AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]   Ven 29 Nov - 23:21

« Garrett, BOUGE ! » « Will, espèce de dégonflé ! » « Bande de tarés, tirez-vous ! »

Et peut-être qu'on aurait mieux fait de l'écouter, le Will, qui court comme un lapin devant nous alors qu'on essaie de ralentir la bestiole qui nous poursuit. Et quelle bestiole ... Vert gallois, a eu le temps d'articuler Garrett, pour lui-même, avant que le rugissement de la bête ne nous fasse tous reculer de plusieurs pas. Et ne nous donne envie de lui offrir une brosse à dents pour son anniversaire.

Petit retour en arrière. Que vous sachiez quand même comment on en est arrivés là.

Je suis en vacances. On est aujourd'hui exactement le onze juillet soixante-dix-huit, et ça fait trois jours que je suis au Pays de Galles avec Wilfried et Garrett. Le premier a pris une semaine de congés pour venir avec nous ici, il bosse comme briseur de sorts ; ou apprenti briseur de sorts, pour être précis ; et le deuxième entame un cursus dans l'étude de créatures magiques à la rentrée. Bref, en tout cas nous avons embarqué tentes et matériel pour venir camper dans les falaises du Pays de Galles. Les trois premiers jours ont passé sans que le moindre problème ne se pose ; sauf qu'aujourd'hui, notre escapade nous a menés sur le terrain de chasse d'une gentille et .. chaleureuse créature.
On est en plein après-midi, il fait CHAUD ; et pas seulement à cause des flammes qui, depuis, jaillissent de temps en temps dans notre direction.

Wilfried, terrorisé par la bête, s'est aussitôt mis à courir à toutes jambes en nous criant de le suivre ; je n'ai pas tardé à obéir, non sans empoigner ma baguette. Et il a fallu que je tire Garrett par le bras, resté bouchée bée, en admiration devant ce monstre. C'est là que  « Garrett, BOUGE ! » « Will, espèce de dégonflé ! » « Bande de tarés, tirez-vous ! »

Je balance un expulso aux pieds du dragon, qui se dresse sur ses pattes arrières en battant des ailes, crachant dans le ciel deux gerbes de feu qui réchauffent jusqu'à notre peau. « Non arrête, tu vas l'énerver ! ! » « Et lui il va nous bouffer, alors à toi de voir ce que tu préfères ! Hey ! »

La dernière exclamation sert de formule au sortilège qui vient frapper la falaise au dessus de la tête du monstre, envoyant quelques gravats tomber sur son dos. Je me détourne et m'enfuis à la suite de Will, priant pour que la bestiole décide que rester où elle était, ce serait pas plus mal.

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...


Dernière édition par Sirius Black le Sam 30 Nov - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]   Sam 30 Nov - 0:20


Dragons are pretty !... But this one...


Aleksander plissa les yeux face au vent de la mer qui lui arrivait en plein visage. L'odeur d'iode emplissait ses narines, familières, comme si les années passées sur la côte du Royaume-Uni étaient hier et que son enfance était à porté de main. Mais c'était bien loin d'être le cas, évidemment, ça aurait été trop simple sinon. Il pinça les lèvres et fronça les sourcils, visiblement contrarié alors qu'il repoussé une mèche de cheveux vers l'arrière. Il profitait de ne pas avoir grand chose à faire en ce moment pour repérer un peu les côtes du pays et essayer de ramener des souvenirs, mais visiblement, ça n'était pas encore tout à fait ça. Il se baissa pour attraper un galet posé sur la plage et le lancer dans la mer avant de se détourner. Il allait regagner les falaises, et retourner ensuite à son campement. Il s'était installé dans les rocheuses, dans un endroit couvert afin de pouvoir faire un feu et éviter la pluie. Il resterait là une nuit de plus et partirait ailleurs.
Redécouvrir le pays qui l'avait abrité sans s'en souvenir était l'un de ses nombreux objectifs en revenant ici. Un des moyens auquel il avait pensé pour retrouver la mémoire. Mais ça ne marchait pas vraiment, so far...
Il grimpa un chemin particulièrement escarpé pour rejoindre la plaine un peu en hauteur sur les falaises. Le dénivelé rendait sa progression difficile, mais les années d'escalade qu'il avait pratiqué lui permettait de monter rapidement. Il faisait surtout attention de ne pas provoquer de léger éboulis à cause des nombreux cailloux et rochers de toutes tailles qui parsemaient son chemin.

