AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Arzhvael Tristane   Sam 23 Nov - 16:31

© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Arzhvael Tristane
« Sex, Drugs and Murders : Fuel for Life »



۞ ÂGE : 18 mai 1948 et autant d'hiver qu'il faut pour arriver à aujourd'hui... 30ans donc
۞ NATIONALITÉ : Stonehenge vous connaissez ? natif d'Amesbury en Angleterre
۞ ÉTAT CIVIL : Célibataire ou en couple, tout dépend si c'est le soir ou le matin. Officiellement Célibataire

۞ SANG : Sang ordinaire

۞ BAGUETTE : «  19,8cm, bois d’Aubépine et cœur en vrille de filet du diable, relativement souple. Je crains fort de ne jamais la vendre, et si jamais cela arrive un jour je plains le sorcier qui sera choisi. »


۞ ECOLE : Poudlard.
۞ MAISON : Gryffondor


۞ MÉTIER/OCCUPATION : Officiellement gérant du "N'Fais Pas Q'Boire".
۞ ORGANISATION : Neutre - Mangemort

۞ CAPACITE(S) SPECIALE(S) : Aucune

Background Confessions

When I was a child ...


Ses parents, originaires de Bretagne s'étaient installés dans une grande demeure dans un petit village en Angleterre, Avebury. Ils n'avaient pas fui la Guerre, ils étaient parti à la recherche d'une terre moins désolée que ce que Lorient était devenue... Elvan Tristane, le père de Vael, était peintre et sa mère sans emploi. Tout ça pour vous dire que leurs débuts près de ces monuments de pierres n'a pas été facile.

Arzhvael naquit l'année où son père fit sa première exposition, dans un petit café de Bristol. Dès lors les problèmes financiers quittèrent leur quotidien. Ses trois premières années n'ont rien eu particuliers, il était un enfant tout ce qu'il y a de plus banal, un mioche qui mange, pleur et cri. C'est lorsque sa mère trouva du travail auprès du Mensuel de la Métamorphose que la question de l'éducation du jeune Vael se posa.

Lors d'une exposition, quelques temps avant Elvan avait croisé un vieil ami de son père. Lorsqu'il était enfant Ils avaient passé quelques temps ensemble et malgré l'âge l'homme restait, en apparence tout du moins, compétent et qualifié.     N'ayant pas d'autre alternative ils l'invitèrent pour lui parler de leur problème. L'homme accueilli la nouvelle avec joie et leur promis de faire de leur fils le plus grand sorciers.

Le premier jour, angoissés malgré tout, Elvan et sa femme partirent travailler. L'apprentissage de l'histoire du monde magique commença doucement, par la lecture ou plutôt en écoutant l'homme conter ce qu'il savait sur cet univers, son univers. Quand ses parents rentrèrent ils découvrirent avec joie que tout c'était bien passé et que ce n'était peut être pas la peine de chercher quelqu'un d'autre pour s'occuper de leur fils.

Feuerbach devint un ami de la famille et les dîner à la grande table des Tristane furent de plus en plus nombreux. Cet homme captiva le couple grâce à sa maîtrise de la divination, il raconta sa vie, entendit la leur et, lorsqu'il senti que le moment fut le bon, fini par leur parler de Grindelwald. Le couple se laissa bercer par les récits de l'homme, certes ils gardaient à l'esprit tout ce se que sa guerre avait engendré. Mais venant des lèvres de cet homme, tout semblait juste et évident.

Les années s'écoulèrent aux rythme des leçons, contes et autres joyeusetés que l'apprentissage peut nous apporter. Grindelwald était devenu peu à peu le héros de Vael, il avait bien conscience que ce n'était pas quelque chose à crier sur tout les toits. Ces années d'études et son professeur avait montré que pour son age il était relativement perspicace. Malgré tout ses « pouvoirs » apparurent à l'age de 10ans, très tardivement. A cet age là son tuteur était devenu un membre à part entière de la famille, ainsi que les préceptes de  Grindelwald.

Lorsque la lettre de Poudlard arriva, Vael était déjà prêt.


... Then, I discovered the Wizzards World ...


Toute entrée à Poudlard se doit de passer au chemin de traverse, alors armé de son courage, de sa mère et de son tuteur, Vael s’engagea dans la grande allée. Après être passé acheter ses livres, peut-être la partie la moins intéressante de la journée, ils se rendirent à l’établissement d’Elvan. Ce dernier ayant amassé suffisamment de gain et de renommée avait décidé d’ouvrir un magasin, avec quelques amis, où ils vendaient à présent leurs œuvres, ceux de confrères, faisaient des portraits, des photographies et bien d’autres choses. Dîner avec papa puis direction l’Écosse pour la baguette.

En ce mois d’Aout 1949 une « mode », pour ceux qui la suivaient, était d’être choisit chez Woody Parckles. Cet homme ayant ouvert une boutique de baguettes il y avait de cela quelques années jouissait d’une réputation forte encourageante, lorsque les marchandises étaient présentes. Vael avait appris que c’était la baguette qui choisissait son sorcier, qu’il fallait en prendre soin que ce serait la première « femme de sa vie », c’est ce que son père avait pris l’habitude de dire en tout cas. Ainsi en entrant dans cette fabuleuse échoppe, des boîtes sur tous les murs, sur les présentoirs, au plafond, des baguettes partout. Aussitôt l’une d’entre elles lui fit de l’œil, il s’avança vers elle quand le vendeur vint à sa rencontre. Le vendeur la regarda à son tour et soupira «  19,8cm, bois d’Aubépine et cœur en vrille de filet du diable. Je crains fort de ne jamais la vendre, et si jamais cela arrive un jour je plains le sorcier qui sera choisi. » Vous vous en doutez, Vael fut se sorcier.

La journée se fini par une autre surprise, Elvan avait acheté une Fléreur et l’offrit en rentrant à son fils. Pendant que Vael jouait avec sa nouvelle Astaroth, les trois adultes eurent une discussion à propos de cette baguette qui n’annonçait rien de bien encourageant pour leur fils. S’il ne l’avait pas encore été, Vael serait désormais plus chouchouté par son entourage…

Les premières années à Poudlard n’eurent rien de notables. Arzhvael était un élève studieux, parfois un peu dissipé mais en rien perturbant pour ses professeurs. Il était bon, voir même excellent en potion, botanique et créatures magiques. Mais pour tout ce qui était magie… il était mauvais, à la limite de l’incompétence… Mais ce petit Griffondor ne lâchait pas l’affaire et affrontait ses difficultés avec courage et détermination ! Lors de ces années sa nature timide et son manque de « pouvoirs » ne facilitaient pas ses rapports avec les autres garçons, malgré tout sa place au Club de Slug, gagné en partie par la renommé dont son père jouissait à présent, l’ont protégé de tout manque de respect trop prononcé.

Son appartenance à ce fameux club lui valut également quelques avantages, comme des cours particuliers ou la supervision de ses expériences. Au début Vael s’amusait tout seul dans son coin, créant, inventant jouant de ses facilités. Après avoir eu des connaissances auprès de Slughorn, il en chercha du côté du Garde-chasse, Hagrid et de ses professeurs de botanique et autre. Avec l’appui du directeur du Club, il n’eut pas de mal arriver à ses fins et son éventail de possibilité s’élargit rapidement. En janvier 1962 la rumeur qu’un élève fabriquait des potions en tout genre circula parmi les élèves. Et c’est ainsi que le commerce commença.

