des Ténèbres " et autres. ^^


Concernant Loane :

Les ajouts de dialogues ainsi que tes explications nous conviennent ! On peut te proposer pour elle un travail administratif comme la gestion des stocks de potions ou un poste aux archives à Ste Mangouste, suivant ses compétences et l'évolution de sa maladie. Cela peut également se faire dans une autre entreprise, voire même au Ministère. Ainsi, elle n'aurait pas besoin d'être trop en contact avec l'extérieur ou le public. Wink

Ce n'est bien sûr pas essentiel ici, mais au cas où tu aurais besoin de l'inclure dans tes rps ou dans ta chronologie, ça te donne une petite idée de ce qu'elle pourrait faire. Et on reste à ta disposition si tu veux développer ce point par la suite.


Concernant son parcours professionnel :

Avec cette année supplémentaire, la chronologie est déjà beaucoup plus claire. Voici un petit récapitulatif ci-dessous :

Citation :
Septembre 1974 : Entrée au QESM
1974 - 1975 : 1ère année d'Auror
1975 - 1976 : 2ème année d'Auror
1976 - 1977 : 3ème année - échec à la session du printemps (donc avant-dernière session)

Septembre 1977 : retourne au QESM.
1977 - 1978 : année d'équivalence afin de devenir Brigadière.

Septembre 1978 : obtient ses examens et devient Brigadière.

Erin ayant validé deux années pleines de formation d'Auror, elle a bien eu droit à une équivalence, donc à seulement un an de formation supplémentaire et serait donc Brigadière de la Police Magique depuis septembre.

Attention néanmoins ! Tu as oublié de modifier le nombre d'années que comptent Erin à sa cousine dans ton dialogue. Cela faisait donc bien trois ans qu'elle essayait de devenir Auror et non les cinq de départ. Wink

A part ce petit détail à modifier, pour nous c'est bon. Est-ce que cela te convient ? ^^


Concernant sa conversation avec Sebastian :

La Tête de Sanglier habitant à l'étage le QG de l'Ordre du Phénix, en plus du fait qu'il soit loin d'être fréquenté par des sorciers recommandables, il est encore moins prudent de la part d'Erin et Sebastian de s'y retrouver pour avoir ce genre de conversations.

Naturellement, ni l'un ni l'autre ne peuvent savoir pour le QG mais il est bien connu que l'ambiance, elle, n'est pas du tout propice à ce genre de discussions (on peut notamment se rappeler de Harry et ses potes qui s'y sont faits espionner dans le 5ème tome xD).

Le mieux est que les deux jeunes gens se rejoignent chez l'un ou chez l'autre, ou, au pire, dans un bar moldu hyper fréquenté, où ils auraient moins de risques de se faire entendre et comprendre. Mais vraiment, mieux vaut oublier l'idée du bar sorcier, c'est trop dangereux.


Autant que des demandes de modifications, tu auras vu qu'il s'agissait aussi de notes de notre part pour la suite. Quote-nous ces ultimes rectifications et on pourra t'accueillir parmi nous Yeux
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Sam 4 Jan - 23:22

Alors...
Pour l'affiliation, c'est bon Smile

Pour Loane, j'aime bien l'idées d'une gestion des stocks à Ste Mangouste, c'est quelque chose pour lequel son amnésie n'est pas gênante si elle a des notes précises et qu'elle est rigoureuse hors de ces moments là Smile

J'aimerai bien laisser la notion de 5 ans. Dans la première version, je l'avais mis ainsi parce qu'elle a énormément travaillé lors de ses deux dernières années d'études pour essayer d'avoir le niveau, elle l'inclut dans ses effort en fait, de mon point de vue.

Pour Seb, c'est vrai que la Tête de Sanglier n'est pas géniale non plus... Est-ce qu'une chambre (type chambre d'hotel ou d'auberge) conviendrait ? C'est plus discret qu'une salle bondée et ça aurait le mérite de ne placer l'action ni chez l'un des deux, ni chez les moldus (ce que je préfèrerai éviter ^^). J'ai modifié dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 5 Jan - 14:23

Petite intervention du Destin



Dans les informations de base, il reste toujours la dénomination de Voldemort qui n'est pas adéquate au contexte. Wink

Tu peux laisser la notion des 5 ans puisque tu considères qu'elle y travaille depuis ses BUSE mais nous aimerions aussi que les 3 ans au QESM soient évoqués plus clairement. Par exemple " cela fait 5 ans que j'y travaille, donc 3 ans au Q.E.S.M ". Encore une fois, cela permettra aux lecteurs de mieux s'y retrouver dans ta chronologie.

La chambre conviendrait, bien sûr ! C'était vraiment pour que tu comprennes que les endroits publics sorciers n'étaient pas du propices à ce genre de conversation très très sensible. Il faut être très prudent dans notre monde actuel ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 5 Jan - 19:03

C'est modifié !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   Dim 5 Jan - 19:50

Félicitations !


 
Tu viens d'intégrer Crépuscule !

Et voilà, tout a été dit ! C'est donc avec plaisir que nous te validons. Yeux

  Tu rejoins le groupe du
   Ministère.

   Tu rapportes également 10 Points de Poudlard aux Poufsouffles.





   Tu peux d'ores et déjà créer ta fiche de lien & commencer à rédiger ton carnet de bord. Nous t'invitons également à remplir tous les champs de ton profil, mais surtout, à bien fouiner notre forum, car bien d'autres sujets s'offrent à toi ! Wink


 
Nous te souhaitons la bienvenue sur le Crépuscule des Sorciers & surtout, un bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Afficher
MessageSujet: Re: Erin • How can I believe ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Erin • How can I believe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erin McAlister • Donner sans rien attendre en retour
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]
» L'herbe est toujours plus verte chez les autres. / pv Erin
» Go Wynwoooooooood ! [Erin]
» La Fée des Eaux et le Sombre Cocher [Erin VS Juan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Fiches de présentations abandonnées/archivées-