Ce n'est qu'une fois en haut d'autres rocheuses qu'il avait grimpé pour aller plus vite vers son campement qu'il commença à percevoir les cris, et en observant l'horizon, les ailes de la bête. Par la barbe de Merlin, qu'est-ce qu'il pouvait bien être en train de se passer là-bas... ? Ah ça, il n'allait pas tarder à le savoir. Il vit rapidement  apparaître trois silhouettes qui visiblement étaient en train de fuir. Des gens. Des personnes se trouvaient là et semblaient avoir trouvé le moyen de mettre en colère ce magnifique vert gallois.
Le jeune homme resta un instant à les regarder courir, du haut de ses rochers qui le couvraient de la vue de la bête, et il hésita. Pour être resté quelques temps dans le coin, il connaissait plutôt bien les environs, mais n'était pas sûr de pouvoir sauver les gamins qui courraient comme des dératés. Et malgré son ancien métier, il n'était pas là aujourd'hui pour la chasse, il se voyait donc mal s'en prendre à l'animal. Il aurait pu utiliser l'Incarcerem amplifié, mais stratégiquement parlant c'était pas le meilleur endroit. Le terrain était trop plat, il n'avait pas assez de couverture, et il était trop loin. Sans oublier que l'animal était en pleine lancée. D'ailleurs qu'il ne se soit pas envolé lui semblait étonnant. Le terrain était dégagé et... Ah. D'accord, il voyait.
Se détendant, il sauta de là où il était pour atterrir à peine plus bas sur un rocher plat, observant la posture du dragon. Effectivement, une de ses ailes lui semblait quelque peu tordue. Une mauvaise chute ? Ca ne l'étonnerait pas. Les Verts Gallois étaient des teignes, surtout les femelles avec de jeunes dragonneaux. Et parfois toute source de nourriture était bonne à prendre.
Surtout grillée.
Il reconnu justement le recul de tête du dragon vert et mit ses mains en coupe des deux côtés de sa bouche pour donner plus de force à son cri.
« DUCK ! » Une des nombreuses façon de dire dans la langue de Shakespeare de se baisser. Il vit les jeunes plutôt surpris lui obéir alors qu'une flammèche frôlait leurs cheveux.
Le brun sortit sa baguette et se jeta de là où il était pour atterrir dans le même espace que les trois jeunes hommes, qui étaient encore éloignés, et transplana à une bonne centaine de mètres devant eux.
Là.
Il leur fit des signes des deux bras « PAR ICI ! »
Restait à espérer qu'ils savaient nager. Parce que s'il ne se trompait pas, les falaises devant eux étaient à une quinzaine de mètres au dessus de l'eau. Pas de quoi les tuer, mais ça pouvait se révéler dangereux. Il y avait une crique juste en dessous normalement, où ils pourraient se cacher le temps que le dragon parte. Puisque s'il ne pouvait pas voler, il ne devrait pas suivre. Restait à espérer qu'ils allaient le suivre.
Il commença à courir pour s'échauffer, rattrapant le rythme des garçons lorsqu'ils furent à son niveau. « Surtout ralentissez sous aucun prétexte ! Et faites moi confiance ! »
Il se retourna le temps de voir le dragon prêt à lancer une nouvelle gerbe de flamme. « Teine Protego ! »
Le feu dévia de sa course.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]   Dim 1 Déc - 15:25

