AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
AuteurMessage
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 31 Oct - 0:09





Participants - Groupe 3



Célène Fraser-Lehnsman
Dorion Volk
Morrigan Rosier
Sirius Black





Vendredi 31 octobre 1978 – 22h17
Village de Ghost Crow, Nord de l’Angleterre




L’homme s’avança dans la vaste pièce sombre. De taille moyenne, des cheveux d’un brun de jais, le regard aussi obligeant que mauvais. La cicatrice au-dessus de sa lèvre supérieure tressauta alors qu’il souriait en coin et se courbait avec déférence.


« Maître ? »


Une silhouette assise, dissimulée par le dossier d’un grand fauteuil de velours esquissa un mouvement de la main. Il était autorisé à parler.


« Tout est prêt, Maître. » reprit le Mangemort, une brève lueur de triomphe passant dans ses yeux noirs. « Ce sera aussi spectaculaire que vous l’espériez. »


Nouveau mouvement sur le siège. Le corps de Voldemort s’agita, projetant des ombres éparses dans les lieux grâce aux faibles lueurs des flammes verdâtres de la cheminée. Enfin, il révéla sa stature, le dos toujours tourné à son interlocuteur. Il s’approcha de l’âtre, ses doigts glissant sur le marbre gris, silencieux, comme s’il réfléchissait.


« Ah, Tomaso, très cher Tomaso … » répliqua-t-il au bout d’un moment. « Je n’en attendais pas moins de toi. »


Il pivota légèrement, offrant enfin son profil aux traits mangés par les excès de toute une vie de Magie Noire. Sa bouche s’étira, à l’image de deux vipères se dressant. Prêtes à mordre.


« Que le vieux sénile et le Ministère comprennent enfin de quoi je suis capable pour arriver à mes fins. »



Le brun hocha la tête avec lenteur et attendit l’assentiment du Seigneur des Ténèbres avant de se retirer. Une fois dans le couloir, il ne put réprimer un ricanement. Oh oui ! Il en était sûr ! Ni ces satanés oiseaux de malheur, ni Summers ne s’attendaient à ce qui allait arriver. Et cela allait bien être, comme il l’avait affirmé … Spectaculaire !




Samedi 1er novembre 1978 – 14h02
Hôpital de Ste Mangouste, centre de Londres


Le Dr William Fowles raccompagna sa dernière patiente à la porte. Il se laissa serrer la main avec force tandis que la jeune femme continuait de palabrer, le remerciant pour son aide et tout ce qu’elle lui répétait à la fin de chaque entretien.

Quand il put s’en défaire, il retourna dans son bureau, rangea le précieux dossier dans l’armoire soigneusement enchantée et dissimulée derrière un mur en apparence banal.

Il se laissa tomber sur sa chaise, retirant les lunettes qu’il portait depuis quelques temps. Ses yeux se fatiguaient. Le Docteur l’était lui aussi. Il se massa les tempes. Juste un instant. Puis, il se leva et quitta les lieux, la serrure cliquetant cinq fois après son passage.

Aussitôt, Marta, de l’accueil, apparut à ses côtés. Les yeux écarquillés et le souffle court, il lui fallut plusieurs secondes pour parvenir à former quelques phrases cohérentes.


« Il y a eu une attaque ! Les urgences sont débordées ! On nous envoie les blessés ! »


Il hocha machinalement la tête, sous le choc. Inutile de se perdre en questions. Il fallait absolument prévenir le personnel. Si on venait le réclamer directement, c’était que la situation était critique. Pas besoin d’avoir fait neuf ans d’étude de Médicomage pour le savoir.

Tout à sa précipitation pour aller rassembler ses troupes, il ne remarqua le bout de cape sombre tapi derrière une porte vitrée à quelques mètres de lui.




Samedi 1er novembre 1978 – 13h30
Place des Grands Sorciers, centre de Londres


Randall McAvish, éminent historien au ton monocorde finissait son discours sur la grande Artemisia Lufkin. Sorcière d’exception, première femme Ministre de la Magie … Tous les ans, il était chargé de présenter chaque sorcier d’exception durant une longue tirade.

L’événement, une cérémonie en l’honneur des Grands Sorciers Disparus, était organisé par le Département des Animations et Evènements Magique. Le Ministère tenait à cet après-midi de long et ennuyeux hommage, où étaient conviés membres du Ministère, chefs d’entreprise, journalistes, ainsi que chaque citoyen sorcier qui désirait venir commémorer ces antiques mémoires.

La place était donc bondée. Mais, comme beaucoup le savait, ce n’était pas pour l’intervention de McAvish. Plutôt pour le buffet et les divertissements de toutes sortes – pour petits et grands - qui leur seraient proposés par la suite, quand le vieux en aurait terminé et que la Ministre aurait annoncé la fin de la minute de silence.


« Ainsi devons-nous rappeler à quel point, sans elle, le monde de la magie ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui et … »


Un éclair de couleur verte le frappa en pleine poitrine. Le public, rassemblé en ordre parfait, mit quelques secondes à comprendre ce qui venait de se produire. Pourquoi l’historien n’avait pu finir son ultime phrase de discours.
Soudain, un premier cri.


« Morsmordre ! »


Pas du genre auquel on aurait pu s’attendre. La tête de mort à la langue serpentine apparut dans le ciel au-dessus d’eux. Des dizaines de silhouettes encapées et masquées apparurent au moment où les Aurors et la Brigade magique annonçaient l’attaque et que la panique s’emparait de la place.



Samedi 1er novembre – 14h23
Hôpital de Ste Mangouste, centre de Londres


Les Médicomages s’affaraient autour des nombreuses victimes qui leur avaient été acheminées depuis le lieu du drame. Blessés. Morts. Les urgences étaient en pleine effervescence. Il avait fallu appeler tous ceux qui n’étaient pas de garde, ouvrir les portes de certains autres services pour avoir plus de place, plus de lits disponibles.

Dans un premier temps, nul ne remarqua que du personnel manquait à l’appel. Personne ne se rendit compte que certains malades avaient disparu de leurs sièges ou de leurs lits, que des pièces avaient été verrouillées, que l’accès à certains services, dont celui de Pathologie des Sortilèges, était soit impossible, soit de plus en plus difficile, qu'on pouvait encore rentrer mais plus sortir du bâtiment.

Jusqu’au brouillard. Jusqu’à ce qu’une étrange fumée commence à envahir les étages et trouble la vue de tous, provoquant toux et ahurissement collectif.


« Bien, passons aux choses sérieuses ! » déclama une voix forte par-dessus le tumulte. « On ne joue pas au héros et tout se passera bien ! Enfin … Pour la plupart d’entre vous, en tout cas. »


Tomaso Bressini, Mangemort avéré recherché depuis trois ans par le Ministère, dévoila sa présence en même temps que celle de ses compagnons, eux, masqués, alors que le gros de la fumée se dissipait. Un jeune médicomage dégaina instantanément sa baguette et la pointa sur l’Italien.
Il n’eut même pas le temps de prononcer sa formule qu’il s’effondra, pris de convulsions incontrôlables.


« Je me demande ce qu’il n’a pas compris dans ma phrase … » interrogea-t-il pour lui-même pensivement.


Puis, assuré que nul ne tenterait de les affronter pour le moment, il ordonna à ses hommes d’aller prendre leurs postes. La diversion à la place des Grands Hommes avait fabuleusement fonctionné, comme prévu. Les fonctionnaires du Ministère et les membres de l’Ordre du Phénix étaient bien trop occupés à se battre contre ses comparses là-bas pour se préoccuper de ce pauvre hôpital.

Au fur et à mesure, il avait envoyé ses Mangemorts dans chaque service pour commencer son règne de terreur, prendre les otages, sceller les entrées ou sorties potentielles ... Ne restaient avec lui que ses officiers les plus importants. Ceux-là même qui se dispersaient vers les étages pour prendre un contrôle total.

Il fit apparaître des barreaux sur la porte d’entrée principale, vérifia que les runes qui venaient d’être tracées au sol fonctionnaient et jeta un dernier regard au gros des blessés toujours rassemblé dans ce service.


« A plus tard ! » énonça-t-il d’un ton enjoué avant d’emboiter le pas aux serviteurs de Voldemort dans le couloir menant aux étages supérieurs.


Deux Mangemorts resteraient aux urgences pendant qu’il dirigerait les opérations au quatrième étage. Leur véritable cible où les derniers blessés avaient été transférés moins de vingt minutes auparavant. Le service de pathologie des sortilèges.

Là où tout avait déjà véritablement commencé.


Dernière édition par Destin le Dim 3 Nov - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 31 Oct - 0:09

Informations HRP



L'Intrigue en elle-même

A vous, joueurs

L'Intrigue dure 3 semaines IRL, à raison d'un tour toutes les 72h.

Chaque perso pourra poster une seule fois pendant ce tour.

Un MP vous sera envoyé pour vous informer de l'heure de la fin du tour, ainsi qu'un autre pour vous annoncer celle du début du suivant.


A vos personnages

Vous l'aurez compris, Voldemort a déclenché une attaque de grosse ampleur pendant la cérémonie commémorative pour détourner l'attention de l'Hôpital Ste Mangouste, là où se trouve ce (et ceux) qu'il cherche.