Vael ne vendait pas vraiment ses potions, il les échangeait contre des informations ou des services, c’est comme ça qu’il apprit que le jeune Arthur Weasley était amoureux. Après un philtre d’amour vendu à l'amiable les deux garçons devinrent très bons amis. Et Vael s’entoura de sorciers plus ou moins vertueux, chacun ayant un intérêt particulier : Rita Skeeter qui devint sa petite amie un peu plus tard; Erwan Smith  et sa faculté à pouvoir faire ce qu’il voulait tout en ayant continuellement une échappatoire ; William Mc.Bernick qui avait la fâcheuse habitude de dire tout ce qu’il pensait ; James Lonvigdon, Edgard Radclif, Alex Adams et tout ces autres qui devinrent par le biais de leurs parents, les fournisseurs de Vael. Ces quelques exemples sont là parmi tant d’autres et on ne parle pas de grandes amitiés, juste de compagnons ponctuels qui savent vers qui se tourner quand le besoin se fait ressentir.

Les mois passèrent et Vael, en plus de passer par d'autres élèves, se faisait livrer par hiboux, ni vue ni connu, les ingrédients qu'il avait maintenant besoin. Les potions réalisées, donc toujours contrôlées, n’avaient rien de bien dangereux, des filtres d’amour, des somnifères et quelques potions plus ésotériques telle que « faire pousser les cheveux plus vite », « devenir méconnaissable pendant un temps » ou « lutter contre la fatigue », « devenir invisible », « devenir meilleur en métamorphose » bien entendu des demandes étaient irréalisables, tels que ces trois derniers exemples, et le jeune sorcier ne s’y frottait même pas. Mais au bout de deux ans sa réputation lui valut un « contrôle » de Mr.Dumbledore et Vael fut contraint de mettre la clé sous la porte (après avoir eu le temps de faire quelques réserves personnelles, 1964).

Dumbledore avait il interrompu son trafique afin qu’il se reconcentre sur ses examens ? S’était peu probable. Mais quoi qu’il en soit, quelques mois plus tard Arzh eu ses B.U.S.E. Note inattendue :  un faible A en sortilège pour récompenser son acharnement. Les vacances qui suivirent le menèrent à Paris, son père y faisait une exposition et avait décidé d’y emmener toute sa petite famille et pendant que lui et sa femme profiteraient de ses vacances, Vael lui les passerait avec son cousin, âgé de 25ans . La capitale du pays de ses parents était fabuleuse, c’était une ville joyeuse et pleine d’entrain. Des cafés partout, des musés, des restaurant des cabarets, il y avait tant de choses à voir. Tant de choses à découvrir. Tant de chose à gouter, à abuser, à en être malade… L’Alihotsy, la sève de Géranium dentu, la liqueur de larme de mandragore, poudre des Merveilles, piqures de schwarv… Si Paris avait une face magnifique, elle avait aussi une autre, plus sombre et qui ne savait pas où elle était pouvait y être sans le savoir. Vael eut très vite fait de prendre l’habitude d’aller dans ce petit bar, derrière la salle d’exposition. Il allait y prendre un café ou deux en attendant son cousin...

Septembre 1965, Vael repris sa vie d’étudiant, un peu plus aigris. Bien que n’étant pas du niveau attendu il s’améliora un tant soit peu en magie, réussissant à maîtriser plus ou moins les sortilèges demandé… Malgré cela il affrontait courageusement ses adversaires de défi, lançant des sortilèges assez inattendu, tel que « Aguamenti », « Elasticus » ou «  Cracbadaboum »… Quant à la métamorphose… c’est un sujet qu’il vaut mieux ne pas mentionner. Son siège au Club de Slug reste néanmoins incontestablement présent.

La question de l’orientation poste A.S.P.I.C vint rapidement. Apothicaire, au vue de ses résultats et aptitudes ce choix était le plus envisageable... Il consacra donc ses deux dernières années à ses études, à sa petite amie, Rita et bien entendu à la consommation de Brouillegamen (potion réalisée par ses soins à base de Sneezewort, de Cranson officinal, Mallowsweet et de de Gingembre). L’année d’après, il passa ses A.S.P.I.C, fît la fête avec ses amis et ne put intégrer le Quartier d'enseignement supérieur magique pour devenir Apothicaire. A la place le jeune sorcier devint « l’apprenti » d'un apothicaire indépendant dans l'allée des embrume, le père d'Alex Adams.



... So, I said " This is what being an adult is like ?! "


Les années d’étude auprès du père Adams ne furent pas de tout repos. Il appris que ce qui fait d'un apothicaire un vrai apothicaire c'était la liste de ses fournisseur et pas sa faculté à fabriquer des potions, ça c'était le second point. Pendant presque 6 mois Vael servit de relais diplomatique et commerciale. Il en appris beaucoup sur le commerce, sur la vente sous le manteau et l’intérêt des pots de vins. Ensuite vint le remplissage du carnet d'adresse et des services rendues. Pour finir Vael intégra vraiment la boutique et appris ce qu'un apothicaire d'hôpital avait à savoir, la théorie, la pratique, l’innovation, l'étude de cas, l'étude des plante, des effet secondaire, ect... A la fin de sa deuxième année auprès du père Adams, Vael passa une année de remise à niveau auprès du Q.E.S.M. Et effectua quelques stages très concluant à Ste Mangouste.

Ensuite, il décida de prendre une année sabbatique et partit vivre en France. Il retrouva Paris, ses banlieues, ses cafés et ses filles. Tel le petit fils à papa qu’il était, il afficha son argent et à nouveau il retrouva popularité et compagnie. Vivant dans les chambres de luxes des hôtels il n’eut jamais besoin de regarder la dépense, ni de ranger sa chambre et encore moins de faire la vaisselle. Paris était quelque peu différent de Londres, il y faisait bon vivre, tout était possible, tout était réalisable et on avait peur de rien.

C’est là-bas qu’il prit goût à la musique, à la danse, il devint charmeur, joyeux et bon vivant. Le petit étudient studieux était parti bien loin, tout comme l’apothicaire. Ses journée se résumaient à fumer, boire, jouer et traîner. Whisky à gauche et Rhum à droite ! Au revoir robes de sorciers et bienvenue costards-cravates ! Bonne nuit Rita et bonjour Françaises ! S’en fut fini de la sorcellerie, enfin de son apprentissage tout du moins. Arzhvael Tristane le petit apothicaire de 22ans nul en magie était devenue Vael un jeune comme un autre, vivant dans un monde de plaisir et de débauche. Si ce n’était quelques soirs, au plus profond de la nuit, où le sorcier revenait assouvir un besoin. Celui de réussir à lancer quelques sortilèges…

1 an s'écoula et tout se passait pour le mieux, Il n’avait pas besoin de travailler, papa avait de l’argent et de toute façon Vael n'en dépensait plus énormément depuis qu’il vivait avec des « amis ». Il avait ressorti son chaudron et dans le squatte flottait en permanence une odeur de Gingembre. La consommation de Brouillegamen et autres produits de ce type occupèrent les derniers moments qu’il passa à Paris. En effet le 25 Aout 1972 Erwan mourut de façon inexpliquée et Vael rentra chez lui pour l’enterrement. La première fois depuis qu’il était parti. Ainsi son retour dans la vie sorcière fut des plus brutales.