Est-ce que j'ai déjà couru aussi vite de toute ma vie ? C'est une bonne question ; là tout de suite, je vous répondrais bien que non. Mais à la réflexion -que je n'ai pas vraiment le temps d'avoir à l'instant-, je dirais que pour échapper à ma cousine Bella, étant gosse, j'ai bien dû réussir à détaler plus vite que ça. Dites-vous bien que je préfère finir carbonisé par un dragon que attrapé par Bellatrix. Et c'est le cas de tout le monde, croyez-le.
Néanmoins et comme je le disais, il ne m'est à l'instant pas trop possible de comprendre qu'en imaginant que Bella était assise sur le dragon, je courrais sans doute plus vite encore. A condition que j'aie encore dix ans et qu'elle me terrorise toujours autant. Ce qui n'est plus tant le cas ; oui, bon, bref, comparaison foireuse, passons.

Le problème étant que je ne cours pas assez vite. Pas plus que mes deux camarades. A défaut de distancer le dragon, il est peut-être possible de le ralentir et c'est dans cette optique que je tourne la tête dans sa direction, balançant mon bras armé en arrière. « Deprimo ! »
Le sol s'affaisse soudainement d'un mètre ou deux ... sauf que comme c'est pas facile de viser en courant, je manque les pattes du reptile, qui ne fait que trébucher et ralentir pour, me semble-t-il, ne pas s'étaler sur le sol. Problème d'équilibre ? Je reprends moi-même de la vitesse en me tournant à nouveau dans le bon sens -parce que oui, on court moins vite en regardant en arrière, figurez-vous. « Bien joué Black ! » « Tais-toi et » « DUCK ! »

Pour être honnête, j'avais plutôt en tête "cours", mais à défaut de savoir si c'était vraiment la meilleure solution -vu que les flammes de la bestioles courent visiblement plus vite que nous-, autant suivre les conseils de la voix inconnue qui, quoi qu'il en soit, aurait du mal à s'y connaître moins que nous en matière de survie face aux dragons. Je plonge en avant, grimaçant lorsque mes coudes frottent contre le sol recouvert de graviers ; davantage encore en ressentant d'un peu trop près la chaleur intense des flammes qui passent juste au dessus de ma tête. Et là, je crois que je commence quelque peu à me donner le temps d'avoir peur.

Pas toute la journée cependant ; il faut déjà repartir, et rapidement. Je me relève précipitamment, dérapant sur les graviers avant de réussir à me redresser ; et reprends ma course pour rejoindre mes camarades, sur ce coup là, plus réactifs. Je ferme les yeux quelques secondes, sollicitant toute la force de mes jambes pour éviter de me faire trop vite rattraper par le dragon. Me retourner pour lancer un nouveau sortilège ne me vient même pas à l'esprit tant j'ai à l'idée de mettre de la distance entre moi et ce monstre. « Pllus vite Sirius ! » « PAR ICI ! »

Je relève la tête, cherche des yeux l'origine du cri qui nous parvient. L'aide et trop bonne à prendre pour que la fierté ait son mot à dire dans l'histoire ; force est de reconnaître qu'on ne pourra pas s'en tirer tous seuls. « Allez ! »
L'homme nous fait de grands gestes et c'est sans plus d'hésitation que je force davantage sur mes jambes pour le rejoindre. Le souffle commence à manquer et les cotes protestent d'être soumises à une pareille course. C'est dans ce genre de moments qu'on regrette de ne pas avoir de balais sous la main. « Surtout ralentissez sous aucun prétexte ! Et faites moi confiance ! »
Je ne réponds pas, refusant de gaspiller un souffle qui se fait de plus en plus rare. De toute façon, nous n'avons plus vraiment d'autre choix que celui de lui faire effectivement confiance. Et loin de moi l'idée de refuser l'aide qu'il nous apporte : « Teine Protego ! » On en a un peu trop besoin.