Vous êtes donc seuls. Aucun membre du Ministère, aucun Phénix (officiellement en tout cas) pour vous venir en aide. Vous êtes purement et simplement enfermés dedans avec les membres de votre groupe, sans contact possible avec l'extérieur.

L'attaque des Mangemorts était prévue depuis plusieurs semaines, aussi ceux présents, excepté Tomaso Bressini, sont tous masqués. Certains se sont introduits dans l'hôpital pendant la nuit, d'autres sont arrivés au fur et à mesure de la journée, avant et après l'attaque de la Place des Grands Hommes. Ils ont envahi les services petit à petit, jusqu'au point culminant de l'annonce de Bressini aux Urgences.

Dès lors et déjà un peu avant, le service dans lequel vous vous trouvez au moment du début de l'Intrigue, c'est-à-dire celui de Pathologie des Sortilèges, est devenu TOTALEMENT inaccessible.

Vous êtes bien trois groupes mais le service est grand, réparti en différentes ailes. Sauf annonce contraire, vous ne pouvez ni voir ni entendre et encore moins rejoindre un autre groupe ! Pour vous repérer, un petit plan des lieux ainsi qu'une description :

Spoiler:
 

Mangemorts (Nicholaus, Lucius et Eliot), vous faites partie des attaquants. Vous êtes donc là depuis un certain temps et les PNJs vous guideront dans l'action.

Membres de l'Ordre, vous êtes là en tant que civils, au même titre que tous les autres, démasqués et avec votre baguette pour seule défense. Attention à ne pas révéler votre appartenance à l'Organisation si vous ne voulez pas devenir une cible privilégiée !

Il est également formellement interdit de démasquer un Mangemort ou de simplement croire le reconnaître (comme dit, ils ont pris leurs précautions, voix incluse).


Les Tours

Sachez que les 72h commencent dès lors que le PNJ a posté. Vous serez prévenus par MP de la date et de l'heure de la fin du tour.

De même, veillez à ne pas dépasser le délai, car à partir du moment où le PNJ a posté pour le tour suivant, le précédent sera perdu pour votre personnage !

Vous pouvez sauter deux tours sans que cela ait de conséquences. Au troisième sans post de votre part, vous serez exclu de l'Intrigue, votre personnage mis K.O. et vous ferez perdre 2 points à votre Organisation.

Ceci est valable pour tous, même pour les personnages neutres ! En d'autres termes, un Neutre-Phénix fera perdre 2 points à l'Ordre du Phénix.

Enfin, si vous ne vous présentez pas à l'Intrigue alors que vous vous êtes inscrit, vous ferez perdre 4 points à cette même Organisation.


Le contenu de vos posts

Ce sont les PNJs qui vous donnent les principales informations IRP et HRP afin de vous guider dans vos actions. Vous devez absolument respecter les indications !

N'oubliez pas également que vous êtes un groupe ! Il est non seulement important de vous organiser entre vous (ordre de postage, interactions entre les personnages ...) et pour ceci vous disposez d'un sujet de flood pour chaque groupe, mais également de bien lire et de prendre en compte ce qu'ont écrit vos partenaires !

Attention ! On ne vous demande pas de paraphraser inutilement ou de réécrire ce qui a déjà été fait. Des posts clairs sont nécessaires pour faire avancer l'action. Wink


Contacter le Staff

Ce n'est pas parce que vous êtes grands et autonomes que nous vous laissons perdus dans la nature ! Red

En cas d'empêchement IRL, de questions ou toute demande en rapport avec l'Intrigue, vous trouverez ici un sujet spécial pour nous en faire part !

Sauf exceptions, merci de passer uniquement par ce sujet, non par mp, dans le flood ou sur la cb. Very Happy



Règles de combat



Généralités

Vous pouvez seulement user des sortilèges présents dans cette liste.

Il vous est tout de même possible d'utiliser d'autres sorts que ceux listés. Pour ce faire, proposez-les dans ce sujet, avec le nom, la description de ses effets, sur qui/quoi etc. Le Staff vous répondra pour vous informer si oui ou non vous pouvez vous en servir. Attention à ne pas l'utiliser dans vos posts avant cette autorisation !

Attention aux objets que vos personnages auront sur eux ! Si les Mangemorts ont été préparés, les autres non. Ils peuvent soit faire partie du personnel soignant, soit être des malades déjà sur place, soit faire partie des blessés ... Nous vous faisons confiance pour ne pas sortir un poignard, une fourche ou n'importe quelle arme improbable de votre poche. Seuls des objets que votre personnage aurait sur lui d'ordinaire sont autorisés. Et en cas d'abus, vous serez sanctionnés.

Merci de ne pas faire subir aux autres personnages des actions irréversibles dès le début de l'Intrigue ! Plus précisément, briser une baguette, le laisser pour mort dans une mare de sang, lui arracher un bras, le rendre aveugle ... Il s'agit d'un jeu et il faut qu'il soit partagé. Vous pouvez très bien entraver les faits et gestes de quelqu'un sans le défigurer ou lui arracher un membre !

Naturellement, on ne vous demande pas d'échanger des civilités autour d'une tasse de thé. Seulement de prendre garde aux conséquences de vos actions et d'attendre les derniers tours pour mettre K.O. vos adversaires. Tout en ayant la bonté de voir avec eux auparavant s'ils sont d'accord. Wink

Dans un soucis d'équité, l'usage de la Magie Noire et plus précisément, des sortilèges impardonnables, est interdite sur les personnages joués.

Pour les Mangemorts, même si vous êtes dissimulés, les effets indésirables de l'usage d'une telle magie n'en restent pas moins présents. Surtout si vous vous en servez peu en temps ordinaire !

Pour les autres, vous êtes d'autant plus exposés que vous êtes à visage découvert et que si l'on vous surprend, vous aurez droit à un aller simple pour Azkaban ! Et ne vous inquiétez pas que certains pourraient se faire un plaisir de vous dénoncer. Red

Prenez garde à vos actions ! On ne fait pas tomber un mur, on ne tue pas le personnage adverse ... Un trou dans le plafond n'est pas gênant mais vous serez bien embêté si tout s'effondre sur vous !

Tout non respect du règlement et des règles susmentionnées, ou toute tentative de grobillisme, même dissimulés, seront sévèrement réprimés IRP et HRP.


Les actions offensives


Vous n'avez droit qu'à 1 seule attaque offensive par tour.

L'usage du dès est obligatoire pour déterminer si votre sortilège (ou coup) fonctionne ou non.

Et surtout, à quel degré ! Car tous n'ont pas le même niveau. Là où un combattant aguerri aura plus de chance - mais pas toutes - d'obtenir le résultat voulu, un sorcier lambda éprouvera plus de difficultés.

Ce qui ne signifie pas, pour le premier cas, que vous devez tout poutrer ou dans le deuxième, brimer votre perso ! D'où l'importance du hasard !


Les sortilèges de défense & de soins

L'usage du sortilège Protego et ses dérivés (Protego Totalum, Cave Inicum, Salveo Maleficia ...) sont interdits. Pourquoi ? Car ce sont les dès qui décident ou non des effets qu'une action aura sur vous ou vos camarades.

Néanmoins, si votre sortilège/action de base contre quelqu'un a échoué, vous pouvez préciser dans une des possibilités de dès que votre adversaire s'est défendu.

Le Finite Incantatem est quant à lui autorisé, tant que votre personnage est en capacité de le lancer ! Sinon, il n'y a plus qu'à espérer la bonté de vos camarades ... Red

Les sortilèges de soin doivent être utilisés avec parcimonie. Non seulement suivant le niveau (et métiers) de vos personnages mais aussi en fonction des résultats d'un dé que vous devez obligatoirement lancer.

Vous avez droit à 2 sortilèges de ce type durant l'Intrigue (sur votre propre personnage et celui des autres), alors réfléchissez bien.

Mais ne vous inquiétez pas, en cas de gros bobo, vos PNJs sont là pour épargner vos petits sorciers !


Les sortilèges dits "divers"

A priori, ce sont des sorts accessoires et vous pouvez les utiliser autant que vous voulez !

Sauf si ces derniers sont utilisés pour attaquer ! Par exemple, user d'un " Volatilors " pour transformer un objet en poule qui ira picorer l'oeil de votre adversaire est considéré comme une attaque (assez amusante, du reste).


Vos PNJs principaux, ces grosbills qui ont toujours raison

Nous parlons ici de ceux qui sont nommés et présentent l'action. Vous ne pouvez pas les tuer (oui oui, c'est triste, on sait).

De même, il vous faut utiliser le système de dès à 4 faces au minimum.

La face 1 étant celle où la possibilité de réussite est la meilleure et la 4 équivalant à un échec.

Bien sûr, si vous avez l'âme téméraire, rien ne vous empêche de tenter le dé à 6 faces. En ce cas, il faudra ajouter davantage de dommages !

Sauf indication contraire au début du tour,obtenir une face 1 ne signifie tout de même pas que vous avez mis K.O. le PNJ. Un gros bobo, peut-être, mais pas plus. Et attention au retour de flamme ! Red

Quant aux autres PNJ, il vous sera spécifié dans les informations HRP quelles modalités sont nécessaires pour les dommages.