Il lui fallut un certain nombre de jour pour se remettre de cette perte. Il reprit contact avec ses anciens amis, Rita lui pardonna suffisamment pour revenir de temps en temps et Arthur passait le voir quand il avait le temps. Vael se remit dans ses bouquins d’école et fut embauché à St Mangouste en tant qu'assistant de l’apothicaire. Quelques mois plus tard il reprit des couleurs, retrouva la joie de vivre et allait travailler en sifflant. Il avait un nouvel objectif : utiliser son héritage pour faire plaisir aux gens. Son métier actuel lui permettait de sauver des vies, parfois, et de guérir les gens, mais pas de leur faire plaisir, pas de leur faire oublier tous leurs problèmes ni de leur faire passer un bon moment. C’était ça qu’il voulait faire, leur faire passer un bon moment.

Il fit jouer les anciennes relations de son père, celles de sa mère et le peu qu’il avait réellement gardées ; afin d’acheter les bâtiments à côté du magasin de son père, y compris ceux derrière du côté du chemin des embrumes, pour réaménager le tout en grand cabaret. Il fit passer des auditions et embaucha sur ses heures libres. Et finalement, le 3 Janvier 1974 à 21h Le « N’Fais pas Q’Boire » ouvrit ses portes et mit fin à ces 15 mois d’attente et au poste d’assistant d'apothicaire.

Un bar/restaurant/Cabaret pour sorcier fermé uniquement entre 2h du matin et 8h de ce même matin.  Un barman, un  chef cuisinier et son équipe (serveurs/serveuses compris), une chanteuse et ses musiciens, un groupe de danseurs/danseuses et leur chorégraphe/costumière et bien d’autre monde. Vael avait vue Grand, mais telle était son ambition.  Bien entendu l’établissement ne marcha pas tout de suite, Avec un nom comme celui-là certaines personnes furent quelques peu refroidies et d’autre au contraire, attirées. Enfin tout ça pour dire qu’il ne marchait pas et que Arzhvael fut contraint d’emprunter de l’argent pour payer ses employés, qui comme lui étaient réellement déçu du manque de succès de l’établissement et allaient à reculons réclamer leur due.

Il n’y avait pas  « pas de client », il y en avait, mais trop peu. Il leur manquait quelqu’un qui pourrait amener du monde, ou une raison aux personnes de se sentir concernées ou intéressées par les offre de l’établissement. Jusqu’au jour où une dame entra, accompagné d'un homme, illuminant de sa beauté tout endroit où elle déniait poser son regard. Elle s’assit à une table, commanda et profita du spectacle qui lui fut consacré. A la fin elle demanda le patron, qui vint, mal à l’aise. C'est à ce moment que Vael décrocha son regard de la femme et vu l'homme. Le principal fournisseur du père Adams : Adrian C.Rosier. Il avait apparemment entendu dire que le petit Arzhvael Tristane avait monté son propre établissement, il se devait donc de venir voir de quoi il en retournait.

Le bouche à oreilles fit son office, on sut que des Rosier avaient été voir une représentation au « N’Fais Pas Q’Boire » et l'avaient appréciée. Le soir même, la salle fut pleine et les autres soir aussi. Les Rosier revinrent souvent et rapidement une loge fut aménagée en hauteur afin que ces donateurs aient une place qui leur soit propre. Le Cabaret avait ainsi fini par prospérer, grâce aux Rosier et aux amis d'Elvan qui avaient enfin déniés venir voir ce dont le fils de leur défunt ami était capable. Vael tenait parfois le bar, allait sur scène ou faisait office de serveur, c’était à la foi le patron,  l’homme à tout faire et le meilleur ami de ses employés. Pourtant quelque chose manquait à sa Vie.

Il lui manquait le risque, il lui manquait le trafic, il lui manquait la brouillegamen. Le « N’Fais Pas Q’Boire » n’occupait pas tout l’espace dont Vael disposait. En effet, sous les coulisses, il y avait une cave. Un endroit à l’abri des regards qui pouvait être aménagé afin de combler la vie du jeune homme. Lui et une autre équipe mirent plus d’une année à aménager correctement le lieu. Pour s’y rendre il fallait passer par la porte de service, coté allée des embrume, se rendre dans les toilettes de la loge E12C, grimper debout sur la cuvette et fermer la porte à clef. L’ascenseur vous emmenez alors dans « L’Entr’Eux Sommeils ». La première pièce était un magasin remplit de produit interdit aux mineurs entre autre, la seconde était une salle emplie de lit tous reliés par des tuyaux à un chaudron central, le but étant bien sûr de fumer joyeusement quelques produit vous faisant perdre la tête et vous obligeant à revenir prendre votre dose quotidienne.

Afin de palier aux problèmes de concurrences Vael avait passé des partenariats, vendant certains produits en reversant des indemnités,  permettant la consommation d'autre sur place mais sans pour autant en vendre. Le père Adams et ses autres connaissances ainsi que Adrian C. Rosier devinrent des fournisseurs, des défenseurs et contre certaines sommes l'aidèrent à se faire une place sur ce marché, tout comme à se défendre contre le ministère.

Depuis Vael prend le temps de se préoccuper de ce qu’il se passe en dehors de ses murs : les marques dans le ciel se font de plus en plus fréquentes. Il entretient des relations cordiales avec les Rosier qui sont toujours les bienvenues, dans l’un ou l’autre des établissements. Cela fait maintenant quelques mois que sa mère lui apporte son « bébé » « The True War », qu’il lit avec intérêt et non sans envie. Car maintenant qu’un nouveau « méchant » apparaît, ses rêves d'enfant pourraient bien devenir sa réalité…



QUESTIONS


۞ QUE SAVEZ-VOUS DES CRÉPUSCULAIRES ?
S’il advenait que Vael apprenne l’existence sur les crépusculaire il serait heureux de pouvoir lui faire découvrir mainte façon d’oublier, il leur suffira de fermer la porte de la cabine E12C.

۞ QUE PENSEZ-VOUS DU MINISTÈRE DE LA MAGIE ? :
Le ministère ne fait que resserrer ses liens sur toute la population. Il n’a pas la solution de ce qui se passe actuellement et se mêle d’une guerre qui ne le concerne pas et où il est impuissant. Ne peut-il pas tout simplement donner ses clés à Voldemort, ce serait la meilleure solution. Ou au pire,  juste arrêter les futiles oiseaux qui ne renaîtront pas après avoir goûté la baguette du prince des ténèbres. S'il pouvait aussi laisser les commerçant tranquille, juste le temps que la guerre se finisse, comme ça la population pourrait trouver sa propre façon de se rassurer, plutôt que d'avoir à écouter la propagande... Après tout il n'existe qu'une seule vérité et qu'un seul moyen de mettre tout le monde d'accord : les pots de vins, allez demander ce que pensent les « contrôleurs » qui passent de temps en temps chez Vael.

۞ COMMENT AVEZ-VOUS VÉCU LA JOURNÉE DU 1ER NOVEMBRE 1978 ET SES CONSÉQUENCES ? :
L’attaque sur St Mangouste a laissé Arzhvael perplexe. En quoi l’attaque d’un hôpital est-il d’un intérêt quelconque pour quelqu’un comme le seigneur noir ? Question qu'il se posa jusqu'à la découverte de la lettre du grand sorcier dans The Real War, ainsi tout le monde pouvait le rejoindre, il lui fallait à présent trouver un moyen de faire coexister ses établissements et ses convictions. Car Il ressentait de la jalousie. Certes il était un piètre sorcier mais il était sorcier tout de même et voulait comme beaucoup se mettre en marche, participer aux actions et afficher ses croyances : Lord Voldemort a Raison.