Sauf que lorsque l'horizon jusqu'alors bloqué par les falaises nous apparaît, et que je comprends ce que ça signifie, ma course ralentit d'elle-même. Qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'est-ce qu'il y a en dessous exactement ? Je fais mentalement la liste des sortilèges qui nous permettraient de ne pas finir écrasés en bas comme des crêpes, et dois reconnaître que c'est plutôt dans cette situation qu'on regrette de ne pas avoir de balais sous la main. Maintenant à choisir, le vide, ou le dragon ? ... Le vide. Sans trop d'hésitations. J'accélère à nouveau, doublant Will qui, s'il semble avoir compris la même chose que moi, n'a pas pour autant fait le même choix. « Je suppose que c'est le prétexte pour lequel on est pas censé ralentir ?! » Le bout de la falaise ne tarde pas à nous apparaître et cette fois, il ralentit clairement, réduisant dangereusement la distance entre lui et le dragon. Dragon qui l'aurait sans doute carbonisé sur place sans une nouvelle intervention de l'homme inconnu. « Wilfried, putain qu'est-ce que tu fous ?! » Fais-je en ralentissant à mon tour pour courir à son niveau. « Vous voulez pas vous occuper du dragon plutôt ? On risque moins d'y rester qu'en sautant dans ce » Il s'arrête net au bord du gouffre, complètement paralysé. « ... Trou. » Garrett vient de sauter et se rapproche de l'eau à vitesse grand V dans une parfaite position de plongeon. Putain mais il choisit bien son moment pour faire sa poule mouillée, cet abruti de Will ! Je jette un oeil en arrière ; vois le dragon, plus près encore que je ne le pensais. « SAUTE ! » Je l'empoigne à deux mains par l'arrière de son T-shirt et le pousse dans le gouffre en sautant derrière lui. Les flammes lèchent mon dos et je grimace en lâchant aussitôt mon ami ; il n'est pas question de mourir tous les deux en tombant l'un sur l'autre une fois arrivé en bas. Et puis en faisant des moulinets comme ça avec ses bras, il va réussir à me mettre une gifle.

Le vent siffle autour de moi et je me retrouve moi-même à crier en battant des bras, sans doute pour me trouver dans une position qui m'évitera de trop déguster en atteignant l'eau. Eau qui se rapproche. Beaucoup. Je ferme les yeux, me prépare à recevoir le coup.
L'impact m'arrache une exclamation ... qui remonte en forme de bulles vers la surface. Je retiens l'inspiration que je voudrais prendre et me bats contre les courants pour remonter, ou au moins, déterminer de quel côté se trouve le fond, et de quel côté est l'air. La fraicheur de l'eau engourdit mes mouvements et je me démène comme un diable pour remonter, tant bien que mal. Et enfin je crève la surface ; inspire, tousse, continue de me battre contre les flots pour rester émergé. Bordel ; je crois que finalement je préférais le dragon aussi. Je repère des mouvements, un peu plus loin devant moi et, jugeant qu'il devait s'agir de mes camarades, j'entreprends de les suivre. En priant pour que Will soit avec eux.

J'arrive finalement sur le rivage, sur lequel je fais deux pas avant de tomber sur le côté, à bout de souffle, recrachant l'eau que j'ai réussi à avaler. Eau de mer, en plus. Beurk.  « Par le fin fond du slip de Merlin, la prochaine fois, on reste à Londres pour les vacances ! » Un éclat de rire m'échappe entre deux quintes de toux et je lève les yeux vers Garrett, lui aussi trempé jusqu'aux os, mais bien debout sur ses jambes. Les jurons d'un Will en train de cracher ses poumons sur la plage m'apprennent qu'il est bien là lui aussi. Je soupire. On l'a échappé bel. Et on s'en serait jamais sortis sans l'inconnu arrivé de nulle part. Je tente de me redresser, le cherche du regard.