Dernière règle mais non des moindres : Eclatez-vous !
Bonne Intrigue à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Dim 3 Nov - 21:25




No Mercy in Hospital


Groupe 3: Célène Fraser-Lehnsman - Sirius Black -  Dorion Volk - Morrigan Rosier

Tour 1




Sainte Mangouste - Aile ouest


[*]

La jeune femme tousse. Mais ce n'est pas de nervosité, uniquement ce satané brouillard opaque qui leur a tous prit la gorge il y a quelques secondes avant qu'une des personnes avec eux ne parvienne à le dissiper. Bree se contente de se racler une nouvelle fois la gorge et termine son sortilège de soin sur un gamin a peine plus jeune qu'elle et particulièrement intenable, tout en lui faisant un petit sourire amusé alors qu'il râle faussement sous la douleur. Avant de regarder le reste de leur petit groupe. Et de soupirer.

"Tout le monde va bien? Si vous avez quoi que ce soit n'hésitez pas, je suis là pour ça!"

Il faut dire qu'ils l'ont échappée belle. A peine arrivés sur les lieux de l’hôpital qu'ils étaient pris entre deux feux. La jeune sorcière se souvient encore avec colère du gosse qui est mort à côté d'elle... Puis la course, l'esquive, l'incompréhension et l'adrénaline. Elle en a perdu d'autres, en a trouvé de nouveaux. Des blessés.

"Mademoiselle? Ne vous inquiétez pas, tout ira bien!"

Sussure t-elle d'une voix assurée et pleine de bons sentiments à Morrigan Rosier, avant de lui proposer quelques bonbons pour l'apaiser.

"On ne peut pas rester là, il va falloir bouger, si on ne veut pas être faits comme des Doxy lors d'un solstice d'été."

Il faut dire qu'ils ont réussis à se dégotter une petite chambre à force de courir, sans personne de dangereux dedans - si on omet un patient mort sur son lit, surement un sortilège de magie noire d'après les rainures sur la peau, Bree a prit quelques secondes pour faire ce diagnostique avant de s'occuper des vivants - mais qu'ils ont à peine eut le temps de verrouiller la porte, souffler et se soigner que cette dernière s'est mise à vibrer et secouer. On essayait d'entrer.

Heureusement, la petite pièce possède une autre sortie, une qui donnait sur le couloir vers les bureaux des chefs de service et autres trucs à paperasses. Ca allait faire l'affaire d'après la jeune femme aux cheveux colorés.

Et après une dernière vérification rapide de sa petite troupe -sous sa protection bien sûr- elle reprend la tête des opérations en ouvrant la deuxième porte et s'y glissant en éclaireur au moment même où la première cède dans un éclair aussi bruyant que lumineux...


Blabla HRP





  • Vous avez trois Mangemorts qui vont essayer de rentrer dans la pièce derrière vous, par la Porte qui vient d'exploser.  Pour en toucher un grièvement, il vous faut le 1 du d3.

  • Dans le couloir ouvert par Bree, il y avait un mangemort en faction au bout de chaque côté. Ils sont surpris par votre arrivée, et il ne faut qu'un dé oui/non pour s'en débarrasser (le oui étant une réussite).

  • Pour ce début, à vous de voir comment vous avez atterrit avec Bree et les autres: étiez-vous avec elle depuis la Cérémonie? L'avez-vous rejoint en chemin? Êtes-vous blessé mais soigné par elle ou un autre médicomage avant Etiez-vous en visite d'un patient de l'étage et vous vous cachiez des mangemorts?

  • Pour toucher Bree, nous vous rappelons qu’il vous faut utiliser le dé 4 faces au minimum, la face 1 étant celle de réussite. Il est bien entendu interdit de les tuer. Pour le premier tour du moins, mwahahah!




[*]


Action de Bree:
 



Mais qui donc vous accompagne? Venez le découvrir sans tarder!

Bree Logheart:
 


Dernière édition par Destin le Dim 3 Nov - 21:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Dim 3 Nov - 21:25

Le membre 'Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Lun 4 Nov - 22:13

Dorion traversa la foule en direction de l’estrade. Non pas que le discours l’intéressa au plus haut point, mais il n’aimait pas vraiment être derrière avec la plèbe. Il était une personne importante du ministère quand même. Pas n’importe qui tout de même !
On lui fila deux coups de coude dans les côtes et il s’attira les regards noirs de toute une partie de la foule. Ok, d’accord, il n’était pas grand chose. Peut-être un fonctionnaire simplement chanceux. Néanmoins, il ne se priva pas de faire percevoir son mécontentement en marchant sur quelques pieds.
OK D’ACCORD, VOUS L’AVEZ DEVOILE. DORION SE RAPPROCHE DE LA BOUFFE.
Il espérait simplement une chose, que celle-ci n’ait pas était préparée par des elfes. Enfin, quand elle serait dans son estomac, il s’en foutrait royalement et passerait sa soirée à se curer tout en glissant une main affectueuse sur son ventre en arborant un sourire satisfait.

Et bien sûr, cela ne s’était pas passé comme prévu. Rien ne se passait comme prévu pour Dorion Volk. Rien qu’à sa naissance, on lui avait dit qu’il allait galérer. On l’avait plutôt raconté à sa mère, mais c’était tout comme. Le vieux sur l’estrade retomba en arrière, et dans un silence parfait, une tête à langue de serpent apparue entre eux et le plafond de la salle.
ENFIN LE SHOW.
Pour une fois que le ministère avait les petits plats dans les grands et avait fait de cette réunion quelque chose de divertissant. Il redescendit la tête vers les personnes qui l’entouraient. Elles avaient toutes plus terrifiées les unes que les autres. « Oh, ça va, c’est juste une marque ... »
Sa-mère-la-catin-qui-se-faisait-troncher-par-tout-le-village-sur-un-bûcher.  C’était la sapristi de marque du Lord. Et la salle explosa, au sens figuré.  Les gens se mirent à courir dans tous les sens, ne sachant pas par quel bout prendre la situation. Dorion se recommandait intérieurement de prendre la situation par le bout de la fin, c’est à dire de fuir. Il essaya de suivre un gorupe de personne qui semblait se diriger dans une direction qu’ils semblaient maîtriser. Puis il eut un éclair de génie. Les priorités des gens changeaient au fur et à mesure des évènements. Si, au début, ils voulaient tous bouffer, maintenant, il voulaient tous sauver leur peau. DONC, il n’y aurait plus personne au buffet, et il pourrait se cacher dessous les nappes. Mais oui ! Quel homme intelligent le Dorion !

Il se retourna donc brusquement et fut seul au milieu de la salle qu’il dût traverser pour rejoindre le buffet qui reposait tranquillement. Personne n’y avait touché. Il aurait de quoi se nourrir si la prise d’otage s’éternisait. Oui, il était dans la meilleure position possible.
Fallait-il qu’il se retrouve dans la-dite position sans se prendre un …
TROP TARD.
Il roula dans la table, plein de petits toasts au fromage lui tombèrent dessus pendant que sa jambe saignait. Non, il n’allait pas se mettre à gueuler, il allait juste rester caaaaaalme. Olympien le calme. Il n’allait pas en faire toute une montagne. Il n’allait pas non plus implorer tous les dieux.

Il poussa la pomme qui avait décidé de se loger devant son œil. Peut-être qu’un gentil médecin pouvait l’emmener quelque part, genre Sainte-Mangouste ? Il en demandait pas trop, après tout, il N’AVAIT PAS SI MAL QUE CA.

Quelques instants plus tard, ce qui avait ressemblé à très longtemps, et qui était en fait très longtemps, il se retrouva sur une civière aux Urgences de sainte-mangouste. Ambiance future guerre mondiale. Il poussa un gémissement et vit quelque chose qui lui sembla familier. Des longs cheveux noirs, un regard de chien battu, et un nom lui sauta au cerveau. BLACK. Dorion décida de le suivre, parce que s’il y avait bien un mec qui savait de quoi il retournait quand on parlait de magie noire, c’était bien un Black.



Le meuf avec un nom de fromage s’occupa un peu de mieux que les soins urgentistes des autres médecins. Tout du moins, elle rajouta une couche de magie sur sa blessure. Gentille fille. De toute façon, s’il avait bien compris la situation, il allait devoir se coltiner le Black pendant tout le temps que les mangemorts allaient foutre le dawa dans l’hôpital.
Il catalogua la femme dans la catégorie « rien à craindre ». Il avait repéré Rosier qui paraissait en forme. Et une autre que Black ne faisait que de regarder.  En tout cas, elle était bien en formes, partout où il fallait. S’il n’avait pas de femme, et bien … Il n’aurait pas de femme. Ni de fils d’ailleurs.

Bref, le fromage gentil ouvrit la porte pendant que ça rentrait de l’autre côté. Il dégaina sa baguette. Peut-être serait-il temps de mettre un peu de magie à profit.

Yiplalaviva:
 

_________________


Run. The world will fall.


Dernière édition par Dorion Volk le Lun 4 Nov - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Lun 4 Nov - 22:13

Le membre 'Dorion Volk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mar 5 Nov - 17:28

Célène se gratta machinalement le coude. Si ses yeux étaient fixés sur l’historien, son esprit, lui, était ailleurs. Soit dit en passant, cela faisait un bon quart d’heure qu’elle avait décroché. Le tout était de faire croire qu’en bonne fonctionnaire du Ministère, elle était extrêmement concernée par tout ce qu’il entreprenait. Du reste, elle n’avait surtout qu’une envie : que cet après-midi passe vite. Très vite.