۞ AVATAR : Ewan McGregor
۞ DOUBLE COMPTE ? Non.
۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Clément ou Arzhvael, Vael pour les intimes ou ceux qu'ont la flemme^^.
۞ ÂGE DU JOUEUR : 21ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Tiré par la peau des fesses par un autre rôliste ? oui, ma sœur...
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? très bien! sauf que j'ai du mal avec les "histoires" dans un menu déroulant et j'ai des barre blanche sur la droite du corps du fofo... mais sinon le contexte est original et ne dénature en rien l'histoire de base alors un grand bravo.
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : à peux près tout les jours et à raison d'au moins un poste par passage.
[/i][/color]


Dernière édition par Arzhvael Tristane le Mar 14 Jan - 23:04, édité 42 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Ven 29 Nov - 12:22

Petite intervention du Destin


Bonjour et bienvenue petit sorcier !

Cela fait presque une semaine que tu t'es inscrit. Peut-on avoir des nouvelles de ta fiche (et du code xD) ?

Si tu ne manifestes pas d'ici à la fin de la semaine, ta fiche sera archivée et ton compte supprimé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Ven 29 Nov - 22:46

Yep excusez-moi, semaine chargée j'aurai pu prévenir.
Je m'y met tout de suite et espère la finir (en tout cas le premier jet) avant demain matin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Sam 30 Nov - 18:17

Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche ! En espérant te voir rejoindre les rangs des Mangemorts par la suite ! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Sam 30 Nov - 18:24

Welcome frère de Coco ♥

Bon courage pour ta validation !


Dernière édition par Morrigan E. Rosier le Sam 30 Nov - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Sam 30 Nov - 19:33

Officiellement bienvenue ! Et bonne chance pour la validation Wink

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Dim 1 Déc - 11:48

Marci bien à vous !

refonte du personnage en cours et changement de vava finalement xD

tout fini : Voici un nouveau Vael, le vrai Vael !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Jeu 5 Déc - 15:56

Avis du Staff

C'est un personnage intéressant que tu nous présentes, avec un côté obscur et torturé qui attire l'oeil et donne envie d'en savoir plus. Beaucoup plus ! Car oui, il va falloir creuser davantage si tu veux pouvoir accéder à la validation. Wink


Les Commentaires
Concernant les informations de base (première partie de la fiche) :

Alors tes tournures de phrases nous ont fait rire, pas de problème là-dessus, seulement il faut que rajoutes les vraies informations, histoire qu'on évite le jeu des devinettes. Soit : son âge, son statut de sang et sa nationalité.


Concernant le père et la famille en général :

Là, il faut que tu détailles davantage, parce que pour tout te dire, on est complètement perdus. La généalogie est obscure : la grand-mère a épousé un moldu, a été reniée par sa fille mais son fils a suivi la même voie ... Ensuite tu parles de rivalités et de tueries entre membres de la famille ... Puis interviennent les parents de Vael, anti-moldus ... Mais le père travaille avec les moldus ? Devient un de leur héros grâce à la Seconde Guerre Mondiale ? Pourquoi ? Où se situent les parents de Vael dans cette généalogie ? Qui est l'enfant de qui ?

On retrouve des zones floues dans la partie adulte. Ses parents étaient des agents doubles de quoi ? Qu'est-ce que Dumbledore vient faire là-dedans ? En quoi son nom lui ouvre-t-il les protes des " hautes sphères " ? Que faisaient-ils comme travail pour lui laisser " un paquet d'argent et lui permettre de s'acheter un établissement " ?

L'idée de base est plaisante, mais tu vois, cela soulève de trop nombreuses interrogations. Il faut que tu reprennes tout cela et que tu sois plus précis.


Concernant la scolarisation avant 11 ans :

Si Vael est né dans une famille de sorciers, comme nous avons cru le comprendre, il n'a pas été à l'école, comme n'importe quel enfant. Va jeter un oeil sur notre point encyclopédie à ce sujet ici, où tu trouveras tous les éléments nécessaires.


Concernant la maladie de Vael  :

Si on comprend bien, il est atteint de TDI (Trouble Dissociatif de l'Identité ou Trouble de la Personnalité Multiple). Seulement, là encore, ce n'est pas dit clairement dans la fiche et on ne le comprend que parce que tout nous en avait brièvement parlé par MP avant. Et même si on comprend que le point de vue de rédaction soit interne, il faut l'expliciter clairement à un endroit ou à un autre.

A ce propos, pense à garder le côté réaliste de la chose. Il faut juste se rendre compte que rester "conscient" de ce que l'autre fait fatigue, donne des migraines, au moins. Que les compétences et connaissances que possèdent l'un, l'autre ne les partage pas forcément. Et de plus, même s'il n'a "que" deux personnalités (car les personnes atteintes de TDI en ont souvent plusieurs), cela influe forcément sur sa vie: ses notes à Poudlard, son rythme de sommeil, sa fatigue, sa sociabilité, sa vie quotidienne, son travail ...

Tu pourras bien sûr travailler tout cela en jeu mais il faut d'ores et déjà que dans ta fiche, on ressente que son existence n'a pas été facile, qu'il a ramé pour en être là où il en est aujourd'hui. On ne passe pas de petit merdeux qui fout à sac Poudlard à un garçon adorable et aimé de tous et brillant sans qu'il y ai de conséquences sur beaucoup de choses. Les gens ne font pas table rase du passé aussi facilement.


Concernant ses établissements :

Vael a écrit:
Il s'en remis en apparence très vite, faisant venir à lui des connaissance il décida d'acheter un grand établissement (merci papa pour le fric) avec une façade à la fois Chemin de traverse et Allée des embrumes. L'une donnant accès à une grande salle qui sera finalement aménagé en Cabaret le "N'Fais Pas Q'Boire". L'autre façade emmènerait dans les caves, en dessous des coulisses, bien plus bas. Là où prostitution, narguilé, Opium et j'en passe, provoqueront la décadences de bon nombre de sorciers.
Là encore, aucun problème pour qu'il possède ce genre d'endroits mais cela soulève encore trop d'interrogations. Outre le fait que l'on se demande d'où les Tristane tiraient leur fortune, grâce à quels contacts Vael a-t-il pu créer son établissement ?

Il y a aussi un problème récurrent dans ta fiche et qui est le plus visible ici : le manque de " sorciérisation ". Par exemple, tu parles de drogues mais seulement de drogues moldues, alors que tu aurais pu en inventer des propres à l'univers sorcier. Pourquoi les sorciers se contenteraient-ils de planer à la moldue quand ils peuvent se défoncer avec potions puissantes, inventer des sortilèges étranges ou avoir des objets magiques particuliers dans ces domaines ?
Comme dit, ce n'est qu'un exemple. On retrouve également cette lacune dans l'enfance, où, pour un gamin élevé par des sorciers, il n'y a aucune référence à la magie.


Concernant son désintérêt de la politique et sa vision du Ministère :

En tant justement que tenancier d'un établissement aussi officieux, il aurait plutôt intérêt à s'intéresser à la politique, au gouvernement et aux événements. Ne serait-ce que pour pouvoir les contrer ou avoir dans la poche quelques ripoux, ça peut toujours être utile.

Les rumeurs vont très vite, surtout dans le monde sorcier et s'il tient à ce que son bar reste ouvert, il ne doit pas ignorer les autorités, mais plutôt passer un contrat avec elles, avec certains agents au moins. Les pots de vins sont nos amis.