« Heureusement que t'étais là ... Merci. Je sais pas comment on aurait fait sans toi. » Le hurlement du dragon me fait lever la tête vers la falaise d'où nous avons sauté. « Mais .. il risque pas de nous suivre ici ? Ca vole pas les dragons ? » Inquiet, moi ? Vous croyez ?

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...


Dernière édition par Sirius Black le Mer 8 Jan - 19:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]   Dim 1 Déc - 16:32


Dragons are pretty !... But this one...


A la question de Garret, le grand brun répond d'un simple grognement. C'était ça ou finir en steak cuit à point sur les falaises. Ils n'avaient donc pas vraiment le choix, et pour sa part, Aleksander ne se sacrifierait pas pour des gamins imprudents. Même si à première vue, ils n'étaient pas bien plus jeunes que lui. Mais ça... Il arriva le premier au bord de la falaise, s'assurant que les autres suivaient et survivaient. Celui qui avait ralentit arriva finalement sain et suf, mais s'arrêta sur le bord, provoquant l'exaspération de l'ancien chasseur de dragon. Ce n'était pas vraiment le moment d'hésiter, et il le fallait, il le pousserait en bas. En espérant éviter les rocheuses d'ailleurs, même si en théorie, ça devrait aller. Hé, c'était ça ou une mort certaine.
« C'est pas le moment de discuter, faut sauter ! » Le ton était sans appel, mais ça ne suffit pas, évidemment. Finalement, il fallut que l'un des amis du trouillard le pousse, alors qu'Aleksander se protégeait des flammes d'un nouveau sortilège. Le dragon était proche, et s'il savait qu'en théorie il ne les suivrait pas, rien n'était sûr.
Le jeune homme recula de quelques pas pour avoir de l'élan et pouvoir sauter, lançant derrière lui un dernier sortilège qui devrait empêcher le dragon de les suivre. Les lianes s'entourèrent autour de la bête, le ralentissant d'un seul coup et le faisant tomber, le traînant sur les derniers mètres de la falaise et projetant des débris de roche autour de lui, Aleksander disparaissant en piquet vers l'eau, pieds en avant. Faire un plongeon de cette hauteur pouvait s'avérer dangereux.

Il fendit l'eau et l'étau glacial se referma autour de lui. Ca avait beau être l'été, quand on savait que vingt-trois degré était un record de température en Irlande, on pouvait facilement deviner que la température de la mer ne serait pas clémente. Il émergea rapidement hors de l'eau et écarta les cheveux de son visage d'un mouvement de tête avant de commencer à nager en direction de la rive. Pour sa part il n'attendit pas de savoir si les autres étaient sortis de l'eau ou non et il tailla son chemin à travers les flots, non sans difficulté puisque la mer près des falaises était toujours plus violente. S'ils parvenaient à s'en sortir, c'était plus par chance qu'autre chose.
Sortant finalement de l'au sur une plage difficile d'accès, ils pouvaient tous entendre les cris du saurien venir du haut de la falaise. Alek pinça les lèvres. C'était pas bon tout ça. Mais pour le moment... Il s'observa un instant, il était complètement trempé. Ca allait être pratique tiens pour regagner son campement. Il lâcha un nouveau grognement, alors que le froid qui avait engourdit ses membres dans l'eau commençait à le faire légèrement trembler. Il se contrôla tout de même, reniflant en se retournant vers ceux qui sortaient de l'eau.
Tout ça lui rappelait des souvenirs. Ses premières chasses ne s'étaient pas mieux déroulées, il fallait l'avouer, et il avait failli y passer plus d'une fois. Un des garçons se sépara du groupe pour venir vers Aleksander, le remerciant. Les cheveux et les yeux noirs, plutôt bien taillé, c'était celui qui avait entraîné son ami bloqué là-haut vers le bas. Un acte plutôt courageux, si on y pense. Mais là n'était pas vraiment la question.