En tant que Langue-de-Plomb, elle était déléguée à une espèce de sécurité aussi officieuse qu’inutile. Un simple prétexte pour que ses quelques collègues disponibles et elle représentent le Département. Un pied de nez à Areson qu’elle trouvait plutôt habile de la part d’Athenya, bien que légèrement puérile.
Aussi, non seulement elle s’ennuyait à mourir, mais en plus de ça, elle avait dû revêtir une tenue correcte pour l’événement. Son chemisier la grattait sous son manteau et son pantalon était trop fin comparé à son bon vieux jean. Voilà, maintenant, elle avait froid. Et comme elle était dans les premiers rangs, elle ne pouvait même pas faire mine de s’éloigner.

Avec un peu de chance, McAvish en était à son dernier couplet, comme tous les ans et … Un grand dadais lui cacha soudain la vue et à l’image de la plupart des autres membres du public, elle ne comprit pas tout de suite ce qui se passait.

Ce fut le cri, la menace, l’incantation annonciatrice de mort qui la fit réagir. Elle avait aussitôt empoigné sa baguette mais c’était sans compter sur la foule qui la poussait de tous côtés. Quand elle réussit à se frayer un chemin dans la cohue, elle aperçut un de ces enfoirés masqués non loin, aux prises avec un Auror. Puis un autre. Encore un. Et pas un seul Phénix à l’horizon. Même pas elle, puisqu’elle avait laissé tout son attirail au vestiaire. Sauf que préserver son identité n’était pas exactement sa priorité. Les sortilèges fusaient de toute part, certains continuaient de fuir, d’autres se battaient, s’effondraient. En somme, presque impossible de démêler correctement les alliés des ennemis dans cette fourmilière en feu.

Elle visa néanmoins l’encagoulé à portée de sa baguette. Sans voir venir la charge magique qui l’envoya droit s’encastrer dans une table.


-¤-


Un visage. Ce fut la première chose qu’elle vit quand elle reprit conscience. Une petite frimousse adorable à la moue qui se voulait rassurante et qui lui adressait des mots qu’elle saisissait à peine. « Ste Mangouste » fut tout ce qui lui parvint. Son bras lui faisait mal. L’arrière de son crâne aussi. Elle tourna légèrement la tête et reconnut des traits familiers. Elle ferma les yeux.


-¤-


Un long, très long moment plus tard, elle jette un regard exaspéré à celle qu’elle sait désormais s’appeler Bree.


"Tout le monde va bien? Si vous avez quoi que ce soit n'hésitez pas, je suis là pour ça!"


Oui, oui, il est probable qu'ils aient compris, à force. La brancardière est aux petits soins pour ses ouailles depuis qu’ils ont croisé son chemin. Concernant Célène, malgré le côté critique de leur position, cela fait déjà un peu trop longtemps à son goût. Peu importe que les os cassés de son bras ne soient plus qu’un mauvais souvenir et qu’elle n’y voit presque plus trouble grâce à elle, sa prévenance l’énerve.

Elle préfère donc ne pas lui répondre, jette un regard en coin à Sirius – que l’Américaine semble ne pas le laisser indifférent, grand bien lui en fasse -, puis à l’autre type – Volt, ou un truc comme ça – et enfin, à la jeune Rosier. Elle sourit gentiment à cette dernière, sans un mot. On pourrait difficilement faire un groupe plus éclectique.


"On ne peut pas rester là, il va falloir bouger, si on ne veut pas être faits comme des Doxy lors d'un solstice d'été."


Sans rire ? Elle l’avait trouvé toute seule celle-là ? Et où sont-ils sensés aller, avec l’étage qui grouille de Mangemorts, voire peut-être tout le bâtiment ? Si seulement elle avait un moyen de contacter le département. Ou Dumbledore. Sauf que sa montre à gousset a été fusillée dans la bagarre et qu’elle ne lui est plus d’aucune utilité. Ne lui reste que sa baguette et l’espoir que les renforts soient déjà en route.

La troupe s’anime pour suivre Bree dans le couloir quand le battant derrière eux explose. Littéralement. Ses réflexes reprennent rapidement le dessus. Trois Mangemorts tentent de faire une entrée fracassante. Deux autres montent la garde dans le couloir et semblent aussi surpris qu’eux.

Tiens, leur accompagnatrice vient de se faire à moitié électrocutée, laissant l’autre part à Black. Bon, peut-être que l’autre andouille n’a-t-elle pas tort. Autant essayer de dégager de là au plus vite.


« Incarcerem ! » s’écrie-t-elle, arme pointée vers l’un des gardes, espérant libérer une partie du passage, au moment où Volk s’attaque aux trois autres empaffés.


Un en moins ou ... ?:
 

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.



Dernière édition par Célène Fraser-Lehnsman le Mar 5 Nov - 17:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mar 5 Nov - 17:28

Le membre 'Célène Fraser-Lehnsman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dés Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mer 6 Nov - 19:28

Au premier rang, Morrigan observait McAvish avec attention. Loin d’elle l’idée de s’intéresser outre mesure à ce qu’il pouvait raconter mais elle était là pour le travail et par conséquent, elle devait être attentive et sérieuse. Cela elle l’était toujours… ou presque. Son jour de congé avait sauté dès la veille lorsque le Chef de son Département était entré dans son bureau pour lui demander de prendre sa place lors de la célébration, qu’il n’avait une urgence et qu’il lui était impossible de se libérer. Bref, le verbiage habituel qui n’excusait en rien son absence finalement. Mais voilà, c’était son devoir d’obéir et au-delà de cela, de lui rendre au moins service.

La jeune femme était immobile dans sa jupe en tailleur. Genoux serrés, mains reposée sur elle, le dos droit, on aurait dit une statue de cire. En un coup d’œil on pouvait sentir tout le fruit d’une éducation stricte de sang pur… Inflexible…

« Ainsi devons-nous rappeler à quel point, sans elle, le monde de la magie ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui et … »

La chute de l’historien la troubla et pourtant elle ne réalisa pas. La jeune Rosier fronça subrepticement ses sourcils d’encre en tournant doucement la tête autour d’elle mais loin d’y trouver une réponse, elle ne lut que la perplexité, la même qu’elle ressentait… jusqu’au premier cri.

Les Mangemorts. Ici ? Pourquoi ?! Bientôt la place s’emplit d’un vacarme incroyable. La panique avait saisi tout le monde aux tripes et voilà que toute cette belle organisation vola en éclat. Plus rien n’avait de sens. Elle voyait fuser les sorts et les gens couraient en tous sens… le loup était dans la bergerie et les moutons perdaient la raison. Morrigan, elle avait quitté sa chaise pour s’accroupir et observer la scène. Elle devait garder son calme et ne surtout pas paniquer. Où étaient les agresseurs ? Où étaient les sorties possibles ? Une lueur s‘extirpa de la baguette d’une femme qu’elle ne reconnaitra que plus tard pour heurter de plein fouet l’un des soldats de l’ombre. Par Morgane… Elle pria pour qu’Adrian ne soit pas parmi eux. Était-ce pour cela qu’il lui avait demandé qu’elles activités elle avait prévu ce week-end ? Le regret de ne pas lui avoir envoyé de hibou lui serra le cœur. Mais alors elle se souvint soudain qu’il était en mission à l’étranger… était-ce pour ne pas l’inquiéter lorsqu’elle aurait lu le journal le lendemain ? Elle espérait sincèrement que non.

C’est alors qu’elle la vit : son échappatoire. Une route était libre devant elle, si elle se faufilait avec assez d’adresse et de célérité… Morrigan tint son sac contre elle comme si elle retenait son âme –Nym, sa baguette, était à l’intérieur- et amorça sa course. Aurait-elle du avoir honte ? Ce n’était pas une guerrière et la peur qu’elle couvait commençait la prendre à la gorge. Elle devait partir d’ici, à tout prix. A peine eut-elle finit ces quelques pas qu’un sort fusa devant son nez pour exploser les tables juste à côté d’elle. Les projectiles de bois volèrent avec violence jusqu’à ce que l’un d’eux la percute à la tête. La sang-pur s’écroula entre les chaises et les débris en tout genre. Une douleur insupportable martelait son crâne et lorsqu’elle leva sa main à sa tête, elle recueillit quelques gouttes de sang. Hébétée, elle resta accrochée à l’une des chaises, observant ce qui l’entourait au ralenti sans plus rien entendre… Bravo l’instinct de survie !!

C’est une main qui la tira, la forçant à se relever. Elle ne discerna rien, pas même le visage de cette personne, c’était d’ailleurs à peine si elle se rendait compte qu’on la touchait… Le reste se brouilla bien qu’elle ne fut pas inconsciente pour autant. Peu de temps après, la douleur disparue et une jeune femme se pencha sur elle pour la rassurer. Morrigan était assise par terre, reposant contre un mur blanc. La jeune femme frotta son visage en revenant finalement à elle et se releva. Elle n’était visiblement pas la seule à s’en être tirée mais où se trouvaient-ils ? A Sainte Mangouste ? Elle jeta un œil autour d’elle et vit un visage qui ne lui était pas inconnu lui sourire… quelques secondes lui furent nécessaires avant de la reconnaître… Célène Fraser-Lehnsman… La belle-sœur de sa meilleure amie. Bien qu’elle mit un temps certain, elle finit par lui sourire en retour par politesse. C’est alors que son cœur fit un bond. Mon sac ?! Mon sac ! Ses doigts tremblants se plaquèrent contre ses hanches, tâtonnant nerveusement…  Elle remercia la hanse de métal qui avait tenue. La jeune femme qui l’avait visiblement secouru prit les choses en main pour guider le petit groupe. Elle les passa tous en revu et ce fut rapide… Elle reconnut Dorion, un employé du Ministère avec qui elle avait eu l’occasion de travailler quelque fois et… Sirius ?! La Sang-pur fit un pas vers lui, un léger sourire soulagé mais nerveux arborant ses lèvres, avec lui à ses côtés, elle se sentirait moins perdue. Quoi qu’il en soit, une joie intense la traversa. Jamais elle n’avait été aussi contente de le voir. « Sirius ! Qu’est-ce qui se passe ? » Morrigan allouait une grande confiance à son ami et sans doute aurait-il des réponses… du moins, ce serait toujours mieux que ce chaos qu’elle avait en tête.