Vael a écrit:

Mais bon, c'est toujours plutôt amusant de voir avec quel acharnement ils essaient de sauver les meubles et l'opinion public quand une guerre ouverte vient d'éclater et qu'ils n'ont pas réussit gagner...
Nous supposons qu'il a accès au The Real War, en plus de la Gazette, donc cette partie de la réponse peut être pertinente. Si tu avais pris la peine de développer davantage. Là, on dirait que tu ne prends absolument pas en compte la réalité des médias, ni les rumeurs qu'il peut entendre des clients ou autre. Tout en affirmant qu'il " est mieux informé que quiconque " plus tard. Ce qui, soit dit en passant, est à nuancer grandement, tout patron de bouge qu'il soit.

Pour t'aider à reformuler et à prendre la mesure de ce à quoi nous faisons allusion, tu peux aller lire le sujet sur le Ministère de la Magie, le point encyclopédie où tu trouveras un petit développement sur les médias et bien sûr, l'indispensable chronologie. Wink


Concernant les Crépusculaires :

Vael a écrit:

۞ QUE SAVEZ-VOUS DES CRÉPUSCULAIRES ?
Des sorciers prétendent voir des choses qui n'existent pas... Jeanne d'Arc aussi et elle a fini sur un bucher, ils n'ont cas attendre leur tour.
Ta réponse n'est pas adaptée et mal tournée. En fait, il faut juste comprendre que ton personnage n'a jamais entendu parlé jusque là de tels cas, bien trop rares et éloignés de son univers. Ta réponse est donc davantage une possibilité " s'il en entendait parler, il penserait ainsi " Wink
Nous t'invitons à faire un tour dans le sujet des crépusculaires.


Concernant le 1er novembre :
Vael a écrit:

Jamais personne ne sera mieux informé que notre très chère patron. Voldemort apparait très clairement comme la clé de ses soucis, le trouver sera trouver un moyen d'assouvir sa vengeance sur le professeur Dumbledore
.

Comme dit précédemment, il ne peut donc pas être mieux informé que tout le monde. En sus, on ne comprend pas l'amalgame Voldemort-Dumbledore ? Voldemort sévit depuis 8 ans, Dumbledore est connu pour être son plus fervent adversaire (d'où le fait que Poudlard soit si bien protégé) même s'il n'est pas officiellement le Leader des Phénix et c'est seulement maintenant que Vael réalise ... Quoi, au juste ? Comme on n'a pas compris en quoi les parents étaient impliqués, on ne peut pas trouver de sens à ces phrases.


Concernant la forme de la fiche :

Il y a beaucoup trop de fautes d'orthographe : inattention, accords ... Nous t'invitons à te relire pour gommer tout ça et surtout, à ne pas hésiter à sauter des lignes pour permettre de décondenser un peu tout ça, car la lecture n'en sera que plus agréable.


Nous avons conscience que cela peut paraître démoralisant de se retrouver face à un tel pavé mais tu peux nous faire confiance, on ne se serait pas donné la peine de te demander des corrections si nous ne pensions pas que tu avais du potentiel. Le personnage est clairement bon, il n'est juste pas assez développé en comparaison de sa complexité.

Prend le temps de relire ta fiche, voire de la refondre, en prenant en compte les écrits déjà présents sur le forum ainsi que nos commentaires. Ceci fait, nous sommes persuadés que le rendu sera beaucoup plus pertinent et accessible pour une validation.

Si tu pouvais nous mettre ces modifications en citations, ce serait gentil. Wink

Bon courage pour les corrections et n'hésite pas à contacter un admin au besoin Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Ven 13 Déc - 23:57

Bonsoir jeune homme !

Serait-il possible d'avoir des nouvelles concernant les modifications de ta fiche ? Si tu ne te manifestes pas dans les prochains jours, ton compte sera supprimé et ta fiche archivée. Wink

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.

Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Dim 15 Déc - 13:32

Jour

la première partie à été mise à jour.

When I was a child ... refondu.

j'espère pouvoir mettre la partie suivant ce soir au plus tard ^^.
... Then, I discovered the Wizzards World ...  refondu.

Je me lance dans la dernière partie un peu plus tard, j'espère la poster au plus tard mardi soir ^^' .

pause pendant Noël, je fini ma fiche, promis, avant la fin de la semaine de 6 Janvier !!
Bonnes fêtes à tous

... So, I said " This is what being an adult is like ?! "  refondu.

questions refondues.


Dernière édition par Arzhvael Tristane le Dim 5 Jan - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Ven 27 Déc - 11:41

Petite intervention du Destin


Bonjour !

Ta demande de délai a bien été prise en compte. Tu as jusqu'au 5 janvier pour terminer tes modifications.
Si tu souhaites un délai supplémentaire, merci de nous en faire part. Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Dim 5 Jan - 16:51

Je viens de rentrer chez moi et je constate que j'ai due mal m'exprimer du coup...

je vais faire mon possible pour la boucler avant demain alors ^^

Fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Dim 12 Jan - 17:29

Nous avons bien pris note que ta fiche était terminée, on s'occupe de toi rapidement. Wink

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Mar 14 Jan - 16:11

Avis du Staff


Alors il n'y a pas à dire, il y a du mieux. Du gros mieux, même ! On voit que tu as pris la peine d'aller faire le tour du forum et d'intégrer autant l'univers HP que notre contexte dans l'histoire. Il y a toujours autant d'idées intéressantes et ce flot d'imagination fait plaisir à voir.

Néanmoins, il reste encore des choses à revoir. La cohérence n'est pas encore trop au rendez-vous et nous allons t'aider à démêler tout ça. Wink


Les Commentaires

Concernant le statut de sang :

Vael a écrit:
۞ SANG : Plus franchement pur depuis quelques générations, merci grande-mamie de nous renvoyer chez les Sang Mélé...

Si nous avons bien compris, les parents de Vael sont tous deux sorciers. En conséquence, il ne peut pas être sang-mêlé. Pour trouver le réel statut de sang de Vael, nous te proposons d'aller (re)lire notre sujet sur les différents sangs sorciers.


Concernant Mr Feuerbach :

Ce passage pose un gros problème et ce, pour plusieurs raisons.

Premièrement, si l'homme en question s'amusait à faire ça, soit faire du porte à porte pour prêcher la bonne parole de Grindelwald, nous ne le lui donnons pas plus de deux maisons avant de se faire dénoncer et arrêter. Il ne faut pas confondre avec les témoins de Jéhovah : Grindelwald était un meurtrier, si partisans il avait, ils avaient plutôt intérêt à se faire petits, comme ceux de Voldemort actuellement.

Deuxièmement, quand bien même les parents de Vael seraient assez inconscients pour faire entrer chez eux un inconnu de cette trempe, nous doutons fortement qu'ils le soient assez pour confier son éducation à leur fils unique !

Tu as compliqué la chose, en fait. Il suffirait de faire de cet homme un membre de la famille connu mais peut-être vu rarement, qui vient squatter quelques semaines et, progressivement, se met à parler de ses convictions, leur lave un peu le cerveau. C'est ce que tu dis par la suite, sauf que le mec a eu le temps de devenir et un ami de la famille et le tuteur de Vael alors qu'ils ne le connaissaient ni de Merlin ni de Viviane ! En gros, tu as inversé le processus.


Concernant Woody Parckles :

Alors là, nous avons seulement besoin d'un petit éclaircissement. Parckles a sa boutique en Ecosse et Vael vient de faire la totalité de ses achats sur le Chemin de Traverse. Ses parents l'ont-ils conduit en Ecosse après qu'il ait acheté le reste du matériel ou n'avais-tu tout simplement pas saisi que le revendeur ne se basait pas sur le Chemin de Traverse ?