« Elle. C'était une femelle. Sans doute en chasse pour nourrir ses petits. Et si elle avait pu nous suivre, elle l'aurait fait au moment où on a sauté. Elle est blessée à l'aile et ne peut pas voler, donc ici on risque rien. » L'homme observa autour de lui, voir comment ils pourraient sortir d'ici. La crique se trouvait en contre-bas des falaises, et le seul moyen s'en sortir était de grimper. Et il faudrait le faire avant la nuit, sans quoi la marée se chargerait de les emporter. Les cris du dragon en haut lui faisait penser que transplaner là ne serait pas la meilleure idée du monde, et les campements des garçons comme le sien risquaient d'être compromis si le dragon décidait d'aller y jeter un œil. Et vu comme c'était teigneux, ces bestioles, surtout quand elles étaient blessées, ils étaient mal barrés.
Aleksander poussa un soupir et revint à Sirius, en lui tendant la main pour la serre. « Aleksander Greystock. Spécialiste en dragon, au cas où tu n'aurais pas déjà remarqué. » Ceci fait il fit signe aux autres de se rapprocher. « Bon. J'vous fait un topo de la situation. Le dragon qui se trouve en haut a faim, et a des petits à nourrir. Elle va sans doute essayer de nous retrouver. On pourrait chacun transplaner de notre côté pour retrouver nos campements respectifs, mais ça pourrait s'avérer dangereux. Je ne peux que vous conseiller de rentrer chez vous en abandonnant vos affaires, c'est le plus sûr. »
Il les observa tour à tour avant de reprendre.
« En revanche, si vous choisissez d'agir différemment, vous mettrez vos vies en péril. Mais je devrais être en mesure de vous aider. » Maintenant qu'il s'était embarqué dans cette histoire, il n'allait pas s'amuser à les laisser tomber. C'était pas son genre. Un rugissement plus haut lui indiqua que le dragon n'allait pas tarder à regarde rdans les alentours s'ils n'avaient pas émergé. Ils pointa un abri de la main, situé dans les rochers « Et pour le moment je ne peux que vous suggérer d'aller là, le temps de reprendre des forces et d'attendre qu'elle se soit éloignée. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]   Mer 8 Jan - 20:56