Mais pas le temps pour les palabres inutiles, il ne fallait pas rester là. La jeune femme glissa sa main dans son petit sac pour tenir entre ses doigts sa baguette. Elle était prête… enfin… plus ou moins.
Elle suivit le groupe sans broncher, muette, jusqu’à ce que la porte derrière eux explose littéralement. Gardant son sang-froid, la fonctionnaire du Ministère saisit Nym. Bry, leur accompagnatrice et leader échoua, comme Dorion. Le sort de Célène fit enfin mouche ! Une bonne nouvelle ! Peut-être n’allaient pas tous mourir dans la seconde après tout.

« Repulso ! »

Issac ! Donne-moi ta force !!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mer 6 Nov - 19:28

Le membre 'Morrigan E. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mer 6 Nov - 19:45

Quand on m'a parlé de cette cérémonie, alors qu'on était tous au QESM, ça ne m'a pas enchanté. J'ai des milliers d'autres choses à faire. Le premier qui cite ''défoncer factuellement de l'handicapé'' dans la liste de choses à faire, je lui remets les idées en place. Sauf que. Il s'est trouvé que l'une des choses que je devais absolument, primordialement, fondamentalement faire, était réalisable en allant à cette cérémonie. A savoir : le buffet, au devant, tout là bas. Le tout étant de l'atteindre avant que tout le monde ne se jette dessus. Avant, donc, la fin du discours du vieux là bas. Peut-être qu'en passant … Wowh. La lumière verte me surprend. Vraiment. A tel point que je reste figé sans bouger, pendant plusieurs secondes. Que je ne récupère l'usage de mon corps que lorsque je suis bousculé par une foule en panique. Je titube, me rattrape à quelqu'un, bégaie une excuse, cherche la cause de tout ce grabuge au milieu des gens qui cours, des cris, des sorts. Bon sang ! Et ce foutu costume inconfortable qui m'empêche de bouger correctement -NB : la veste est trop serrée- !


Entre deux bousculades, je ne parviens même pas à identifier les ennemis des alliés ; là, un masque ! .. Disparu dans la foule. Merde, mais comment est-on censé faire pour se voir dans tout ce foutoir ? Une autre silhouette au visage masqué apparaît ; le sort fuse de ma baguette. Sans que j'en connaisse l'effet final : je suis bousculé, perds mon adversaire de vue. Je cherche des yeux encore un moment, cherche le mangemort. Tombe sur Célène. Inconsciente. Putain ! Je bouscule tout le monde, cherche à me rapprocher. C'est à ce moment que j'aperçois Morrigan. Morri … Qui disparaît. Littéralement. Avec Célène. Transplannage ? Je pense aussitôt à St-Mangouste ; un brancardier qui serait passé les chercher ? Je ne réfléchis pas : transplanne à mon tour. Aperçois les filles être transportées dans une chambre. C'est la panique ici aussi. Bon sang … Je suis ainsi la brancardière jusque dans la pièce où je me fais discret, nerveux, et inquiet pour chef en chef et Morri, assise dans un coin. Les minutes passe ; je m'adosse au mur. Observe l'américaine. Jolie. Très jolie. Mais un peu occupée, sur l'instant. ... Et, lui, là, c'est ... Valt ? vol .. K. Volk ? C'est bien ça le nom que m'a donné Ethan ? Le soir où ... putain. Manquait plus que ça. Je m'occuperais volontiers de son cas mais les règlements de compte attendront.


« Sirius ! Qu’est-ce qui se passe ? »

Morri … Je soupire, me retiens de la prendre dans mes bras tant je suis soulagé. Elle semble aller bien. Je lui souris. «  Je n'en sais rien … Ca ressemble à une attaque ; des mangemorts, j'imagine. Ca va aller tu verras. »


J'essaie d'être rassurant, mais autant vous dire que ce n'est pas évident. Surtout quand je dois avouer ne pas du tout savoir comment réagir. L'important c'est de rester là. De rester calme. Célène ouvfre les yeux à son tour ; je croise son regard. Elle va bien. Je reste immobile, ne la quitte pas des yeux le temps qu'elle se remette debout. « Célène … Qu'est-ce qui s'est passé ? Ca va, tu ... » Je ne finis pas ma phrase, coupé dans mon élan par l'intervention de la jeune et jolie brancardière.


«  On ne peut pas rester là, il va falloir bouger, si on ne veut pas être faits comme des Doxy lors d'un solstice d'été. »


J'acquiesce, me place aux côtés de Bree pour passer la porte, sans lâcher Morrigan des yeux. D'ailleurs, j'aurais peut-être mieux fait de m'en abstenir, et d regarder devant moi. Le sort me touche en partie ; l'américaine s'est interposée. La décharge me secoue, je suis repoussé en arrière ; mon dos rencontre l'encadrement de la porte. Bordel … Célène prend les devants ; rattrape le coup, alors que Morrigan s'occupe des énergumènes qui ont enfoncé la porte. Sans trop prendre le temps de me redresser, je pointe ma baguette vers l'homme que mon amie a touché.

« Verdimilious ! »


Les étincelles sont éparpillées sous le protego du mangemort. Merde … Je jette un regard autour de moi, tiens ma baguette en avant, tente de me redresser ; rejoins rapidement mon amie. « Morrigan, ne reste pas là ! »


Demande stupide s'il en est une. Elle ne peut pas aller bien loin ; toutes les issues sont bloquées. Mon inquiétude parle pour moi.

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...


Dernière édition par Sirius Black le Mer 6 Nov - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mer 6 Nov - 19:45

Le membre 'Sirius Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mer 6 Nov - 22:29




No Mercy in Hospital


Groupe 3: Célène Fraser-Lehnsman - Sirius Black -  Dorion Volk - Morrigan Rosier

Tour 2



Sainte Mangouste - Aile ouest/Bureau de Fowles

****

Quelque peu sonnée par le sortilège qu'elle avait prit en partie à la place du Black, Bree se jette rapidement un petit sort basique revigorant tout en posant vite fait les yeux sur le sorcier, une moue mi-inquiète mi-soulagée. S'il parle et bouge, c'est que ça va bien.

"Par là!"

Crie t-elle à ses compagnons tandis que Célène vient de dégager l'un des côtés du couloir en saucissonnant le Mangemort surprit comme un parfait saucisson moldu. Elle n'aurait pas été aussi préoccupée par la situation que l'Américaine aurait bien sortit un petit commentaire assorti.
Mais ils n'ont pas le temps, les mangemorts qui ont défoncé la porte de leur salle de secours sont plutôt remontés et elle se contente de siffler admirativement l'efficacité de la Langue-de-Plomb. Et de vérifier que chacun de ses compagnons s’engouffre bien à la suite de Célène dans le couloir avant de fermer la marche au pas de course.

Quelques sortilèges plus tard, un collaporta moyennement efficace, un changement de direction et beaucoup de chance tandis qu'ils esquivent quelques sorts et silhouettes, l'Américaine jure en arrivant devant une intersection qui a tout du parfait cul-sac. Trois couloirs et demi, si on ne comptait pas celui d'où ils venaient.. Et des ombres mangemorts dans chacune. Des sorts lumineux dans le fond qui ne lui dit rien qui vaille. A gauche l'escalier, mais hors de question de s'y jeter: c'était le piège assuré!

"Le bureau! Il bénéficie d'une bonne protection!"

Pas le temps de tergiverser davantage, Bree pousse sans violence mais avec autorité la personne la plus lente du groupe en direction de l'office entre-ouverte et apparemment déserte.


Blabla HRP



  • Environ 5 petites minutes se sont passées depuis la sortie de votre petite chambre, perdues a esquiver des sorts, rebrousser chemin, se planquer vite fait..

  • Arrivés à l'intersection B/C-2/3 vous n'aviez pas trop d'autres choix que ce bureau apparemment vide et déja ouvert, vous avez deux mangemorts dans le couloir d'où vous venez (B), un en face (ligne 2), un dans le couloir de la colonne D et des lumières de combats proche dans le couloir de la ligne 4.

  • Pour rentrer dans le bureau, il faut éviter les derniers sorts des mangemorts tout autour, pour ça, lancez 1d3 :
    -le 1 signifiant une blessure nécessitant des soins (pas incapacitante, mais gênante et douloureuse tout de même)
    -le 2 étant quelque chose de bénin (sort pas entièrement bloqué, dommage collatéral..)
    -le 3 étant une réussite (tout bloqué, esquivé, la chance du débutant..)