Concernant le club de Slug, Slughorn et son petit commerce :

Second gros point à revoir dans la fiche.

On aime l'idée du petit commerce qui nous rappellent les jumeaux Weasley et l'exploitation de la part intéressée de Slughorn, sauf que tu pars un peu trop dans tous les sens ! Recadrons un peu tout ça :Red

Déjà, le père de Vael est-il suffisamment réputé dans le monde sorcier pour ses oeuvres ? Il faut savoir qu'aussi doué que Vael soit en potion, il faut avant tout apporter un certain " prestige " à notre cher Slughorn pour avoir une place au sein de son club de Slug (dans la version des livres, Rogue, pourtant excellent, n'a pas pu y entrer, par exemple). Juste une petite précision à apporter.

Ensuite, un professeur ne laisserait pas accès à sa réserve à un élève. Lui fournir ce dont il a besoin, lui donner des cours particuliers et superviser ses expériences, oui, ce serait bien le genre de Slug. Mais il faut savoir une chose, Slughorn avait la pétoche, genre méchamment, de Dumbledore : donner des privilèges à ses petits préférés, oui, mais que tant cela reste sécurisé et que rien ne puisse lui retomber dessus en cas de problème. Il ne cautionnerait donc pas les activités extra-scolaires de Vael et serait bien capable, en plus de le virer du club, de le dénoncer au directeur.

Concernant l'idée du commerce de potions en tous genres, comme dit, on aime bien. Mais donc, il va falloir deux choses pour que cela puisse être possible :
- Qu'il trouve un autre moyen de se fournir : il peut passer par des élèves qui ont de bons contacts à ce niveau-là et qui font rentrer la marchandise par hibou en douce. Puis, pourquoi pas, se lier lui-même avec ces contacts au fur et à mesure des années. Une ou deux disparition de produits dans la réserve de Slug au cours d'une année n'est pas à exclure, mais pas plus que ça !
- Bien cerner le type de produits que Vael peut vendre : pousser les cheveux plus vite, des filtres d'amour inoffensifs, une potion qui donne des nausées pendant une demie-heure pour échapper à un cours, oui. Mais pas de filtres " lutter contre le sommeil ", d'invisibilité, de métamorphose ou autre. C'est beaucoup trop puissant et si cela était possible, les maîtres de potion s'en donneraient à coeur joie ! En somme, seulement des produits sans trop de conséquences et qu'il puisse fabriquer avec des matières premières pas trop difficiles à trouver.

En changeant ces points, cela permettrait qu'en étant découvert par Dumbledore, il aurait juste droit à une bonne semonce et à un bel avertissement. Dans le cas contraire, il aurait tout simplement été renvoyé.


Concernant sa relation avec Rita Skeeter :

Vael a écrit:
Rita Skeeter et son goût prononcé pour les scandales couplé de sa « Faculté » à recueillir des informations;

Nous n'avons rien contre le fait qu'il soit sorti avec elle. La demoiselle semble avoir des penchants pour les types pas très fréquentables (tel que Curtis Bishop), mais par contre, chez nous, Rita n'a pas de goût prononcé pour les scandales. Elle est passablement curieuse et fouinarde mais seulement pour les sujets qui lui paraissent importants et "qui couche avec qui", ça ne l'intéresse pas. Sinon elle aurait atterri à Sorcière Hebdo à temps plein et ne se serait pas encombrée du WWTL. Attention donc, à la description de ce prédéfini que nous avons remanié. Wink


Concernant le voyage de Vael à Paris avec ses parents :

On freine ! Un adolescent de 16 ans ne peut pas se voir servir de l'alcool ou autre dans un bar français. On veut bien qu'ils soient un peu plus tolérants que leurs amis d'outre-manche, mais pas trop quand même. Nous sommes dans la années 60 et non dans la période pré-Seconde Guerre Mondiale. Wink


Concernant la scolarité de Vael :

Nous avons bien saisi la dérision que tu voulais mettre dans les capacités magiques de Vael (rien que le fait qu'il découvre ses pouvoirs à 10 ans nous met dans le bain), mais si tu veux qu'il ait eu une scolarité pas trop difficile et qu'il puisse avoir un métier intéressant par la suite, il est nécessaire d'être un peu plus réaliste.

Pour commencer, au niveau des BUSE, tu parles d'un " A ". Sachant qu'il n'y a pas de système de moyenne aux examens sorciers, tu dois partir du principe que :
- Il a dû valider au moins trois matières aux BUSE pour continuer sa scolarité avec donc, trois A minimum. Tu peux même pousser vers un E ou un O en potions vu l'acharnement qu'il y a mis.
- S'il n'a pas eu au moins un A en Sortilèges, il ne peut pas continuer cette matière. Et en plus, il faut qu'il ait des bases plus solides que la maîtrise de " sortilèges de 3ème année " arrivée en sixième, sinon, il n'aura même pas pu obtenir ce A.
- Quoi qu'il en soit, avec un personnage pareil, la formation à Ste Mangouste ne lui est pas accessible. Les métiers du domaine de la santé, Apothicaire compris, demande des notes très élevées dans la plupart des matières.

Ce qui nous amène au ...


Début de sa vie professionnelle :

Déjà, la formation d'Apothicaire dure 4 ans et non 2.
Quoi qu'il en soit, comme dit au-dessus, Vael n'a donc pas pu y accéder. Du moins, pas en l'état.

Nous te proposons donc une autre alternative afin de ne pas complètement défoncer la perspective de ton histoire :
En sortant de Poudlard, Vael est pris sous l'aile d'un apothicaire de l'Allée des Embrumes, par exemple (avec le commerce qu'il a développé à Poudlard, ce mec pourrait faire partie de ces contacts). Il en fait son apprenti, lui apprend à faire d'autres types de potions, à développer ses connaissances théoriques et pratiques ...

Deux ou trois ans plus tard, via le Q.E.S.M., Vael peut effectuer une année de remise à niveau et pourquoi pas, effectuer quelques stages à Ste Mangouste. Cela lui donne une sorte d'équivalence. Il ne pourra pas devenir vraiment Apothicaire de Potions de Santé, mais, pourquoi pas assistant ou du travail en binôme. Cela lui permet d'exercer ses talents, tout en restant cohérent par rapport à ce métier difficile. Il aurait quand même pu y accéder plus tard, mais vu qu'il préfère partir en année sabbatique, il aura eu une bonne expérience quand même de l'hôpital sans avoir ce statut d'Apothicaire de Potions de Santé pour autant ! Wink


Concernant cette année sabbatique à Paris :

Pourquoi aller vivre dans le quartier moldu alors qu'il a été élevé plus ou moins dans leur haine avec les préceptes de Grindelwald ? Le Paris sorcier ne suffisait pas ?

Rien dans ta fiche auparavant ne justifie qu'il puisse vivre dans le monde moldu avec autant d'aisance et avec autant de sympathie pour eux.

Surtout que rester du côté sorcier aurait été plus logique : il crée des potions sorcières dans un chaudron dans son appartement. Si tu ne veux pas t'ajouter de difficultés, mieux vaut inverser ça (même s'il peut aller faire un tour dans les bars/boites moldues, aucune loi ne l'interdit tant qu'il ne fait pas d'allusions à la magie devant des moldus) !


Concernant le " N'fais pas Q'boire " :

Deux petites choses manquent ici :
Premièrement, l'étrange mécène qui vient le sauver de ses déboires.