« Elle. C'était une femelle. Sans doute en chasse pour nourrir ses petits. Et si elle avait pu nous suivre, elle l'aurait fait au moment où on a sauté. Elle est blessée à l'aile et ne peut pas voler, donc ici on risque rien. » Oh. D'accord. Alors il n'y a pas de danger. Je jette un coup d'oeil vers le dragon rugissant toujours en haut de la falaise. Pas de danger, mh. Merlin en soit témoin, je ne suis pas un lâche, mais autant avouer que me retrouver face à un adversaire pareil sans en savoir quoi que ce soit, et surement pas la façon de le combattre, ça ne m'enchante pas. Du tout. Donc à supposer que notre route quitte désormais celle de l'inconnu qui nous a sauvé la vie, je préférerais éviter de croiser à nouveau le chemin de cette dragonne. Je hoche la tête, saisis la main dudit Aleksander pour la serrer et souris en reconnaissant que, oui, bien sûr, sa profession est en effet évidente. « Sirius Black, spécialiste en randonnées qui tournent mal. Enchanté ! »
Il fait un signe en direction des autres qui s'approchent alors de nous. Je jette un œil dans leur direction. Will est toujours en train de pester et Garrett se frotte la nuque comme s'il venait de se réveiller. Plutôt bon signe, ils vont tous les deux assez bien pour avoir un comportement parfaitement normal. Ou autant que possible. « Bon. J'vous fait un topo de la situation. Le dragon qui se trouve en haut a faim, et a des petits à nourrir. Elle va sans doute essayer de nous retrouver. On pourrait chacun transplaner de notre côté pour retrouver nos campements respectifs, mais ça pourrait s'avérer dangereux. Je ne peux que vous conseiller de rentrer chez vous en abandonnant vos affaires, c'est le plus sûr. » J'esquisse une grimace, aperçois mes camarades s'agiter nerveusement. Ca ne m'enchante pas non plus, ça. Pas plus qu'eux. On a pas mal d'affaires sur place, dont nos balais, et ma moto, par exemple. Ca m'embêterait particulièrement de laisser cette dernière sur place. Vraiment. « En revanche, si vous choisissez d'agir différemment, vous mettrez vos vies en péril. Mais je devrais être en mesure de vous aider. » Je ne dis pourtant mot, assez mal à l'aise. Difficile de balancer comme si de rien n'était que même s'il vient de nous sauver la vie, bah on va quand même la remettre en danger, mais merci quand même, hein. Et hors de question de lui demander de remettre en jeu la sienne pour nous alors qu'il l'a déjà fait pour nous sauver. Son aide nous serait plus qu'utile et son expérience probablement salutaire ; mais je ne vais pas les lui demander. « Et pour le moment je ne peux que vous suggérer d'aller là, le temps de reprendre des forces et d'attendre qu'elle se soit éloignée. »
Regardant en direction de l'abri qu'il indique, j'acquiesce silencieusement, et suis les autres. S'en aller d'ici en abandonnant tout au campement est envisageable si vraiment la situation s'avère trop risquée. Ce n'est jamais qu'une tente, nos balais .. et ma moto. Enfin, si j'ai pu en modifier une, je peux en modifier deux, non ? Ca se refait. Et le reste se rachète. Mais est-ce vraiment la seule solution ''hors risques'' ?
Nous pénétrons à l'intérieure de la caverne, où la chaleur du soleil ne nous atteint plus. Il n'en faut pas plus pour me faire frissonner de plus belle et je dois me retenir pour ne pas trembler. Brr. Saloperie de dragon. Je fais passer mon T'shirt par dessus ma tête et l'étends à l'entrée de la grotte, sur un rocher, au soleil. En espérant qu'il sèche vite, que je puisse me rhabiller. Je reviens rapidement à l'intérieur, trouve Garrett lui aussi torse nu, assis, appuyé contre le mur, alors que Will le regard d'un air à mi chemin entre l'inquiétude et le mécontentement. « Qu'est-ce qu'il y a ? » « C'est Garrett. » « Qu'est-ce qu'il a Garrett ? » « Il a rien, c'est bon, il s'est un peu fait brûler, mais il va survivre, alors vous inquiétez pas. » Je soupire. « Forcément quand on reste planté devant le dragon, il faut pas s'étonner de finir brûlé ! Ca va ? » Ceci étant, je suis bien mal placé pour reprocher son imprudence à mon ami. Même si dans le cas présent, j'ai été plus sage que lui, je ne peux pas toujours en dire autant. Au contraire.


Je jette un œil en direction du spécialiste en dragons. Question brûlure, ou blessure, je m'y connais pas vraiment. Peut-être que lui … ? S'il est spécialiste, il a bien déjà dû se faire brûler, non ? J'espère que les flammes des gallois, ou des dragons de manière générale, ne nécessite rien de particulier. « On passe à Sainte-Mangouste dès qu'on est de retour en Angleterre. » Parlant de rentrer … avec nos affaires ? Je me tourne cette fois directement vers Aleksander. « D'ailleurs, pour nos campements, est-ce qu'il n'est pas possible d'y retourner rapidement, de rassembler tout en dix minutes et de transplanner juste après ? Avant que la dragonne ne débarque ? Si vraiment c'est trop dangereux, tant pis, on peut laisser ça sur place ; il va bien le falloir. Je ne veux pas te demander de te mettre à nouveau en danger pour nous. »

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Afficher
MessageSujet: Re: Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dragons are pretty ! .. But this one ... [ Pv : Aleksander ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Pretty Little Liars [Drame]
» 04. Pretty little liars.
» Exposition Dragons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Nord de la Grande-Bretagne :: Pays de Galles-