  • Une fois dans le bureau, la porte ne se referme plus entièrement mais le reste des fenêtres et murs est bien protégé par des sortilèges.
    Le bureau est sans dessus-dessous et il y a même un cadavre de médicomage qui semble mort dans d'atroces douleurs et une frayeur extrême.

  • Bree peut soigner UNE personne, mais une seulement, donc si quelqu'un en a besoin..Premier arrivé premier servit! Si elle a été touchée, elle soignera quand même coûte que coûte, et vous en premier plutôt qu'elle.

  • Vous pouvez essayer de viser les mangemorts dehors qui vont encercler le bureau et tirer dessus. Il faut 1d3 pour les attaquer, le 1 étant une réussite (blessure mortelle ou non a vous de voir), le 3 non seulement est un échec, mais en plus un de leur sort touche la porte.

    ATTENTION au bout de deux 3, la porte volera en éclats..Adieu protection!


Action de Bree:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Mer 6 Nov - 22:29

Le membre 'Destin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 271
Date d'inscription : 16/08/2013
Organisation : Neutre - Mangemort
Emploi/études : Forces des tâches invisibles
Maison : Poufsouffle
avatar
Dorion Volk
Terreur de Bouillie
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 7 Nov - 15:16

Dorion cracha pendant que le meuble s’ouvrait de toutes les parties. Comment dire gentiment à quelqu’un qu’il ne sert à rien ?
« Monsieur, vous êtes pas dans une ébénisterie, s’il vous plait, faites autre chose de votre vie. »

Puis il vit son crachat et ouvrit des yeux ronds. Depuis quand il crachait ? Ça avait dû arriver avec un sort des médicomages, il avait dû se planter quelque part dans la précipitation. Il se dégoûta de lui-même et suivit Madame Fromage dans les couloirs de Sainte-Mangouste.
Il ne savait dire dans ce moment, s’il appréciait le fait de n’être jamais venu ici. D’un côté, ça le pénalisait. De l’autre, il était content de n’avoir personne qui s’était pris un sortilège mal foutu et c’était retrouvé avec des feuilles de palmier sur la tête.

Ils se faufilèrent tous ensemble, Dorion pensait à sa femme, il espérait qu’elle était au chaud, et qu’elle n’écoutait pas la radio. Il n’avait aucune envie qu’elle se sente mal. Par merlin, sa jolie petite femme, et dire qu’il n’avait pas voulu qu’ils aient une relation sexuelle, parce qu’il était trop fatigué. Il cracha pour exprimer son mécontentement.

DORION LE LAMA.

Ils s’engouffrèrent tous ensemble dans ce qui semblait être un bureau, avec un joli cadavre à l’intérieur. Bree le poussa à l’intérieur. Hey ho, on se détendait sur les gens qui trainaient, il restait parce que … Parce qu’il avait une bonne raison.
Il venait de perdre son portefeuille, sa bourse, son repaire à gallions dans le feu de l’action. C’était peut-être resté au ministère ou tombé quelque part dans l’étage.

Dorion sent un sort qui lui frôle le derrière pendant qu’il pénètre dans le bureau. Ouf, plus de peur que de mal. Mais son argent, où était il son argent. Il regarde partout sur son corps. Et s’adresse à ses compagnies d’infortune. «  Sortons. Je veux aller quérir la justice, et faire donner la question à toute la maison : à servantes, à valets, à fils, à fille, et à moi aussi. Que de gens assemblés ! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. Eh ! De quoi est-ce qu’on parle là ? De celui qui m’a dérobé ? Quel bruit fait-on là-haut ? Est-ce mon voleur qui y est ? » Un crachat apparaît entre les phrases.

Le pauvre Dorion qui pète un boulon pendant que les sortilèges ricochent sur les murs. Ils sont sûr que ça tient bien Sainte-Mangouste ? « Vous verrez qu’ils ont part sans doute au vol que l’on m’a fait. Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences et des bourreaux. Je veux faire pendre tout le monde ; et si je ne retrouve mon argent, je me pendrai moi-même après. » Un autre crachat.
Il passe près de la porte pendant qu’un sort la fait s’ébranler. Il reprend ses esprits et décide de lui aussi lancer un sort. Malheureusement, ça ne prend pas du tout. Il cracha sur la porte, et décida qu’il valait mieux arrêter les sorts avant de faire vraiment n’importe quoi, comme genre tous les tuer.
Spoiler:
 

_________________


Run. The world will fall.


Dernière édition par Dorion Volk le Jeu 7 Nov - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 7 Nov - 15:16

Le membre 'Dorion Volk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 7 Nov - 21:11

Célène regarda, satisfaite, les puissantes cordes enserrer son Mangemort cible. En revanche, le regard qu’elle adressa à Bree fut aussi glacial que sa personne. Elle se serait très bien passée de ses félicitations. D’ailleurs, elle aurait aussi bien pu les remplacer par un petit sortilège efficace plutôt que de servir de bouclier à Sirius.

Enfin, quand on y pensait, elle avait affaire à une belle équipe de bras cassés. Entre son collègue qui jouait les marionnettistes, le gosse qui foirait son sort et la Rosier qui avait juste réussi à repousser l’encagoulé, ils risquaient de ne pas aller bien loin. C’était même à se demander comment ils avaient survécu jusqu’ici.

Etait-il utile de préciser que la Langue-de-Plomb était légèrement énervée ?

Mais pas contre ses compagnons d’infortune, non. Elle se contentait de la diriger vers les individus à sa portée. En réalité, si elle n’avait pas été aussi bien conditionnée, elle se serait ruée seule hors de la pièce pour aller fusiller chaque masque de la mort passant à sa portée. Elle ne connaissait pas Volk mais n’avait aucune envie de le voir tomber. Elle n’avait pas adressé plus d’un « bonjour » poli à Morrigan depuis Poudlard, pourtant, elle se souciait également de son sort. Et que dire de Sirius ? Le nœud dans son estomac confirma l’hypothèse que c’était lui qui lui importait le plus.

Naturellement, elle ne laissa rien transparaître de tout cela. Visage fermé, baguette au poing, elle se contenta d’un regard pour s’assurer qu’ils allaient tous aussi bien que faire se peut et s’engagea dans le couloir.

Il n’y eu que ce moment, cette brève seconde où nul ne l’observait, où ses prunelles croisèrent la silhouette du garde qu’elle avait incarcéré. Une flamme carnassière les anima, accompagnée d’un sourire en coin assorti. L’homme ou la femme, qui qu’il soit, était en train de se faire étouffer par la liane, sa respiration sifflante pour seule preuve de son agonie. « Que ta mort soit lente et douloureuse » pensa-t-elle tandis qu’ils s’éloignaient précipitamment.

Durant les minutes en dents de scie qui suivirent, elle n’ouvrit la bouche que pour user de sa baguette. Le reste du temps, elle ne faisait que jeter des œillades acérées et spéculatrices sur leur environnement, attentive à tout signe de danger potentiel, tout changement dans l’atmosphère. Même les cadavres ne lui arrachèrent pas la moindre grimace. Plusieurs fois, Sirius tenta de lui demander des explications mais elle ne faisait que secouer la tête, sans desserrer les dents. Elle n’en savait pas davantage que lui et surtout, elle était bien incapable de le rassurer sur quoi que ce soit.


« Reste près de Morrigan. » fut tout ce qu’elle consentit à lui dire durant une de leurs petites pauses.


Quand ils arrivèrent à l’embranchement cornélien qui semblait poser problème à tous, particulièrement à l’Infirmière, ses yeux se mirent à rouler en tous sens. Ils étaient piégés. Faits comme des rats.


"Le bureau! Il bénéficie d'une bonne protection!"


Cette fois, elle ne se fit pas prier. Bree poussa Dorion tandis que Célène faisait de même avec Sirius suivi de la Sang-Pur. Elle eut juste le temps de faire un pas sur le côté pour éviter le gros d’un sortilège de feu. Une intense sensation de brûlure l’envahit alors qu’elle constata, en entrant dans le bureau, qu’une partie de sa main était écarlate.


« Fagh muin ! Merde ! » cracha-t-elle, autant sous le coup de l’exaspération que sous celui de la douleur intense. « Non ! Ne me touchez pas ! Ça va ! »


Elle venait d’esquiver la Brancardière qui s’était précipitée – aussi vite qu’elle pouvait, vu l’état de sa propre jambe – afin de la soigner. Aussitôt, elle était retournée à la porte mal fermée, dégageant par la même occasion Dorion. Ce dernier ne semblait pas blessé, par contre, il délirait complètement.


« Mais fermez-la, bordel ! C’est pas le moment de jouer les Shakespeare ! » lui beugla-t-elle, insensible à la poésie de son discours. « Lacarnam Inflamare ! »


Elle aurait dû se douter que déroger à sa règle qui voulait qu’il fallait toujours réfléchir avant d’agir aurait des conséquences. Mais de là à ce que la porte, leur seul rempart contre leurs adversaires, explose … Le destin en avait vraiment après elle !


Buuuuuuuuuuuuurn baby buuuuurn !:
 

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.