Vael a écrit:
Jusqu’au jour où une dame entra, illuminant de sa beauté tout endroit où elle déniait poser son regard. Elle s’assit à une table, commanda et profita, seule ce soir-là, du spectacle qui lui fut consacré. A la fin elle demanda le patron, qui vint, mal à l’aise. D’un geste de la main elle effaça les dettes et s’en alla.

On comprend que tu veuilles entretenir le mystère pour le commun des mortels, mais nous, en tant qu'admins, nous avons besoin de précisions. Qui est-ce ? Pourquoi fait-elle ça ? En quoi cela influe-t-il sur la réputation de son établissement ? Cela demande quelques détails supplémentaires.

Par exemple, ce peut être une sorcière réputée bonne vivante, ancienne relation de la famille (le père de Vael côtoyant visiblement le gratin), avec de bons contacts dans la société sorcière ... Il faut absolument développer un peu, sinon on pourrait croire à une belle providence et là, ce serait un peu facile, même pour un univers magique. Red


Deuxièmement, autre chose à prendre en compte par rapport à son petit trafic sous le bar. Vael a du avoir et avoir encore, quelques soucis de concurrence ou de jalousies de la part d'autres commerçants et dealers du coin. Il y a de très fortes qu'ils subissent des coups bas, des sales rumeurs etc et qu'il doive passer par la case négociations et marchandage pour se les mettre dans la poche/avoir la paix.


Concernant sa vision du Ministère :

Vael a écrit:
"Cela fait maintenant quelques mois que sa mère lui apporte son « bébé » « The True War », qu’il lit avec intérêt et non sans envie. Car maintenant qu’un nouveau « méchant » apparait, ses souvenirs d’enfants s’éveillent…"

Attention à la formulation ! Vue la vie qu'a mené Vael, il y a peu de chances qu'il ait occulté ses souvenirs d'enfance. Plutôt partir sur une base de " ses souvenirs d'enfance semblent avoir plus de poids et de saveur que jamais " ou quelque chose comme ça, sinon, cela peut porter à confusion.


Concernant sa vision du Ministère :

Vael a écrit:
Il devrait plutôt relâcher la bride aux honnêtes gens et créer/embaucher une équipe de sorcier spécialisé qui seront compétant dans la traque des mages noirs.

Nous ne comprenons pas ce que tu entends par " lâcher la bride aux honnêtes gens " : Vael doit trouver son compte avec certains agents du Ministère vu le type de commerce qu'il tient. Nous en avions déjà parlé dans le commentaire précédent, mais n'oublie pas que pour qu'un commerce officieux tienne la route que son tenancier ne finisse pas chez nos amis les Détraqueurs, il a plutôt intérêt à avoir quelques ripoux à payer grassement pour qu'ils ferment les yeux.

Qu'il soit pro-Voldemort, d'accord, mais qu'il ne rabaisse pas de trop le Ministère quand même car, ne participant pas aux attaques, il subit tout de même un minimum la propagande du Ministère (même si elle se heurte à celle de Voldemort).

A ce propos, le Ministère possède une brigade qui s'occupe des Mages Noirs. Même que ce sont les Aurors, en fait. Vael devrait plutôt espérer la désintégration de cette unité mais ne peut ignorer son existence, très mise en avant par le Ministère lui-même.


Concernant l'attaque de Ste Mangouste :

Ta réponse n'est pas très claire et se contredit. On veut bien que les cheminements de pensées et de ressentis ne soient pas toujours évidents, surtout avec la difficulté de la position de Vael, mais là, ça manque carrément de sens.

En gros, d'un côté, il est perplexe et triste que le Mage Noir s'attaque à ses collègues et d'un autre côté, il est jaloux parce qu'il n'y était pas ? Ça a le mérite d'être nuancé sauf que, du coup, c'est un peu trop antithétique.

Il faut que tout simplement que tu sois plus clair quand la vision de Vael sur les actes de Voldemort. Il peut, par exemple, avoir été choqué et ébranlé dans ses convictions en apprenant la nouvelle de l'attaque, jusqu'à ce qu'il lise la lettre de Voldemort dans The Real War, où là il comprend pourquoi celui qu'il admire a fait ça. Tu comprends ? Et ce peut être valable même si, finalement, Vael n'a pas fait partie du staff de Ste Mangouste. Ce drame n'a été anodin pour personne. Wink


Et ... Ce sera tout ! Encore un gros pavé, de quoi s'arracher les cheveux, mais franchement, nous sommes confiants. Il y a une réelle évolution entre ta première fiche et cette refonte.
Alors courage jeune homme ! On le sent, on la voit, la belle validation ! Yeux
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Mar 14 Jan - 20:08

Ayant la "chance" d'être malade je pense finir mes modifications demain
surtout que sur certain point j'avais déjà envisager vos commentaires ^^'
pour d'autre vos solutions sont plus que plaisantes^^
et pour les derniers c'est ma formulation qui vous a conduit en erreur.
je m'y met donc et merci pour vos encouragements^^

Modifications terminées :

✧ Concernant le statut de sang :

Citation :
۞ SANG : Sang ordinaire


✧ Concernant Mr Feuerbach :

J'ai suivi vos conseil et l'ai remplacer par une vieille connaissance :

Citation :
Lors d'une exposition, quelques temps avant Elvan avait croisé un vieil ami de son père. Lorsqu'il était enfant Ils avaient passé quelques temps ensemble et malgré l'âge l'homme restait, en apparence tout du moins, compétent et qualifié. N'ayant pas d'autre alternative ils l'invitèrent pour lui parler de leur problème. L'homme accueilli la nouvelle avec joie et leur promis de faire de leur fils le plus grand sorciers.


✧ Concernant Woody Parckles :

Citation :
Dîner avec papa puis direction l’Écosse pour la baguette.


✧ Concernant le club de Slug, Slughorn et son petit commerce :

alors quelques changements j'espère que ça suffit^^'

concernant son admission :

Citation :
Lors de ces années sa nature timide et son manque de « pouvoirs » ne facilitaient pas ses rapports avec les autres garçons, malgré tout sa place au Club de Slug, gagné en partie par la renommé dont son père jouissait à présent, l’ont protégé de tout manque de respect trop prononcé.

j'ai remplacé l'accès à des ingrédients :

Citation :
Son appartenance à ce fameux club lui valut également quelques avantages, comme des cours particuliers ou la supervision de ses expériences. Au début Vael s’amusait tout seul dans son coin, créant, inventant jouant de ses facilités. Après avoir eu des connaissances auprès de Slughorn, il en chercha du côté du Garde-chasse, Hagrid et de ses professeurs de botanique et autre. Avec l’appui du directeur du Club, il n’eut pas de mal arriver à ses fins et son éventail de possibilité s'élargie rapidement. En janvier 1962 la rumeur qu’un élève fabriquait des potions en tout genre circula parmi les élèves. Et c’est ainsi que le commerce commença.

Qu'il trouve un autre moyen de se fournir :

Citation :
James Lonvigdon, Edgard Radclif, Alex Adams et tout ces autres qui devinrent par le biais de leurs parents, les fournisseurs de Vael.
et
Citation :
Les mois passèrent et Vael, en plus de passer par d'autres élèves, se faisait livrer par hiboux, ni vue ni connu, les ingrédients qu'il avait maintenant besoin.