Dernière édition par Célène Fraser-Lehnsman le Jeu 7 Nov - 21:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 7 Nov - 21:11

Le membre 'Célène Fraser-Lehnsman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 3 faces' :


--------------------------------

#2 'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 678
Date d'inscription : 15/08/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Auror en formation (2ème année)
Maison : Gryffondor
avatar
Sirius Black
Black-Bad-Boy-Bébé-Style !
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 7 Nov - 23:33

Les trois mangemorts s'en sortent finalement sans aucun mal et c'est grimaçant que j'entraine Morrigan avec moi lorsque je comprends que la voie a été libérée de l'autre côté. On dégage ! Je suis Bree et chef en chef dans les couloirs, après un dernier sort lancé au hasard en direction des trois hommes ; si jamais ça pouvait  les ralentir. Au moins un peu ? Je ne prends pas le temps de vérifier que mon sort -parti sans doute droit sur le sol quoi qu'il en soit- a l'effet escompté et me rue à la suite de Volk et des sorcières dans les couloirs. Tout va vraiment vite ; j'étais où, il y a quelques minutes, déjà ? Ah, oui, je me disais qu'en passant sur le côté je pourrais aller bouffer plus facilement. Difficile alors de comprendre pourquoi les cris fusent de toute part, les éclats de voix, les sifflements des sorts. Les sourds battement de mon coeur dans ma poitrine qui résonnent dans mon crane. Le brouhaha est assourdissant. J'ai un peu de mal à saisir tous les mouvements autour de moi ; les choses vont vraiment vite.

"Le bureau! Il bénéficie d'une bonne protection!"

Célène me pousse ; je me laisse faire, essaie de me ressaisir. Fais un bond sur le côté, m'écartant de la jeune femme -et de la porte- lorsque je sens une vive chaleur juste près de moi ; un peu trop près. « Fagh muin ! Merde ! »

Bordel, chef en chef est touchée. L'infirmière aussi ; je cherche Morrigan des yeux. Elle va bien ? Mes doigts se resserrent sur ma baguette et ; je bondis en avant, sens l'OVNI me frôler avant de l'entendre s'écraser sur le mur. Ma respiration s'emballe un peu plus -je l'ai échappé bel !- et me précipite vers la porte pour pénétrer dans le bureau. Volk est complètement parti dans son délire ; j'ouvre la bouche pour lui clouer le bec, aussi capable de trait d'esprit que je le suis, écrasé entre l'inquiétude pour Morrigan et Chef en chef, et la peur qui commence sérieusement à me tordre l'estomac.

Je respire difficilement, regarde un à un chacun de mes camarades. Morri. Célène. Bon sang, pourquoi a-t-il fallu qu'elles soient à cette putain de cérémonie, toutes les deux ?! ... Je déglutis. Pas y penser. Surtout pas. e sortilège de chef en chef me fait sursauter ; une seconde fois lorsque la porte explose, libérant le champ sur des mangemorts bien décidés à nous faire la peau. Deux d'entre nous sont déjà blessés, on va y rester si personne ne les arrête ! Je serre les dents, m'approche un peu plus pour saisir Célène par le bras et la tirer en arrière en reculant à mon tour, balançant mon bras armé en avant en hurlant " REPULSO !"

Le premier mangemort qui se présente dans l'encadrement est touché de plein fouet. Ca fait un de moins !

Pas trop poisseux ? :
 

Tadaaaa :
 

_________________
Even if I say it'll be alright, still I hear you say you want to end your life. Now and again we try to just stay alive. Maybe we'll turn it all around.
'Cause it's not too late. It's never too late.
The world we knew won't come back. The time we've lost can't get back. The life we had
Won't be ours again ...


Dernière édition par Sirius Black le Jeu 7 Nov - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Jeu 7 Nov - 23:33

Le membre 'Sirius Black' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Ven 8 Nov - 13:10

Son cœur battait fort… Son sort n’avait pas eu l’effet escompté. Morrigan ne pouvait cesser de penser à Adrian. Qu’est-ce qui pouvait lui garantir que son frère n’était pas caché sous l’un de ses masques ? Peut-être était-cela… qui l’avait paralysée, déconcentrée… User de sortilèges contre un Mangemort ? C’était pour elle contrenature, après tout cela pouvait être son père, son autre frère, un cousin, bref, toute la famille pouvait y passer vu leurs mœurs… Maintenant, elle se demandait si Evan Jr n’était pas parmi eux. Non, il est trop jeune… Peut-être pas tant que ça… Peut-être allait-il la croiser, peut-être allait-il la traquer et la terroriser davantage pour mieux la faire craquer ? Soudain, la voix de Sirius l’éveilla de ses sombres pensées. Jamais elle ne remercierait assez le destin pour l’avoir rapproché dans cette… aventure.

Ils passèrent les quelques minutes suivantes à esquiver les sortilèges, à se cacher de leurs chasseurs masqués… La petite brune les poussa dans un bureau à l’intersection de plusieurs couloirs. Allaient-ils pouvoir se cacher ? Leur fuite ne passa pas inaperçu et ils furent de nouveau attaqués. Ça y est ! Cette fois ils étaient faits comme des rats ! Morrigan se recula, serrant sa baguette entre ses doigts. Bree fut blessée, Célène aussi ! Et Dorion ?! Elle se demanda ce qui était le plus effrayant, les tueurs cagoulés ou lui partant dans ses délires en crachant partout ! Non… le plus effrayant, c’était la porte qui venait de leur exploser à la figure. Sirius toucha de plein fouet l’un des agresseurs qui ne se  relèverait pas de ci-tôt. Mais particulièrement gauche et sous la surprise, la petite Rosier recula et alors qu’un sort allait la frapper, elle trébucha, esquivant ainsi par chance.

« Waddiwasi ! »

D’un coup de poignet légèrement chaotique –étant donné qu’elle était en train de se vautrer-, elle lança à son tour un sortilège, la lueur entraînant le morceau d’un meuble bousillé jusqu’au visage masqué de l’un des mangemorts. Le sort n’eut pas vraiment l’effet souhaité car le morceau de bois, au lieu d’avoir la vitesse d’une balle de fusil, eut plus la vitesse une balle de tennis. On est fait pour le combat ou on ne l’est pas !  De l’ennemi on entendit un « Aie ! » Il plaqua sa main gantée contre son masque au niveau de son œil. Cela aurait au moins eut l’avantage de le déstabiliser ! Encore qu’il le fut peut-être moins que la sang-pur qui frissonna d’effroi en constatant qu’elle avait trébuché sur un cadavre déformé par la terreur. Elle eut une violente montée de sueur froide et poussa un petit gémissement en se dégageant du corps dans la panique.  


Elle ne s'en tire pas si mal ! :
 


Dernière édition par Morrigan E. Rosier le Ven 8 Nov - 14:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Ven 8 Nov - 13:10

Le membre 'Morrigan E. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Sam 9 Nov - 23:34




No Mercy in Hospital


Groupe 3: Célène Fraser-Lehnsman - Sirius Black -  Dorion Volk - Morrigan Rosier

Tour 3



Sainte Mangouste - Bureau de Fowles

****

Lèvres pincées, front plissé et baguette en main Bree tâchait d'être sur tous les fronts. Attaque. Protection. Soins... Et sa propre survie de manière secondaire. Un bref sort pour endiguer sa blessure après que la Langue-de-Plomb l'ait envoyé paître - une réaction que la jeune femme ne comprenait assurément pas - et la revoila près de l'ouverture tout en jetant régulièrement un oeil sur sa petite troupe, prête à réagir au moindre pépin. Elle était la secouriste du lot, elle devait les garder en vie et en bonne santé. Si l'un d'eux venait à mourir... Son air déterminé se fana un instant alors qu'elle se sentait vaciller. Mieux valait ne pas y penser. Et agir et ...

"Ne restez pas aussi près de l'ouverture!"

Cria t-elle la voix un peu cassée.

Les sorts fusaient de part et d'autre du bureau. La porte encaissa un choc. Puis deux. Peut-être un troisième? Non....

Armé d'un sort de protection, la jeune femme se jeta sur la jeune Rosier qui se tenait tout près d'elle, dans l'idée de la protéger de l'explosion de la porte. L'objet étant autant un rempart articulé qu'un artéfact, son anihilation entraina une brève mais intense déferlante de magie.

Le bruit fut assourdissant, la lumière intense.

"Je... vous..ça va? Faut bloquer la porte, les meubles..."

Le souffle court, elle sourit de manière à la fois rassurante et déterminée à Morrigan avant de poser son regard sur les autres sorciers présents dans le bureau, et fronça les sourcils. L'homme chauve faisait une drôle de tête..Déja qu'elle l'avait vraiment trouvé étrange dans son comportement un peu plus tôt - mais elle n'y connaissait absolument rien en psychomagie, ça la mettait même un peu mal a l'aise ces trucs là - mais là.. Un stupefix? Pire?

Sans hésiter, elle quitta son emplacement pour rejoindre l'agent du Ministère, lui lançant déja un rapide sort de diagnostique.

Passant surement trop lentement dans l'encadrement de la porte béante, la secouriste eut un hoquet de stupeur rapidement suivit d'un couinement mêlant horreur et douleur. Rouler sur le côté ne servit à rien, le mal était déja fait, et tous purent la voir perdre plusieurs tons de couleurs tandis qu'elle se mis a greloter de plus en plus fort tout en essayant vainement de se lancer quelques sorts inutiles.