Bien cerner le type de produits que Vael peut vendre :

Citation :
Les potions réalisées n’avaient rien de bien dangereux, des filtres d’amour, des somnifères et quelques potions plus ésotériques telle que « faire pousser les cheveux plus vite », « devenir méconnaissable pendant un temps » ou « lutter contre la fatigue », « devenir invisible », « devenir meilleur en métamorphose » bien entendu des demandes étaient irréalisables, tels que ces trois derniers exemples, et le jeune sorcier ne s’y frottait même pas.



✧ Concernant sa relation avec Rita Skeeter :

Citation :
Rita Skeeter qui devint sa petite amie un peu plus tard


✧ Concernant le voyage de Vael à Paris avec ses parents :

j'ai quand même voulu garder plus ou moins ce le coté vacances->expériences donc j'ai ajouté quelqu'un qui entraine Vael afin de le déresponsabiliser.

Citation :
Vael lui les passerait avec son cousin, âgé de 25ans .
et
Citation :
Vael eut très vite fait de prendre l’habitude d’aller dans ce petit bar, derrière la salle d’exposition. Il allait y prendre un café ou deux en attendant son cousin...


✧ Concernant la scolarité de Vael :

comme chaque matière à une partie pratique et théorique j'ai supposé que Vael pouvait avoir pas trop raté la pratique et bien réussit la théorie en sortilège ce qui donne une note suffisante pour continuer. pour les autres matières je m'en fiche un peu mais j'aimerai garder le coté "nul mais essai" pour ce qui est des sortilèges.

Citation :
Note inattendue : un faible A en sortilège pour récompenser son acharnement.


✧ Début de sa vie professionnelle :

là j'ai gardé votre idée qui est très bonne

Citation :


Les années d’étude auprès du père Adams ne furent pas de tout repos. Il appris que ce qui fait d'un apothicaire un vrai apothicaire c'était la liste de ses fournisseur et pas sa faculté à fabriquer des potions, ça c'était le second point. Pendant presque 6 mois Vael servit de relais diplomatique et commerciale. Il en appris beaucoup sur le commerce, sur la vente sous le manteau et l’intérêt des pots de vins. Ensuite vint le remplissage du carnet d'adresse et des services rendues. Pour finir Vael intégra vraiment la boutique et appris ce qu'un apothicaire d'hôpital avait à savoir, la théorie, la pratique, l’innovation, l'étude de cas, l'étude des plante, des effet secondaire, ect... A la fin de sa deuxième année auprès du père Adams, Vael passa une année de remise à niveau auprès du Q.E.S.M. Et effectua quelques stages très concluant à Ste Mangouste.


✧ Concernant cette année sabbatique à Paris :

A la base le faire passer une année chez les moldus était pour excuser son incompétence mais j'ai suivi votre conseil, il a le droit d'être nul sans excuses xD

je quote pas parce que ce sont un ou deux mots modifiés ou enlevés quand y en avait besoin.


✧ Concernant le " N'fais pas Q'boire " :

Pour la dame : j'avais déjà plus ou moins vu avec Adrian et Morrigan mais j'ai pas pris le temps modifier ^^'. du coup ça donne :

Citation :
Jusqu’au jour où une dame entra, accompagné d'un homme, illuminant de sa beauté tout endroit où elle déniait poser son regard. Elle s’assit à une table, commanda et profita du spectacle qui lui fut consacré. A la fin elle demanda le patron, qui vint, mal à l’aise. C'est à ce moment que Vael décrocha son regard de la femme et vu l'homme. Le principal fournisseur du père Adams : Adrian C.Rosier. Il avait apparemment entendu dire que le petit Arzhvael Tristane avait monté son propre établissement, il se devait donc de venir voir de quoi il en retournait.

Le bouche à oreilles fit son office, on sut que des Rosier avaient été voir une représentation au « N’Fais Pas Q’Boire » et l'avaient appréciée. Le soir même, la salle fut pleine et les autres soir aussi. Les Rosier revinrent souvent et rapidement une loge fut aménagée en hauteur afin que ces donateurs aient une place qui leur soit propre. Le Cabaret avait ainsi fini par prospérer, grâce aux Rosier et aux amis d'Elvan qui avaient enfin déniés venir voir ce dont le fils de leur défunt ami était capable.

Pour l'autre partie de l'établissement :

Citation :
Afin de palier aux problèmes de concurrences Vael avait passé des partenariats, vendant certains produits en reversant des indemnités, permettant la consommation d'autre sur place mais sans pour autant en vendre. Le père Adams et ses autres connaissances ainsi que Adams C. Rosier devinrent des fournisseurs, des défenseurs et contre certaines sommes l'aidèrent à se faire une place sur ce marché, tout comme à se défendre contre le ministère.

à propos de ses souvenirs d'enfants j'ai reformulé :

Citation :
Car maintenant qu’un nouveau « méchant » apparaît, ses rêves d'enfant pourraient bien devenir sa réalité…


✧ Concernant sa vision du Ministère :

Citation :
Le ministère ne fait que resserrer ses liens sur toute la population. Il n’a pas la solution de ce qui se passe actuellement et se mêle d’une guerre qui ne le concerne pas et où il est impuissant. Ne peut-il pas tout simplement donner ses clés à Voldemort, ce serait la meilleure solution. Ou au pire, juste arrêter les futiles oiseaux qui ne renaîtront pas après avoir goûté la baguette du prince des ténèbres. S'il pouvait aussi laisser les commerçant tranquille, juste le temps que la guerre se finisse, comme ça la population pourrait trouver sa propre façon de se rassurer, plutôt que d'avoir à écouter la propagande... Après tout il n'existe qu'une seule vérité et qu'un seul moyen de mettre tout le monde d'accord : les pots de vins, allez demander ce que pensent les « contrôleurs » qui passent de temps en temps chez Vael.


✧ Concernant l'attaque de Ste Mangouste :

Citation :
L’attaque sur St Mangouste a laissé Arzhvael perplexe. En quoi l’attaque d’un hôpital est-il d’un intérêt quelconque pour quelqu’un comme le seigneur noir ? Question qu'il se posa jusqu'à la découverte de la lettre du grand sorcier dans The Real War, ainsi tout le monde pouvait le rejoindre, il lui fallait à présent trouver un moyen de faire coexister ses établissements et ses convictions. Car Il ressentait de la jalousie. Certes il était un piètre sorcier mais il était sorcier tout de même et voulait comme beaucoup se mettre en marche, participer aux actions et afficher ses croyances : Lord Voldemort a Raison.



Voila j'espère que j'ai fait le nécessaire sinon bah j’attends les prochaine remarque avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   Mer 15 Jan - 13:33

Félicitations !



Tu viens d'intégrer Crépuscule !

Ce fut long et fastidieux, pourtant, enfin, on y est ! Yeux
Prend juste tes gardes aux éventuelles fautes d'orthographe qui pourraient apparaître dans tes rps et n'hésite pas à te rapprocher du Staff si tu souhaites vérifier une de tes potentielles nouvelles idées. Wink


Tu rejoins le groupe des
Commerçants.


Tu rapportes également 10 Points de Poudlard aux Gryffondors !





Tu peux d'ores et déjà créer ta fiche de lien & commencer à rédiger ton carnet de bord. Nous t'invitons également à remplir tous les champs de ton profil, mais surtout, à bien fouiner notre forum, car bien d'autres sujets s'offrent à toi ! Wink


Nous te souhaitons la bienvenue sur le Crépuscule des Sorciers & surtout, un bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Afficher
MessageSujet: Re: Arzhvael Tristane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arzhvael Tristane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arzhvael Tristane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Fiches de présentations abandonnées/archivées-