Une brève convulsion plus tard, ses yeux se révulsèrent et la jeune femme, déja à moitié inconsciente se recroquevilla sur elle-même avant de sombrer dans une sorte de coma cauchemardesque dont seuls quelques soubresauts horrifiés, gestes spasmodiques secouaient le corps.

"Vous demandez-vous parfois d'où vient la douleur? Si ce que vous vivez lors de vos rêves n'est vraiment que cela? Si cette horreur qui secoue vos pires cauchemars ne va pas venir vous terrasser lorsque la réalité revient?"

Un râle répondit à la voix qui venait de s'élever à l'extérieur du bureau. Un ricanement froid et amusé du mangemort en suivit. Tout sortilège avait cessé, le calme artificiel n'en était pas moins encore plus effrayant.

"J'ai un autre ami qui a essayé de nous refuser l'accès au bureau, vous avez dut le croiser.."

L'homme mort dans un coin.

"Et puis nous avons eu autre chose à faire avant de le retrouver..De vous y retrouver. Vous savez ce que c'est, quand on est aussi agréablement occupé..Quoi qu'il en soit, je n'ai pas trop trop le temps de m'amuser avec vous. A vous extirper un à un de votre coquille de veracresse. Mais c'est votre jour de chance!"

Son ton se fit plus joyeux, bien qu'horriblement froid et distant.

"J'ai besoin de documents dans ce bureau. Que diriez-vous d'un petit échange? Votre vie contre ces simples papiers pleins de mots! Sans parler de votre jolie santé mentale..."

Un silence.

"Je vous laisse 10 secondes pour réfléchir. Sinon..Nous agirons.
Et je vous laisse une poignée de minutes de plus pour me trouver les dossiers et me les faire parvenir. Sinon, nous agirons aussi..."


Blabla HRP



  • Bree est inconsciente, brûlante et dans un bien mauvais état, mais vous ne pouvez rien faire pour elle ce tour-ci de manière significative.

  • Dorion: tu n'étais pas victime de quoi que ce soit de grave pour faire peur a Bree, à toi de voir ce qui t'es arrivé.

  • Vous avez "face" à vous (mais peu visible pour l'instant) Antonin DOLOHOV, masqué et voix non identifiable.

    Il comptera à haute voix les 10 secondes imparties et agira si vous n'acceptez pas oralement son marché dès le premier post (mettez vous d'accord entre vous).

    Si pas d'acceptation, il fera lancer des sorts par la porte à chaque post et vous devrez alors jeter un dé oui/non pour savoir si vous êtes touchés.

    Si vous acceptez, il faudra trouver les dossiers des patients du Psychomage. On ne vous précise pas le type de maladie, les mangemorts veulent TOUS les dossiers. Ceci sont rangés mais protégés par divers sortilèges plus ou moins basiques. Il vous faudra un dé 3 pour essayer de récupérer une partie des dossiers à chaque fois.
    Le 1 est une réussite (le sort de protection est déja abîmé, ou vous le défaites sans soucis), le 2 vous parvenez à en attraper un ou deux mais en réduisez plusieurs autres en miettes en plus de vous faire mal, le 3 est un echec pur et simple. Impossible pour vous de déjouer la sécurité du Docteur.

  • Si jamais vous souhaitez essayer d'attaquer tout de même, il faudra le d3 pour les mangemorts lambda comme d'habitude (le 1 était réussite max, 2 moyen, 3 echec) et le d4 pour Dolohov (le 1 ne le tuant pas mais le blessant de manière significative).
    Bien sûr, si vous attaquez, comptez immédiatement une réponse de leur part, donc lancez aussi un dé 4 en retour, chaque possiblité visant l'un de vous.




Qui est Dolohov?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1037
Date d'inscription : 15/07/2013
Organisation : Ordre du Phénix
Emploi/études : Langue-de-Plomb
Maison : Serdaigle
avatar
Célène Fraser
Drama Queen Serial Kickeuse
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Lun 11 Nov - 20:37

Célène s’en était rarement autant voulu. Avec son action précipitée, elle les avait carrément tous mis à découvert. Elle rechigna à peine quand Sirius la tira par le bras pour la dégager de l’encadrement et réussit là où elle avait échoué. A la place, elle échappa un nouveau hurlement et le chapelet de jurons en gaélique assorti. Un morceau de bois s’était fiché dans son épaule.

Heureusement, ce n’était pas assez profond pour entraver ses mouvements de manière significative, constata-t-elle alors qu’elle le retirait d’un coup sec, son dos prenant appui contre le mur. Un mince filet écarlate commença à s’écouler le long de son buste mais elle prit à peine le temps de s’en préoccuper. Elle se concentra, respira profondément, soucieuse de faire refluer la douleur, de rassembler toutes ses forces pour se concentrer sur le reste de la bataille à venir.

Parce que n’était pas fini. Bien sûr que non. Le cauchemar s’étirait en longueur, rattrapé par la réalité crue de la Guerre. Elle rouvrit les yeux, chercha ses camarades des yeux, découvrit Bree auprès de Morrigan, Sirius et Dorion toujours debout.

Jusqu’ici, tout allait bien. Peut-être avaient-ils encore une chance de s’en sortir vivants.

Ou pas.

L’Infirmière fut prise d’un hoquet soudain, puis se mit à trembler comme une feuille avant de tout simplement s’écrouler. Célène sa précipita aussitôt sur la jeune femme, voulut la secouer … Stoppée net dans ce dernier élan par une voix glaciale au discours encore plus mortifère que le plus menaçant des sortilèges.

Agenouillée auprès de Bree, elle leva lentement la tête vers le Mangemort de l’autre côté de l’encadrement. Elle devinait son sourire malgré son masque, le cœur et les veines glacées de rage. Peut-être que si la Langue-de-Plomb avait été dans de meilleures dispositions, mais surtout, un peu plus intuitive, elle aurait reconnu le regard de l’homme qu’elle avait connu à Poudlard. Sauf qu’il n’en fut rien. Il n’y avait pas d’être humain sous cet accoutrement. Simplement un monstre. Elle refusa de détourner le regard. S’obstina à ne pas jeter un œil au cadavre du médicomage. Elle voulait graver chaque mot, chaque menace dans sa mémoire. Pour les rendre au centuple.

Elle ne put retenir un haussement de sourcils lorsqu’il réclama les dossiers. Des … Dossiers ? Comme ceux qui avaient été volés quelques mois plus tôt ? Ce cambriolage atypique n’avait pas été attribué aux Mangemorts, loin s’en faut, mais dans l’Ordre, le doute persistait peu à ce sujet. Aussi, s’ils en étaient les auteurs, alors pourquoi revenir et provoquer cette tuerie pour … Ça ? Pour des bouts de papiers !

Et le compte à rebours commença. Elle eut juste le temps de voir un sortilège se diriger droit vers l’encagoulé, d’entendre un bruit de lutte, avant qu’elle doive abandonner Bree et de rejoindre un Sirius fermement harnaché par Volk.

Neuf. Ce dernier essayait d’empêcher le jeune Black de faire d’autres dégâts. Huit. La jeune femme attrapa Sirius par le menton. Sept. L’obligea à la regarder droit dans les yeux. Six. Elle sentit Morrigan non loin d’eux. Cinq. « Sirius ! ». Quatre. « Tu veux avoir nos morts sur la conscience ? ». Trois. « Tu veux qu’on y reste tous ? ». Deux. « Il faut qu’on le fasse. On n’a pas le choix. ». Un. Quelqu’un cria qu’ils étaient d’accord, qu’ils allaient collaborer.

A la souffrance physique se mêla celle, morale, de la haine que Sirius lui voua dès cet instant. Le goût amer de la défaite et de la trahison reflua jusqu’à sa bouche déjà tordue par un rictus colérique.

Elle laissa le Black aux mains de son collègue et fit signe à Morrigan de venir avec elle pour l’aider à rassembler le butin réclamé par le sbire du Mage Noir. Evidemment, une fois face à la grande armoire, il fut impossible de s’en saisir à la main. Elle pointa sa baguette et souffla son incantation avec toute la conviction dont elle était capable.

Pouvoir du prisme lunaiiiiiire ...:
 

_________________

   
I USED TO BE A SHADOW. ... BEFORE THE MASK FELL.

 
On peut abandonner son intégrité pour presque rien mais c’est tout ce que nous possédons réellement, tout ce qui nous reste à la fin. Et dans ce petit espace, nous sommes libres.



Dernière édition par Célène Fraser-Lehnsman le Lun 11 Nov - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 632
Date d'inscription : 10/07/2013
Organisation : Toutes. Aucune.
Emploi/études : Maître du Destin
avatar
Destin
Admin
Afficher

Feuille de personnage
Caractère/infos particulières:
Carnet d'adresses:
Capacités spéciales:
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   Lun 11 Nov - 20:37

Le membre 'Célène Fraser-Lehnsman' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 3 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Afficher
MessageSujet: Re: Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue 1 ☠ No Mercy in Hospital ☠ Groupe 3 ☠ Sujet Flood
» HUITIEME INTRIGUE ♫ LE COACHELLA, trajet en bus (groupe 2)
» HUITIEME INTRIGUE ♫ LE COACHELLA, trajet en bus (groupe 1)
» Intrigue | Groupe 4 ~ Casse dans les boutiques de la Cour
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Crépuscule des Sorciers :: Sud de la Grande-Bretagne :: Londres :: Hôpital Ste Mangouste-